Rétablissement de la peine de mort : le débat interdit (texte de 2011)

Pour ou contre la peine de mort ? Dissuasive ou pas ? Utile ou non ? Ces questions ne se posent pas, car elles sont interdites. Le débat est clos avant même d’être ouvert. Tel est le verdict du tribunal médiatique.

Le dimanche 25 novembre 2007 dans un compartiment du RER D sur la ligne Paris-Orry-la-Ville, une jeune fille de 23 ans est assassinée. Massacrée de 34 coups de couteau par un prédateur récidiviste qui voulait la violer. Seule face à lui, elle s’est défendue et a résisté. Courageusement. Héroïquement. Jusqu’au bout. Elle s appelait Anne-Lorraine Schmitt. Trois ans plus tard, son meurtrier, Thierry Devé-Oglou, a été condamné par la Cour d’assises de Pontoise à la réclusion criminelle à perpétuité assortie d’une peine de sûreté de 22 ans. Le 15 décembre dernier, le journaliste Julian Bugier rend compte, sur I Télé, de ce verdict. Robert Ménard, l’ancien président de l’organisation Reporters sans Frontières, est présent sur le plateau. Il réagit par quelques mots « Parfois, on regrette qu’il n’y ait pas la peine de mort ! ». Lire la suite « Rétablissement de la peine de mort : le débat interdit (texte de 2011) »

Pierre Debray : Maurras et le Fascisme (6/10)

Mussolini, 1923 

Par Pierre Debray

C’est une étude historique, idéologique et politique, importante et profonde, que nous publions ici en quelques jours. Elle est de Pierre Debray et date de 1960. Tout y reste parfaitement actuel, sauf les références au communisme – russe, français ou mondial – qui s’est effondré. L’assimilation de l’Action française et du maurrassisme au fascisme reste un fantasme fort répandu des journalistes et de la doxa. Quant au fascisme en soi-même, si l’on commet l’erreur de le décontextualiser de sa stricte identité italienne, il reste pour certains une tentation, notamment parmi les jeunes. On ne le connaît pas sérieusement. Mais il peut-être pour quelques-uns comme une sorte d’idéal rêvé. Cette étude de Pierre Debray dissipe ces rêveries. Elle s’étalera sur une dizaine de jours. Ceux qui en feront la lecture en ressortiront tout simplement politiquement plus compétents. LFAR

Mussolini a justifié son attitude par un article prophétique, quand on songe qu’il date de 1915 : « Notre intervention a un double but : national et international… Elle signifie : contribution à la désagrégation de l’empire austro-hongrois, peut-être révolution en Allemagne et par un contrecoup inévitable, révolution en Russie. Elle signifie, en somme, un pas en avant pour la cause de la liberté et de la révolution…» Et le 12 juin 1914 déjà : « Nous comprenons les craintes du réformiste et de la démocratie devant une telle situation. » 

Lire la suite « Pierre Debray : Maurras et le Fascisme (6/10) »

LA CONVERGENCE DES DICTATURES AU PAYS DES FRANCS !

nice-1-1024x456.jpg

Un pays muselé physiquement par le masque et mentalement par le politiquement correct, des habitants assignés à résidence entre confinement et couvre-feu, apeurés en même temps par le virus et par le terrorisme, soumis à des régimes d’urgence qui limitent les libertés fondamentales, des citoyens qui ne votent plus normalement et sont condamnés à écouter les discours narcissiques de leur dirigeant : sommes-nous encore en démocratie ? Lire la suite « LA CONVERGENCE DES DICTATURES AU PAYS DES FRANCS ! »

Grâce au coronavirus on découvre que l’état de santé de l’hôpital est préoccupant !

c2f72b4c0e1615621d6fc956317b-1457247-845x475.jpg

« Il faut sauver l’hôpital », a déclaré Jean Castex, le 24 octobre. On eût pu espérer qu’il dise qu’il fallait sauver les Français face à ce nouveau virus, mais apparemment, pour notre besogneux Premier ministre, sa préoccupation première est la santé de l’hôpital, dont les conditions de sauvetage sont, selon lui, intimement liées à la discipline qu’il impose au peuple. Si l’hôpital explose, ce sera la faute de la population qui ne respecte pas les consignes données, ne cherchez pas de raisons ailleurs.

