Martine Wonner : le pass sanitaire imposé de façon scandaleuse

Au micro de Sud Radio, le député Martine Wonner décrit comment le gouvernement a imposé une mascarade et, au mépris de leur fameuse démocratie, a organisé un deuxième vote nocturne à l’Assemblée nationale pour faire passer de force le passeport sanitaire dans un hémicycle à moitié vide.

Voile islamique sur une affiche électorale : un (gros) caillou dans la chaussure LREM

image-dios-1-845x475-1

Vu sur BVoltaire

Gabrielle Cluzel

Les polémiques sont comme les petites fleurs au printemps : elles fleurissent, à tour de rôle, quand l’une se fane, l’autre prend le relais. Et tout cela avec une régularité cyclique de métronome.

Voici donc revenu le voile islamique.

Sur l’affiche de  des élections départementales de LREM pour le canton 1 de Montpellier apparaît une candidate voilée. Lire la suite « Voile islamique sur une affiche électorale : un (gros) caillou dans la chaussure LREM »

Régionales en Île-de-France : la tête de liste PS en Seine-Saint-Denis lâche Audrey Pulvar

Le maire socialiste de Pantin (Seine-Saint-Denis), Bertrand Kern, vient de démissionner de la campagne d’Audrey Pulvar, la tête de liste «Île-de-France en commun» aux régionales de juin prochain. Par un SMS envoyé ce jeudi, et que Le Figaro a pu consulter, il a informé l’ancienne journaliste de sa volonté de ne plus être tête de liste du PS en Seine-Saint-Denis. «La confiance est rompue», dit-il aux militants.

Cette affaire risque de susciter des déflagrations au sein de la gauche francilienne, alors que trois listes sont actuellement en concurrence. Au sein de «Île-de-France en commun», mouvement principalement emmené par le PS, les relations entre les socialistes et l’adjointe non encartée d’Anne Hidalgo sont notoirement mauvaises.

En début de semaine, Bertrand Kern avait envoyé un courrier amer aux militants socialistes, les informant que le dépôt de la liste en préfecture avait été pour lui un «nouveau moment de déception». […]

Le Figaro

https://www.fdesouche.com/2021/05/12/regionales-en-ile-de-france-la-tete-de-liste-ps-en-seine-saint-denis-lache-audrey-pulvar/

Pass sanitaire : non mais oui – JT du mercredi 12 mai 2021

A la Une de ce journal : l’adoption du projet de loi de sortie progressive de l’état d’urgence sanitaire. Après un couac provoqué par le Modem, l’exécutif a finalement réussi son coup lors d’une délibération nocturne.

Nous aborderons ensuite un sujet délicat, celui des plateformes de livraison à domicile. Des services ultra-plébiscités mais vous allez voir que l’envers du décor est beaucoup moins flatteur. Enquête dans cette édition.

Et enfin, avant de traiter de l’actualité en bref nous nous intéresserons une nouvelle fois à l’hypothèse d’une candidature de Michel Barnier qui semble prendre de l’ampleur…

https://www.tvlibertes.com/pass-sanitaire-non-mais-oui-jt-du-mercredi-12-mai-2021

LUNDI 23 DÉCEMBRE 1793, MASSACRE DE SAVENAY

LUNDI 23 DÉCEMBRE 1793, MASSACRE DE SAVENAY

« Il n’y a plus de Vendée, elle est morte sous notre sabre libre, avec ses femmes et ses enfants. J’ai écrasé les  enfants sous les sabots des chevaux, massacré les femmes qui n’enfanteront plus de Brigands (logique !). Je n’ai pas un prisonnier à me reprocher, j’ai tout exterminé !« 

Qui ne connaît et ne répète à l’envie cette phrase célèbre tirée du rapport que fit Westermann à la Convention ? Il faut préciser que le général avait pour secrétaire un nommé Crétineau-Joly qui a pris quelques libertés avec les faits se montrant plus acharné royaliste que historien. Il fera de même avec Merlin et les journaux que les Vendéens n’ont pas le temps d’imprimer. Ces mensonges donnent des idées ; un écrivain spécialiste des Guerres de Vendée ne parle-t-il pas du camp de concentration du Marillais près de Saint Florent le Vieil ? (j’avais dénoncé ces mensonges à Sylvie Dutot la charmante rédactrice en chef de « Histoire Magazine » dans une longue conversation téléphonique de 47 minutes et m’étais fait traiter de « contre-productif »!).

