Castex c’est la France ouverte pour les clandestins, et la France prison pour les Français

Ubuesque ! Pour empêcher les Français d’aller skier pendant les vacances de Noël en Suisse ou Autriche, là où les pistes restent ouvertes, Ubu Castex au micron de Jean-Jacques Bourdin n’a pas hésité à déclarer :

« On va instaurer une quarantaine avec les préfets limitrophes, il y aura des contrôles aléatoires à la frontière. Vous serez placés en quarantaine de 7 jours et vous subirez des tests. La conclusion à en tirer est que je ne vais pas en Suisse. »

Comme l’a si bien résumé l’essayiste Jean-Yves Le Gallou dans un tweet lapidaire  :

« Avec le père #Ubu #Castex, La France est une auberge pour les clandestins, une prison pour les Français. »

On tout cas, quand ils veulent nos gouvernants, ils sont donc capables de les surveiller les frontières !

Francesca de Villasmundo

https://www.medias-presse.info/castex-cest-la-france-ouverte-pour-les-clandestins-et-la-france-prison-pour-les-francais/137110/

Jérôme Fourquet : « Pour une majorité de Français, le pays ne peut plus accueillir de nouveaux arrivants », par Alexandre Devecchio.

«Quand on parle d’immigration aux Français, beaucoup d’entre eux raisonnent non pas seulement sur les “flux” mais sur le “stock”», décrit Jérôme Fourquet. Illustration Fabien Clairefond

Dans Le Figaro Enquêtes, La France face au défi de l’immigration, un recueil exceptionnel rassemblant entretiens, analyses et reportages des meilleurs spécialistes sur ce sujet, le politologue décortique une enquête exclusive de l’Ifop sur la perception de l’immigration par les Français.

Les conclusions de l’enquête exclusive de l’Ifop, que commente Jérôme Fourquet, sont nettes. Seuls 32% des Français considèrent que les pouvoirs publics luttent efficacement contre l’immigration clandestine. Une large majorité d’entre eux sont favorables à des mesures vigoureuses pour limiter les flux ; 78% pensent qu’il faut une immigration choisie et non pas subie ; 55% sont favorables à la suppression du regroupement familial. Et 58% souhaitent l’instauration du droit du sang. Nous publions ici quelques extraits de cet entretien dont vous pourrez retrouver l’intégralité dans Le Figaro Enquêtes (1), en vente le 16 novembre, en Kiosque et sur le FigaroStore .

Lire la suite « Jérôme Fourquet : « Pour une majorité de Français, le pays ne peut plus accueillir de nouveaux arrivants », par Alexandre Devecchio. »

Une thèse iconoclaste La survivance d’hominidés archaïques

L’existence d’un hominidé différent de l’Homo sapiens sapiens vivant quelque part en Asie centrale n’a pas retenu l’attention des scientifiques, à quelques exceptions près, dont les paléoanthropologues Yves Coppens et Anne Dambricourt-Malassé qui avaient encouragé les recherches du naturaliste Jordi Magraner Retour sur une aventure humaine et scientifique.

Dans les années 1990, le naturaliste et herpétologiste Jordi Magraner a conduit plusieurs expéditions dignes d’Indiana Jones – à mi-chemin de la recherche scientifique et de l’équipée sauvage – dans l’environnement extrême des montagnes de l’Hindou Kouch, entre Pakistan et Afghanistan. Accompagné d’un photographe de terrain et d’un historien (le futur écrivain Erik L’Homme), Magraner donnait corps à un rêve : partir sur les traces de l’homme pongoïde révélé en 1974 par le zoologue Bernard Heuvelmans dans son livre L’homme de Néandertal est toujours vivant. Lire la suite « Une thèse iconoclaste La survivance d’hominidés archaïques »

Micro-Néron garde-frontières : pas de vaccin face à l’épidémie de folie

Micro-Néron garde-frontières : pas de vaccin face à l’épidémie de folie

De Bernard Antony :

Il est toujours difficile de dire qu’il s’agit du dernier coup de « dinguerie » en date tant se succèdent de plus en plus les « gags » de nous gouvernants, et d’abord du président de la République lui-même.

