Le reconfinement profite à Amazon : « Entre 40 et 50 % de chiffre d’affaires en plus sur un an »

alerte-info-845x475.png

« Depuis le début du reconfinement, on affiche entre 40 et 50 % de chiffre d’affaires en plus sur un an », annonce, le 13 novembre, Frédéric Duval, directeur général d’Amazon , interrogé sur RMC.

Sur la tenue du « Black Friday », la campagne promotionnelle qui doit avoir lieu le vendredi 27 novembre prochain, comme chaque année, alors que les commerces jugés « non essentiels » seront encore fermés, le patron indique que, « pour l’instant », aucune décision d’annulation n’a été prise par le géant du commerce en ligne. « La période de fin novembre et de ses promotions est importante pour les Français […] qui préparent les fêtes de . Nos fournisseurs ont préparé des stocks qu’il faut écouler. Je suis attentif à ce qui se passe, mais je n’ai pas décidé. On verra s’il faut le repousser. On verra. J’y réfléchis encore, nous sommes à 15 jours de l’événement potentiel. On a le temps de prendre des décisions », a-t-il indiqué.

Ce dernier met en avant d’être un site Internet « qui vend en France et qui investit en France »

Il souhaite, par ailleurs, aider les commerces à s’inscrire sur son site en offrant les frais d’inscription durant trois mois, mais également « proposer des formations » aux petits commerçants en mettant à leur dispositions « plus de 300 personnes » pour les aider.

https://www.bvoltaire.fr/le-reconfinement-profite-a-amazon-entre-40-et-50-de-chiffre-daffaires-en-plus-sur-un-an/

L’oppression économique (texte de 2013)

Le système économique français est tout orienté par la volonté d’un contrôle étatique permanent sur l’individu. Depuis la loi Le Chapelier de 1791 aux récents efforts fiscaux, tout est fait pour que le citoyen atomisé soit en permanence dépendant.

La première loi emblématique de la révolution est celle qui supprime toute possibilité de s’organiser : « il n’est permis à personne d’inspirer aux citoyens un intérêt intermédiaire, de les séparer de la chose publique par un esprit de coopération ». Toute forme d’association est forcément réactionnaire puisqu’elle coupe l’individu de l’État, et donc dresse un écran entre le pouvoir et le sujet. Cette vision paranoïaque de la communauté comme rempart contre l’absolutisme démocratique va profondément marquer notre histoire puisqu’il faudra attendre la fin du XIXe pour que les syndicats soient autorisés. Lire la suite « L’oppression économique (texte de 2013) »

Erdogan à la conquête de l’Europe

Erdogan à la conquête de l’Europe

L’hebdomadaire Valeurs Actuelles consacre cette semaine un dossier à la Turquie d’Erdogan. Dans un portrait consacré à Erdogan, Raphaël Stainville écrit :

[…] il ne prend plus la peine de taire ses rêves de califat. Si Erdogan a souvent écrit droit avec des lignes courbes, le président de la Turquie se veut désormais l’architecte d’un véritable État islamique dont il serait le leader. Il s’est fait construire à Ankara un palais de plus de 1 000 pièces, qui illustre à merveille la folie des grandeurs du nouveau sultan. Ses déboires électoraux récents n’entament en rien sa volonté et ne font que souligner le projet qui l’a toujours animé. « La démocratie, c’est comme un tramway, une fois arrivé au terminus on en descend », prévenait-il, il y a plus de vingt ans, sans que personne ne le prenne au sérieux.

Lire la suite « Erdogan à la conquête de l’Europe »

« Confinement totalement raté … ! » L’édito de Charles SANNAT

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

La logique mamamouchesque est la seule au monde à pouvoir nous pondre des inepties et des stupidités intellectuelles d’une telle ampleur.

Hier je vous disais que quand on pense mal, on agit mal.

Avec cette histoire de confinement nous sommes en plein dedans.

Quelle était la logique gouvernementale ?

Il faut confiner mais sans tuer totalement l’économie, et en laissant les enfants à l’école pour qu’il n’y ait pas de « rupture » scolaire. Bref, on répond à un enjeu économique et à une réalité sociale… L’idée de base n’était pas mauvaise mais appliquée avec une logique de fonctionnaires énarques.

Lire la suite « « Confinement totalement raté … ! » L’édito de Charles SANNAT »

Christophe Cossé (documentaire “Hold-Up”) : “A-t-on le droit de sacrifier notre liberté pour notre sécurité sanitaire ?”

