Thaïs d’Escufon s’en prend plein la figure chez Hanouna mais tient bon !

thais-descufon

Au moment où la fine fleur de l’intelligentsia s’acharnait sur Thaïs d’Escufon, membre de Génération identitaire, sur le plateau de Cyril Hanouna, le jeune Yuriy gisait sur son lit d’hôpital, entre la vie et la mort. Victime d’un véritable lynchage en règle sur la dalle de Beaugrenelle, dans le 15e arrondissement de Paris, par huit hommes cagoulés et recouverts d’épaisses doudounes. Lire la suite « Thaïs d’Escufon s’en prend plein la figure chez Hanouna mais tient bon ! »

Du nouveau sur Louis XIV

La chambre du trépas de Louis XIV Roy de France

300e anniversaire de la mort du Roi-Soleil.

« Dieu seul est grand, mes frères… », proclamait Massillon en prononçant l’oraison funèbre de Louis XIV. Evoquant le roi guerrier, l’oratorien y blâmait l’« art funeste d’apprendre aux hommes à s’exterminer les uns les autres ». Au lendemain de la disparition du monarque, la parole se libérait, observe Joël Cornette : « Nul prince n’a obtenu plus de louanges pendant sa vie, ni essuyé plus de reproches après sa mort. » 

Lire la suite « Du nouveau sur Louis XIV »

Covid-19 : l’efficacité des confinements stricts remise en cause dans une récente étude

Une étude comparative signée par un épidémiologiste de renom affirme que les confinements «durs» n’apportent pas d’avantages significatifs dans la lutte contre la propagation du Covid-19.

Ceux-ci pourraient même faciliter la transmission. Le 5 janvier 2021, une étude parue dans le European Journal of Clinical Investigation indique que les mesures strictes de confinement – comme celles mises en place en France en mars et octobre 2020 – n’apportent «pas d’avantages significatifs» dans la lutte contre la transmission du Covid-19. Le confinement pourrait même faciliter cette transmission, rendue plus aisée dans les espaces fermés.

RT

https://www.tvlibertes.com/actus/covid-19-lefficacite-des-confinements-stricts-remise-en-cause-dans-une-recente-etude

Une Europe qui défend ses frontières et se protège de l’immigration

L’immigration qui submerge l’Europe est actuellement encouragée par la Commission de Bruxelles ainsi que par plusieurs États membres comme l’Allemagne. Ligne droite préconise de mettre un terme à cette absurdité en exigeant que l’Europe se protège de l’immigration. Une politique au demeurant parfaitement réalisable à condition de défendre les frontières extérieures de l’Union, d’agir dans les pays d’émigration pour tarir les flux et de diminuer pour les migrants l’attrait économique de l’Europe.

Inverser la logique suicidaire de l’Europe bruxelloise

« Il est temps d’affronter la vérité. Nous ne pouvons pas et ne pourrons jamais arrêter l’immigration », a déclaré en décembre 2017 le Commissaire européen chargé de l’immigration, Dimitris Avramopoulos. On ne saurait mieux résumer le fait que l’Europe de Bruxelles ne protège pas les Européens de la catastrophe migratoire : au contraire, elle baisse les bras, quand elle ne se félicite pas du phénomène. Lire la suite « Une Europe qui défend ses frontières et se protège de l’immigration »

Faut-il quitter les GAFA ?

Faut-il boycotter les GAFA ? Oui… et non… Ne vous inquiétez pas, je ne suis ni normand, ni jésuite. Expliquons-nous :

Nous constatons, après les évènements américains, qu’un certain nombre de royalistes, de conservateurs et autres militants de nos rangs pensent sérieusement ou, du moins, affichent sur les réseaux sociaux leur volonté de se retirer de ces derniers. Lire la suite « Faut-il quitter les GAFA ? »

Non, M. Le Ministre, Non, M. le Procureur, dénoncer l’immigration illégale, ce n’est pas « de la provocation à la haine raciale », c’est alerter les Français !

Ce matin, Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur se déclarait « scandalisé » par notre action militante à la frontière pyrénéenne et annonçait étudier la possibilité de dissoudre Génération Identitaire.

Cet après-midi, le temps de recevoir l’ordre de Paris, le procureur de la République de Saint Gaudens annonçait à l’AFP, une semaine après notre action, qu’il ouvrait une enquête préliminaire pour « provocation publique à la haine raciale. Selon M. le Procureur, cette enquête serait justifiée par « des propos tenus sur cette banderole très clairement anti-immigration et surtout la raison pour laquelle cette banderole a été déployée ». Lire la suite « Non, M. Le Ministre, Non, M. le Procureur, dénoncer l’immigration illégale, ce n’est pas « de la provocation à la haine raciale », c’est alerter les Français ! »

Sur Marianne, un an plus tard, que nous a appris l’affaire Mila ?, par Natacha Polony.

Le 18 janvier 2020 éclatait « l’affaire Mila » du nom de cette adolescente menacée de mort par des centaines d’individus après avoir tenu des propos peu élogieux concernant l’islam.

http://lafautearousseau.hautetfort.com/archive/2021/01/31/sur-marianne-un-an-plus-tard-que-nous-a-appris-l-affaire-mil-6293996.html