Affaire Obono : nos censeurs se trompent d’époque

newspapers-manila-magazine-chained-forbidden-845x475.jpg

Le réflexe de l’éditorialiste du Monde appartient à un passé qui ne reviendra pas !

« Quand on passe les bornes, il n’y a plus de limites » : le mot d’Alphonse Allais ou d’Alfred Jarry – il est attribué aux deux – s’adapte à merveille à l’éditorialiste du Monde, auteur de longues colonnes vertueusement intitulées « Refuser la banalisation du racisme ». Pour défoncer les portes ouvertes et livrer des batailles gagnées d’avance, on peut toujours compter sur les ego boursouflés qui se toisent dans les coursives de notre quotidien du soir. Les procès perdus et les scandales rédactionnels – le plus énorme reste celui de l’affaire Baudis – ne lui ont pas appris l’humilité.  cherche les ennuis et les trouve. Lire la suite « Affaire Obono : nos censeurs se trompent d’époque »

La paradoxale conséquence du BLM

1787690992.jpg

Fais attention à ce que tu souhaites, car cela risque de t’arriver.

Le mouvement Black Lives Matter (BLM), propulsé à l’avant-scène médiatique depuis le décès de George Floyd, a l’oreille attentive des puissants de ce monde, pour qui la parole de l’« opprimé » est devenue parole d’Évangile. L’un des slogans employés en Amérique par ce mouvement racialiste est « defund police », soit « cessez de financer la police ».

Cette doléance, plusieurs maires américains l’ont entendue, et, question d’être dans l’air du temps, l’ont appliquée en partie.

Mais, voilà, plutôt que de sauver des vies noires, une police réduite semble avoir eu l’impact inverse, ce qui désole La Presse.

Il faut savoir que cette demande se basait sur un postulat fantasmé, soit que les policiers sont des racistes en puissance en quête de vies noires à faucher. L’affaire Floyd, qui à la base n’avait rien de raciale, fut généralisée, malgré les faits et les statistiques prouvant que cet acte de violence policière n’avait rien de racial en soi. Et en même temps, on faisait fi de la donnée suivante : le plus grand prédateur de l’homme noir en Amérique, est l’homme noir.

Lire la suite « La paradoxale conséquence du BLM »

C’était un 8 septembre : le miracle de la Marne

victoire.jpg

Certains historiens parlent de l’événement militaire du 8 septembre 1914 comme d’un « miracle », toujours entre guillemets, ou du « petit miracle ».
« Miracle » entre guillemets qu’ils attribuent à diverses causes, mais jamais à Celle qui seule pouvait accomplir un (vrai) miracle, et qui l’a fait : la Sainte Vierge.

Le Courrier de la Manche, le 9 janvier 1917, avait compilé plusieurs témoignages.

« Un prêtre allemand, blessé et fait prisonnier à la bataille de la Marne, est mort dans une ambulance française où se trouvaient des religieuses. Il leur a dit : “Comme soldat, je devrais garder le silence ; comme prêtre, je crois devoir dire ce que j’ai vu. Pendant la bataille, nous étions surpris d’être refoulés car nous étions légion comparés aux Français, et nous comptions bien arriver à Paris. Mais nous vîmes la Sainte Vierge toute habillée de blanc, avec une ceinture bleue, inclinée vers Paris… Elle nous tournait le dos et, de la main droite, semblait nous repousser.” » Lire la suite « C’était un 8 septembre : le miracle de la Marne »

Le problème palestinien depuis 1948

Le problème palestinien depuis 1948.jpeg

La tragédie palestinienne démarre en 1948 et n’a cessé depuis de s’aggraver, malgré les tentatives de résistance du peuple palestinien, totalement abandonné par ses frères arabes.

