Saint-Nazaire : un militant RN violemment agressé par 5 antifas, il souffre d’une fracture ouverte (MàJ : “Personne n’en parle”, dénonce Pascal Praud sur CNews)

 

Vu sur FdeSouche

04/04/2021

Ce dimanche matin, deux militants du Rassemblement National distribuaient des tracts aux niveau des Halles de Saint-Nazaire. Ils ont été pris à parti par cinq personnes, des antifascistes, qui les sommaient de quitter les lieux.  Des coups ont suivi les insultes. L’un des deux militants, âgé de 49 ans, a été frappé au sol à plusieurs reprises et menacé de mort selon l’ancien conseiller municipal Gauthier Bouchet, candidat à l’élection départementale,  qui l’accompagnait. Benoit Glotin souffre d’une fracture ouverte de la cheville. […]

France Bleu

05/04/2021

 

Le plan de relance européen piétine.

Nous étions déjà dubitatifs quant au déploiement du fameux plan de relance économique européen, décidé l’année dernière, tant les obstacles se sont amoncelés sur le parcours de cette idée généreuse mais… sans doute utopique au sein d’une structure aussi confuse, alambiquée et impotente que l’Union européenne (UE). Et pourtant, le montant de ce plan financier paraît bien modeste au regard de celui que les Etats-Unis ont décidé de mettre en oeuvre pour relancer leur économie : 750 milliards d’euros pour le premier contre 1 900 milliards de dollars (1 595 milliards d’euros) pour le second ! Lire la suite « Le plan de relance européen piétine. »

Mainmise de l’industrie pharmaceutique sur le pays : pas plus de réaction que ça…, par Jérôme Serri.

Recevant, le 23 mars sur , Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement,  dénonça l’incohérence des dernières mesures gouvernementales, avant de lui faire la leçon avec l’inévitable citation de Boileau : « Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement. »

Il serait difficile de prétendre que les journalistes, depuis le début de la crise, ont contribué à la clarté du débat. Composer des plateaux et des duplex hétérogènes, c’est privilégier le spectacle plutôt que l’information. Comment se fait-il que la situation sanitaire du pays à un instant donné ne puisse faire l’objet d’un consensus ?

Lire la suite « Mainmise de l’industrie pharmaceutique sur le pays : pas plus de réaction que ça…, par Jérôme Serri. »

Édouard Philippe candidat à la place d’Emmanuel Macron ? Ça se précise !

edouard-philippe

Il y a fort à parier que  ne sera pas 2017. Il y a quatre ans, accéder au second tour de l’élection présidentielle contre Marine Le Pen valait ticket gagnant pour l’Élysée. Pour l’année qui vient, la question se pose en d’autres termes : qui a le plus de chances de battre Marine Le Pen ?

Pour tout arranger, en décembre dernier, se confiant au journal en ligne  confesse : « Peut-être que je ne pourrai pas être candidat. » Voilà qui ouvre bien des appétits. Celui de , par exemple, qui, en décidant de ne pas passer par la case des primaires, est en train de semer un assez beau désordre au sein des Républicains. Lire la suite « Édouard Philippe candidat à la place d’Emmanuel Macron ? Ça se précise ! »

Les Cosaques de la liberté : l’expérience de l’anarchisme de Nestor Makhno en Ukraine

Présenter en 475 pages la vie et l’action de Nestor lvanovitch Makhno (1889-1934), inspirateur et réalisateur de la seule expérience de communisme libertaire pendant la période de la révolution russe (entre 1917 et 1921) est un pari réussi par Alexandre Skirda. Spécialiste de la Russie Soviétique, l’auteur exprime sans aucun doute sa sympathie politique pour l’anarchisme makhnoviste au travers d’une étude aussi complète que variée.

