Marseille, capitale du négationnisme de l’horreur islamiste

img-8462-720-720x475-1

Pour les élus socialistes de , toutes les victimes ne se valent pas. Son maire, Benoît Payan, a inauguré, le 21 février 2021, une avenue à la mémoire d’Ibrahim Ali, un rappeur franco-comorien tué par un colleur d’affiches du Front national dans des circonstances troubles, il y a… 26 ans. Cet hommage aux allures de récupération politique à peine voilée répond à un vieux serpent de mer qui consiste à camoufler la barbarie islamiste actuelle en faisant resurgir les fantômes d’un passé révolu. L’amalgame est facile, la recette bien rodée. Lire la suite « Marseille, capitale du négationnisme de l’horreur islamiste »

Covid et domination planétaire – Comment Bill Gates et ses amis milliardaires se sont assurés le soutien des médias

Voici une nouvelle analyse rédigée par Robert Kennedy Jr :

Le Washington Post, propriété de Jeff Bezos, a  publié  un  article de l’Associated Press  applaudissant la censure de ceux qui critiquent les politiques de restrictions sanitaires imposées au nom de lutte contre la pandémie.

Le verrouillage au nom du Covid-19 a rapporté à Bezos 70 milliards de dollars depuis son début. Si vous êtes Bezos, un verrouillage permanent est une mine d’or.

Bill Gates, quant à lui,  gagné 20 milliards  de dollars grâce au  verrouillage. Sa stratégie a consisté à émasculer les médias indépendants – les sources les plus probables du genre de journalisme vigoureux qui pourrait autrement examiner son intérêt personnel dans les politiques qu’il a aidé à concevoir avec succès pour le reste d’entre nous. Lire la suite « Covid et domination planétaire – Comment Bill Gates et ses amis milliardaires se sont assurés le soutien des médias »

Ne pas céder sur l’islamo-gauchisme

Avoir osé dénoncer l’islamo-gauchisme place Frédérique Vidal, ministre de l’enseignement supérieur, depuis le 14 février, au cœur d’une polémique qui nous paraît cruciale.

Crânement, elle a réitéré son propos dans Le Journal du Dimanche du 21 février.[1] Entre-temps, le président de la république, dont ce n’est pourtant pas le rôle constitutionnel, l’aurait « recadrée » comme un collaborateur subalterne. Lire la suite « Ne pas céder sur l’islamo-gauchisme »

Traque fiscale – Bercy renforce sa surveillance des réseaux sociaux

Bercy ministère

S’il est un domaine dans lequel l’Etat ne se laisse pas démonter par la crise sanitaire et déploie même aujourd’hui des trésors d’imagination, c’est bien celui de la traque des contribuables. Ainsi, après la publication fin janvier au Journal officiel d’un décret technique légalisant le renforcement du dispositif de rémunération par Bercy de ses « indics » et autres délateurs, ou bien encore l’extension imminente aux particuliers de la pratique dite du « name and shame » (publication des noms des fraudeurs) jusque-là réservée aux seules personnes morales, Bercy entend maintenant renforcer son dispositif de surveillance fiscale sur Internet, déjà orwellien, en ayant recours à une intelligence artificielle auto-apprenante chargée d’examiner toutes nos transactions sur les réseaux sociaux.

Lire la suite « Traque fiscale – Bercy renforce sa surveillance des réseaux sociaux »

Confinement : Nice, ville-test ? – JT du lundi 22 février 2021

A la une de cette édition, le gouvernement joue avec les nerfs des Français. Après avoir évoqué un possible assouplissement des mesures sanitaires, l’exécutif parle de serrer la vis.

Nous reviendrons ensuite sur la polémique déclenchée par le ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, autour dudit “islamo-gauchisme”. Le délégué national de l’UNI, Jacques Smith, nous donnera son avis sur cette actualité universitaire.

