Ruinés, enfermés et vaccinés : Le Plan de Macron – JT du mercredi 9 décembre 2020

A la une de ce journal : la pauvreté explose dans le monde et la France ne fait pas exception. Près de 10 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté national. Une tendance qui devrait aller en s’aggravant dans un contexte mondial morose… Sauf pour la Chine !

Également dans l’actualité, pour changer, le Covid-19. Avant même de libérer les Français pour les fêtes de Noël, le gouvernement commence déjà à évoquer le troisième confinement.

Enfin, nous reviendrons sur la fin de l’enseignement à domicile, un projet contenu dans la loi sur le séparatisme, rebaptisée projet de loi confrontant les principes républicains. Le gouvernement a finalement revu la copie, en façade en tout cas.

https://www.tvlibertes.com/ruines-enfermes-et-vaccines-le-plan-de-macron-jt-du-mercredi-9-decembre-2020

Ces Américains qui doutent du libéralisme (texte de 2016)

Le  Traité transatlantique, cheval de Troie pour soumettre l’Europe à sa loi commerciale ? Pourtant les Américains y semblent de plus en plus opposés. Finiraient-ils par réaliser que le traité sert plus les intérêts des transnationales que des pays, y compris les États-Unis ?

3 2 millions de signatures à l’échelle européenne contre le traité de libre-échange transatlantique (Tafta ou TTIP) ne suscitent que l’indifférence à peine polie des instances bruxelloises chargées de sa négociation avec les États-Unis. L’espoir le plus concret pour les opposants à cet accord est maintenant à chercher… du côté des Américains eux-mêmes. Lire la suite « Ces Américains qui doutent du libéralisme (texte de 2016) »

Mal traités, après Hold-up, le nouveau documentaire qui dénonce

Le doute n’est plus permis. Après Hold Up qui a fait beaucoup de bruit, qui a été critiqué et traité de complotiste, voici MAL TRAITÉS – Covid19, le documentaire choc sur comment les malades ont été privés de remèdes efficaces, réalisé par Alexandre Chavouet. Les révélations faites dans ce documentaire ne laisse aucun doute sur le rôle des MEDIAS à la solde des gouvernements et des mafieux pharmaceutiques.

Regarder la video

Un Français sur neuf habitait dans un désert médical en 2019

Une désertification médicale qui s’accélère, des habitants des zones rurales qui accèdent moins aux hôpitaux : l’Association des maires de France (AMF) et l’Association des maires ruraux de France (AMRF) alertent sur les inégalités croissantes dans l’accès aux soins en France, dans deux études publiées simultanément ce mardi 8 décembre.

Lire la suite « Un Français sur neuf habitait dans un désert médical en 2019 »

« Lorsque les sols sont morts, comment parler de terroirs ? »

David Foubert est vigneron bio. Comme il y a des vendanges tardives, il y a des vocations tardives : il s’est installé à 40 ans et vit son travail comme une passion. Il fait un vin qui est donc le fruit de sa passion : du fruit en barre, cette cuvé saumuroise de son domaine, La Folle Berthe… J’ai dégusté ! Et je dois dire que le bio, en vin, je suis conquise !

Entretien avec David Foubert, vigneron bio

Monde&Vie : On ne voit pas les vignerons manifester en ce moment : contrairement aux éleveurs de porcs ou aux producteurs de lait, vous êtes heureux ?

