Le Roi, la dette et la Révolution

hgfhgfkl-351x185.jpg

Le Roi, la dette et la Révolution :

Invitée par l’association Amitié et Action française à Châteaurenard, près d’Avignon le 9 septembre 2017, je suis intervenue pour évoquer le lien existant entre l’endettement dramatique du Trésor royal, la montée du libéralisme et la Révolution.

Le prince Sixte-Henri de Bourbon-Parme est intervenu à la fin de la journée..

http://re-histoire-pourtous.com/roi-dette-revolution/

Charniers d’enfants : Un taut Magistrat PÉDOPHILE bâillonne la Lanceuse d’Alerte – M.Bouillon VS M.Joubrel

Le documentaire intégral chez Fsociety:
Viols d’enfants – à QUAND la fin du silence ?

Le jour ou les cafards qui s’en prennent aux enfants, seront jetés devant le Peuple, c’est à genoux et dans les cris, qu’il supplieront la mort de venir les sauver de la punition populaire. R.
– Avec Marion Sigaut, SKS crew (Zirko et l’Exi-T) , Ariane Bilheran et Lambert de la Team Argus –
 APPEL A TEMOIN : Un prochain reportage portera sur les parents victimes des réseaux pédophiles de la pédomagistrature et de l’ASE. 
Si vous souhaitez en faire partie et apportez votre témoignage, contactez-nous teamfsociety.com 
HORODATAGE :  
00:00 : introduction et rapide retour sur l’affaire pierre et marie 
08:30 retour sur des détails liés à l’affaire EPSTEIN  
16:55 L’ultime retour de chasse  
25:00 rappel des affaires étouffées 
 29:40 SKS CREW avec ZIRKO et L’EXI-T  
59:53 Marion Sigaut  
01:25:55 Lambert de la team Argus  
01:27:16 Ariane Bilheran 
 01:36:00 Générique de fin, remerciements
 Documentaire « Viols d’Enfants la Fin du Silence » Élise Lucet 1999 : https://archive.org/details/hdviolsdenfantslafindusilencepareliselucet

Recherche le « macronisme »… désespérément !

Capture-12.png

Il est toujours étonnant d’entendre de doctes experts gloser à l’envi, s’interroger en permanence sur le sens du « macronisme », depuis des mois et même des années. Ces politicologues de toute obédience sont visiblement incapables de qualifier cette idéologie sortie de la cervelle « révolutionnaire » de notre « bien-aimé » Président ! En un mot, ils n’ont rien trouvé de sérieux qui puisse éclairer notre lanterne et nous permettre de classer le « macronisme » à la suite des « ismes » en tout genre qui, à chaque fois, sont apparus comme le nouveau deus ex machina que l’on attendait pour sauver l’Humanité…

Essayons de comprendre.

 se fait élire sur un projet ultralibéral inspiré de la mondialisation supposée heureuse, financé par les fées du CAC 40, sans oublier le zèle de certains magistrats du parquet financier pour flinguer l’adversaire… Les Français sont alors subjugués par ce jeune talent dont la faconde est intarissable, « maraboutisés ». Son élection est acquise sans bavure face à Marine Le Pen, déconfite et consternante. Il professe alors le « ni droite ni gauche » qui séduit quelques opportunistes qui vont à la soupe… Lire la suite « Recherche le « macronisme »… désespérément ! »

Guillaume de Prémare Le christianisme, matrice de la liberté politique

Le christianisme, matrice de la liberté politique.jpeg

Pour avoir un éclairage concret sur la liberté chrétienne, nous nous sommes adressés à Guillaume de Prémare, délégué général d’Ichtus, cette organisation sociale chrétienne qui s’appelait naguère La Cité catholique. Notre question ? Elle ne porte pas d’abord sur l’organisation dont il s’occupe mais justement sur ce que signifie la « cité catholique » aujourd’hui… Ou, si nous acceptons le mot grec dont se pare son organisation, sur ce qu’est la marque du poisson dans la société française actuelle, et sur ce qui la rend absolument nécessaire à notre avenir.

