Guénon, ou l’orgueil d’être “réactionnaire”

Il y a 50 ans [en 2001], René Guénon mourait au Caire. Il avait été le principal théoricien de la Tradition. Peu d’auteurs, en ce siècle qui vient de se terminer, ont fait montre d’une clarté aussi cristalline et d’une rigueur intellectuelle aussi sévère que René Guénon. Mathématicien et surtout métaphysicien français, profond connaisseur des systèmes religieux et philosophiques, né à Blois en 1886 et mort au Caire le 7 janvier 1951, il y a 50 ans, Guénon peut être considéré comme l’un des réactionnaires les plus radicaux de tous les temps ; la cohérence et la radicalité de sa pensée en ont fait le chef de file d’une école “l’école traditionaliste” qui apparaît dans ses ramifications variées, comme un grand arbre au milieu du désert, celui du monde moderne. Lire la suite « Guénon, ou l’orgueil d’être “réactionnaire” »

Macron a fait exploser les dépenses de sondages et de communication : un scandale de dingue !

729951845

Le Président aux champs pour prendre le pouls de la population avec « son bâton de pèlerin » : à rajouter au Dictionnaire des idées reçues. Celle qui se prend pour Bonemine aurait dû conseiller au candidat Macron de relire Flaubert pour son bac 2021. Je ne suis pas sûr, d’ailleurs, qu’il y ait un effet Saint-Cirq-Lapopie sur sa cote de popularité.

En revanche, l’enquête fouillée que vient de sortir L’Obs sur les millions des  commandés par l’Élysée depuis quatre ans, et plus particulièrement depuis la crise du Covid-19, pourrait en avoir un. Titre de L’Obs : « Des millions d’euros pour des sondages : l’exécutif et sa communication “quoi qu’il en coûte” ». Titre de Libé : « L’exécutif et le “pognon de dingue” des sondages ». Tout est dit. Et dans la « ruralité heureuse », j’imagine bien ce qu’on en pense, maintenant que la caravane élyséenne a plié bagage. Lire la suite « Macron a fait exploser les dépenses de sondages et de communication : un scandale de dingue ! »