Enfin, retour sur la mort du responsable d’un centre d’accueil de demandeurs d’asile vendredi dernier à Pau. Un nouveau drame commis par un clandestin.

https://www.tvlibertes.com/confinement-nice-ville-test-jt-du-lundi-22-fevrier-2021

La tentation de la guerre civile

Le risque d’embrasement communautaire hante les esprits depuis longtemps – il suffit de rappeler Le camp des saints de Jean Raspail ( 1973) – mais l’islamisme lui a donné une résonance tragique Et une brutale accélération. Alors, demain la guerre civile ?

« Les longues périodes de paix favorisent certaines illusions d’optique. L’une d’elles est la croyance que l’inviolabilité du domicile se fonde sur la Constitution, est garantie par elle. En fait, elle se fonde sur le père de famille qui se dresse au seuil de sa porte, entoure de ses fils, la cognée a la main. »

Ernst Jünger Traité du rebelle ou le recours aux forêts.

Demain la guerre civile ? La thèse à longtemps été tenue pour une incongruité d’agités du bocal par les mêmes personnes qui, aujourd’hui, s’agitent en répétant le mot sans en comprendre toutes les conséquences, comme grisées par leur audace. Eric Zemmour eut en son temps à subir les foudres des bien-pensants quand il avait évoqué que la « France était, historiquement, le pays des guerres civiles et des guerres de religion ». Désormais, la guerre civile s’affiche à la une des magazines et des émissions de télévision. Lire la suite « La tentation de la guerre civile »

Passé-Présent n°294 : L’exposition coloniale de 1931

2021 marque le 90è anniversaire de l’Exposition Coloniale française qui se déroula entre le 6 mai et le 15 novembre 1931 dans le bois de Vincennes sur une superficie de 114 hectares. Le succès populaire fut fabuleux puisque l’on enregistra plus de 170 000 entrées quotidiennes. Les visiteurs s’émerveillant devant la reconstitution de villages africains, de temples asiatiques, soulignant l’apothéose d’une France coloniale glorieuse et puissante. Des vestiges de l’exposition, subsistent de nos jours le parc zoologique et le musée des colonies – devenu celui de l’immigration – dont la façade décorée par Alfred Janniot est un pur chef-d’œuvre.

Madeleine Brès : Première femme médecin

Nous suivons, en compagnie d’Anne Sicard, le difficile itinéraire que Madeleine Brès (1842-1921) emprunta pour la conduire au doctorat de médecine alors que l’accès des étudiantes au concours d’externat ne devint effectif qu’en 1882. Veuve, ayant trois enfants à charge, elle soutint sa thèse qui fit impression en France comme à l’étranger, puis s’établit à Paris, se spécialisant dans le domaine de la pédiatrie. Tout en exerçant, elle consacra ses ressources personnelles à la fondation d’une crèche, avant de s’éteindre dans la pauvreté.

https://www.tvlibertes.com/passe-present-n294-lexposition-coloniale-de-1931

La Résistance révisée

« Et dans cette nuit de Provence, dans la maison au milieu des oliviers, parmi le joyeux bruit des enfants, je songeais que les lieux de bonheur et de paix ne peuvent éclore et durer si ne se dresse en eux la détermination virile de les défendre. Les lieux de paix ne survivent que par les vertus exigées dans la guerre. » (Dominique Venner, Le cœur rebelle, 1994)

Recension : Dominique Venner, Histoire critique de la Résistance, Pygmalion/Watelet.

Du même auteurHistoire de la collaboration, Pygmalion, 780 p.

Dominique Venner était plus que qualifié pour retracer tout au long d’une brillante synthèse ce que fut réellement la Résistance française à l’occupation allemande. Tant de témoignages hagiographiques, tant de livres aux intentions suspectes ont été publiés qu’un nettoyage s’imposait. Et Venner, qui a connu le feu et la prison avant de devenir un historien chevronné (voir Baltikum, ses livres sur les armes et sa belle revue, Enquête sur l’Histoire [aujourd’hui la NRH]), est bien the right man in the right placeFrançois de Grossouvre, ce conseiller très spécial de Mitterrand qui se suicida dans son bureau de l’Élysée pour encore mieux marquer le mépris infini que lui inspirait le premier menteur de France et sa clique, avait d’ailleurs encouragé l’ancien activiste dans cette tâche salubre. Lire la suite « La Résistance révisée »