Les « beurs » et la Kalachnikov, par Philippe Germain.

Aujourd’hui bien oublié, dans le second sep­ten­nat Mit­ter­rand, l’Iman Kho­mei­ny ten­ta une stra­té­gie de Dji­had – guerre sainte – pour la conquête du Magh­reb à par­tir de la France. Elle allait avoir des consé­quences dra­ma­tiques que nous payons encore et la déca­pi­ta­tion de Samuel Paty, pro­fes­seur d’histoire-géographie à Conflans‚ vient nous le rap­pe­ler.

Pour com­prendre l’engrenage, il faut se sou­ve­nir de pour­quoi Kho­mei­ny vou­lait cette conquête du Magh­reb, com­ment il comp­tait s’y prendre et avec qui.

Lire la suite « Les « beurs » et la Kalachnikov, par Philippe Germain. »

Conseil de surveillance de Facebook, Soros et consanguinité

Nous avons déjà parlé du « conseil de surveillance mondial » de Facebook. Un passionnant article d’Antipresse sous la signature de Julien Di Gregorio cerne les profils de certains de ses membres, la plupart liés aux réseaux Soros.

FACEBOOK • Un conseil de surveillance chimiquement pur à 90%

« Nous venons de tous les horizons politiques ! » Les coprésidents du « nouveau » conseil de surveillance de Facebook sont fiers de la « diversité » de leur board. « Les membres du conseil d’administration sont issus de différents milieux professionnels, culturels et religieux et ont des points de vue politiques variés », écrivaient-ils dans une tribune du New York Times le 6 mai 2020. Les médias de grand chemin ont repris ces autocompliments en applaudissant des quatre mandibules.

Lire la suite « Conseil de surveillance de Facebook, Soros et consanguinité »

Bistro Libertés avec Papacito : Ça mitraille à tout va !

Passionné d’histoire, youtubeur aux millions de vues et scénariste, Papacito est l’auteur de best-sellers : « Carnet de guerre » et « Crépuscule des Titans ».
Il vient de publier chez Ring « Expédition punitive » avec cet avertissement : Seuls les lecteurs détenteurs des brevets et accréditations militaires de niveau 8-A sont habilités à lire cet ouvrage. Un livre qui se donne pour mission de désinfecter aux lance-flammes et missiles balistiques intercontinentaux le moindre recoin de notre pays ravagé par le laxisme.

Au programme des débats :

Covid-19 : la guerre des générations ? Boomers contre Millenials ?

Le Covid-19 oppose-t-il les générations ? Les adultes se plaignent de l’insouciance des jeunes face à la crise sanitaire. Les jeunes se sentent bridés dans leurs libertés en ayant pour devoir de protéger les plus anciens. Assiste-t-on, pour reprendre le jargon actuel, à une guerre entre les boomers et les millenials ? Et un monde divisé en fonction de sa date de naissance est-il pertinent ?

Covid-19 : revanche de la France rurale sur les métropoles ?

Dans une France où la population s’agglutine dans les villes, la crise du coronavirus a redonné sa saveur à la vie à la campagne. La France rurale, la France des périphéries, des petits pays était devenue, pour de nombreux citadins, une Terre inconnue. Le monde rural prend-il sa revanche ? Ou cette situation ne durera que le temps d’une pandémie ?

https://www.tvlibertes.com/bistro-libertes-avec-papacito-ca-mitraille-a-tout-va

La France du Grand Siècle revisitée

La connaissance qu’ont nos contemporains de la société française du Grand Siècle, âge d’or du classicisme qui vit la France de Louis XIV rayonner sur l’Europe entière, se réduit trop souvent à des clichés sur l’absolutisme ou le colbertisme. L’ouvrage que lui consacre Lucien Bély la restitue dans sa riche diversité.

« Nul ne saurait décrire, avec exactitude et simplicité, les Français et la France d’aujourd’hui. La difficulté paraît plus grande encore pour un siècle déjà lointain, le XVIIe siècle ». En 2006, l’historien Michel Vergé-Franceschi faisait le même constat que Lucien Bély en décrivant la société française du XVIIe siècle comme « une société hétérogène, extrêmement enchevêtrée comme aujourd’hui, une société de type très contemporain où nombre de critères entrent en ligne de compte pour tenter de définir une pseudo-hiérarchie entre les êtres. » Et de décrire les rôles et les fonctions des uns et des autres que l’historien exhuma du « Tarif de la capitation » qui n’était autre qu’une description des vingt-deux classes assujetties au fameux impôt créé en 1694 sous le règne de Louis XIV Vergé-Franceschi, non sans ironie, avait prouvé par une étude fiscale combien la diversité française du XVIIe était réelle. Lire la suite « La France du Grand Siècle revisitée »

Les islamistes ne cherchent pas le séparatisme ; ils veulent soumettre l’ensemble de la société française aux règles de la charia

Les islamistes ne cherchent pas le séparatisme ; ils veulent soumettre l’ensemble de la société française aux règles de la charia

Extraits d’une tribune de Marion Maréchal dans le Figarovox :

Voici donc la 267e victime de l’islamisme depuis 2012. Après les enfants, les militaires, les policiers égorgés devant leur petit garçon, les journalistes, les adolescentes à Marseille, le chef d’entreprise décapité, le curé dans son église, les innombrables victimes du Bataclan ou de Nice, c’est au tour du professeur.

