Nouvelle tribune de militaires : “de nouveau, la guerre civile couve en France et vous le savez parfaitement”

“Guerre civile” : ce mot est dans toutes les bouches, sur toutes les ondes. Il est une réalité que tout le pays voit venir comme une fatalité ; mais pétrifié dans sa décadence, il semble incapable de pouvoir conjurer ce triste futur. Pourtant les mises en garde ne manque pas. Une chose semble certaine : cette guerre est aujourd’hui inévitable.  Après la  tribune de généraux, voici celle de militaires d’active :

Monsieur le Président de la République,

Mesdames et Messieurs les ministres, parlementaires, officiers généraux, en vos grades et qualités,

On ne chante plus le septième couplet de la Marseillaise, dit “couplet des enfants”. Il est pourtant riche d’enseignements. Laissons-lui le soin de nous les prodiguer : Lire la suite « Nouvelle tribune de militaires : “de nouveau, la guerre civile couve en France et vous le savez parfaitement” »

Le populisme de Michéa

Le dernier livre de Jean-Claude Michéa a bénéficié d’une large couverture médiatique. Presque tous les quotidiens et hebdomadaires français ont commenté l’ouvrage, tout en lui reprochant ses ambiguïtés « rouges-brunes ». Michéa vient ainsi s’ajouter à la longue liste des intellectuels simultanément vomis par les médias et indispensables à leur fonds de commerce. Lire la suite « Le populisme de Michéa »

Un bienfait du Covid : l’UE va devoir redéfinir sa stratégie industrielle.

Mais les enjeux et les pressions du mondialisme cosmopolite sont tels que l’on reste sceptiques.

Il y a un peu plus d’un an, le 10 mars 2020, la veille du jour où l’OMS devait qualifier l’épidémie de Covid-19 de pandémie, la Commission européenne avait présenté sa stratégie industrielle, qui était plus un programme de travail pour les années à venir qu’une série de mesures concrètes. En quelques mots, il s’agissait de poser les jalons d’une Europe prétendument plus souveraine sans braquer les Etats membres les plus attachés à leur tradition libérale. Quelques jours plus tard, l’Europe se confinait, les frontières se fermaient, tandis que Bruxelles assistait, impuissant, à l’arrêt brutal des échanges intracommunautaires. Le tout démontrant le caractère utopique de cette institution. Lire la suite « Un bienfait du Covid : l’UE va devoir redéfinir sa stratégie industrielle. »

Barbares !, par Charles-Emma­nuel de Bourbon-Parme.

La colère d’un prince. Il n’est pas notre pré­ten­dant et d’ailleurs il ne pré­tend pas, mais sa parole est tran­chante et le sang des capé­tiens coule dans ses veines. (NDLR)

Le bon mot pour qua­li­fier ce qui s’est pas­sé à Lille, c’est la bar­ba­rie. Ces Sau­vages, ces moins que rien, ces arrié­rés men­taux s’en sont pris à deux sym­boles de l’amour de la France envers nos com­pa­triotes. En incen­diant une école mater­nelle ce sont les éco­liers qu’ils bru­ta­lisent.

Lire la suite « Barbares !, par Charles-Emma­nuel de Bourbon-Parme. »

Le Traité de Versailles, une étape vers le mondialisme : explications avec Pierre Hillard à partir de Bainville

Les éditions Le Verbe Haut re-publient l’ouvrage que Jacques Bainville écrivit en 1920, sur les conséquences du Traité de Versailles. La préface de cette réédition est signée de Pierre Hillard qui nous explique ici l’extraordinaire actualité de cet ouvrage.

L’Europe bascule à droite : et si c’était ça, le nouveau monde ?

tourner-a-droite-1

La Fondation pour l’innovation politique (Fondapol) publie, au mois de mai, une étude qui donne l’orientation politique des peuples italien, français, allemand et britannique : majoritairement, ils adhèrent aux valeurs de droite.

Les axes selon lesquels sont définies ces valeurs de droite sont l’auto-positionnement de l’électeur à droite, décliné en crainte et rejet de l’immigration, une vision négative de l’islam perçu comme un danger, l’adhésion au  économique vu comme la limitation du rôle de l’État dans l’économie et le renforcement de la  des entreprises, et, logiquement, la valorisation du sens de l’effort dans la réussite individuelle au détriment de l’assistanat. Lire la suite « L’Europe bascule à droite : et si c’était ça, le nouveau monde ? »

Chronique du délitement. Et des émeutes. Et de la grogne dans les Armées

La guérilla suit son triste cours, malgré les tweets de condamnation de Gérald Darmanin (il en a encore publié un ce matin) :

  • une nouvelle nuit d’émeutes à Fréjus et Saint-Raphaël, 3 policiers blessés
  • Les Ulis (91) : un commissariat de police attaqué lors d’une nuit de violences
  • nouvelle nuit d’émeutes à Romans-sur-Isère : pompiers et policiers attaqués au mortier par de “très jeunes adolescents”
  • Côte-d’Or​ : Une nuit d’émeutes dans les cités de Dijon et de Chenôve
  • Lyon : un blessé après une rixe et des tirs de mortiers à la Guillotière
  • Nantes : violente rixe entre bandes à coups de barres de fer et de battes de baseball, un homme blessé

Les militaires ont bien raison de sonner le tocsin. Deux semaines après la parution d’une tribune signée par vingt généraux en retraite (et plus de 20 000 militaires), c’est cette fois près de 2 000 militaires d’active qui s’apprêtent à signer une nouvelle tribune. De quoi inquiéter le régime. Hier, lors de la commémoration de l’armistice de 1945, Emmanuel Macron s’est exercé à un exercice de communication avec les chefs d’Etat-Major.

Lire la suite ici