Municipales à Paris : des migrants clandestins, payés au noir, auraient distribué des tracts pour EELV

Deux hommes originaires du Nigeria auraient travaillé pendant la campagne pour l’un des prestataires du parti écologiste, sans que ce dernier en soit informé.

Le parti Europe Écologie Les Verts a-t-il tout maîtrisé lors de sa campagne pour les municipales à Paris ? Mediapart révèle que deux Nigérians, en situation irrégulière, ont été employés « au noir » pour distribuer des tracts. Le travail des deux hommes, rencontrés par le site d’informations, a été intense avant le début de premier tour.

L’un d’eux a effectué une demande d’asile en septembre 2019. Du côté d’EELV, on botte en touche.

(…) L’Express

http://www.fdesouche.com/1409951-municipales-a-paris-des-migrants-clandestins-payes-au-noir-auraient-distribue-des-tracts-pour-eelv

Sur Sacr TV, chroniques de la Monarchie populaire – La Monarchie et la bureaucratie – 3.


Ecoutons la citation de Pierre de Vaissière dans « Gentilshommes campagnards de l’Ancienne France » : « L’exemple des bons vieux pères et prud’hommes romains, comme Cincinnatus, Attilius Collatinus, Scipion l’Africain et autre personnage de tel calibre qui, de leur charrue appelés aux armes, des armes s’en retournoient à la charrue ». A la veille de la Révolution, la Féodalité ne subsistait plus que par quelques droits. Ces droits étaient considérés comme vexatoires par la paysannerie, dont la réussite sociale était incontestable. Dans la plupart des cas, ces droits n’étaient pas ou peu perçus. Le Duc de Cossé-Brissac disait à ses régisseurs : « Vous ferez beaucoup de bruits, mais vous ne ferez de contrainte que dans les cas urgents et indispensables » Pierre Gaxotte cite dans son livre « La Révolution Française », de nombreux cas de non paiements durant une trentaine d’années… Lire la suite « Sur Sacr TV, chroniques de la Monarchie populaire – La Monarchie et la bureaucratie – 3. »

Piratage en ligne : en dix ans, Hadopi a rapporté 87.000 euros à l’État… pour un budget de 82 millions d’euros

Critiquée dès sa création, l’Hadopi se révèle être un gouffre financier. A l’occasion du rapport annuel de l’année 2019 publié fin juillet, la Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet dresse un bilan de ce qu’elle a rapporté au contribuable français.

(…) “Depuis 2011, le montant total cumulé des amendes prononcées et portées à la connaissance de la Commission est de 87.000 euros, dont près du tiers pour la seule année 2019” vante ainsi l’institution, comme l’ont repéré nos confrères de Next INpact. Une somme largement engloutie par ses frais de fonctionnement. Lire la suite « Piratage en ligne : en dix ans, Hadopi a rapporté 87.000 euros à l’État… pour un budget de 82 millions d’euros »

Les députés autorisent la mise à mort des bébés jusqu’à 9 mois de grossesse au prétexte de « détresse psychosociale »

un bébé à 8 mois. Un bébé, entièrement formé et prêt à découvrir la vie.

Dans la nuit du vendredi 31 août au samedi 1er août, les députés ont adopté en seconde lecture le projet de loi bioéthique [sic], légalisant notamment la « PMA pour toutes » (« pour toutes » les égoïstes ou même les dépravées).
Comme le souligne l’association pro-vie Alliance Vita, l’amendement a été adopté « à la sauvette en pleine nuit à la fin de l’examen du projet de loi bioéthique ».

Cet amendement, porté par plusieurs élus socialistes dont le secrétaire général du PS Olivier Faure, autorise en effet l’interruption médicale de grossesse (IMG), permis pendant neuf moispour cause de « détresse psychosociale ».
Lire la suite « Les députés autorisent la mise à mort des bébés jusqu’à 9 mois de grossesse au prétexte de « détresse psychosociale » »

Philippe de Villiers : “La France avance masquée vers les Ténèbres”

Cette petite phrase lue sur le compte Twitter de Philippe de Villiers mérite d’être soulignée :

La psychose autour de la deuxième vague cache le passage en force pour faire voter une loi insidieuse sur l’eugénisme et le post-humanisme. Transgression criminelle. La France avance masquée vers les Ténèbres.

https://www.medias-presse.info/philippe-de-villiers-la-france-avance-masquee-vers-les-tenebres/123059/

IVG/IMG : désinformation médiatique

IVG/IMG : désinformation médiatique

Exemple avec LCI, qui revient sur le vote de la loi de bioéthique :

Titre manipulateur en forme de déni.

