Non, ce n’est pas la vie qui est sacrée ! Une autre vision au Covid

Olivier Rey est à la fois mathématicien, essayiste et romancier. Il vient de publier L’idolâtrie de la vie, un petit ouvrage a contre-courant sur la signification spirituelle de la crise du Covid 19. Publiée dans la collection Tracts chez Gallimard, cette longue dissertation est a la portée de toutes les bourses. On serait inexcusable de ne pas y jeter un œil !

» Par Guillaume de Tanoüarn

Il faut nous méfier de nous-mêmes nous chrétiens, lorsque nous disons que nous défendons la vie et que la vie est sacrée.

Cette proposition tend à devenir pour tout le monde une évidence. Il faut pourtant y regarder à deux fois avant de l’accepter comme nous l’apprend la crise du Covid. Certes notre vie est un don de Dieu.

Lire la suite « Non, ce n’est pas la vie qui est sacrée ! Une autre vision au Covid »

Un Macron, ça ne ment jamais. La disponibilité universelle des vaccins

M.Macron a depuis longtemps, avec emphase car il aime à s’auto-conférer une aura de leader mondial, pris un positionnement humaniste pour ce qui concerne les vaccins contre le covid : ils doivent être considérés comme des biens universels, accessibles à tous.

M.Clément Beaune, secrétaire d’Etat chargé des affaires européennes, nous a néanmoins appris  (Cnewsface à Eric Zemmour, le 5 février 2021) que

« l’Union européenne représente 4% de la population mondiale et 25% des commandes de doses de vaccin ».

Humaniste, d’accord, mais quand même, n’exagérons rien…

https://www.lesalonbeige.fr/un-macron-ca-ne-ment-jamais-la-disponibilite-universelle-des-vaccins/

La Fayette, héros centriste

Gilbert du Motier Marquis de Lafayette

Une biographie du « héros des deux mondes », personnage contradictoire.

La traversée de l’Océan par L’Hermione, au printemps, l’accueil enthousiaste du navire aux Etats-Unis puis son retour triomphal à Brest, le 10 août, ont rappelé aux Français l’odyssée du marquis de La Fayette. En 1780, ce dernier avait embarqué sur L’Hermione originelle, une frégate de 26 canons, afin d’annoncer au général Washington que Louis XVI envoyait d’importants renforts aux Insurgents américains.

Lire la suite « La Fayette, héros centriste »

Olivier Véran tire sur l’ambulance – Anarchie + dictature

Véran ambulance

Eric Zemmour décrit la macronie comme un système anarchique et dictatorial à la fois, deux concepts politiques théoriquement antinomiques, et en tout état de cause peu en rapport avec la feuille de route de 2017. Mais, pour ce qui concerne la gestion de la pandémie, le ministre Véran illustre parfaitement ce tropisme des marcheurs en direction de l’anarchie dans la dictature (ou l’inverse).

Lire la suite « Olivier Véran tire sur l’ambulance – Anarchie + dictature »

Pourquoi la loi de séparation religion-État n’a aucun sens en islam, par Henri de Saint-Bon.

L’implantation conséquente de l’ en Europe pose des problèmes d’organisation de la société face auxquels nos dirigeants apparaissent désemparés. Ne voyant pas – ou refusant de voir – ce qu’est l’islam dans sa nature même, ils raisonnent par analogie aux autres religions, et notamment au christianisme. 

Ce comportement vicié d’emblée est cause de solutions bancales.

Lire la suite « Pourquoi la loi de séparation religion-État n’a aucun sens en islam, par Henri de Saint-Bon. »

Déclin aristocratique et corvée démocratique 2/2

Arrive la démocratie dont on oublie qu’elle fut surtout une corvée compliquée (comme dit Cochin, il faut se coucher tard pour conspirer longtemps…). Le peuple gagne peu à devenir démocrate. Il en devient esclave, explique Fustel dans des chapitres justement ignorés…

« A mesure que les révolutions suivaient leur cours et que l’on s’éloignait de l’ancien régime, le gouvernement des hommes devenait plus difficile. Il y fallait des règles plus minutieuses, des rouages plus nombreux et plus délicats. C’est ce qu’on peut voir par l’exemple du gouvernement d’Athènes. » Lire la suite « Déclin aristocratique et corvée démocratique 2/2 »

Couvre-feu, le confinement qui ne dit pas son nom – JT du mercredi 17 février 2021

Alors que l’épidémie est en recul, la France vit toujours sous le régime du couvre-feu. La majorité au pouvoir poursuit son chemin en expliquant fièrement son courage de ne pas reconfiner le pays… Une nouvelle démonstration de mépris.

Nous évoquerons également les nouvelles têtes au sein du Conseil scientifique. Plus d’un an après le début de la crise sanitaire, le gouvernement semble arriver au monde.

Le vote par anticipation va-t-il faire son apparition pour l’élection présidentielle ? C’est la question qui se pose après que le gouvernement a glissé un amendement en toute discrétion.

Et puis, nous reviendrons sur l’adoption en première lecture du projet de loi contre le séparatisme. Un vote qui a pris des airs de répétition à un an de l’élection présidentielle.

https://www.tvlibertes.com/couvre-feu-le-confinement-qui-ne-dit-pas-son-nom-jt-du-mercredi-17-fevrier-2021