Dix professeurs de droit contre « la police de la pensée » à l’université

2952112024.jpg

Ils dénoncent, dans une tribune, le « lynchage » dont serait victime l’un de leurs collègues de Paris-1, après un cours controversé sur le mariage pour tous.

Une dizaine de professeurs de droit (*), parmi lesquels le constitutionnaliste Olivier Beaud (Paris 2-Panthéon-Assas) et le civiliste Rémy Libchaber (Paris-1-Panthéon-Sorbonne) dénoncent, dans une tribune transmise au Point, le « lynchage médiatique » et la mise « au pilori » de leur collègue Aram Mardirossian. Cet historien du droit de Paris-1 a suscité une vive polémique après son cours d’histoire du droit de la famille, le 29 septembre, dans lequel il revendiquait haut et fort son hostilité au mariage pour tous, avant de se lancer dans une improbable comparaison chevaline : « Donc, il va y avoir forcément quelqu’un, un jour, qui va aller devant un tribunal et qui va dire : “Voilà, je suis discriminé, j’ai une jument, je l’adore, je ne peux pas l’épouser, c’est un scandale. C’est une discrimination !” » avait-il lancé à ses étudiants de L2. Le cours avait été filmé par l’un d’eux et aussitôt mis en ligne sur les réseaux sociaux, déclenchant une avalanche de réactions hostiles, sur Internet, de nombreux militants LGBT, dénonçant notamment « une comparaison scandaleuse entre homosexualité et zoophilie ».

Lire la suite « Dix professeurs de droit contre « la police de la pensée » à l’université »

Le bricolage gouvernemental atteint des sommets !, par Nicolas Dupont-Aignan.

« Je sors de la séance des questions d’actualité au Gouvernement. Le Premier Ministre et le Ministre de la Santé ont été incapables de répondre avec cohérence aux questions des parlementaires… Le bricolage gouvernemental atteint des sommets ! »

http://lafautearousseau.hautetfort.com/archive/2020/10/17/le-bricolage-gouvernemental-atteint-des-sommets-par-nicolas-6270443.html

Vikings en Amérique

Viking en Amérique.jpeg

Dans les années 1960, les archéologues Helge et Anne Stine Ingstad avaient fait sensation en annonçant la découverte à L’Anse aux Meadows, à la pointe nord de l’île de Terre-Neuve, des restes d’un campement installé par les Vikings entre 989 et 1020. C’était en effet la première fois que l’on obtenait une confirmation matérielle de la tradition, consignée notamment dans les anciennes sagas Scandinaves (qui évoquent la colonisation du « Vinland » par l’explorateur Leif Erikson aux alentours de l’an mil), d’une présence des Vikings sur le continent américain. Un autre avant-poste viking semble maintenant avoir été découvert dans la Tanfield Valley, située sur la côte sud-est de l’île de Baffin, la plus grande île de l’archipel arctique canadien. L’archéologue Patricia Sutherlant affirme en effet y avoir retrouvé, dans des ruines datées du Xe siècle de notre ère, des pièces de textile de type Scandinave, des cordages, des pelles en os de baleine, des traces de maçonnerie, ainsi que plusieurs dizaines de pierres à aiguiser portant des traces de cuivre et de bronze, métaux alors inconnus des populations inuits locales. Les ruines elles-mêmes évoqueraient de manière frappante les bâtiments construits au Groenland par les Vikings.

(Source National Géographie, 19 octobre 2012).

Décapitation de Conflans : c’est le Système et « sa » République idéologique qu’il faut chasser (2)…

La France doit retrouver ses Racines, ses Traditions, tout ce qui est constitutif de son Être profond, depuis Clovis et avant Clovis, qui a pris en charge la Gaule et ce qui existait chez nous avant que notre pays ne devienne « la France ».

Pour cela, elle doit arracher cette tunique de Nessos qu’est la République idéologique – qui n’est pas la république – et qui, justement, s’est voulue, pensée et construite sans, en dehors et contre tout ce qui constitue la France traditionnelle…

Et, pour mieux détruire ce qui persiste à subsister deux siècle après l’horreur révolutionnaire de 1789/1793, le Système a imaginé la hideuse alliance de l’Argent et de la Révolution, l’une et l’autre organisant une immigration massive et ininterrompue :

Lire la suite « Décapitation de Conflans : c’est le Système et « sa » République idéologique qu’il faut chasser (2)… »

Médias partout information nulle part

medias partout information nulle part.jpeg

Avec Le début de la fin et autres causeries crépusculaires, paru aux éditions Xénia, Éric Werner poursuit la publication de ses féroces et ironiques essais polyphoniques, dans lesquels dialoguent plusieurs personnages à présent bien connus des lecteurs d’Éléments l’Ethnologue, bien sûr, mais aussi l’Avocate, l’Auteur, le Cuisinier, l’Étudiante, l’Auditrice, etc. En toile de fond? La crise de la gouvernance néolibérale.

« Le Moderne veut se libérer des conditions de sa liberté. Il guerroie contre ce qui le rend libre concrètement, au nom d’une liberté abstraite qu’il n’exerce jamais, mais qui s’exerce sur lui par un enchaînement de servitudes. »

Luc-Olivier d’Algange, Propos réfractaires(1) Lire la suite « Médias partout information nulle part »

Échec à l’intox pseudo humanitaire

6a00d8341c715453ef0263e96e1f5a200b-320wiVotre chroniqueur tient à saluer aujourd’hui une analyse, enfin, réaliste de la situation migratoire aux frontières de l’Europe. C’est, en effet, l’honneur du quotidien Présent d’avoir publié en ligne ce 14 octobre l’article d’Olivier Bault, spécialiste de l’Europe centrale et danubienne, que l’on trouvera dans son intégralité ci-dessous.[1]

Ce regard tranche avec le lot quotidien fielleux des gros médias parisiens, alimentés par la désinformation pro- Frères musulmans qui s’emploient au désarmement moral de l’Europe, au nom du politiquement correct. Ce qui reste de la Chrétienté doit se ressaisir et se mobiliser pour défendre les confins de l’Europe, de la Baltique à la Mer Égée.

Voici donc l’article auquel L’Insolent n’a rien à ajouter, sinon le petit commentaire qu’on trouvera en bas de cette chronique : Lire la suite « Échec à l’intox pseudo humanitaire »

La plupart des musulmans ne feignent même plus de condamner les attentats islamiques

image-0931529-20201017-ob_15d315_tj-musulmans.jpg

Thomas Joly, Président du Parti de la France

L’observation des réseaux sociaux, juste après un nouvel attentat au nom d’Allah, est toujours édifiante. Ça l’est encore plus suite au nouvel acte de barbarie islamique commis hier à Conflans-Sainte-Honorine.

Déjà, il faut rappeler le contexte de cette exécution : une campagne de lynchage du professeur de collège qui avait montré des caricatures de Mahommet à ses élèves était orchestrée depuis deux semaines par des parents d’élèves musulmans, avec la complicité d’autres professeurs qui leur avaient fourni toutes les coordonnées personnelles de leur collègue ainsi que ses heures de sortie de cours ! Lire la suite « La plupart des musulmans ne feignent même plus de condamner les attentats islamiques »