Propos recueillis par l’abbé G de Tanoüarn

Guillaume de Prémare, que représente pour vous la liberté chrétienne ? Je parle du point de vue de votre expertise de formateur politique, à la tête du mouvement Ichtus…

Je ne suis ni philosophe, ni théologien, je vais donc répondre à la dimension civique de la question. La liberté chrétienne n’est pas particulière aux chrétiens dans la Cité, elle n est pas une liberté propre aux chrétiens, c est une liberté publique pour tous les citoyens. Ce qui est peut-être plus spécifiquement catholique, c’est de tenir la participation à la chose publique comme l’un des éléments fondamentaux qui constituent la dignité de tout homme. La personne trouve un élément fondateur de sa dignité dans le fait qu’elle apporte sa pierre à la construction commune et qu elle est reconnue dans son inscription sociale et politique. L’homme a des besoins matériels, des besoins spirituels et des besoins sociaux. Il a donc des droits matériels, spirituels et sociaux. La dignité de l’homme est donc également sociale et donc politique. Cela va bien au-delà du fait de mettre un bulletin dans l’urne. Lire la suite « Guillaume de Prémare Le christianisme, matrice de la liberté politique »

Novlangue, langue de coton et autres langues de censure

730529589.jpeg

par François-Bernard Huyghe

Ex: https://www.cairn.info

Contrôler la langue c’est pouvoir contrôler et orienter les populations. Des jargons professionnels à l’écriture inclusive, tout un arsenal s’étend pour faire de la nécessaire mise en ordre des mots et des propos une mise au pas des idées. Censure officielle et autocensure individuelle peuvent se conjuguer au service d’un totalitarisme verbal, régnant en faveur d’un supposé bien.

La plupart des lecteurs conviendront que la langue (système de signes a priori fait pour cela) sert à communiquer. Mais elle fait aussi intérioriser un pouvoir : utiliser certains mots, d’une certaine façon, interdit de penser certaines idées.

Jargon, novlangue et langue de coton

Parmi les langues de pouvoir, nous distinguerons trois familles (ou trois logiques principales) : la famille jargon, la famille novlangue et la famille langue de coton. Étant entendu qu’il y a énormément de mariages et cousinages entre les trois branches.

Les jargons sont des langues spécifiques à des catégories sociales ou professionnelles. Ils permettent de se comprendre à l’intérieur d’un cercle et d’exclure les non-initiés (comme les argots dans les groupes marginaux). Globalement, un jargon sert à s’identifier à une communauté (« je maîtrise les codes »), et à faire sentir aux autres qu’ils n’en sont pas (« ils ne comprennent pas »). Il en résulte souvent, grâce à des termes ésotériques, techniques ou savants, un effet de persuasion (« puisque je ne comprends pas, ce doit être vrai »). La sidération fonde l’autorité. Et le mystère, la soumission.

Lire la suite « Novlangue, langue de coton et autres langues de censure »

Sur Valeurs Actuelles, “Le terrorisme islamique est un tueur en série”, avertit Zineb El Rhazoui.

Invitée de C à Vous sur France 5, l’ancienne journaliste de Charlie Hebdo a alerté une nouvelle fois sur la menace terroriste : “Le terrorisme islamique est un tueur en série”.

Homo sapiens : une présence en Europe plus précoce

Homo sapiens une présence en Europe plus précoce.jpeg

L’homme « moderne » était présent en Europe occidentale plusieurs milliers d’années plus tôt qu’on ne le pensait. C’est ce que démontrent deux études indépendantes, réalisées l’une en Angleterre, l’autre en Italie. En 1927 des chercheurs avaient découvert dans une grotte située dans le Kent, dans le sud de l’Angleterre, une mâchoire supérieure ayant appartenu à un homme anatomiquement moderne et l’avait datée de 35 000 ans. Une nouvelle analyse chronométrique, menée par Erik Trinkhaus et ses collègues de l’Université Washington de St. Louis, montre que cet ossement est en réalité vieux de 41 500 à 44 200 ans. La seconde étude, réalisée sous la direction de l’anthropologue Stefano Benazzi, de l’Université de Vienne, porte sur deux molaires d’enfant retrouvées en 1964 dans la grotte de Cavallo, située en Apulie, près de la baie d’Uluzzo, dans le sud de l’Italie, qui avaient d’abord été attribuées à l’homme de Néandertal. Il s’avère maintenant que ces dents, vieilles de 43 000 à 45 000 ans, ont en fait appartenu à l’Homo sapiens et qu’elles représentent les plus anciens restes fossiles connus à ce jour de l’homme moderne européen. Du coup, c’est à ce dernier qu’il faut désormais attribuer la culture « uluzzienne », attestée sur plus de 20 sites italiens différents, dont les membres utilisaient des outils d’os, des ornements personnels et des colorants. Ces découvertes très importantes montrent d’abord que l’Homo sapiens a coexisté avec les Néandertaliens pendant une période plus longue qu’on ne le croyait. Elles montrent ensuite que l’homme « moderne » a atteint très tôt le Nord-Ouest de l’Europe, puisqu’il était déjà présent en Angleterre il y a plus de 40 000 ans.

Sources Nature, 2 novembre 2011 Science Now, 2 novembre 2011