1948 est l’année de la Catastrophe, ou Nakba, pour les Palestiniens. Ce peuple arabe musulman, à minorité historique chrétienne, loin d’accéder à son indépendance, après 30 ans de mandat britannique, en 1948, comme promis solennellement par l’ONU, a perdu toute souveraineté de fait sur sa terre. Le pays a été partagé entre l’Entité Sioniste, autoproclamée nouvel Israël du nom du royaume antique disparu en -722 du fait des Assyriens -, qui a étendu par la guerre le territoire déjà très large octroyé par l’ONU dans le Plan de Partage du printemps 1948, et les pays arabes voisins, soit la Jordanie, qui a annexé la Cisjordanie, et l’Egypte, Gaza.

L’expulsion

En 1948, sur la Palestine mandataire, il y avait 600 000 Juifs face à plus de 1 200 000 Palestiniens. Les sionistes ont réussi à s’imposer, du fait de leur unité politique, de leur entraînement militaire, de leur meilleur armement larges surplus de la Deuxième Guerre mondiale reçus via la Tchécoslovaquie -, de leurs soutiens politiques internationaux, avec cet exploit en ce début de Guerre Froide d’avoir à la fois la sympathie active de l’URSS et des États-Unis. Les Palestiniens n’ont pas su s’unir et ont été trahis par les armées arabes : l’Égypte comme la TransJordanie n’ont pas voulu libérer une Palestine arabe, dans son intégrité, et à la confier aux Palestiniens. Elles ont aspiré à se partager ce territoire, avec un Sud-Ouest à rattacher à l’Égypte, un Est à la TransJordanie, et un secteur côtier réduit abandonné à l’Entité Sioniste, de Tel-Aviv à Haïfa, mais rassemblant alors 80% des Juifs. Les sionistes ont nettement gagné sur le terrain, et imposé leur volonté politique. Lire la suite « Le problème palestinien depuis 1948 »

Zoom – Philippe Joutier : L’information truquée et la fabrique du prêt-à-penser

Face à l’excès de confiance des naïfs, facilement manipulables, comment conserver le juste recul réflexif ? Comment garder l’esprit curieux, mais pouvoir aussi résister à la séduction des discours pseudoscientifiques qui en jettent ? Ou à l’intox politique ? Dans son ouvrage « L’information truquée et la fabrique du prêt-à-penser », Philippe Joutier résiste à l’insupportable discours moralisateur dominant par une réflexion décapante contre toutes les affirmations péremptoires !

https://www.tvlibertes.com/zoom-philippe-joutier-linformation-truquee-et-la-fabrique-du-pret-a-penser

« C’est une fausse épidémie ! » déclare le professeur Christian Perronne sur RMC

1949913247.jpeg

Le 31 août 2020, au Grand Oral des Grandes Gueules de RMC, le professeur Christian Perronne a dénoncé la propagande gouvernementale. Entre autres accusations, il a émis l’hypothèse que l’obligation du port du masque en extérieur est peut-être une manœuvre politique permettant de réprimer toute manifestation. Il rappelle aussi que de nombreuse études prouvent désormais l’efficacité du traitement hydroxychloroquine-azithromycine, et que la kabbale contre cette solution simple et peu coûteuse est organisée par la mafia big pharma afin pouvoir vendre un vaccin à tous les pays. En définitive il dénonce une corruption généralisée et mondialisée.


L’interview intégrale: ICI

http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2020/09/08/c-est-une-fausse-epidemie-declare-le-professeur-christian-p-6262067.html

Amiens : Une lycéenne vole au secours d’une femme agressée et dépouillée par 3 individus. «Les gens regardaient sans réagir»

Une Amiénoise de 15 ans témoigne après être intervenue ce samedi près de la gare pour aider une femme d’une quarantaine d’années en train de se faire agresser et voler par trois individus. L’un d’eux a été interpellé par la police municipale.

Pour cette jeune lycéenne de 15 ans, les passants qui ont assisté à la scène sans réagir sont tout aussi coupables que les agresseurs.

(…)

Courrier Picard

https://www.fdesouche.com/2020/09/08/amiens-une-lyceenne-vole-au-secours-dune-femme-agressee-et-depouillee-par-3-individus-les-gens-regardaient-sans-reagir/