Le regard de plus en plus allumé, notre Micro Néron élyséen, qui veut s’occuper de tous et de tout « en même temps », a donc annoncé qu’il s’emploierait à prendre « des mesures restrictives » et en même temps « dissuasives » pour empêcher les Français d’aller skier à Noël à l’étranger, notamment en Suisse (et en Andorre aussi, mais cette principauté dont il est « co-prince » serait-elle désormais tenue pour étrangère ?)

Voici donc ce Macron jusqu’il y a peu  acharné ennemi mondialiste des frontières, décidé à désormais s’employer précisément dans la charge de « garde-frontières ». Lui qui professait il y a moins d’un an que « les virus n’ont pas de frontières » entend donc maintenant les confiner selon le principe que « chaque virus doit demeurer chez lui ». Pourquoi pas d’ailleurs ? Mais est-ce bien du rôle du chef de l’Etat de s’occuper en personne de cette assignation à résidence pour les virus susceptibles de se prendre d’affection pour de téméraires skieurs ?

Simultanément, comme nous l’avons vu hier, Micro Néron n’entend pas, semble-t-il, revenir sur son ukase de fermeture des bars et des restaurants sur tout le territoire.

Au moment où j’écris, après le désaveu du Conseil d’Etat à la « limitation par 30 », on ne sait toujours pas non plus la teneur du nouveau décret gouvernemental sur la liberté des cultes dans les édifices catholiques.

On m’a rapporté que, vrai de vrai, Castex et Darmanin avaient cru que le chiffre de « trente » ne pouvait que plaire aux catholiques puisque conforme à un concile fondé sur ce chiffre ! (sic)

Dans la ville italienne de Trente, où s’ouvrit le 15 mai 1542 le célèbre concile, grand moment de la Réforme catholique (dite de la « Contre Réforme ») en réaction à la réforme protestante, on a charitablement souri de cette crasse ignorance…

Mais on apprend que dans la même veine des mesures macronomiques et de celles de Castex (« dura Castex sed lex !») la Commission de Bruxelles, devrait publier aujourd’hui « des recommandations sanitaires très restrictives ». Sans doute y pense-t-on, sans qu’il soit besoin de le préciser, qu’elles seront aussi « dissuasives ».

Les inénarrables bureaucrates de l’athéocratie soviétoïde bruxelloise qui ont à peu près la culture religieuse des alligators voudraient en effet que l’Eglise Catholique favorise des Messes de Noël « digitales » (sic), sans participation réelle et en évitant les chorales.

On le voit, le « meilleur des mondes » bruxellois ne cesse de s’améliorer ! On veut espérer qu’il n’y aura pas beaucoup d’évêques pour adopter cette réforme « digitale » de la Messe.

Cependant, voici que l’on nous annonce pour la France la mise sur le marché des vaccins anticovid « première génération » (resic).

Pour ma part, je ne suis pas sur une ligne d’hostilité de principe à tout vaccin. Il y en a eu de très utiles. Et notamment, un des tout premiers, le vaccin « contre la rage ». Je crois d’ailleurs qu’il serait utile de faire des campagnes de piqûres de rappel sur certaines populations qui en ont manifestement besoin : « antifas », « black-blocs », « islamo-jihadistes » !

J’ai été pour ma part, dès mon école primaire (laïque) dans mon village de Bazet vacciné par mes instituteurs tous plus ou moins communiste contre le marxisme-léninisme.

Pour ce qui est de celui de « première génération » contre le covid, je veux être exceptionnellement à la pointe du progrès: je conseille donc de ne pas se précipiter et d’attendre au moins le vaccin de la « 5G » et même de la 6 ou de la 7G, non sans l’espoir que, d’ici-là, le coronavirus se sera enlisé quelque part dans le désert de Gobi !

https://www.lesalonbeige.fr/micro-neron-garde-frontieres-pas-de-vaccin-face-a-lepidemie-de-folie/

Lire la suite « Micro-Néron garde-frontières : pas de vaccin face à l’épidémie de folie »

