Dijon brûle et nous regardons ailleurs. À quand un référendum citoyen sur les questions régaliennes de sécurité ?, par Isabelle Marchandier

Le quartier des Gresilles à Dijon, le 15 juin 2020 © DOLIDZE SABRINA/SIPA

Source : https://www.causeur.fr/

Après une semaine de violences extraordinaires entre populations immigrées à Dijon, un référendum semble promis aux Français. Mais pas du tout sur la sécurité…

Le film « Peur sur la ville » de Henri Verneuil pourrait à lui seul résumer la semaine qui vient de s’achever. Sauf qu’en 2020, la peur n’est pas suscitée par un tueur en série sadique qui s’en prend aux jolies jeunes femmes, mais par des bandes tchétchènes, des antifas, des black blocks et des racailles de banlieues armées.

En meute, tous viennent saccager, brûler, casser, blesser, se battre entre eux ou contre les forces de l’ordre. Mais peu importe. Peu importe que tout un quartier ait été pris en otage à Dijon quatre jours durant à cause d’un déchainement de violence inter communautaire où seule la loi du talion avait droit de cité. Peu importe que la manifestation des soignants de mardi ait été gâchée par des black bloc et autres antifas issus de l’ultra gauche, venus pour casser du flic. Peu importe, car la priorité du gouvernement ce n’est pas le rétablissement de l’ordre républicain, mais la préservation de la planète !

Lire la suite « Dijon brûle et nous regardons ailleurs. À quand un référendum citoyen sur les questions régaliennes de sécurité ?, par Isabelle Marchandier »

Foyer épidémique chez BigPharma

Foyer épidémique chez BigPharma

France Soir publie la liste des professeurs payés par Gilead. Ils sont tous contre la chloroquine et contre le professeur Raoult…

Voici le Top 13 du classement des revenus récents versés par l’industrie pharmaceutique

N°1. La Palme d’Or revient au Pr François Raffi de Nantes. 541.729 €, dont 52.812 € de Gilead. Est-ce un hasard si on nous apprend que le coup de téléphone anonyme pour menacer Didier Raoult, s’il persistait avec l’hydroxychloroquine, est parti du téléphone portable du service d’infectiologie du CHU de Nantes, dont François Raffi est chef de service ? Sûrement une pure coïncidence.

N°2. Le Pr Jacques Reynes de Montpellier. 291.741 €, dont 48.006 € de Gilead et 64.493 € d’Abbvie. Or Jacques Reynes a été sollicité par Olivier Véran pour piloter l’essai clinique du protocole Raoult à Montpellier alors qu’il est en même temps le coordinateur national de deux études sur le remdesivir pour le compte de Gilead. Il n’avait sûrement pas eu le temps d’envoyer au Ministre sa Déclaration publique d’intérêts (DPI).

Lire la suite « Foyer épidémique chez BigPharma »

Un bel exemple de désinformation parisienne

6a00d8341c715453ef0264e2e3ec44200d-320wiLa nomination de Mme Carmen Reinhart aux fonctions d’économiste en chef de la Banque Mondiale doit être considérée comme une nouvelle importante. Elle est curieusement commentée par Julien Bouissou, qui l’annonçait dans Le Monde du 13 juin.[1]

Il me semble utile de relever, ici, une erreur assez significative de ce journaliste.

Mais auparavant il ne semble pas, non plus, inutile de prendre, une fois encore, la mesure de l’intoxication permanente à laquelle se livre, depuis 1944, l’organe de référence de l’intelligentsia parisienne. Venant, selon toute vraisemblance de l’extrême gauche marxiste, l’auteur cherche à convaincre ses lecteurs, bobos, technocrates et autres « bourgeois intelligents », que le capitalisme va de crise en crise, de plus en plus graves, en attendant, bien sûr, l’effondrement final de ce que l’on appelle aujourd’hui, pour faire savant, mondialisme néolibéral. Lire la suite « Un bel exemple de désinformation parisienne »

Les trois leçons de l’affaire George Floyd, par Clément Martin (Les Identitaires)

Personne n’ignore l’onde de choc mondiale causée par la mort de George Floyd, un Noir américain étouffé par le policier Derek Chauvin dans le cadre d’une interpellation. La polémique attisée par les marxistes culturels, les antifas, les social justice warriors, les militants indigénistes et les professionnels de l’antiracisme ne doit pas occulter trois faits précis que nous allons présenter ici.

1. Le mythe du massacre des Noirs par les Blancs

Malgré les accusations régulières dont les Blancs – et les policiers en particulier – font l’objet, les Noirs ne font pas l’objet d’« exécutions racistes » aux Etats-Unis. Une étude publiée l’année dernière par les chercheurs du Maryland et du Michigan relève que, s’il y a bien des statistiques ethniques de la criminalité, il n’existe pas de base nationale de données sur les policiers concernés.

Lire la suite « Les trois leçons de l’affaire George Floyd, par Clément Martin (Les Identitaires) »

En Allemagne, « Dans le doute », l’antisémitisme est toujours d’extrême-droite !

731315581.jpgLa chronique de Philippe Randa

Les Blancs sont racistes, forcément racistes, c’est entendu ; les autres races – bien que les races n’existent pas, ne cherchez pas à comprendre – ne peuvent qu’être des victimes du racisme des Blancs. Et toutes les autres races s’aiment tout autant les unes que les autres… Enfin, pour certaines, un peu moins que d’autres, parfois, mais il ne faut pas trop le faire savoir parce que, hein ! c’est Black matter lives qui le dit, le répète, l’impose et gare aux présumées factieux qui se risqueraient à en douter.

Tout comme il ne peut pas y avoir de racisme autre que venant des Blancs, on apprend aujourd’hui qu’outre-Rhin, il ne peut y avoir un antisémitisme autre que… d’extrême-droite ! Lire la suite « En Allemagne, « Dans le doute », l’antisémitisme est toujours d’extrême-droite ! »

L’Amérique n’est pas raciste, par Aristide Renou.

Le Claremont Institute, éditeur de l’excellentissime Claremont Review of Books, vient de publier une déclaration aussi courte que percutante qui me semble parfaitement résumer la situation actuelle aux Etats-Unis, et qui, avec de très légères adaptations, pourrait tout aussi bien résumer la situation dans laquelle la France se trouve.

Je l’ai donc traduit pour vous. Je précise, pour que la référence ne vous échappe pas, que la dernière phrase est une adaptation de la dernière phrase de la Déclaration d’Indépendance américaine. Et j’ajoute qu’un pays qui n’est plus capable de susciter ce genre de dévotion mérite de disparaitre et ne tardera pas à disparaitre. La France est-elle encore capable de susciter ce genre de dévotion ?

Lire la suite « L’Amérique n’est pas raciste, par Aristide Renou. »

Quoi, la justice serait partiale ? Les journalistes font une découverte…

surprise-800x475.png

Attention ! belles âmes, vous n’allez pas en revenir, un pavé dans la mare est tombé cette semaine, surgi de nulle part sans que personne n’ait anticipé cette déflagration qui va marquer durablement notre démocratie. La France, une ancienne puissance coloniale ? Colbert, à l’origine du « Code noir » ? Churchill et de Gaulle, des racistes qui s’ignorent ? Hidalgo, un maire compétent ? Sibeth Ndiaye, pas de gaffes dans les dernières 24 heures ? Non, pas du tout, vous êtes loin du compte : nous apprenons sans sommation que la Justice française n’est pas indépendante ! Lire la suite « Quoi, la justice serait partiale ? Les journalistes font une découverte… »