Le mercredi 11 novembre, André Bercoff recevait Christophe Cossé, co-réalisateur documentaire Hold-Up, un film choc sur la gestion du COVID.

Dans un entretien accordé à France Soir, Christophe Cossé explique : “Avec cette singulière crise politique qui remet en cause bien des principes de notre humanité, et que maquille la préoccupation sanitaire, nous sommes parvenus à l’heure des choix. Dès lors, avec nos connaissances et notre conscience, à quoi sommes-nous prêts à renoncer ? Devons-nous céder à la peur, au besoin de sécurité, ou préférer embrasser la vie et la liberté ? Ma démarche, notre démarche commune tant avec mes coproducteurs qu’avec toutes celles et ceux venus témoigner, c’est avant tout d’avertir sinon d’alerter, d’interpeller, d’informer le plus grand nombre.”

Dans l’émission animée par André Bercoff, Christophe Cossé a notamment déclaré :

Lire la suite « Christophe Cossé (documentaire “Hold-Up”) : “A-t-on le droit de sacrifier notre liberté pour notre sécurité sanitaire ?” »

Quand Staline faisait la Une

Comment la presse mondiale a-t-elle traité, de son vivant, l’image du despote soviétique ? C’est ce que permet de redécouvrir un ouvrage précieux, publié chez Acropole.

Très belle initiative des éditions Acropole qui viennent de publier Joseph Staline à la une. Qui se souvient que les totalitarismes ont joué un rôle majeur dans l’utilisation des images à fin de propagande ? Grâce à un travail précis dans les archives, les auteurs ont exhumé des fonds les unes de plus de cinquante journaux et magazines du monde entier  de l’URSS aux États-Unis, en passant par la France, la Belgique, l’Italie, mais aussi le Mexique ou le Royaume-Uni. Mais aussi de multiples affiches, photos, etc. C’est dire la richesse de cet ouvrage permettant d’expliquer aux plus jeunes comment une information peut être traitée d’un pays à l’autre, comment elle peut être manipulée et interprétée. Lire la suite « Quand Staline faisait la Une »

Écologie humaine : c’est le nom d’un programme ! (texte de 2013)

Alors que les mouvements de protestation se multiplient, il devient de plus en plus nécessaire de savoir non seulement ce qu’en tant que chrétien nous refusons – la culture de mort dans tous ses états – mais aussi ce que nous proposons. Benoît XVI a eu une formule heureuse qu’il faut retenir l’écologie humaine. C’est le nom d’un programme celui des militants chrétiens qui en appellent au Printemps en ce moment.

Benoît XVI n a pas inventé l’idée d’« écologie humaine » C’est le savant allemand Ernst Haeckel(1834-1919) qui en a parlé le premier en visant l’espèce humaine, sa culture et son rapport à la Planète. Lire la suite « Écologie humaine : c’est le nom d’un programme ! (texte de 2013) »

I-Média n°322 – Fraude électorale : médias menteurs, médias fainéants

01:47 L’image de la semaine

L’image de la semaine, celle du Général de Gaulle, qui fascine toujours autant, 50 ans après sa mort.

03:47 Fraude électorale : médias menteurs, médias fainéants

Face au déluge de mensonges et à la paresse des médias, retour factuel sur la prétendue absence de fraude électorale aux États-Unis.

23:14 Revue de presse

32:26 L’incroyable hystérie médiatique anti-Trump

La prétendue victoire de Joe Biden dans l’élection présidentielle américaine a provoqué une incroyable hystérie médiatique contre Donald Trump.

https://www.tvlibertes.com/i-media-n322-fraude-electorale-medias-menteurs-medias-faineants

Afflux d’immigrants clandestins aux îles Canaries

Fin octobre, le nombre d’immigrants illégaux en Espagne depuis le début de l’année (27 551) était légèrement supérieur au nombre enregistré en Italie (26 179) où ce nombre est bien parti pour tripler en 2020 par rapport à l’année 2019 (11 471 arrivées de janvier à décembre, avec une très nette hausse à partir de la mise en place du gouvernement Conte en septembre 2019). En octobre en Espagne, le nombre cumulé d’immigrants illégaux arrivés depuis le début de l’année dépassait pour la première fois les chiffres de la même période de 2019. Seule la Grèce, qui a désormais un gouvernement de droite, fait mieux que l’année dernière en matière de contrôle de l’immigration, avec 12 453 arrivées du 1er janvier au 2 novembre contre 71 386 pour toute l’année 2019.

Lire la suite « Afflux d’immigrants clandestins aux îles Canaries »