Le confinement : le piège à pauvre.

Par : Rédac­tion « Le Bien Commun »

La famille est bien la cel­lule de base de notre socié­té. Dans une situa­tion de confi­ne­ment, les dépres­sions, les ruines, les dif­fi­cul­tés du quo­ti­dien sont incom­pa­ra­ble­ment plus dif­fi­ciles pour ceux qui ne peuvent béné­fi­cier de la soli­da­ri­té natu­relle des foyers. On a pour­tant peu enten­du le gou­ver­ne­ment féli­ci­ter et encou­ra­ger les familles… il faut dire que pour la Macro­nie, c’est rin­gard. 

Lire la suite « Le confinement : le piège à pauvre. »

Pays-Bas : épidémie mortelle de Covid dans une maison de repos 15 jours après la vaccination des résidents

Le 30 janvier, les 106 résidents de la maison de retraite pour personnes âgées St Elisabeth à Amersfoort, aux Pays-Bas, ont reçu la première injection du vaccin expérimental COVID-19. En moins de deux semaines, et pour la première fois depuis le début de la pandémie l’année dernière, le coronavirus s’est frayé un chemin à travers la maison à grande vitesse. Pas moins de 70 résidents ont été testés positifs; lundi, 22 étaient décédés. Certains résidents se sont rétablis mais d’autres sont toujours malades, ce qui signifie que davantage de décès pourraient survenir au cours des prochains jours. Lire la suite « Pays-Bas : épidémie mortelle de Covid dans une maison de repos 15 jours après la vaccination des résidents »

La conquête de l’ouest par Xi Jinping

Les lecteurs du livre écrit en commun avec mon ami Charles Culbert sur la Terreur rouge[1], ne l’ignorent pas. Votre chroniqueur tient le régime communiste de la Chine continentale, et tout particulièrement Xi Jinping, au pouvoir depuis 2012, pour la continuation du stalinisme. Avec un point commun : l’obsession géopolitique. C’est elle, par exemple, qui explique la volonté d’éradiquer et de submerger les Ouïgours autochtones. Le pouvoir impérial des Han s’efforce ainsi de nier jusqu’à l’identité de ce peuple en imposant l’appellation de Xinjiang, c’est-à-dire la Nouvelle Frontière[2]. Lire la suite « La conquête de l’ouest par Xi Jinping »

« Droit, conscience et sentiments » : réquisitoire éclairé contre le nouvel ordre moral occidental par Éric Delcroix

Par Michel Geoffroy, auteur de La Super-classe mondiale contre les peuples et La Nouvelle guerre des mondes ♦ Au moment où la liberté d’expression et de discussion ne cesse de se réduire dans notre pays, au moment où le gouvernement envisage la dissolution de Génération identitaire pour crime de lèse-immigration, le nouvel et court essai d’Éric Delcroix : Droit, conscience et sentiments[1] vient à point nommé.
Un essai qui se situe dans la continuité des réflexions déjà engagées par l’auteur sur la mutation du droit pénal, notamment dans son Théâtre de Satan – Décadence du droit. Partialité des juges, paru en 2002, et dans son Manifeste libertin paru en 2005, et dont il constitue la quintessence. Parce que précisément les maux qu’il dénonçait déjà il y a plus de 15 années n’ont fait qu’empirer. Lire la suite « « Droit, conscience et sentiments » : réquisitoire éclairé contre le nouvel ordre moral occidental par Éric Delcroix »

1941 : La guerre préventive contre l’Union Soviétique

Ce texte de Gerd Rühle rend compte des corrections que les historiens occidentaux ont dû apporter à leurs jugements depuis que les archives soviétiques s’ouvrent lentement au public et depuis que, grâce à la perestroïka, les historiens russes, baltes, ukrainiens, etc. cessent de répéter les thèses que le régime leur avait imposées. G. Rühle dresse le bilan de la question en 1989, juste avant la chute du Mur de Berlin. Mais 5 années plus tard, le public francophone ignorait toujours ce bilan. L’Histoire revue et corrigée comble cette scandaleuse lacune. Lire la suite « 1941 : La guerre préventive contre l’Union Soviétique »

Politique & Eco n° 288 avec Guillaume de Prémare : De l’idéologie néoconservatrice à l’exemple illibéral

Néoconservatisme à l’ouest, illibéralisme à l’est… quel nouveau modèle pour la France ? Le quai d’Orsay doit se réinventer. Car en effet, depuis 10 ans, notre pays a renoncé à la souveraineté de sa diplomatie pour se soumettre à Washington. Résultat, les guerres en Libye puis en Syrie ont plongé l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient dans le chaos avec les conséquences migratoires sur l’Europe que l’on connaît. Face à cela, les pays du Visegard d’Europe de l’est, sortis du giron soviétique, ont développé l’Etat illibéral : une réaffirmation de l’autorité du politique et un renforcement de la cohésion du corps social. Entre les deux, l’Union européenne a définitivement prouvé son incapacité à incarner toute puissance géopolitique.

Pour faire le point, Olivier Pichon et Pierre Bergerault ont invité Guillaume de Prémare, directeur de la rédaction de la revue « Permanences », dont le dernier numéro est intitulé « Le nouveau désordre mondial » avec les interviews de Renaud Girard, Edouard Husson et Max-Erwann Gastineau

https://www.tvlibertes.com/politique-eco-n-288-avec-guillaume-de-premare-de-lideologie-neoconservatrice-a-lexemple-illiberal

La tête des migrants « mineurs » que les journalistes osent diffuser…

C’est un conte de fée pour remplacistes (et pour femmes en manque d’« affection ») que propose Sud Ouest, avec cet article intitulé Gironde : ils ont ouvert leur porte à un mineur isolé.

« Militants ou non, ils ont décidé d’héberger de jeunes migrants pour quelques semaines ou quelques mois, afin de leur éviter la rue. En Gironde, des familles racontent leur expérience. Lire la suite « La tête des migrants « mineurs » que les journalistes osent diffuser… »

L’Union européenne : une démocratie libérale sous sa forme la plus dégénérée

L’Union européenne : une démocratie libérale sous sa forme la plus dégénérée

Dans l’ouvrage déjà évoqué du Polonais Ryszard Legutko la démocratie moderne, l’auteur, qui est élu député européen, aborde l’Union européenne :

L’Union européenne reflète l’ordre et l’esprit de la démocratie libérale sous sa forme la plus dégénérée. Si les aspects les plus forts de la démocratie étaient les élections et leur capacité à changer le gouvernement et ses programmes, l’Union européenne a fait tout son possible pour réduire cette possibilité à son étiage.

Lire la suite « L’Union européenne : une démocratie libérale sous sa forme la plus dégénérée »