Sur la page FB Corporatisme et royalisme social de nos amis du GAR : pour la nécessaire justice sociale !

Partie 2 : Contre l’idéologie libérale, pour la solidarité française.
La justice sociale n’est pas, ne doit pas être un « détail de l’histoire » :

Elle doit être la profonde motivation contemporaine de tout État digne de ce nom et c’est pour avoir oublié cette exigence de justice que nombre de gouvernements et de régimes, de par le monde, connaissent actuellement, au-delà des contraintes de la crise sanitaire et de leurs contestations, des mouvements de révolte souvent massifs et parfois brutaux, rompant avec ce fatalisme et cette non-violence qui, en définitive, semblaient convenir aux dirigeants et légitimaient, d’une certaine manière, leur inertie sociale au profit des grands intérêts financiers et économiques particuliers et au détriment du bien commun. Ce même bien commun bien compris, d’ailleurs, que les plus libéraux des libéraux continuent à méconnaître ou à dénigrer dans une logique toute thatchérienne, et cela malgré le retour des États nécessité par la situation sanitaire et le désir de protection qu’éprouvent les peuples… Margaret Thatcher, l’icône des libéraux anglo-saxons, affirmait que la société n’existait pas, ce qui évitait logiquement d’avoir à traiter de la justice sociale, mais les réalités humaines, individuelles comme collectives, ont défait ce mythe libéral.

Lire la suite « Sur la page FB Corporatisme et royalisme social de nos amis du GAR : pour la nécessaire justice sociale ! »

NOUS AURIONS DES MILLIERS DE MORTS EN MOINS A PLEURER…!

Ce titre de la presse allemande revient sur le plus grand scandale politique et sanitaire des cinquante dernières années. La France franchit les 100 000 morts et les responsables s’autocongratulent

La Covid ne serait qu’une grippette  si la politique et la bêtise n’avait pas tué !

Coupable ,cette intelligentsia journalistico médiatique  qui a perdu tout discernement  à partir du moment où ceux qui voulaient soigner ont été systématiquement discrédités. Elle couvre  la main mise des labos pharmaceutiques et ne joue pas son rôle de contrepouvoir Lire la suite « NOUS AURIONS DES MILLIERS DE MORTS EN MOINS A PLEURER…! »

L’héritage de Sparte : Hommage à la Prusse de la Grèce antique 2/2

Un système d’éducation terrible

À 7 ans révolus, les enfants appartenaient à l’État qui prenait en charge leur éducation. Les garçons, notamment, devaient gravir, échelon par échelon, les étapes de la hiérarchie dans les formations de la jeunesse d’État. La musique et la poésie étaient considérées comme des accessoires de la pédagogie d’État. L’autonomie du sens et du goût esthétiques n’était guère prisée : la danse réduite à un exercice gymnique, la poésie au rôle d’auxiliaire de l’éducation politique et la musique à un instrument de drill et de dressage. Outre le chant choral, musique militaire et chansons de marche au son de la flûte (qui jouait dans l’Antiquité, on le sait, le rôle de nos tambours et trompettes) : tel était le parnasse spartiate. Lire la suite « L’héritage de Sparte : Hommage à la Prusse de la Grèce antique 2/2 »

Des économistes soutiennent le programme de Marine Le Pen

Un groupe appelé “Les Financiers éveillés”, composé d’économistes et de dirigeants dans le domaine de la banque et de la gestion d’actifs, publie une tribune dans Valeurs Actuelles pour soutenir le programme économique de Marine Le Pen, estimant que “le vote pour Marine Le Pen comme le seul authentiquement raisonnable d’un point de vue économique“. Extrait :

[…] Prenons alors l’actif ciblé, une entreprise, un immeuble ou une infrastructure, et attachons-nous à étudier le cadre dans lequel il s’insère : est-il déjà « sécurisé » ? Autrement dit, si l’investisseur achète une action, qui est un titre de propriété, a-t-il l’assurance que ce droit sera respecté, c’est-à-dire qu’il ne risque pas de se le faire ôter par la force, le vol ou la prévarication, ce qui advient souvent en cas de guerre, fussent-elles des guerres civiles larvées. Cette seule question en amène une autre : qui garantit ce droit ? Est-ce l’État régalien, qui sait concentrer sa capacité d’intervention sur ce pour quoi il est conçu, c’est-à-dire le monopole de la violence légitime ? Ou bien est-ce le voisin mieux armé ? Ce doit bien être une priorité d’un candidat à la présidentielle. Lire la suite « Des économistes soutiennent le programme de Marine Le Pen »

100 000 morts du Covid-19 : la grande dyscalculie !

