A gauche toute : la mainmise culturelle de l’audiovisuel public

Le service public de l’audiovisuel engrange, tenez-vous bien, 600 millions d’euros de notre argent chaque année.

N’oublions pas en effet que ces chaînes et radios ne vivent que par nous, et que leurs intervenants y sont souvent royalement rémunérés, pour y déverser quotidiennement une pensée de gauche qui n’appartient qu’à eux, mais dont ils croient bon de tenter de la faire infuser dans toutes les cervelles. Lire la suite

États-Unis : le vent de la défaite souffle dans le camp démocrate

etats-unis-le-vent-de-la-defaite-souffle-dans-le-camp-democrate-800x450.jpg

Les démocrates sur la sellette attendent pétrifiés les midterms de novembre 2022, avec la perspective de perdre la majorité dans les deux chambres (Sénat, Chambre des représentants) : voilà ce que véhicule la rumeur publique aux États-Unis. Les élus démocrates se tiennent à distance de Joe Biden et ne veulent surtout pas s’afficher avec son soutien, relèvent certains observateurs. Lire la suite

Arme migratoire et défense de l’Europe

Après des décennies d’aveuglement de nos dirigeants, et parfois de complicités, un certain nombre d’États européens semblent en train de prendre la mesure du péril migratoire. Certains se trouvent même en pointe sur le terrain de la nécessaire mise en place d’une riposte. Il est vrai qu’en réalité, le phénomène qui nous menace ne peut guère être comparé dans la grande histoire qu’à celui des grandes invasions contemporaines de la décomposition et de la chute de l’empire romain d’Occident au cours du Ve siècle. [1] Lire la suite

Lettre ouverte d’une centaine d’élus de Haute-Savoie : «Nous, élus locaux, demandons l’abandon du passe sanitaire»

pass sanitaire

L’Assemblée nationale a donné, dans la nuit du mercredi 20 au jeudi 21 octobre, un premier feu vert au projet de loi « vigilance sanitaire », avec la possibilité controversée de recourir au passe sanitaire jusqu’au 31 juillet 2022.
Une centaine d’élus de Haute-Savoie décrivent les conséquences sociales du dispositif dans leur territoire et militent pour son abandon.

Lire la suite

Il y a 65 ans, Budapest se levait contre la tyranie communiste…

Aujourd’hui oubliée par la plupart de nos contemporains, l’insurrection nationale hongroise d’octobre 1956, il y a 65 ans, fut un événement considérable. En effet, pour la première fois depuis la division de l’Europe conçue lors de la réunion de Yalta, en 1945, un peuple se révoltait contre le système le plus criminel de tous les temps, à savoir le communisme.

Certes, la répression fut sanglante, mais cette révolution n’en demeure pas moins héroïque et exemplaire… Le Peuple hongrois, en  ce mémorable automne 1956, a redonné l’espérance à tous les peuples asservis par la barbarie communiste. Quelques décennies plus tard, en novembre 1989, le mûr de Berlin s’écroulait mettant définitivement, espérons-le, fin à l’ignominie marxiste.

Ce n’est donc pas un hasard si, aujourd’hui, la Hongrie nous montre à nouveau la voie à suivre face aux nouveaux dangers, à savoir l’immigration sauvage et l’islamisation qui en découle, qui menacent la liberté et l’identité de l’Europe…

N’oublions jamais la révolte de Budapest fin octobre 1956… 

Roland Hélie

http://synthesenationale.hautetfort.com/

Les familles exclues du coup de pouce sur le pouvoir d’achat

Les familles exclues du coup de pouce sur le pouvoir d’achat

Communiqué de La Manif Pour Tous :

En optant pour une mesure individualisée, le gouvernement fait le choix de ne pas prendre en considération les familles. Concrètement, à revenus égaux, les personnes célibataires, les couples sans enfants, ou les parents ayant un ou plusieurs enfants à charge seront traités de la même manière. Pourtant, leurs situations et leurs charges sont bien différentes. Voilà pourquoi les familles vont être les grands perdants de cette mesure inadaptée et inégalitaire.

Lire la suite

L’Etat macronien, dame patronnesse !

Une fois de plus le pouvoir actuel a confirmé sa tendance à jouer les dames patronnesses, cette nouvelle version de la social-démocratie mise en scène par l’oligarchie régnante. On veut bien donner de l’argent aux pauvres, mais à condition qu’ils restent sages et votent bien. Face à la hausse des prix de l’énergie, le gouvernement avait le choix entre baisser les taxes ou distribuer des chèques ciblés vers les consommateurs. 

Lire la suite

Dante, le poète florentin entre la férule et le sceptre

Dante, le poète florentin entre la férule et le sceptre

Il y a sept cents ans, en septembre 1321, s’éteignit à Ravenne, au bord de l’Adriatique, le poète Dante Alighieri.

L’auteur de la Divine comédie, qu’en Italie on se mit à sobrement appeler, dès le XIVe siècle, Il poeta, a durablement vu son nom associé à l’essor d’un profond renouveau culturel en Italie. Il apparaît à bien des égards comme la figure tutélaire de ce Trecento des arts et des lettres, auquel on a pu faire remonter les origines de la Renaissance. Mais Dante, bien avant de figurer au panthéon de ceux que la convention a qualifiés d’auteurs universels, fut d’abord un enfant de la ville de Florence, et sa singulière destinée fit de lui l’une des figures les plus authentiques du génie européen.

Lire la suite

« Les immigrés font le boulot que les Français ne veulent pas faire » : slogan éculé et mensonger

travail immigration

« Les immigrés font le boulot que les Français ne veulent pas faire. » Tel est le pont aux ânes des immigrationnistes. Une affirmation constamment répétée depuis un demi-siècle (!) qui mérite un sérieux décryptage. Réfutation en 7 points par Jean-Yves Le Gallou.

Un mensonge total

1– Remarquons d’abord que cet argument s’inscrit dans une stricte logique économique. À supposer qu’il soit vrai (nous démontrerons que ce n’est pas le cas), il devrait être mis en balance avec d’autres facteurs et d’abord avec les conséquences nuisibles de l’immigration en termes d’identité, d’éducation, de sécurité ou encore de budget.

Lire la suite