Redoutable retour du planisme

En cette belle lune rousse de printemps, les fantômes et les vampires viennent hanter les cimetières.

Les optimistes se plaisaient à penser que les succubes des illusions idéologiques planistes ne devraient plus jamais tourmenter la France.

Guaino avait quitté la dernière version, chiraquienne, du commissariat au Plan en 1998, et l’institution elle-même avait disparu en 2006. Lire la suite « Redoutable retour du planisme »

Être royaliste en 2021, par Jean-Philippe Chauvin.

Il faut bien l’avouer :  aujourd’hui, malgré les efforts des militants monarchistes de toutes tendances, le royalisme semble presque invisible aux yeux de nos contemporains, baignés dans l’ambiance distractionnaire de la société de consommation, désormais plus numérique que physique, et par l’angoisse actuelle de la maladie qui rôde dans nos villes : cette dernière menace semble d’ailleurs tétaniser toute capacité de réflexion politique, au point de prédire une élection présidentielle au second tour semblable à l’élection précédente, avec un même destin électoral…

Cette situation et la promesse d’une resucée de 2017 ne sont pas satisfaisantes, et les royalistes ne peuvent s’en satisfaire : je ne m’en satisfais pas.

Lire la suite « Être royaliste en 2021, par Jean-Philippe Chauvin. »

Déconfinement : Macron fait durer le “plaisir” – JT du mercredi 28 avril 2021

Au programme ce soir, retour sur la dernière manipulation de l’exécutif autour du Covid-19. Alors qu’Emmanuel Macron doit prendre la parole vendredi pour esquisser le déconfinement, le Conseil des ministres a entériné ce mercredi un texte de loi prévoyant la fin de l’État d’urgence sanitaire… Mais sous cette appellation aux apparences de libération, le gouvernement prolonge en réalité ses prérogatives jusqu’au 31 octobre. Une histoire sans fin comme prévu.

Nous évoquerons ensuite le nouveau projet de loi antiterrorisme qui entérine le virage sécuritaire de l’État. Une réforme qui devrait fliquer encore davantage les Français sans réellement les protéger du terrorisme.

Et puis nous reviendrons sur le vote du Parlement européen entérinant l’accord commercial post-Brexit. Une étape importante dans l’émancipation britannique qui met en relief les échecs de l’actuel projet européen.

https://www.tvlibertes.com/deconfinement-macron-fait-durer-le-plaisir-jt-du-mercredi-28-avril-2021

L’identité civilisationnelle de l’Europe est-elle « judéo-chrétienne » ?

L’identité civilisationnelle de l’Europe est-elle « judéo-chrétienne » ?

L’emploi de la notion de « judéo-christianisme » procède d’un raccourci contestable, impropre à définir l’essence de notre civilisation, qu’il convient tout simplement de qualifier d’européenne, sans lui accoler d’autres qualificatifs réducteurs.

À l’heure où l’action de réseaux d’influence islamistes, alimentée sur notre sol par des décennies d’immigration massive, se conjugue à une formidable montée du « terrorisme intellectuel » pratiqué par les militants « déconstructivistes » (« cancel culture », antiracisme racialiste, féminisme « ultra », etc.), la pérennité de l’identité ethnique et culturelle des peuples européens se trouve gravement menacée. Toutefois, des voix courageuses s’élèvent, de plus en plus nombreuses, pour appeler à la défense de notre identité civilisationnelle, que de nombreux écrivains, penseurs ou polémistes qualifient alors volontiers de « judéo-chrétienne ».

Est-il cependant exact et pertinent de définir ainsi la civilisation européenne ? Cette dernière doit-elle être essentiellement conçue comme d’origine « judéo-chrétienne » ?

Nous ne le pensons pas, pour deux raisons principales, l’une tenant à l’histoire des peuples européens, l’autre à l’histoire des religions.

Lire la suite « L’identité civilisationnelle de l’Europe est-elle « judéo-chrétienne » ? »

Dans Présent d’aujourd’hui, un grand article sur les identitaires français établis au Québec

Les Français de France » expatriés au Québec

Rémi Tremblay Présent cliquez ici

QUICONQUE fréquente les milieux identitaires québécois, que ce soient les conférences, les manifs, les lancements de livres ou autres événements, ne peut manquer de remarquer la présence de ceux qu’on appelle affectueusement de ce côté de l’Atlantique « les Français de France ». Au premier abord, on ne les distingue pas des militants locaux, jusqu’à ce que résonne cet accent du Vieux Continent que les années ne parviennent jamais à complètement effacer.

Mais qui sont ces Français et pourquoi ont-ils choisi le Québec ?

Ces expatriés ont des profils divers et chaque organisation en compte quelques-uns dans ses rangs ; leur présence n’est ni étonnante, ni anecdotique. Lire la suite « Dans Présent d’aujourd’hui, un grand article sur les identitaires français établis au Québec »

« Pour un retour de l’honneur de nos gouvernants ».

C’est le titre, souvenez-vous, de la tribune signée par de très nombreux militaires et adressée à Emmanuel Macron, président de la République (et chef des armées), par l’intermédiaire médiatique de l’hebdomadaire Valeurs actuelles  (https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2021/04/26/la-grande-muette-hausse-le-ton/).

Depuis, la classe politique et ses complices médiatiques ont la pétoche. Ils savent tous pourquoi ! Aussi, il ne faut pas s’étonner qu’avant les sanctions qui s’appliqueront à certains des signataires (mais ils le savent aussi), les menaces commencent à pleuvoir… En voici un exemple, exprimé par l’un de nos médias officiels France Info :

https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/armee-et-securite/que-risquent-les-anciens-militaires-signataires-de-la-tribune-dans-valeurs-actuelles_4386941.html

Et un autre, paru aujourd’hui dans Le Monde :

https://www.lemonde.fr/international/article/2021/04/27/tribune-de-militaires-dans-valeurs-actuelles-la-ministre-des-armees-demande-des-sanctions_6078226_3210.html

La prochaine élection présidentielle… si elle a lieu, s’annonce divertissante et peut-être même réjouissante.

https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2021/04/27/pour-un-retour-de-lhonneur-de-nos-gouvernants/

Rome : mythe, histoire et héritage 4/4

On souhaitera donc que G. Dumézil s’engage plus profondément dans la voie qu’il inaugura en étudiant les inscriptions du Lapis Niger et du vase de Duenos, qu’il élargisse le champ de ses investigations ultérieures en s’intéressant au premier chef à des problèmes (les réformes serviennes ou les origines de la lutte des ordres, suggestions qui n’ont rien de limitatif) auxquels leur implication dans l’ordre politique, mais aussi économique et social, confèrent une authenticité certaine, bien loin qu’il faille y voir le résultat de falsifications ou d’anachronismes dont la responsabilité incomberait à Fabius Pictor ou à tel ou tel de ses contemporains. Divers témoignages, certes fragmentaires et d’interprétation délicate, suggèrent en tout cas qu’ils ne se posèrent pas à la seule Rome et réhabilitent du même coup l’œuvre des annalistes. Lire la suite « Rome : mythe, histoire et héritage 4/4 »