Discours de nos politiques : « La vérité si je mens ! »

macron.png

Le discours sirupeux d’, le 24 novembre dernier, restera, dans l’analyse critique des annales politiques, un cas d’école d’ambiguïté jusqu’à la duplicité, d’infantilisation jusqu’à la crétinisation du « petit peuple » censé gober sans sourciller les fausses nouvelles et les promesses officielles. Il illustre, une fois de plus, l’adage « Plus c’est gros, mieux ça passe » – tant qu’on y met les formes. Lire la suite « Discours de nos politiques : « La vérité si je mens ! » »

Les fondements du paganisme celtique et slave

Celtes et Slaves honoraient un dieu du ciel et nous en retrouvons les traces aujourd’hui encore dans des mythes, des noms de sites cultuels, des coutumes traditionnelles. Les mythes celtiques, après une christianisation superficielle, ont été transposés dans des littératures richissimes, qui continuent à nous enchanter. Les Slaves ont pu conserver sans trop de problèmes leurs propres mythes dans les coutumes de la religion orthodoxe, demeurée paysanne et enracinée. Mais certains mythes importants semblent manquer, ne pas avoir survécus : ce sont surtout les mythes cosmogoniques. Cela ne signifient pas que Celtes et Slaves n’ont jamais eu de mythes cosmogoniques. Lire la suite « Les fondements du paganisme celtique et slave »

Message d’alerte du Professeur Perronne : Son avis sur le vaccin Covid19

Christian PERRONNE​

Chers amis,
La France, qui vit un cauchemar depuis des mois, se réveille.
Dans beaucoup de villes de notre beau pays, le peuple est en marche pour retrouver sa liberté, pour exiger le retour de la démocratie.
En tant que médecin, spécialiste des maladies infectieuses et ayant été président de nombreuses instances ou conseils de santé publique, y compris sur les vaccins, je mesure chaque jour les incertitudes générant la peur et le désarroi croissant de nos concitoyens. Je prends le risque d’être à nouveau qualifié de « complotiste » ou mieux de « rassuriste >>, termes désignant ceux qui critiquent ou challengent la pensée unique. 
Lire la suite « Message d’alerte du Professeur Perronne : Son avis sur le vaccin Covid19 »

Pr. Christian Perronne : « Je n’ai jamais vu, dans l’histoire de la médecine, qu’on développe un vaccin en urgence pour des milliards d’individus pour un virus qui ne tue plus sauf des personnes à risque » (Vidéo)

Emission sur Sud Radio, avec le Professeur Christian Perronne, Chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital de Garches. Pendant quinze ans, il a été l’un des principaux conseillers en matière de santé publique de plusieurs gouvernements. Il est déjà l’auteur de La Vérité sur la maladie de Lyme. Auteur du livre “Il y a t-il une erreur qu’ILS n’ont pas commise” Albin Michel.

Pr. Christian Perronne : « Moderna, Pfizer, ce ne sont pas des vaccins, c’est de la thérapie génique »

https://www.tvlibertes.com/actus/pr-christian-perronne-je-nai-jamais-vu-dans-lhistoire-de-la-medecine-quon-developpe-un-vaccin-en-urgence-pour-des-milliards-dindividus-pour-un-virus-qui-ne-tue-plus-sauf-des-person

Une thèse iconoclaste La survivance d’hominidés archaïques

L’existence d’un hominidé différent de l’Homo sapiens sapiens vivant quelque part en Asie centrale n’a pas retenu l’attention des scientifiques, à quelques exceptions près, dont les paléoanthropologues Yves Coppens et Anne Dambricourt-Malassé qui avaient encouragé les recherches du naturaliste Jordi Magraner Retour sur une aventure humaine et scientifique.

Dans les années 1990, le naturaliste et herpétologiste Jordi Magraner a conduit plusieurs expéditions dignes d’Indiana Jones – à mi-chemin de la recherche scientifique et de l’équipée sauvage – dans l’environnement extrême des montagnes de l’Hindou Kouch, entre Pakistan et Afghanistan. Accompagné d’un photographe de terrain et d’un historien (le futur écrivain Erik L’Homme), Magraner donnait corps à un rêve : partir sur les traces de l’homme pongoïde révélé en 1974 par le zoologue Bernard Heuvelmans dans son livre L’homme de Néandertal est toujours vivant. Lire la suite « Une thèse iconoclaste La survivance d’hominidés archaïques »