« Journalistes, collabos ! »

capture-decran-2021-08-18-a-190248

Il serait idiot de prétendre que les slogans scandés lors des manifestations échappent à l’outrance, au mauvais goût, à l’amalgame douteux. C’est la règle du jeu, les manifestants ne sont pas astreints à conférer une présomption d’innocence à ceux qu’ils contestent ni à instruire à charge et à décharge tous leurs griefs de façon circonstanciée. La copie ne prétend ni au Goncourt ni au prix Nobel de littérature. Lire la suite « « Journalistes, collabos ! » »

Manifestations contre la ségrégation vaccinale en Europe

pass sanitaire

La France est en tête de la ségrégation vaccinale en Europe et c’est là que les manifestations contre ce nouveau type d’apartheid sont les plus massives. Parmi les autres grands pays de l’UE, seule l’Italie a pour le moment suivi l’exemple de la France avec un passe sanitaire affublé de l’appellation anglaise « green pass » qui est nécessaire pour accéder à toutes sortes de services. Et c’est donc en Italie que des manifestations ont lieu le plus régulièrement pour protester contre cette ségrégation que les politiciens locaux n’arrivent pas non plus à justifier de manière logique et cohérente puisque les vaccins contre le Covid-19 ne sont pas tant supposés empêcher de contracter et transmettre le coronavirus chinois et ses variants mondiaux que de prévenir les formes graves de la maladie.

Lire la suite « Manifestations contre la ségrégation vaccinale en Europe »

Des sans-dents aux « sans-pass », chronique d’un mépris

« Donc ça va être primauté aux vaccinés et vie de merde pour les non-vaccinés » : ainsi s’exprime le « conseiller d’un ministre de premier plan »Cette phrase est à l’image de la politique sanitaire française. L’un des objectifs avoués des décisions du 14 juillet rendant le pacte sanitaire obligatoire dans la vie quotidienne est de faire pression pour obliger les Français à se faire vacciner. L’obligation de présenter un pass sanitaire pour s’asseoir à la terrasse d’un café est emblématique de ce choix. Lire la suite « Des sans-dents aux « sans-pass », chronique d’un mépris »

La marche de l’islamisme

Les images de l’Afghanistan ont ceci de terrible qu’elles nous renvoient à une récurrence, hélas observable depuis des décennies. Ma génération aura connu celles de l’Indochine après 1954, de l’Algérie en 1962, de la chute de Saigon, livrée au Vietcong par la politique de Kissinger, puis de Phnom Penh conquise par les Khmers rouges en 1975.

À l’époque les gauchistes exultaient. « Les chars des Khmers rouges entrent dans Phnom Penh libérée » titrait joyeusement Le Monde le 17 avril 1975 sur la base de son correspondant Patrice de Beer.(1)⇓ Lire la suite « La marche de l’islamisme »

Joe Biden : l’image écornée du « tombeur de Donald Trump ».

Aux yeux de ses thuriféraires, la déroute de l’administration Biden en Afghanistan paraît désormais une tache indélébile. Il est vrai que la conférence de presse explicative du président des Etats Unis, lundi 16 août et après les images dévastatrices de la veille en provenance de Kaboul, fut pour eux un calvaire, tant par l’argumentaire exposé que par l’évanescence physique de l’orateur.

Après un week-end passé à Camp David, le président démocrate a défendu le retrait américain et voulu réintroduire un semblant de cohérence dans le chaos. Le voilà confronté à la plus grave crise de ce début de présidence, hors Covid-19, dont l’impact à long terme au sein de l’opinion publique américaine reste à mesurer même s’il apparaît déjà catastrophique à l’étranger. Mais l’idée que se fait l’Amérique d’elle-même paraît ici engagée. Lire la suite « Joe Biden : l’image écornée du « tombeur de Donald Trump ». »

C’est quoi, au fait, les « principes de la République » ?

800px-place-de-la-republique-monument-for-gloire-de-la-republique-francaise-2-800x475-1

Dans un premier temps, on peut s’offusquer de la décision du  qui a retoqué, la semaine dernière, un article de cette fameuse loi supposée lutter « contre le séparatisme » mais que l’on s’est empressé de requalifier en lui donnant pour objectif de conforter « le respect des principes de la République », histoire, sans doute, d’être plus positif. En effet, les « sages » ont censuré un article qui prévoyait la possibilité de refuser à un étranger la délivrance d’un titre de séjour ou de le retirer pour « rejet des principes de la République ». Lire la suite « C’est quoi, au fait, les « principes de la République » ? »

Climats : ces idéologues qui font la pluie et le beau temps

A l’occasion du sommet sur l’effet de serre de Kyoto, les médias brodent sur un scénario catastrophe : les émissions de gaz dues à l’activité humaine provoqueraient d’ici à quelques dizaines d’années un réchauffement de l’atmosphère tel qu’il provoquerait la fonte des pôles, le relèvement du niveau des mers, donc la disparition de certaines terres aujourd’hui émergées, et en fin de compte un dérèglement général du climat. Pour éviter cette apocalypse, on préconise de réduire l’émission de certains gaz, donc de modifier la croissance et la production : un gigantesque enjeu économique et politique, tant pour le tiers monde que pour les pays développés. Mais comment peut-on être sûr du climat dans cent ans, alors que les météorologues ne prédisent pas le temps à trois jours ? En d’autres termes, ce scénario catastrophe est-il une certitude scientifique ou une hypothèse politique orientée ? Lire la suite « Climats : ces idéologues qui font la pluie et le beau temps »