L’histoire semble se répéter dans l’horreur mais celle-ci se distingue en ce qu’elle met en exergue les multiples complicités, la chaîne humaine qui a désigné la cible à abattre, la fatwa 2.0 avant que l’assassin ne passe à l’acte. On y découvre des élèves, des profs, des associations locales, des imams, de multiples relais anonymes sur le net. Un cas de dénonciation qui ne semble pas isolé dans l’Éducation nationale mais qui, cette fois, a trouvé le bourreau pour la mise à mort.

Lire la suite « Les islamistes ne cherchent pas le séparatisme ; ils veulent soumettre l’ensemble de la société française aux règles de la charia »

Eric Zemmour : “Il faut un référendum sur l’immigration et agir comme si la Cour de justice européenne et la CEDH n’existaient pas. Que vont-ils faire, envoyer des chars ?” (Vidéo)

Eric Zemmour : “Il faut un référendum sur l’immigration et agir comme si la Cour de justice européenne et la CEDH n’existaient pas. Que vont-ils faire, envoyer des chars ?”. Face à l’info sur CNews avec Éric Zemmour – Émission du jeudi 22 octobre 2020.

https://www.tvlibertes.com/actus/eric-zemmour-il-faut-un-referendum-sur-limmigration-et-agir-comme-si-la-cour-de-justice-europeenne-et-la-cedh-nexistaient-pas-que-vont-ils-faire-envoyer-des-chars

Luc-Olivier d’Algange sur l’oeuvre de Pierre Boutang 2/2

Ainsi en est-il de la confusion assez systématiquement entretenue entre l’opposition et la distinction. Platon distingue car distinguer est le propre de la connaissance et l’art du poète comme du métaphysicien. De même que le musicien distinguera le timbre, le rythme et la mélodie, sans davantage concevoir qu’on dût les séparer, Platon distingue les idées et les réalités sensibles comme Julius Evola, l’un de ses lointains disciples, distinguera la forme de la matière. Platon lui-même parle des gradations infinies qui unissent les mondes que l’exigence de la connaissance distingue. Il y a dans l’insistance des modernes à renverser le platonisme une volonté déterminée de ne pas comprendre la Forme, le Logos et l’Un qui fondent la métaphysique et l’ontologie européennes. Le grand mérite de Pierre Boutang sera de renouer la catena aurea qui nous unit à Platon, Parménide, Aristote et à la théologie médiévale après laquelle une grande part de l’ingéniosité humaine consistera à déraisonner de façon de plus en plus utilitaire. Lire la suite « Luc-Olivier d’Algange sur l’oeuvre de Pierre Boutang 2/2 »

Trois Verts, bonjour les dégâts! Bordeaux, Lyon, Grenoble, par Elisabeth Lévy.

Eric Piolle, au lendemain de sa réélection à la mairie de Grenoble, 30 juin 2020 © ALLILI MOURAD/SIPA

Les nouveaux maires écolos veulent faire de leurs villes des fabriques de l’homme nouveau. Conjuguant mépris du populo et détestation de la France, ils sont aussi sensibles au malheur des bêtes qu’ils sont insensibles au bonheur des hommes.

Leur rêve est notre cauchemar. Et il est en train de devenir réalité. Les écolos qui, lors des municipales de mars et juin, ont ravi au socialisme bourgeois les métropoles les plus riches de France – à l’exception de Paris, mais c’est tout comme – n’en font pas mystère. Nos grands maires ne font pas que du vélo. Les villes sont leurs laboratoires, le chaudron où ils inventent le monde magique de demain. Et bien sûr, nous sommes, au choix, les papillons ou les grenouilles sur lesquels ces savants fous testent leurs diaboliques inventions. De notre alimentation à nos déplacements (on dit mobilité), du bureau à la chambre à coucher, ils s’évertuent donc à placer toute l’existence sous surveillance.

Lire la suite « Trois Verts, bonjour les dégâts! Bordeaux, Lyon, Grenoble, par Elisabeth Lévy. »