Islamisation : tabassé pour avoir fêté Noël

lynchage-230x180-1

Lu dans Présent :

[…] parce qu’il venait de fêter Noël en famille et souhaitait partager cet instant magique en postant quelques photos de son réveillon sur le réseau social Snapchat, un jeune Belfortain musulman aurait été violemment passé à tabac par des voyous islamistes. Lire la suite « Islamisation : tabassé pour avoir fêté Noël »

L’itinéraire spirituel de Julius Evola

[Ci-contre : Le Vengeur, Arno Breker, 1940]

Nous ne croyons plus devoir présenter Julius Evola à nos amis, mais peut-être est-il intéressant de voir de plus près le cheminement de sa pensée depuis son ardente jeunesse, où il a côtoyé les mouvements artistiques d’avant-garde au lendemain de la Première Guerre mondiale, jusqu’à l’époque où il a pris pleinement conscience de son identité de philosophe de la tradition gibeline.

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, donc, le Futurisme, lancé par le poète Marinetti vers la fin de la première décennie du XXe siècle, avait été pris de vitesse par le Dadaïsme et le Surréalisme, aussi est-ce à ces deux mouvements qu’Evola porta non seulement toute son attention, mais aussi son adhésion avant de fonder le groupe “Ur”. Lire la suite « L’itinéraire spirituel de Julius Evola »

Covid – 19 : l’heure du bilan.

Cela fait maintenant 1 an que l’on entend parler quotidiennement du coronavirus. Cela fait bientôt 9 mois que toute la vie politique et économique vit au rythme des décisions prises uniquement pour répondre à la peur de ce virus. Depuis le début du crise, de nombreuses voix dénoncent l’excessivité des mesures prises au regard des épidémies que l’on vit chaque année. Lire la suite « Covid – 19 : l’heure du bilan. »

La fraude en col blanc Vers un capitalisme criminogène 4/5

Les normes et les régulations s’étant relâchées, les acteurs financiers ont la bride sur le cou. La question n’est pas celle un peu naïve de leur moralité – qui n’est pas faillible ? – mais celle d’un système qui génère en permanence les conditions favorables à de la déviance de haute intensité. Puisque les normes, les contrôles, les surveillances et les sanctions se sont assouplies, les acteurs financiers sont incités à violer la loi. Lire la suite « La fraude en col blanc Vers un capitalisme criminogène 4/5 »

Nouvel An: au moins 100.000 policiers et gendarmes mobilisés pour empêcher les fêtes sauvages, dès ce mercredi soir

Selon le Parisien«Au moins 100 000 policiers et gendarmes seront mobilisés sur l’ensemble du territoire pour faire respecter le couvre-feu et procéder à des contrôles renforcés. Et ce dès mercredi soir, 20 heures.» Toujours selon le journal francilien, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a mobilisé les préfets de tout le territoire lors d’une visioconférence hebdomadaire le 29 décembre. La consigne était limpide : fermeté sanitaire pour le réveillon du 31 décembre.

Sputnik

https://www.tvlibertes.com/actus/nouvel-an-au-moins-100-000-policiers-et-gendarmes-mobilises-pour-empecher-les-fetes-sauvages-des-ce-mercredi-soir

Covid-19 : vaccination et contamination médiatique

vaccins covid

Les médias sont indignés. Les Français sont de plus en plus réticents à la vaccination. Mais les médias en sont justement les principaux responsables. Il ne s’agit pas ici de rentrer dans le débat pro ou anti vaccin, mais de constater le rôle des médias dans l’évolution de l’opinion. 15 % de convaincus et 15 % d’irréductibles réfractaires. Et une immense majorité qui hésite. Or, le vaccin a été traité — comme tout le reste — par les médias sur le mode anxiogène car il s’agit de faire de l’audience, plus que d’informer objectivement.

Lire la suite « Covid-19 : vaccination et contamination médiatique »

DE LA FERMETE, ENCORE DE LA FERMETE, TOUJOURS DE LA FERMETE !

Pieter Kerstens 

Fermeté et vigilance pour le réveillon du 31 décembre, avec un couvre-feu de 20 h. à 6h.

Le ministre en charge de faire respecter la loi et l’ordre a ordonné aux préfets de prendre des mesures pour lutter en « priorité » contre les rassemblements non-autorisés et les « violences urbaines, surtout le soir de la Saint-Sylvestre ».

DARMANIN-TARTARIN ?

Prendre des mesures fermes pour « s’assurer de l’affirmation de l’autorité de l’Etat en chaque point du territoire national » cela ne mange pas de pain ! Lire la suite « DE LA FERMETE, ENCORE DE LA FERMETE, TOUJOURS DE LA FERMETE ! »

L’année 2020 : le début de la fin pour la Macronie ?

capture-12

L’année 2020 a été éprouvante, pour les Français. La gestion de la pandémie a été l’occasion de constater les errements du pouvoir macronien : injonctions contradictoires sur les masques, autorisations de sortie pour soi-même, limitation à trente personnes dans les lieux de culte, stations de ski ouvertes avec les remontées mécaniques fermées et interdiction d’aller skier en Suisse… Un hebdomadaire allemand a même qualifié la France d’Absurdistan. Lire la suite « L’année 2020 : le début de la fin pour la Macronie ? »

Qui a peur de Marion Maréchal ?

Depuis le 27 décembre, une étrange bronca se développe dans les rangs de la gauche et de la petite gauche qui, ralliée à la Macronie en 2017, n’en conserve pas moins ses réflexes sectaires. La caque sent toujours le hareng.

Rendez-vous compte du scandale : un collaborateur de l’Élysée, sans fonction officielle très précise à dire vrai, Bruno Roger-Petit a osé déjeuner avec la directrice de la nouvelle école libre de Sciences politiques, l’Issep, qui ose elle-même concurrencer, à Lyon, l’institut parisien de la Rue Saint-Guillaume, désormais décadent. Madame Marion Maréchal portant le lourd fardeau d’un grand-père nationaliste bien connu, ayant siégé le temps d’une législature comme élue de Carpentras, est donc désignée infréquentable, contagieuse, etc. Partager avec elle un repas où on a peut-être même évoqué autre chose que le réchauffement climatique, c’est à peu près comme avoir porté un uniforme d’infamie. Lire la suite « Qui a peur de Marion Maréchal ? »