Un travail d’apologie

En dépit de tout l’intérêt des analyses  historiques de l’expérience originale accomplie par Makhno et ses partisans, le plan choisi par Skirda nous apparaît peu significatif. Après avoir étudié  son sujet d’un point de vue chronologique et événementiel (de l’enfance de Makhno à sa mort en exil à Paris en 1934), il revient sur une recherche plus psycho-historique dans un second temps, achevant son ouvrage par une revue très critique des livres consacrés à l’anarchisme ukrainien et à son fondateur. On suit alors assez péniblement ces mouvements assez « anarchiques ». Au fond, on lit ici trois ouvrages différents : l’un est un livre d’histoire, fort brillant au demeurant, consacré à l’histoire de l’expérience anarchiste en Ukraine dans ses rapports avec le phénomène global de la Révolution russe. Le second est une monographie de N. Makhno, fondateur et « Batko » (« petit père » en quelque sorte) de ce mouvement de « communisme libertaire ». Le troisième enfin est une recension critique des textes (brochures, articles de presse, romans, etc.), ayant pour thème principal ou quelquefois secondaire l’expérience makhnoviste. C’est cet « éclatement » qui. sans remettre en cause la richesse et le sérieux de ce travail historique, rend peut-être mal à l’aise le lecteur que je suis. Lire la suite « Les Cosaques de la liberté : l’expérience de l’anarchisme de Nestor Makhno en Ukraine »

Dette : 100.000 euros par Français. L’inéluctable inflation

Marc Rousset

Certains économistes prétendent que les États-Unis, malgré la reprise à venir, ne connaîtront pas l’inflation, alors que la réaction des marchés, en faisant monter les taux longs de 0,5 %, en juillet 2020, à 1,732 %, permet d’en douter fortement.

Le monde vit dans une ambiance de spéculation, de bulles boursières qui menacent l’équilibre des marchés. Le décalage entre les prix des actifs et les perspectives économiques réelles, avec des risques de catastrophes économiques, boursières et financières conduisant à des dévaluations des monnaies nationales, peut déclencher subitement des poussées inflationnistes pour les biens et services. Lire la suite « Dette : 100.000 euros par Français. L’inéluctable inflation »

Montée des autoritarismes

La fascination renouvelée pour les solutions des régimes autoritaires mérite plus que des réflexions toutes faites. Par exemple sur le site Telos, qui se consacre – non sans mérite parfois, car la tâche est rude – à la redéfinition d’une social-démocratie à bout de souffle en Europe, on peut trouver, daté de janvier, un article parfaitement représentatif. Il est signé de Riccardo Perissich ancien responsable du marché intérieur au sein de la Commission européenne. Lire la suite « Montée des autoritarismes »

Face au totalitarisme qui vient, vivre sans mentir

Face au totalitarisme qui vient, vivre sans mentir

Après son brillant essai sur le « pari bénédictin », que nous avions évoqué notamment ici et , Rod Dreher développe dans un nouvel ouvrage une réflexion pour répondre au totalitarisme soft occidental. Suite à de nombreux témoignages de dissidents du système soviétique, il constate que l’Occident verse à son tour dans un totalitarisme qui ne dit pas son nom, plus proche du monde d’Huxley que d’Orwell. Sans goulag ni tortures physiques, mais dans un version ‘douce’, avec mises au ban, politiquement correct imposé jusque dans l’entreprise, matraquage idéologique en faveur de la culture de mort, au point que nos libertés s’amenuisent petit à petit. Pas d’interdiction officielle d’opinion, pas de déploiement d’un État policier, mais l’émergence insidieuse d’une tyrannie douce qui, sous l’égide d’un credo progressiste, annihile tout esprit critique et paralyse jusqu’au plus indépendant des libres penseurs. Qu’est-ce que le soft totalitarisme ? Comment l’homme moderne en vient-il à renoncer à sa liberté d’expression et aux lumières du bon sens ? Pourquoi l’Occident est-il gagné par la novlangue et la réécriture de l’histoire ?

Lire la suite « Face au totalitarisme qui vient, vivre sans mentir »