Bernard Tapie découvre les « bienfaits » de l’immigration en France

Bernard Tapie vient de découvrir toute la richesse de l’immigration-invasion qu’il a tant vantée, tout d’abord au service de François Mitterrand et de SOS Racisme, toujours pour contrer politiquement ceux qui s’y opposaient :

Cambriolage au domicile de Bernard Tapie : parmi les 4 agresseurs cagoulés, 3 sont de « type africain » et 1 de « type nord-africain », selon une source policière. Le couple a été violenté, attaché avec des câbles électriques et séquestré. Rolex et bijoux volés. [source] Lire la suite « Bernard Tapie découvre les « bienfaits » de l’immigration en France »

Alexandra Slaby (auteur de « Histoire de l’Irlande de 1912 à nos jours ») : « En 1916, les nationalistes révolutionnaires étaient encore très minoritaires »

Source Breizh-info cliquez ici

Le 1er avril (et ce n’est pas un poisson) est sorti Histoire de l’Irlande, de 1912 à nos jours, édition réactualisée du livre d’Alexandra Slaby, édité dans la collection Texto (Tallandier).

Le lundi de Pâques 1916, une troupe d’insurgés part à l’assaut de la Grande Poste de Dublin et proclame l’Irlande indépendante. Les Britanniques mobilisent 6 000 soldats. À la fin de la semaine, l’insurrection a fait plus de 500 morts et 2 500 blessés. Du projet de Home Rule de 1912, promettant aux Irlandais une autonomie au sein du Royaume-Uni, aux négociations sur le Brexit, de sa genèse révolutionnaire jusqu’à la crise sanitaire, Alexandra Maclennan raconte la destinée singulière de la République d’Irlande. Elle revient sur la formation de son paysage politique, les origines et l’apaisement du conflit nord-irlandais, les scandales institutionnels qui ont ébranlé l’autorité de l’État et de l’Église, les mécanismes d’une prospérité aussi impressionnante que l’austérité qui s’en est suivie, pour conclure sur les toutes récentes révolutions sociétales. Lire la suite « Alexandra Slaby (auteur de « Histoire de l’Irlande de 1912 à nos jours ») : « En 1916, les nationalistes révolutionnaires étaient encore très minoritaires » »

États-Unis et Grande-Bretagne : guerre, commerce et piraterie

338465587

par Cristian Taborda

Ex : http://novaresistencia.org/2021/03/28/

Suite à plusieurs défaites subies dans le monde au cours de ces dernières années, un rapprochement stratégique entre les États-Unis et la Grande-Bretagne s’est opéré récemment, surtout ces dernières semaines, avec l’arrivée au pouvoir de Joe Biden et avec une Grande-Bretagne qui est sortie de l’Union européenne. L’objectif est de préserver autant que possible les possessions et l’influence des grandes puissances atlantistes dans le monde. Lire la suite « États-Unis et Grande-Bretagne : guerre, commerce et piraterie »

Lente et collective régression.

Nous vous proposons, une fois n’est pas coutume, la lecture d’une tribune d’Aurélien Pradié, Secrétaire général du parti Les Républicains, parue dans Le Monde du 29 mars 2021. Elle mérite notre réflexion, pour que demain ne soit pas la copie conforme d’hier.

 » Depuis un an, comme jamais en temps de paix, nos libertés, en tous domaines, ont reculé. L’hebdomadaire libéral britannique The Economist a décerné à la France d’Emmanuel Macron la qualification de « démocratie défaillante ». Il ne s’agit plus d’une situation exceptionnelle mais d’une situation devenue durable. Il est donc temps de poser une question que les paroles d’experts et les courbes épidémiologiques ne peuvent plus effacer : aimons-nous encore la liberté ? Lire la suite « Lente et collective régression. »

Aetius et la bataille des Champs catalauniques (20 septembre 451)

Aetius et la bataille des Champs catalauniques (20 septembre 451)

En 451, Gallo-Romains, Wisigoths, Armoricains, Burgondes et Germains s’unissent sous la direction du consul Aetius pour défaire les Huns aux Champs catalauniques. Cette histoire, présente dans la mémoire germanique avec la légende des Nibelungen, a inspiré Wagner pour sa Tétralogie. Côté français, nous avons la belle figure de Sainte Geneviève, réincarnation chrétienne de la déesse guerrière Athéna, figure tutélaire de Paris, dont la statue s’élève encore à la pointe de l’Île de la Cité.

Le contexte

Nous sommes au début de la seconde moitié du Ve siècle de notre ère. L’autorité de l’Empire romain en Occident est de plus en plus contestée. Le territoire des Gaules en particulier n’est plus défendu exclusivement par des Gallo–Romains mais bien plutôt par leurs alliés, les peuples « barbares », essentiellement des peuples germains venus de l’est de l’Europe, dont les incursions sur le territoire impérial remontent au IIIe siècle de notre ère et déboucheront sur de véritables invasions aux IVe et Ve siècles.

Lire la suite « Aetius et la bataille des Champs catalauniques (20 septembre 451) »