La France est sauvée ! Benzema est de retour !, par Laurent Lopez.

D’aucuns par­ta­ge­ront sans doute avec moi le sen­ti­ment que depuis bien long­temps nos médias dis­pensent les mêmes informations.

Tou­jours les mêmes faits. Sui­vis, tou­jours, des mêmes commentaires.

La vio­lence et la bar­ba­rie sont aujourd’hui deve­nues d’une bana­li­té consternante.

Chaque jour des émeutes « animent » nos quar­tiers « sensibles ».

Quo­ti­dien­ne­ment pom­piers, poli­ciers et gen­darmes sont agres­sés, voire tués.

Lire la suite « La France est sauvée ! Benzema est de retour !, par Laurent Lopez. »

L’Union sacrée

S’il est une attitude de Maurras qui a fait couler beaucoup d’encre, et cela continue, c’est bien son adhésion à l’Union sacrée. On se souvient en particulier de la thèse sans concession de Jean de Viguerie dans ses Deux Patries : 1914 marque l’adhésion définitive des forces de droite, au premier rang desquelles l’A. F., au patriotisme révolutionnaire, piège dont ni l’A. F. ni la droite ne sont depuis sorties, scellant la mort de la France, ou plutôt sa survie comme une ombre et un mot creux, dans un patriotisme de malentendus et de faux-semblants. Une danse autour du cadavre de la France, conclut l’auteur.

Lire la suite « L’Union sacrée »

Le courage des convictions pour défendre nos libertés fondamentales et refuser la dictature sanitaire

Vidéo tournée à Lyon lors du rassemblement pour la liberté, c’est-à-dire contre la dictature sanitaire, avec notamment la courageuse généticienne Alexandra Henrion Caude et l’humoriste Jean-Marie Bigard.

https://www.medias-presse.info/le-courage-des-convictions-pour-defendre-nos-libertes-fondamentales-et-refuser-la-dictature-sanitaire/142862/

La fin de la Covid-mania en Amérique (et donc ailleurs): comment l’Etat profond démocrate a viré Trump avec le virus avant de virer le virus devenu superfétatoire !

Le système recule niaisement – sauf à prendre ses agents médiatiques pour des super-machiavels – sur plusieurs fronts (pass sanitaire, tests, propagande affolante, vaccins obligatoires…) ; oui, je sais, on va me dire que c’est une tactique et qu’il va revenir à la charge plus tard. Il n’empêche : toute retraite est bonne à prendre, et tout ce que veulent les plus fous des gâteux et les « nonagénaires génocidaires » aux commandes (Schwab-Rothschild-Soros-Bergoglio-Prince Charles-Gates-Rockefeller-etc.) ne se met pas en place comme, ça – et l’échec du concert des sexagénaires de la lamentable bande rock Indochine le montre. La masse inerte ou incertaine veut bien aller dans une certaine direction, mais jusqu’à un certain point seulement. La bande de bras cassés du gouvernement peut difficilement persévérer comme ça. L’économie s’écroule – et le fait que dans le Reset tout le monde, Chine et Russie en tête, ne veuille pas jouer au jeu du petit suicide façon Merkel-Macron-Leyen, va limiter la durée de la partie de football unijambiste. On ne va pas pouvoir continuer, pour contredire la phrase de Sartre dans Huis clos. C’est comme de déclarer la guerre à la Chine et la Russie en discutant des benêts idéaux Woke et du sexe des anges et des transgenres. La réalité a fini pas rattraper les fous, qui ne croyaient qu’en leur raison (Chesterton).

Lire la suite « La fin de la Covid-mania en Amérique (et donc ailleurs): comment l’Etat profond démocrate a viré Trump avec le virus avant de virer le virus devenu superfétatoire ! »

Lyon, capitale de « l’extrême droite » ?

Par Johan Hardoy ♦ Alain Chevarin est un ancien enseignant qui a rédigé de nombreux articles critiques sur les « extrêmes droites ». Son dernier livre, Lyon et ses extrêmes droites, traite des conditions historiques et politiques qui ont favorisé un développement particulier de ces courants de pensée à Lyon, au point que cette ville constituerait désormais « le laboratoire de l’union des droites ».
Avant de lui laisser la parole, nous remarquerons simplement que l’auteur « ratisse » très large en évoquant des mouvements défendant des conceptions du monde très diverses. Le préfacier considère cette méthode comme judicieuse, surtout dans une ville connue pour ses traboules, parce que ces « très nombreux courants et groupes concurrents ne sont pas des milieux étanches et que, par des voies dérobées au premier regard, une circulation existe d’un lieu à un autre qui eussent paru injoignables ».
Le recours aux amalgames, généralement largement condamné, est donc ici validé comme méthode en sciences sociales ! Lire la suite « Lyon, capitale de « l’extrême droite » ? »

Autotests : l’incroyable talent du gouvernement

La chronique de Philippe Randa

Tout le monde le sait bien, on ne change pas une équipe de talent… Emmanuel Macron et ses ministres poursuivent ainsi un sans faute dans la gestion du Covid. La preuve avec leur « stratégie de dépistage en milieu scolaire », soit le déploiement des autotests, sensés ralentir la circulation de la pandémie. En voilà une idée qu’elle est bonne, n’est-ce pas ? « Une adhésion de 25 % à un dépistage hebdomadaire entrainerait une réduction du nombre de cas de 30 % par rapport à la situation actuelle, tandis qu’une adhésion de 75 % conduirait à une réduction de 50 % des contaminations », a communiqué le Ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports. Lire la suite « Autotests : l’incroyable talent du gouvernement »

Un coup d’État juridique

En date du 20 mai, censurant la loi de sécurité globale, c’est une vraie victoire que vient d’accorder le conseil constitutionnel aux rengaines de la gauche et aux campagnes de l’extrême gauche. La décision du petit aréopage présidé par Fabius a été prise au nom de vagues principes et au gré de quelques sophismes. Or, elle ne constitue pas seulement un camouflet pour les manifestants rassemblés la veille 19 mai devant l’Assemblée nationale, en solidarité avec les forces de l’ordre. Elle censure en même temps la présence de tous les partis non-communistes, à la seule exception de la soi-disant « France Insoumise ». Elle contredit enfin une préoccupation bien réelle de l’opinion.  Lire la suite « Un coup d’État juridique »

Sur la page FB de nos amis du GAR : Pourquoi la Monarchie ? Partie 3 : la liberté du roi.

Autres avantages du mode de transmission héréditaire de la Monarchie : l’indépendance de la magistrature suprême de l’État mais aussi l’autonomie du politique à l’égard des féodalités de l’économique.

Le roi ne doit rien à personne, n’étant l’élu de personne et n’ayant pas été obligé de se construire une clientèle et de faire appel à des puissances financières pour accéder au pouvoir.

Lire la suite « Sur la page FB de nos amis du GAR : Pourquoi la Monarchie ? Partie 3 : la liberté du roi. »