L’hôpital subit les conséquences de notre société de consommation et de profit. Nos hôpitaux, gérés depuis quelques décennies uniquement en fonction de la rentabilité, et amenés à fonctionner en flux tendu, sont devenus le triste symbole de cette société où l’on ne respecte plus que les valeurs liées au profit, ignorant toutes les autres, pourtant indispensables à une vie harmonieuse dans le respect d’une culture humaniste. Lire la suite « Grâce au coronavirus on découvre que l’état de santé de l’hôpital est préoccupant ! »

L’identité, cible de toutes les attaques

Notre-Dame-de-Paris-Macron.jpg

Nous parlons beaucoup de souveraineté à juste raison. Mais, la priorité est la nature de l’identité que la souveraineté défend. Qui rêve d’une France souveraine devenue musulmane ? L’essentiel est la sauvegarde de la continuité de notre identité charnelle, culturelle et spirituelle. Notre identité est attaquée dans tous ces registres qui la composent.
Deux universalismes se retrouvent pour laminer ce qui nous fait : le cosmopolitisme – la grande globalisation du monde – et l’islamisme. Un monstre à plusieurs têtes, une gorgone qui nous laisse sans répit.

Rétrospective d’un crime annoncé

Éducation nationale : propagande et lutte contre la famille

Depuis que nous ne parlons plus « d’instruction » mais « d’éducation », nous savons qu’il y a une opération de formatage des cerveaux de nos enfants sur les bancs de l’école. Du développement durable qui envahit les programmes de géographie à une sélection très politiquement correcte des sujets traités en histoire avec le tropisme constant de la repentance et une approche peu gratifiante de notre passé. Lire la suite « L’identité, cible de toutes les attaques »

Marine Le Pen (RN): « l’idéologie islamiste devait être considérée comme ennemie de la France » (Vidéo)

Invitée du Grand Jury sur LCI, Marine Le Pen a estimé sur LCI que « l’idéologie islamiste devait être considérée comme ennemie de la France » et souhaite « une législation d’exception » impliquant, entre autres, de dénoncer certains articles de la Convention européenne des droits de l’homme.

« Une guerre nous est menée et nous devons mener cette guerre », a déclaré la présidente du Rassemblement national. « Cette guerre  nous ne la menons pas contre un État, mais contre une idéologie: l’islamisme (…) Si nous sommes en guerre, il faut déclarer cette idéologie ennemie de la  France », a-t-elle poursuivi, et « de cette déclaration doivent découler des  décisions ».

La candidate à la présidentielle de 2022 propose notamment d’interdire les « organisations qui font la promotion de cette idéologie », de fermer les mosquées islamistes, de supprimer « tous les financements qui viennent au  soutien » de l’islamisme ou encore d’expulser les étrangers faisant l’apologie de l’islamisme.

LCI

https://www.tvlibertes.com/actus/marine-le-pen-rn-lideologie-islamiste-devait-etre-consideree-comme-ennemie-de-la-france-video

Confinement : le compte à rebours a (re)commencé – JT du lundi 26 octobre 2020

Au programme de ce journal, la menace du reconfinement s’intensifie. Alors que les services de réanimation se remplissent, de plus en plus de médecins considèrent que l’épidémie est de nouveau hors de contrôle. Une affirmation crédible puisque le gouvernement enchaîne les décisions sanitaires ineptes depuis bientôt un an.

Nous reviendrons sur l’échange d’amabilités entre Recep Tayyip Erdogan et Emmanuel Macron. Une occasion pour le président turc de s’imposer dans la communauté musulmane.

Et puis nous évoquerons l’appel au boycott de plusieurs pays musulmans contre la France après les publications des caricatures de Mahomet.

https://www.tvlibertes.com/confinement-le-compte-a-rebours-a-recommence-jt-du-lundi-26-octobre-2020