Bainville : cet historien fut un prophète

Une biographie ressuscite la figure de Jacques Bainville. Dès 1920, cet historien annonça l’enchaînement des événements qui mèneraient à la Seconde Guerre mondiale. Sa méthode est-elle toujours valable ? La politique étrangère doit-elle considérer l’histoire comme un champ d’expérience ?

A Paris, les piétons qui sortent du métro à la station Solférino débouchent sur la place Jacques-Bainville. Mais combien sont-ils à qui ce nom dit quelque chose ? En 1920, Bainville publiait les Conséquences politiques de la paix. Réponse au Britannique Keynes lequel, après la Première Guerre mondiale, attendait de la reprise du commerce une normalisation avec l’Allemagne , ce livre visionnaire disséquait le traité de Versailles : « Devant quoi la France, au sortir de la grande joie de sa victoire, risque-t-elle de se réveiller ? Devant une république allemande, une république sociale nationale supérieurement organisée. Elle sera productrice et expansionniste. » En moins de deux cents pages, Bainville esquissait le scénario qui se déroulerait quinze ans plus tard : réarmement allemand, annexion de l’Autriche, crise des Sudètes, pacte germano-soviétique, invasion de la Pologne. Avec une plus grande longueur d’avance, il prévoyait même l’éclatement de la Tchécoslovaquie et de la Yougoslavie. Lire la suite « Bainville : cet historien fut un prophète »

Alain de Benoist : « Macron conserverait quelques chances de l’emporter, mais Marine Le Pen aurait de bien meilleures chances de gagner »

592bfe96545823139a07ac761c088575.jpg

Au cours de ces dernières semaines, nous avons assisté au second tour des élections municipales, puis à la mise en place d’un nouveau gouvernement. Peut-on dire qu’il en résulte un nouveau paysage politique ? Les forces en présence se sont-elles modifiées ?

Sur les élections municipales, on a déjà tout dit. Les deux faits marquants sont l’abstention record (60 %), qui s’explique avant tout par le fait que la France périphérique n’a pas voté, et la poussée de ce qu’on a appelé la « vague verte », qui a permis à des représentants de EELV de s’emparer d’un certain nombre de grandes villes. Cette « vague » ne doit être ni surestimée ni sous-estimée. Sa cause fondamentale, au-delà de la vague sympathie que suscite le référent écolo dans tous les milieux, est la gentrification croissante des grandes villes. La droite a, bien entendu, réagi en recourant à des métaphores ringardes comme celle de la pastèque (verte à l’extérieur, rouge à l’intérieur) et en s’affolant de l’arrivée des « Khmers verts » dans les mairies. Elle est, il est vrai, totalement analphabète en matière d’écologie. Désolé, Yannick Jadot n’est pas Pol Pot ! Les Verts sont des libéraux-libertaires, grands défenseurs des migrants, qui sont beaucoup plus intéressés par la théorie du genre que par une écologie qu’ils ne conçoivent que d’une façon punitive et superficielle. De même que l’ a discrédité l’Europe, les Verts discréditent l’écologie. Ce sont les vrais partisans de l’écologie qui devraient le plus dénoncer leur imposture. Lire la suite « Alain de Benoist : « Macron conserverait quelques chances de l’emporter, mais Marine Le Pen aurait de bien meilleures chances de gagner » »

Les Français paieront pour les études des étrangers à l’Université d’Orléans

https://i0.wp.com/upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/thumb/d/df/Polytech%27Orl%C3%A9ans_site_Galil%C3%A9e.jpg/1084px-Polytech%27Orl%C3%A9ans_site_Galil%C3%A9e.jpg?resize=840%2C558&ssl=1
Le site Galilée de Polytech’Orléans

De très nombreux étrangers viennent étudier en France.
Nonobstant les problèmes de sécurité et d’identité que cela peut poser, on pourrait se dire « Pourquoi pas ? ». Mais ne serait-il pas pour autant aberrant et scandaleux que cela se fasse au détriment des Français et des étudiants français ?
C’est pourtant bien le cas.
Rien qu’à Orléans, sous la pression du syndicat gauchiste UNEF (« gauchiste »  ne signifie pas « qui combat pour le peuple » mais pour l’étranger par principe et pour la destruction de la civilisation) plus de 2000 (!) étudiants ne paieront pas leurs frais de scolarité…
Cela représente dans ce cas plusieurs millions d’euros, qu’il faudra bien que quelqu’un paye… Lire la suite « Les Français paieront pour les études des étrangers à l’Université d’Orléans »

Grèce : le gouvernement octroie une aide financière aux migrants afin de les inciter à retourner dans leur pays d’origine

Grèce : le gouvernement octroie une aide financière aux migrants afin de les inciter à retourner dans leur pays d’origine

Le gouvernement grec a commencé à octroyer 2.000 euros aux demandeurs d’asile situés sur différentes îles de la mer Égée pour les inciter à retourner dans leur pays d’origine.