  • Il s’agit de l’IMG et non de l’IVG, même si les deux actes sont un meurtre
  • Le critère de détresse a été abandonné pour l’IVG. Considéré comme intrusif et invérifiable, il n’était jamais vérifié.
  • Les débats évoquent “toute forme de détresse” pour légitimer l’IMG.

Appelons un chat un chat : en France, certains de nos députés ont voté le 1er août, l’assassinat d’enfants dans le ventre de leur mère jusqu’à 9 mois! C’est un infanticide ! N’ayons pas peur des mots !

https://www.lesalonbeige.fr/ivg-img-desinformation-mediatique/

Beyrouth : solidarité d’Etat avec le Liban, mais solidarité nationaliste avec les seuls Chrétiens.

images.jpg

L’avis de Jean-François Touzé

La double explosion qui vient de tuer et de blesser gravement des centaines de libanais à Beyrouth et dont la cause n’est pas établie est un drame humain auquel aucun français ne peut rester insensible. Touché de plein fouet par la crise sanitaire et plus que jamais confronté aux antagonismes religieux et politiques, le Liban est, une nouvelle fois, cruellement meurtri. Notre solidarité d’Etat va à ce pays qui nous est cher et où l’intérêt de la France a toujours d’être présente.
Pour autant, de notre point de vue national et civilisationnel, il nous faut rappeler que, dans les faits, dans l’histoire, et plus encore selon notre coeur, il n’existe pas de « peuple libanais ».
Il y a nos frères chrétiens maronites ou syriaques du Liban, théoriquement sous la protection de la France depuis Saint Louis et la charte signée à Saint-Jean-d’Acre le 24 mai 1250.
Il y a nos camarades des Phalanges chrétiennes que Bachir Gemayel marqua à jamais et au sein desquelles combattirent de nombreux volontaires nationalistes français dans les années 70, ce parti Kataëb dont le secrétaire général vient de périr dans les flammes et le souffle de la déflagration.
Et puis, il y a les autres… 

La fraude sociale ? Un « pillage en règle » impossible à chiffrer … (novembre 2019)

Carte_vitale_anonyme-800x475.jpg

C’est une question qui revient régulièrement dans le débat, sujette à fantasmes, nous dit-on, car toujours sans réponse, un peu comme l’Arlésienne ou le monstre du Loch Ness : quel est le coût réel de la fraude sociale ?

Les Français honnêtes réclamant une réponse, le gouvernement a commandé à la sénatrice de l’Orne  (UDI) et à la députée de Meurthe-et-Moselle Carole Grandjean (LREM) un rapport pour tenter d’y voir clair. Leur mission : « procéder à une évaluation robuste et objective du coût de la fraude aux prestations sociales ». Le rapport a atterri mardi dernier sur le bureau du Premier ministre.

Sa conclusion robuste et objective : le coût réel de la  est impossible à chiffrer ! Lire la suite « La fraude sociale ? Un « pillage en règle » impossible à chiffrer … (novembre 2019) »

Clemenceau : la raison de l’État est toujours la meilleure

Clémenceau  la raison d'État est toujours la meilleure.jpeg« Rendez à César ce qu est à César, mais tout est à César ». Ce trait d’humour grinçant résume la pensée de Georges Clemenceau, grand serviteur de l’État sans doute, mais qui s’en faisait une idée si haute qu’il n’a pas hésité à faire tirer sur des grévistes. À balles réelles

C’est dans une tranquille « bicoque » de pécheur vendéen, à Saint-Vincent-sur-Jard, que Georges Clemenceau (1841 1929) a passé le crépuscule de sa vie. Loin, bien loin des lieux qu’il enflamma : la Chambre, Beauvau, Matignon, les tranchées. Sur le lit de la cabane, l’œil est attiré par un grand aplat de couleur ambre une majestueuse peau de tigre. Lire la suite « Clemenceau : la raison de l’État est toujours la meilleure »