7 octobre 1571 : Bataille de Lépante 7/10

Ressac corsaire en Méditerranée, banqueroute espagnole, chaos au Maghreb et guerre dans la Corne de l’Afrique

Mais la paix demeure précaire dans la zone maritime entre la Tunisie et la Sicile. Dragut, qui remplace Kheir ed-Din décédé, prend Tripoli et en chasse les Chevaliers en août 1551. L’élément le plus avancé de la ligne de défense des Espagnols et des Chevaliers est perdu. Cette perte est toutefois compensée par l’efficacité du nouveau système de défense des côtes : “l’âge d’or des corsaires barbaresques touche à sa fin, écrit Barnaby Rogerson, car les défenses côtières espagnoles fonctionnaient toujours plus efficacement”. Le butin raflé lors des raids s’amenuise. Seules victoires franco-ottomanes : l’invasion de la Corse en 1554 et 1555, après qu’elle ait été reprise par les troupes de Gênes. Dans la région de Bastia, 6.000 captifs sont amenés en esclavage. Les défenses côtières de la Corse sont partiellement détruites pour faciliter une prochaine invasion française. Cependant, force est de constater que les campagnes de Dragut n’apportent pas grand chose en matière de gains territoriaux à l’empire ottoman, sauf, sans nul doute, la prise de Bougie en 1555, l’année où Charles-Quint abdique à Bruxelles en faveur de son fils Philippe II. Lire la suite « 7 octobre 1571 : Bataille de Lépante 7/10 »

L’islamo-gauchisme : mais oui, ça existe dans la « recherche », et pas que dans la « recherche

De Bernard Antony :

Frédérique Vidal, ministre de l’enseignement supérieur, a eu simultanément la bonne idée de s’inquiéter de la progression de l’islamo-gauchisme universitaire et la mauvaise de ne vouloir l’identifier que dans la « recherche ». Elle a ainsi absurdement demandé au CNRS d’enquêter sur ce phénomène.

En effet, d’une part, ce n’est pas que dans la « recherche » que l’université est gangrénée, de l’autre le CNRS n’est vraiment pas l’institution la plus épargnée par la subversion de sa finalité à des fins révolutionnaires. Lire la suite « L’islamo-gauchisme : mais oui, ça existe dans la « recherche », et pas que dans la « recherche »

Le Darmanin, l’identité et la liberté

À l’approche du rassemblement organisé ce 20 février contre les menaces liberticides du Darmanin, les jeunes militants de Génération Identitaire ne manquent ni de cran, ni de lucidité, ni de panache. Leur porte-parole Thaïs d’Escufon a pu répondre crânement à la presse : « Gérald Darmanin n’a pas supporté l’humiliation que Génération identitaire lui a infligée » [1]. Et elle souligne que « tôt ou tard, les mesures que nous réclamons finiront par être appliquées. » Lire la suite « Le Darmanin, l’identité et la liberté »

PPDA, encore un scandale sexuel – JT du vendredi 19 février 2021

A la une de cette édition encore un scandale sexuel ! Et cette fois-ci, c’est l’ancien animateur vedette du 20h de TF1 qui est visé : Patrick Poivre d’Arvor. Encore une fois, tout le monde savait mais tout le monde se taisait.

Nous partirons ensuite en Normandie à la rencontre des commerçants de Rouen et de la manière dont ils vivent les mesures de couvre-feu.

Enfin, nous aborderons le cas de QAnon, un phénomène politique alternatif américain, parfois étiqueté “complotiste” par certains et qui pourrait faire des émules en France.

https://www.tvlibertes.com/ppda-encore-un-scandale-sexuel-jt-du-vendredi-19-fevrier-2021

Sommes-nous condamnés à subir cette violence au quotidien ?

Jean Chichizola

Tags injurieux, véhicules brûlés, menaces, agressions physiques… Le tout sur fond de pressions communautaires, criminelles, racistes ou de mécontentements plus quotidiens… Jeudi, avant de faire un point sur l’islam radical, Gérald Darmanin a tenu à rencontrer des élus de Seine-Saint-Denis confrontés à la montée des violences dans l’exercice de leurs fonctions. Lire la suite « Sommes-nous condamnés à subir cette violence au quotidien ? »

Alors qu’ils veulent dissoudre Génération Identitaire, un gérant de centre d’accueil a été poignardé à mort par un immigré

La gauche dira-t-elle que c’est la faute de Génération identitaire, qui a laissé passer ce migrant ?…

En 2015, François Bayrou, maire de Pau, déclarait fièrement à propos des immigrés : « Pau est une des villes qui fait le plus ».

