Chute des Bourses, déferlante de licenciements, récession… et ils parlent de « reprise » ?

finance-4599824_960_720-845x475.jpg

Marc Rousset

Le rebond des marchés a tourné court, en septembre, avec un CAC 40 aujourd’hui à 4824,88. Il en est de même à Wall Street où le NASDAQ, le Standard & Poor’s 500 et le Dow Jones ont fini de progresser pour perdre, respectivement, 5 %, 3,9 % et 2,3 %. Depuis son plus haut de l’été, le NASDAQ a perdu 15 % et la bulle folle des GAFAM ainsi que des valeurs technologiques américaines pourrait bien continuer à se dégonfler, à défaut d’éclater subitement. Lire la suite « Chute des Bourses, déferlante de licenciements, récession… et ils parlent de « reprise » ? »

Sur Front Populaire, à propos du financement du culte musulman…

Après avoir analysé la partie « éducation » du discours d’Emmanuel Macron du 2 Octobre 2020 qui annonçait un projet de loi visant à défendre la laïcité, Barbara Lefebvre revient aujourd’hui sur la question du financement du culte.

http://lafautearousseau.hautetfort.com/archive/2020/10/09/sur-front-populaire-a-propos-du-financement-du-culte-musulma-6268716.html

La Petite Histoire : Schulmeister, le maître-espion de Napoléon

Il est à l’origine de coups incroyables et d’aventures épiques : Schulmeister, l’espion de l’Empereur. Né en 1770, le gaillard affiche d’entrée de jeu un lourd CV : marchand de tabac mais aussi contrebandier, soldat mais aussi agent de renseignement, châtelain mais aussi commissaire de police. Bref, sa vie fut bien remplie et riche en aventures. Recruté par Savary comme espion pour la France, il se hissera au sommet de sa fonction au point de réaliser des opérations formidables et de s’illustrer par des exploits forçant l’admiration. Les missions que lui a confié l’Empereur ne sont pas toutes connues, mais le parcours de ce véritable caméléon aura suffit à faire résonner son nom au-delà des siècles.Retour sur la vie trépidante de Schulmeister, le maître-espion de Napoléon.

https://www.tvlibertes.com/la-petite-histoire-schulmeister-le-maitre-espion-de-napoleon

Samedi 10 octobre, dans toute la France, mobilisation contre la PMA et la GPA

image-0931529-20201008-ob_59c93a_manifestation-lmpt-23-novembre-2013-ar.jpg

Communiqué du Parti de la France

Le Parti de la France soutient la manifestation décentralisée dans les grandes villes de France organisée ce samedi 10 octobre par la Manif pour Tous contre la loi bioéthique de Macron. Nous invitons nos adhérents et sympathisants à y participer.

Le PdF regrette en revanche que l’immense majorité des militants MPT n’ait pas encore fait le choix du combat politique en même temps que de celui pour les valeurs. L’Histoire et l’expérience montrent en effet que sans engagement partisan les meilleures intentions restent lettres mortes.

http://synthesenationale.hautetfort.com/

Purge estivale : le RN joue les prolongations

Purge estivale : le RN joue les prolongations

Marine Le Pen cherche-t-elle à favoriser une vraie candidature de droite ?” titrions-nous début août suite aux changements opérés au sein des instances du RN fin juillet, qui visaient essentiellement des proches de Marion Maréchal. Des phantasmes répondait la direction du RN.

Aujourd’hui, nous apprenons que trois proches de Marion Maréchal vont passer prochainement en commission des conflits (qui rime souvent avec exclusion) pour des raisons fallacieuses :

Règlements de comptes au sein du Rassemblement national. Selon nos informations, trois conseillers régionaux d’Auvergne-Rhône-Alpes, Agnès Marion, Antoine Melliès et Sophie Robert (cette dernière étant par ailleurs membre du bureau national), sont convoqués fin octobre à Nanterre devant la commission des conflits du parti où ils risquent des sanctions pouvant aller jusqu’à l’exclusion.

Lire la suite « Purge estivale : le RN joue les prolongations »

Du symbolisme de la roue

-uRwCCOiehgduW_TCkqHw5UC_0U.jpgDu symbolisme de la roue

Le terme “roue” (rota) est d’une lointaine origine indo-européenne. Il nous vient du latin rota, dont l’étymologie est particulièrement intéressante. La racine d’où provient rota est reth. Le substantif rota, nous explique le philologue italien Giacomo Devoto, en émergeant dans la langue, s’est comporté de la même manière que le mot toga (toge) par rapport au verbe tegere (signifiant “couvrir” ; ndt : d’où tegula, qui veut dire “tuile”) ; Devoto veut dire par là qu’il s’agit d’un substantif d’action dérivé d’un verbe de l’indo-européen commun des origines, disparu à l’ère historique, et qui a dû être retere, que Devoto traduit par “courir en rond”, ce qu’il faut probablement comprendre comme “se mouvoir autour d’un axe”. Cette interprétation nous semblera plus plausible, si on garde en mémoire que la racine reth a donné, dans les aires germanique et celtique, à côté du latin, rethim et roth en irlandais, rhod en gallois, rado (d’où Rad) en vieil haut allemand, tous mots qui signifient “roue” ; à la même époque lointaine, ce même terme nominal donne également les termes, qui, dans l’aire indo-iranienne signifient le “char” (en sanskrit : rathas ; en avestique : ratha-) et, qui, dans l’aire balte, désignent au singulier le “char” et, au pluriel, les “roues” (en lithuanien : ratas). Lire la suite « Du symbolisme de la roue »

Martine Wonner : « On n’a jamais eu aussi peu de décès en France depuis cette année, arrêtons cette stratégie de la peur ! »

Martine Wonner est médecin et députée. Elle a été exclue au mois d’avril du groupe LREM pour avoir critiqué la gestion de la crise sanitaire par le gouvernement qui, selon elle, pose des actes anticonstitutionnels.

Son intervention dans l’Hémicycle, il y a quelques jours, n’est pas passée inaperçue : doute sur la reprise de l’épidémie de Covid-19, inefficacité des masques et aveuglement du gouvernement sur les traitements à administrer. Au point que Libé et Le Monde mettent en doute la véracité de ses propos.

Voici un entretien très intéressant paru sur Boulevard Voltaire.

Les villes de Marseille et de Strasbourg se sont dotées de leur propre conseil scientifique et social. La ville de Paris pense avoir le même dispositif. Comme si les territoires tentaient de s’émanciper de la tutelle nationale. Comment l’interprétez-vous ?

La ville de Strasbourg a été la première à se doter d’un tel conseil scientifique. Les citoyens n’y voient absolument plus clair. Avec des informations contradictoires en permanence, les territoires souhaitent aujourd’hui accompagner les agences régionales de santé dans des mesures sanitaires les plus adaptées aux préoccupations du moment. On sait que les chiffres de la Covid évoluent extrêmement vite. Les médecins et les scientifiques des territoires ont très très envie de pouvoir être forts d’analyse, forts de proposition et de conseils auprès du préfet sanitaire.

Lire la suite « Martine Wonner : « On n’a jamais eu aussi peu de décès en France depuis cette année, arrêtons cette stratégie de la peur ! » »