David Foubert : À titre personnel, oui ! Pour la filière viticole, c’est beaucoup plus mesuré. Elle subit en fait deux tendances contradictoires comme l’ensemble de l’agriculture. D’une part, une tendance à l’hyper-concentration des terres qui se termine par une dépossession complète : les exploitations deviennent tellement grandes que seuls des grands groupes financiers ou des investisseurs peuvent acheter la terre. En Anjou, des domaines avoisinent les 100 hectares. Multipliez par 20 ou 60 000 euros l’hectare, cela vous donne une idée de l’investissement nécessaire (hors chai, matériel, etc.). À Sauterne par exemple, la plupart des domaines appartiennent aux groupes du CAC 40 et c’est une tendance qui arrive également sur les bords de Loire. Autant dire que, dans cette perspective d’hyper-concentration, s’installer devient vraiment improbable pour un jeune. Lire la suite « « Lorsque les sols sont morts, comment parler de terroirs ? » »

Le professeur Christian Perronne, victime d’une cabale

Franck Delétraz

Les médecins et autres spécialistes qui ont eu le courage de dénoncer la gestion en tous points calamiteuse de l’épidémie de Covid-19 par le gouvernement et son conseil dit « scientifique » vont- ils être sanctionnés, voire radiés, les uns après les au- tres, pour avoir osé aller contre l’establishment politico-médical ? C’est en tout cas ce que l’on peut craindre en découvrant que, après la convocation prochaine du Pr Raoult devant le conseil de l’Ordre, ou encore le rappel à l’ordre du Pr Fouché par sa hiérarchie, c’est au tour du Pr Perronne de faire l’objet d’une odieuse cabale.

Vendredi, ce spécialiste mondialement reconnu des maladies infectieuses et tropicales, auteur d’un livre dénonçant avec vigueur la gestion désastreuse de l’épidémie de Covid par l’Etat, dont notre consœur Danièle Masson avait longuement rendu compte dans Présent a en effet eu la « surprise » de recevoir du Pr Riou, doyen de la faculté de médecine de la Sorbonne, un message lui annonçant qu’une procédure de retrait de son agrément de formation dans le cadre du DES de maladies infectieuses et tropicales avait été engagée. La raison officielle du lancement de cette procédure ? Le Pr Perronne aurait tenu « des propos non confraternels envers un jeune médecin en formation qui pourraient être considérés comme une incitation à la haine et se sont traduits effectivement par des menaces de mort sur les réseaux sociaux » !

Si le courrier du Pr Riou ne précise pas le nom du « jeune médecin » concerné, celui-ci n’a cependant pas tardé à fuiter dans les médias. Or, il apparaît que la prétendue victime, le Dr Peiffer-Smadja, élève du Pr Yazdan Yazdanpanah qui est membre du conseil scientifique de l’Elysée, est non seulement un virulent opposant au professeur Raoult et à son traitement en phase précoce, mais a également vanté avec son maître les prétendus « mérites » du fameux Remdesivir, dont on connaît aujourd’hui la parfaite inutilité pour soigner les patients atteints du coronavirus et même la toxicité. Mieux : le Dr Peiffer-Smadja a continué à encourager le recrutement de patients dans l’étude de ce médicament, alors même que l’OMS avait déjà déclaré que le Remdesivir n’avait pas d’efficacité et était toxique !

D’autre part, et en y regardant de plus près, il semble que ce soit surtout ce Dr Peiffer-Smadja qui ait passé son temps, au cours des derniers mois, à dénigrer systématiquement et en des termes particulièrement virulents sur les réseaux sociaux les recherches du Pr Perronne. Un acharnement qui, semble-t-il, n’a eu guère d’effet sur les internautes si l’on en juge par le soutien considérable qu’ont apporté ceux-ci au Pr Perronne depuis l’annonce du lancement de la procédure risquant de lui retirer son agrément de formation.

 Source : Présent 9/12/2020

http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2020/12/09/le-professeur-christian-perronne-victime-d-une-cabale-6283059.html

Au secours, la grippe a disparu !

woman-blow-blowing-nose-845x475.jpg

Dans l’océan de mauvaises nouvelles qui tombent, chaque soir, dans notre assiette à l’heure de la soupe, il en est une qui devrait nous réjouir : la grippe a disparu. Ou presque. De quoi ramener, enfin, le sourire sur la face de carême du Pr Jérôme Salomon, notre vénéré directeur général de la Santé ? Non. La grippe a disparu et on la cherche. Lire la suite « Au secours, la grippe a disparu ! »