Retour sur l’effondrement démocratique.

A l’issue du second tour des élections régionales et départementales, qui s’est tenu dimanche 27 juin, le même constat préoccupant qu’au premier tour domine : les Français ont pratiqué la grève des urnes dans des proportions inédites. Qui plus est, ils l’ont fait en toute connaissance de cause. Comme lors du premier tour, qui s’était déroulé une semaine plus tôt, deux électeurs sur trois ont trouvé d’autres choses à faire plutôt que d’aller déposer un bulletin dans leur bureau de vote. Ils avaient pourtant été, ces derniers jours, morigénés ou appelés au secours par des états-majors unanimement secoués par l’ampleur du retrait démocratique. Des états-majors qui oubliaient malgré tout quelle est leur part de responsabilité dans le divorce qui s’installe au fil des années entre les citoyens et eux-mêmes. Lire la suite « Retour sur l’effondrement démocratique. »

Cap vers la vaccination obligatoire – JT du vendredi 2 juillet 2021

L’obligation vaccinale se rapproche. Alors que la fameuse 4ème vague arriverait avec le variant Delta, le gouvernement avance ses pions et n’hésite plus à évoquer clairement l’hypothèse de la vaccination obligatoire.

D’une peur l’autre, nous évoquerons le sujet brûlant du climat avec les terribles malheurs qui frappent l’Amérique du Nord.

Et enfin, nous reviendrons en France, à Paris, pour causer trottinette !

https://www.tvlibertes.com/cap-vers-la-vaccination-obligatoire-jt-du-vendredi-2-juillet-2021

Les lignées Illuminati (Fritz Springmeier)

Fritz Springmeier était un cadet de l’Académie militaire de West Point lorsqu’il prit la décision de “ne plus obéir à l’armée mais à Dieu”, raconte-t-il dans sa biographie. Cet écrivain a signé une dizaine de livres. Il s’est notamment fait connaître en dénonçant le projet de la CIA MK ULTRA de contrôle mental. Ses publications et ses conférences traitent aussi fréquemment des forces occultes. Lire la suite « Les lignées Illuminati (Fritz Springmeier) »

Emeutes immigrées de 2016 : un général explique qu’il préfère sacrifier ses gendarmes plutôt que neutraliser les tireurs

Bel aveu de la part de l’ex-chef de la gendarmerie du Val-d’Oise, au premier jour du procès des émeutes allogènes qui avaient – dans les communes de Persan et Beaumont-sur-Oise (à une trentaine de kilomètres de Paris) – suivi la mort d’Adama Traoré (délinquant africain mort lors d’une interpellation).

Sur les trois nuits d’émeutes, du 19 au 23 juillet 2016, « c’est un bilan assez lourd : une centaine de coups de feu sur les forces de l’ordre, 35 blessés dont 13 par arme à feu, des dizaines d’incendies et surtout une population traumatisée »énumère devant le tribunal le général T., colonel commandant du groupement de gendarmerie du Val-d’Oise à l’époque des faits. Lire la suite « Emeutes immigrées de 2016 : un général explique qu’il préfère sacrifier ses gendarmes plutôt que neutraliser les tireurs »

Démocratie en crise

Depuis les scrutins régionaux et départementaux des 20 et 27 juin, l’utilisation du terme de « majorité » pour désigner le parti macronien relève à l’évidence de l’imposture.

Si on s’en tient, en effet, aux chiffres les plus officiels du ministère de l’Intérieur, et sans tenir compte des gens qui ne sont pas inscrits sur les listes électorales, ni des immigrés clandestins ou non naturalisés, le pays est gouverné par un parti qui n’a obtenu les suffrages que de 3 % des électeurs.

Plus généralement, de nombreuses protestations s’élèvent, de toutes parts et depuis plus de 10 ans, contre les modes de représentation. La crise se manifeste de manière multiforme, et pas seulement contre la disproportion des groupes parlementaires. Lire la suite « Démocratie en crise »

Bilan de l’Office fédéral de police criminelle allemande : augmentation de 76 % en 1 an du nombre de migrants interpellés en lien avec le crime organisé

BKA : Office fédéral de police criminelle allemande
CO : Crime organisé

Bilan dramatique du BKA : En 2020, la police a appréhendé 890 immigrants présumés auxquels on attribue des activités de crime organisé (CO) – soit 76 % de plus qu’en 2019. En outre, 85 gangs de CO étaient dirigés par des immigrants – par rapport à l’année précédente, une augmentation de 89 %. Au sommet : les Albanais, les Libanais et les Turcs.

Lire la suite « Bilan de l’Office fédéral de police criminelle allemande : augmentation de 76 % en 1 an du nombre de migrants interpellés en lien avec le crime organisé »

Immigration et patronat, une histoire de la politique française

[Extraits d’un long article reprenant les positions successives des partis politiques, syndicats et du patronat vis-à-vis de l’immigration]

L’immigration est un sujet structurant du champ politique. Pour beaucoup la gauche est considérée comme favorable à l’immigration, les frontières sont détestées. La droite est considérée comme hostile à l’immigration et plus on va à droite, plus cette hostilité grandit.

Si l’on revient sur les vingt dernières années, il y a eu une hausse continue de l’immigration, et ce, peu importe le gouvernement: Chirac, Sarkozy, Hollande, Macron. Gauche ou droite, les flux s’intensifient. En 2007, 171907 titres de séjours ont été délivrés; en 2008, 183893; 2009, 194410; puis 2012, 193120; 2015, 217533; 2018, 258929; et 2019, 274676.

Lire la suite « Immigration et patronat, une histoire de la politique française »

La confusion des valeurs, par Olivier Perceval.

D’après la nou­velle loi hon­groise« la por­no­gra­phie et les conte­nus qui repré­sentent la sexua­li­té ou pro­meuvent la dévia­tion de l’identité de genre, le chan­ge­ment de sexe et l’homosexualité ne doivent pas être acces­sibles aux moins de 18 ans ». Ce texte, qua­li­fié mer­cre­di de « honte » par la pré­si­dente de la Com­mis­sion euro­péenne, Ursu­la Von der Leyen, était au cœur du débat à Bruxelles.

« La loi ne porte pas sur les homo­sexuels. Elle concerne la façon dont les parents veulent faire l’éducation sexuelle de leurs enfants », s’est défen­du le pre­mier ministre hon­grois, Vik­tor Orban,

Lire la suite « La confusion des valeurs, par Olivier Perceval. »

La justice contre les lanceurs d’alerte identitaires

justice identitaires

Le 18 juin, deux anciens militants de Génération identitaire (mouvement dissous par Darmanin en mars dernier) d’Aix-en-Provence ont été condamnés par le tribunal correctionnel de leur ville. Leur tort ? Ils avaient collé des affiches dénonçant l’immigration et l’islamisation, et appelant à la reconquête.

Les deux jeunes hommes ont écopé chacun d’une amende certes relativement symbolique à ce stade (1 500 euros dont 1 000 avec sursis pour l’un, 1 000 euros dont 500 avec sursis pour l’autre), mais ils devront également verser un euro aux ayatollahs de l’immigration massive qui s’étaient portés partie civile, c’est-à-dire SOS Racisme, la Ligue des droits de l’homme et la Coordination contre le racisme et l’islamophobie, comme une marque de soumission morale. Le procureur avait même requis cinq mois de prison avec sursis.

Lire la suite « La justice contre les lanceurs d’alerte identitaires »