Lire la suite « LUNDI 23 DÉCEMBRE 1793, MASSACRE DE SAVENAY »

[vidéo] Origines du Covid-19: la thèse officielle contredite ?

Brice Perrier

Qualifiée au départ de complotiste par les médias, la thèse d’une fuite du Covid d’un laboratoire de Wuhan refait surface. Le 30 avril 2021, des experts scientifiques de renom ont écrit au directeur de l’OMS pour qu’une enquête indépendante soit menée en Chine. Un an et demi après le début de l’épidémie, l’origine du virus reste toujours obscure.

Lire la suite « [vidéo] Origines du Covid-19: la thèse officielle contredite ? »

Fin provisoire d’un psychodrame de comédie dont seuls les députés français détiennent le secret.

L’avis de Jean-François Touzé
Petit doigt sur la couture du pantalon après les remontrances du gouvernement suite aux tentatives de fronde menées par un MODEM en quête d’existence qui avait fait échouer dans un premier temps le vote demandé par Jean Castex, la majorité parlementaire a adopté cette nuit en séance plénière de l’Assemblée nationale la loi prolongeant de fait l’état d’urgence et  instituant le principe du pass sanitaire. 
Certes cette attestation numérique de vaccination contre le Covid ou de négativité d’un test récent ne sera exigible que pour les déplacements à l’étranger et pour la participation à de grands événements réunissant un grand nombre de personnes. Il n’en constitue pas moins un élément supplémentaire du contrôle de la population et s’inscrit dans un renforcement de la dictature sanitaire que l’on aurait tort de croire en recul du fait de la levée partielle et bien sûr à tout moment  réversible de certaines mesures de restriction.
Ce qu’un vote a fait, un autre peut en étendre le champ et généraliser demain, en seconde lecture, ou après demain par une autre loi, le périmètre d’application de ce passeport soviétique. Cela d’autant plus facilement qu’aucune jauge n’a été fixée par la loi.
On ne s’étonnera pas de constater que de nombreux députés « de droite » aient voté cette mesure. On notera une fois de plus l’ambiguïté positionnelle du parti mariniste et on regrettera qu’un élu et membre du Bureau exécutif du Rassemblement national – pas  parmi les pires  pourtant – ait cru bon, même en siégeant au parlement de Strasbourg et non au Palais Bourbon, de faire connaître son assentiment à ces dispositions.

Périclès (vers 494 av. J.-C. – 429 av. J.-C.)

Périclès (vers 494 av. J.-C. – 429 av. J.-C.)

Le stratège et homme d’État athénien est considéré comme le père de la démocratie et de la première thalassocratie impérialiste de l’histoire. Le « siècle de Périclès » correspond à l’apogée du monde des cités grecques : après lui s’amorce le déclin. Mais la culture grecque a survécu jusqu’à nous !

« Doté d’une éloquence élevée, pure de cette bouffonnerie grossièrement artificieuse qui fait la joie des masses, […] il tonnait, lançait des éclairs dans ses discours au peuple et portait une foudre terrible sur la langue. » Pour Plutarque (Vie de Périclès, VIII), c’est à cette inestimable qualité que Périclès doit son exceptionnelle longévité politique et son surnom d’« Olympien ». Mais c’est aussi parce que sa figure, marmoréenne entre toutes, domine de haut les hommes politiques de son temps. Tout à la fois intelligent, patriote, désintéressé, son seul défaut semble avoir été la forme disproportionnée de sa tête qui faisait la joie des comiques, mais que les sculpteurs cachaient habilement sous un casque.

Lire la suite « Périclès (vers 494 av. J.-C. – 429 av. J.-C.) »