Le programme de retour volontaire et de réintégration, qui est financé par l’Union européenne (UE), vise à soutenir les demandeurs d’asile qui souhaitent retourner dans leur pays. En même temps, il aide les îles de la mer Égée, dont beaucoup sont submergées par les migrants. Lire la suite « Grèce : le gouvernement octroie une aide financière aux migrants afin de les inciter à retourner dans leur pays d’origine »

Génération identitaire a eu le tort d’avoir raison trop tôt

Génération identitaire a eu le tort d’avoir raison trop tôt

La France et l’Italie vont créer une brigade commune à leur frontière pour lutter contre les filières de passeurs qui y font transiter les migrants, a annoncé, vendredi 31 juillet à Rome, le ministre de l’intérieur français, Gérald Darmanin.

Au printemps 2018, le mouvement Génération identitaire avait mené une opération fortement médiatisée, dans les Alpes contre l’immigration illégale.

https://www.lesalonbeige.fr/generation-identitaire-a-eu-le-tort-davoir-raison-trop-tot/

L’œuvre de Soljénitsyne, témoignage sur l’Union soviétique et le peuple russe 4/4

La Roue Rouge (1972-2009), vaste œuvre inachevée, a pour ambition de constituer une vaste fresque historique du basculement de la Russie de la monarchie tsariste à la dictature bolchevique, monde radicalement nouveau, somme toute en très peu de temps. Les dirigeants politiques connus parfois oubliés, comme les libéraux russes et une masse d’inconnus parmi lesquels le lecteur parfois se perd constituent la trame complexe de l’ouvrage. L’auteur s’est livré pour l’écriture de ce roman historique à un effort consciencieux de documentation; s’il a commis des erreurs de détails relevés par des spécialistes -, le sens général semble juste. Lire la suite « L’œuvre de Soljénitsyne, témoignage sur l’Union soviétique et le peuple russe 4/4 »

Traversées clandestines de la Manche : Londres appelle Paris à plus de fermeté

clandestins.png

Le gouvernement de Boris Johnson demande à la France de prendre des mesures efficaces afin de stopper les migrants traversant la Manche illégalement. Une demande qui a lieu, alors que de plus en plus d’embarcations illégales arrivent chaque jour sur les côtes anglaises.

Un nombre “inacceptable” de migrants

Le 1er août, le secrétaire d’État britannique à l’Immigration Chris Philp a appelé la France “à prendre des mesures plus fortes pour empêcher ces embarcations de fortune de rejoindre le Royaume-Uni”, explique RFI. Lire la suite « Traversées clandestines de la Manche : Londres appelle Paris à plus de fermeté »

Sur Sacr TV, nos raisons pour la Monarchie – 3.


Contrairement à ce que l’on nous fait souvent croire, la république n’est pas le meilleur des systèmes de gouvernement. Il n’existe pas à vrai dire de système politique parfait, et la Monarchie ne fait pas exception. Mais dans son imperfection, la Monarchie offre bien plus de possibilité que la république actuelle. Il ne sert à rien non plus d’envisager une sixième ou septième voire huitième république, car lorsque l’on fait le bilan des cinq premières depuis 1792, force est de constater que la faiblesse, l’absence de continuité et l’instabilité sont des symptômes inhérent à ce système. Ce qui explique l’état actuel de notre pays en a peine deux siècles. Une république forte, stable et durable ne serait qu’une république singeant la monarchie. Et pour ainsi dire ça ne serait même plus une république car comme nous l’avons dit c’est la faiblesse, l’absence de continuité et l’instabilité qui constituent les caractéristiques principales d’une république.

C’est ce que le Norvégien diplomate et homme d’Etat Fridtjof Nansen avait compris, lorsqu’il répondit à un journaliste français sur le choix de ses compatriotes pour la Royauté, et non la République en 1905, après leur séparation du royaume de Suède :

« Nous avons choisi la Monarchie pour trois motifs : Lire la suite « Sur Sacr TV, nos raisons pour la Monarchie – 3. »

L’or et l’argent n’ont pas fini de grimper

vannes-il-commande-un-maillot-et-se-fait-livrer-des-lingots-dor-1326104.jpg

Marc Rousset

Le cours de l’or à Londres, ce vendredi 31 juillet, était de 1976,10 dollars l’once, donc très proche de la barre des 2.000 dollars qui pourrait devenir une nouvelle référence, et bien au-dessus du record précédent de 1.921 dollars, en septembre 2011. Le cours du métal jaune s’est apprécié de plus de 25 %, depuis le début de l’année. Le coronavirus n’aura fait qu’accélérer et confirmer les thèses de ceux qui, avant sa venue, pronostiquaient déjà une grave crise économique, suite à l’hyperendettement démentiel tous agents, partout dans le monde, qui ne pouvait trouver une solution que par la création monétaire et l’hyperinflation. En fait, ce ne sont pas l’or et l’argent qui grimpent, mais les agents économiques qui perdent confiance dans la valeur des monnaies.

Toutes les conditions pour faire grimper les métaux précieux sont réunies : politique monétaire laxiste, taux réels des obligations en territoire négatif, incertitudes autour du virus, plans démentiels de relance économique des États par la dette, nouvelles mesures d’assouplissement monétaire prévues par la Fed et la BCE, risques de krach boursier, tensions Chine-États-Unis. Lire la suite « L’or et l’argent n’ont pas fini de grimper »