Léonidas et les spartiates à la bataille des Thermopyles (18-20 août 480 av. J.C.)

Batailles mémorables de l’Histoire de l’Europe. Première partie : Léonidas et les spartiates à la bataille des Thermopyles (18-20 août 480 av. JC)

Introduction

L’ouvrage collectif « Ce que nous sommes » édité par l’Institut Iliade nous rappelle qu’être européen c’est avant tout « transmettre l’héritage ancestral, défendre le bien commun ». C’est tout l’enjeu de notre combat : transmettre nos valeurs pour les défendre mais aussi transmettre en les défendant. Car il existe un lien indéniable entre la vitalité d’un peuple et sa volonté de combattre.

Dominique Venner l’avait parfaitement illustré dans un article intitulé « Guerre et Masculinité », paru dans La Nouvelle Revue d’Histoire. Au risque de choquer, il y soulignait le caractère en quelque sorte tragique qu’avait revêtu pour les Français la conjonction entre la fin de la guerre d’Algérie, « ressentie comme la fin de toutes les guerres » et l’évolution vers une société entièrement vouée aux valeurs marchandes et au consumérisme.

Lire la suite « Léonidas et les spartiates à la bataille des Thermopyles (18-20 août 480 av. J.C.) »

La France, à hue et à dia, par Jacques Myard.

Les Français se sont largement abstenus aux dernières élections ; tous les experts politiques en glosent dans les chaumières et les plateaux médiatiques à longueur d’analyse, y voyant un rejet de la politique.

En réalité, les Français ne fondent-ils pas leurs abstentions sur une analyse politique ? Ne jugent-ils pas que la  n’est plus dirigée en fonction d’un projet politique cohérent ? Ils sanctionnent en fait l’incohérence de la régence gouvernementale qui va à hue et à dia !

Lire la suite « La France, à hue et à dia, par Jacques Myard. »

FAUT-IL BRÛLER ERNST NOLTE ?

L’historien allemand montre l’interdépendance entre le communisme, le fascisme et le nazisme. Une thèse qui perturbe les nostalgiques de la révolution d’octobre 1917.

Maître d’oeuvre du Livre noir du communisme, Stéphane Courtois estime qu’Ernst Nolte, dont plusieurs ouvrages sont réédités dans un volume de la collection « Bouquins », a « ouvert la voie des études historiques sur les totalitarismes » (1). D’autres considèrent toujours l’historien allemand comme un personnage sulfureux. L’ont-ils vraiment lu ? Lire la suite « FAUT-IL BRÛLER ERNST NOLTE ? »

Brexit : la bombe à retardement du protocole nord-irlandais.

Le premier ministre britannique, Boris Johnson, a choisi la veille de la trêve du Parlement britannique – et le jour de la fête nationale belge – pour signifier à Bruxelles, mercredi 21 juillet, qu’il souhaitait renégocier dans son ensemble le très sensible protocole nord-irlandais. Ultime joute avant la pause estivale, geste politique à l’égard d’une communauté loyaliste en difficulté, ou réel souci d’améliorer un texte jugé inadéquat ? « Nous n’accepterons pas une renégociation du protocole », a aussitôt répondu Maros Sefcovic, le vice-président de la Commission européenne, préférant ne pas jouer immédiatement la surenchère. Lire la suite « Brexit : la bombe à retardement du protocole nord-irlandais. »

La FNSEA, un syndicat dans le système

Le syndicat majoritaire dans le secteur agricole est co-responsable, avec l’État , des difficultés qu’affrontent les paysans.

Beulin n’est pas Dorgères et la FNSEA, premier syndicat d’agriculteurs aux élections professionnelles, n’a pas grand-chose de commun avec les chemises vertes des années 30, en dépit de l’exaspération de ses « troupes ». On l’a bien vu après la bruyante réception que les paysans présents au salon de l’Agriculture ont réservée le 27 février à François Hollande, copieusement conspué. Dès le lendemain, le « patron » de la FNSEA présentait « des excuses pour les noms qui ont été prononcés à l’égard du président »… Lire la suite « La FNSEA, un syndicat dans le système »

Encore et encore l’anarchie ordinaire en banlieue…

Pen­dant que l’on se pré­pare à pour­chas­ser péna­le­ment les non-vac­ci­nés, c’est la fête anti-flic en Seine Saint Denis. Nous aime­rions connaître le ver­dict de la jus­tice pour les deux inter­pel­lés. (NDLR)

Dimanche soir, des poli­ciers qui inter­ve­naient pour mettre fin à un rodéo sau­vage dans un quar­tier sen­sible de Neuilly-sur-Marne ont été pris à par­tie par une cen­taine de “jeunes” qui les ont bom­bar­dés de pierres et de tirs de mor­tiers d’artifice. Deux fonc­tion­naires ont été blessés.

Lire la suite « Encore et encore l’anarchie ordinaire en banlieue… »

Pass sanitaire : tout est sous contrôle

pass sanitaire

Depuis mercredi, les Français doivent montrer patte blanche et épaule vaccinée pour aller au cinéma, au musée ou dans des établissements sportifs. En attendant les cafés, transports et restaurants le 1er août… Parallèlement, le texte de loi instaurant ce nouveau système de contrôle, que le gouvernement veut faire adopter à marche forcée pour couper l’herbe sous le pied de la contestation populaire qui ne cesse de croître, est débattu à l’Assemblée nationale.

Lire la suite « Pass sanitaire : tout est sous contrôle »

Assemblée nationale : où étaient les 350 députés absents ?

assemblee-nationale

Le projet de loi sanitaire « / obligatoire » a été adopté en première lecture par 117 voix pour, 86 contre, soit environ 35 % des députés. C’est cohérent avec la désaffection dont ont témoigné les Français lors des dernières élections, sauf que là, il s’agit de personnes élues pour représenter toute la nation et payées pour ça. Lorsqu’un texte est aussi critique en matière de liberté, d’égalité et de fraternité, le citoyen lambda s’attendrait à un effort exceptionnel de ses élus, par exemple rester massivement dans l’Hémicycle jusqu’à 5 h 00 du matin pour voter. Encore raté. Lire la suite « Assemblée nationale : où étaient les 350 députés absents ? »