Le chef de service de la structure qui gère le CADA (centre d’accueil pour demandeurs d’asile), est décédé après plusieurs coups de couteau dont un porté à la gorge. Le coup aurait été porté par un réfugié soudanais hébergé sur place depuis plusieurs années. Il a été interpellé juste après les faits en fin de matinée ce vendredi. L’auteur présumé venait d’apprendre que sa demande d’asile lui était refusée. Âgé d’une trentaine d’année, il est déjà connu de la justice pour des faits de violences. Il sortait de prison…

Mais comme dirait le ministre de la Justice, la France n’est pas un coupe-gorge…

https://www.lesalonbeige.fr/alors-quils-veulent-dissoudre-generation-identitaire-un-gerant-de-centre-daccueil-a-ete-poignarde-a-mort-par-un-immigre/

Zoom – Maître François Taquet – URSSAF : un cancer français

Les Français se demandent souvent où passe leur pognon… Avec son ouvrage « URSSAF : un cancer français », l’avocat François Taquet donne quelques éléments de réponse. En effet, tous les ans dans le PME, 90% des contrôles opérés par les agents des URSSAF donnent lieu à un redressement. Et cela en vertu de lois de plus en plus incompréhensibles, de méthodes malhonnêtes et d’un pouvoir absolu : celui de sanctionner sans même passer devant le juge. Résultat, les Unions de recouvrement de la Sécurité sociale et des allocations familiales captent chaque année plus de 500 milliards d’euros, soit six fois les recettes de l’impôt sur le revenu. Pour François Taquet, les URSSAF se sont développées, tel un cancer, en échappant progressivement à tout contrôle…

https://www.tvlibertes.com/zoom-maitre-francois-taquet-urssaf-un-cancer-francais

7 octobre 1571 : Bataille de Lépante 6/10

Le poète hongrois Vörösmarty écrivit un poème au XIXe siècle, résumant la tragédie hongroise de Mohacs :

“Mohacs, champ de deuil,
Trempé du sang des héros,
Où furent submergés les guerriers
Par le flot des Ottomans.
Mohacs, sur ton sol,
On porta en terre,
Le demi millénaire de grandeur
Du Royaume de Hongrie”.

Il s’ensuivit une querelle intérieure : qui doit succéder au roi qui vient de mourir au combat ? Janos Szapolyai, un Hongrois, ou Ferdinand de Habsbourg, frère de Charles-Quint ? Et la querelle s’envenime, alors que les Turcs n’avaient pas exploité immédiatement leur victoire et s’étaient retirés vers le sud, sans doute par crainte de tomber sur l’armée impériale. Les Européens, une fois de plus, perdent un précieux temps à se quereller entre eux plutôt que d’affronter, toutes forces mobilisées, l’ennemi commun. Ferdinand offre aux Hongrois cruellement vaincus par les Turcs la garantie du secours de l’armée impériale en cas de nouvelle offensive ennemie. Lire la suite « 7 octobre 1571 : Bataille de Lépante 6/10 »

Hollande : le couvre-feu au tribunal !, par Etienne Defay

couvre-feu manifestations

Nos voisins néerlandais ont une justice qui fonctionne. Ce mardi 16 février, un tribunal de La Haye, siège du gouvernement des Pays-Bas, a ordonné au gouvernement de mettre fin au couvre-feu en vigueur dans le pays. « Le couvre-feu doit être levé immédiatement », a déclaré le tribunal dans un communiqué, estimant que le gouvernement a abusé des pouvoirs d’urgence disponibles. Ce dispositif est « une violation profonde du droit à la liberté de mouvement et à la vie privée », nécessitant donc « un processus décisionnel très minutieux », a-t-il ajouté.

Lire la suite « Hollande : le couvre-feu au tribunal !, par Etienne Defay »