Gouvernement et médias s’apprêtent à saluer avec emphase les 100 000 morts attribués au Covid-19. Un chiffre qui sonne comme un désaveu de la politique gouvernementale.
La France du génial Macron approche le même nombre de morts par habitants (150 pour 100 000) que le Brésil ou les États-Unis dont les dirigeants Bolsonaro et Trump sont ou ont été vilipendés. Et il s’agit d’un chiffre largement supérieur à celui de la Suède qui n’a connu ni confinement, ni couvre feu, ni fermeture de restaurants, ni paralysie économique.
Reste que ce chiffre de 100 000 morts est largement exagéré par rapport à la surmortalité réelle. En tout cas, les 65 000 morts officiellement comptabilisés comme dus au Covid-19 sur 2020 étaient largement surévalués puisque l’INED et l’INSEE ont évalué entre 38 000 et 42 000 le nombre de morts en excédents par rapport à 2019, compte tenu de l’évolution de la pyramide démographique.
Lire la suite « 100 000 morts du Covid-19 : la grande dyscalculie ! »

Vaccin : et pourquoi pas les enfants ? – JT du mercredi 14 avril 2021

Retour à l’information, avec les dernières décisions gouvernementales autour du Covid. Entre les liaisons aériennes directes avec le Brésil suspendues pour quelques jours, le coup d’arrêt du vaccin Johnson et Johnson et la vaccination des enfants qui s’annonce de plus en plus clairement.

Nous parlerons ensuite politique nationale avec la réforme du garde des Sceaux Dupond Moretti. Une mouture alliant justice spectacle et laxisme judiciaire.

Enfin, nous évoquerons l’enlèvement de la petite Mia, mardi, dans les Vosges. Si la piste familiale est privilégiée, l’inquiétude est toujours de mise malgré la levée de l’alerte enlèvement demandée par le procureur d’Epinal.

https://www.tvlibertes.com/vaccin-et-pourquoi-pas-les-enfants-jt-du-mercredi-14-avril-2021

Les mesures pro-famille du gouvernement hongrois et leurs effets

De l’ECLJ :

Le Gouvernement hongrois a déclaré vouloir résoudre les problèmes démographiques de la Hongrie en soutenant les familles. Katalin Novák, ministre de la famille, a déclaré en tant que secrétaire d’État à la famille et à la jeunesse, en avril 2020, que le gouvernement hongrois dirigé par le Fidesz prévoit de “construire un pays favorable à la famille, visant à surmonter les obstacles rencontrés par les couples qui envisagent d’avoir un enfant”. Cette approche est également conforme à la forte politique anti-immigration de la Hongrie : le gouvernement est favorable à une résolution des problèmes démographiques au niveau national, et non grâce à l’immigration. Lire la suite « Les mesures pro-famille du gouvernement hongrois et leurs effets »

Jean-Marie Le Pen et Jacques Bombard se sont entretenus

Comme rapporté dans Le Figaro, Jean-Marie Le Pen et Jacques Bompard se sont entretenus par visioconférence vendredi 19 mars.

Par la grâce et la mémoire des années d’engagement commun, l’incompréhension durable entre le président d’honneur du Front national et le maire d’Orange a été mise au ban des souvenirs. « Nous sommes d’accord sur l’essentiel. C’est déplorable de voir des listes du RN face à des candidats de sensibilité parallèle. Il faut favoriser les axes d’unité. Le plus dur est devant nous, et nous allons vivre des moments difficiles. Il est nécessaire, plus que jamais, de réunir les gens de bonne volonté », affirme Jean-Marie Le Pen. Il a donc été convenu de tout tenter pour éviter de reproduire l’erreur de Tarascon sur les cantons d’Orange et de Bollène lors des prochaines départementales. « Le localisme que j’ai toujours pratiqué est une volonté de maintien dans le département des idées nationales, et impose de respecter ceux qui se battent sur le terrain depuis des décennies à Orange et à Bollène », ajoute Jacques Bompard.

A côté des vœux électoraux formés, c’est une conversation entre deux militants de la cause nationale qui a repris ce jour-là. Comme si elle avait été interrompue la veille.

Source cliquez ici

http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2021/04/13/jean-marie-le-pen-et-jacques-bombard-se-sont-entretenus-6309463.html

Non… sans blague ! La Cour des comptes dénonce un « manque de réalisme des prévisions budgétaires »

Cela fait quelques années que je suis profondément fatigué de l’amateurisme de ceux qui dirigent ce pays vers l’abîme.

Mais au bout de plus d’un an de pandémie, ce n’est plus de la fatigue. C’est, pour rester pudique, un agacement, profond. Très profond. Et un agacement très profond, cela se transforme parfois en colère noire.

Vous vous souvenez il y a un an ?

Notre aimable Le Maire, qui n’est pas le pire de cette bande de grands et petits guignols, nous expliquait que l’impact sur la croissance économique serait de quoi… ho… en gros un petit 0.1 % du PIB !

Hahahahahahahaha…

Lire la suite « Non… sans blague ! La Cour des comptes dénonce un « manque de réalisme des prévisions budgétaires » »