La préface de Roland Hélie du Cahier d’Histoire du nationalisme (n°18) consacré à Honoré d’Estienne d’Orves

CHN 18 COUV 1.jpg

En ce printemps 2020, il va beaucoup être question de « la campagne de 1940 ». La France va se souvenir que, quatre-vingts ans auparavant, au terme de « la drôle de guerre », elle a été écrasée par la force mécanique de l’armée allemande et envahie.

Gageons qu’une nouvelle fois, cette période d’effondrement et de sidération, si peu glorieuse pour notre pays, va nous être présentée à travers la grille de lecture idéologique des tenants de la pensée dominante. Une nouvelle fois, leur vision partielle, partiale, et pour tout dire caricaturale de cette partie de notre Histoire va nous être imposée, nous être assénée…

La défaite de mai-juin 1940 et la débâcle qui l’a accompagnée, malgré la défense désespérée de notre armée, étaient inéluctables. Elles n’ont été que l’aboutissement prévisible du Traité de Versailles du 28 juin 1919, de la perte de savoir-faire militaires, des errances et des erreurs d’une politique de défense prisonnière d’options dépassées… Lire la suite « La préface de Roland Hélie du Cahier d’Histoire du nationalisme (n°18) consacré à Honoré d’Estienne d’Orves »

Le troisième âge du capitalisme 5/5

le troisième âge du capitalisme.jpeg

Les conséquences sont connues. La privatisation des transports provoque l’augmentation de l’insécurité, et donc des accidents. La commercialisation des semences génétiquement modifiées (OGM) est acceptée avant qu’on ait pu véritablement connaître ses effets sur le milieu naturel et la santé. L’alimentation se détériore, car la concurrence des prix pousse à sacrifier la qualité des produits. La recherche de la performance conduit à supprimer, sous prétexte de rentabilité insuffisante, quantité de commerces, d’établissements ou de services sociaux qui donnaient auparavant un certain confort à la vie quotidienne. La rentabilité est elle-même estimée de manière purement marchande, sans prise en compte des effets à long terme, des externalités et des retombées non financièrement calculables. Lire la suite « Le troisième âge du capitalisme 5/5 »

Il faut maintenant répudier l’idéologie républicaine 2/2

Notons également que les républicains sont désormais débordés sur leur gauche : ils sont en effet en concurrence avec les islamo-gauchistes, qui ont pris fait et cause pour les immigrés et perçoivent les valeurs républicaines et l’objectif d’intégration comme des manifestations insupportables de la domination des blancs.

Si nous voulons vivre, il faut nous débarrasser de la conception républicaine de la nation, qui est au service de la politique d’invasion. Contrairement à ce qu’affirment les républicains et autres utopistes issus des Lumières, les nations d’Europe ne sont aucunement des communautés de valeurs abstraites, mais des territoires ancrés dans le passé et dans la vie concrète des générations qui se sont succédé. Ces nations et ces territoires appartiennent aux peuples européens autochtones, unis par les liens multiples de l’histoire, de la culture et du sang. Quant aux personnes originaires de l’immigration qui possèdent la nationalité du pays d’accueil, elle leur a été donnée par les républicains, dans une perspective idéologique de destruction des Européens d’Europe : elle ne leur octroie dès lors aucun droit de se maintenir sur nos territoires.

  • Congédier l’universalisme des Lumières

Lire la suite « Il faut maintenant répudier l’idéologie républicaine 2/2 »

Et si l’on cessait enfin d’ouvrir des boulevards à l’islamisme ?

ouvrir-boulevards-islamisme-800x450.jpg.webp

Par J. d’Antraigues, ancien élève de l’Ecole polytechnique ♦ S’il y a une ligne directrice dans l’action politique d’Emmanuel Macron, c’est bien, en conformité totale avec l’idéologie mondialiste et avec l’appui de la classe politico-médiatique, de déblayer au maximum le terrain juridique pour, non seulement l’immigration de masse, mais aussi le communautarisme musulman et la criminalisation de la critique de l’islam.
Lire la suite « Et si l’on cessait enfin d’ouvrir des boulevards à l’islamisme ? »

Il faut maintenant répudier l’idéologie républicaine

Chronique de Paysan Savoyard (n°235 – juin 2020)

Pour les peuples français et européens les évolutions de ces dernières décennies ont selon-nous été catastrophiques. Elles ont pour la plupart été initiées par les Américains, vainqueurs de la seconde guerre mondiale, qui ont transformé les Etats européens en vassaux. La société de consommation a engendré l’exode rural et détruit en moins de deux décennies une structure sociale pluri-millénaire, fondée sur l’agriculture, le petit commerce et l’artisanat. La mondialisation, lancée dans les années quatre-vingt-dix, à l’instigation des Etats-Unis, a été également gravement nuisible : les délocalisations en particulier ont en grande partie détruit l’industrie française et mis au chômage des régions entières. Quant à « la construction européenne », elle n’est qu’un maillon et un instrument de la mondialisation.

Au-delà de ces évolutions récentes c’est plus fondamentalement la modernité dans son ensemble qui nous paraît néfaste. Les idées modernes se sont imposées en France avec la révolution de 1789, avant d’être diffusées dans le reste de l’Europe. La plupart des aspects de la société moderne et la plupart de ses valeurs nous paraissent mauvaises. L’individualisme, qui détruit les structures et les cadres de la société collective traditionnelle. L’idée de progrès, qui entend congédier toute tradition. La laïcité, machine de guerre contre le christianisme, qui est la religion des Européens. L’égalité, ce leurre et ce vice. La démocratie, illusion et mensonge là encore (voir cette chronique et celle-ci). Lire la suite « Il faut maintenant répudier l’idéologie républicaine »

Sur Sacr TV, l’extermination une valeur sûre de la république.

 Que la foudre éclate par humanité ! ayons le courage de marcher sur des cadavres, pour arriver à la liberté »

Fouché de Nantes

D’autres témoignages, émanant de diverses documentations, sont également disponibles :

Comme dans la réimpression du « Tableau des crimes du Comité révolutionnaire de Moulins, et des citoyens de l’Allier » datée de 1874, ou on y lit à la page 24 : « Voilà les agens de ce monstrueux projet enfanté par Robespierre, de réduire la population pour procurer une abondance faussement calculée. Ce nouveau Cromwel sacrifiait les hommes aisés et instruits pour mieux asservir la classe indigente et sans énergie.

Voilà les fanatiques en liberté qui faisaient naître l’âge de fer pour vous réduire à l’esclavage. » Lire la suite « Sur Sacr TV, l’extermination une valeur sûre de la république. »

Aujourd’hui Dijon, demain toute la France : les violences ethniques ? le fruit pourri d’une politique pourrie menée par un Système pourri…

1.jpg

Depuis 1975 et les scélérats décrets Chirac, validés par le Président Giscard d’Estaing, la hideuse alliance du Fric et de la Révolution a fait entrer en France des millions et des millions d’étrangers : le Fric, pour payer moins cher des quasi esclaves, la Révolution pour dissoudre la Nation historique France.

Politique folle et suicidaire, volontairement et méthodiquement appliquée par le Système, qui a ainsi « libanisé », ethnicisé le pays, chaque entité s’attribuant une part du territoire national.

N’ayant pas nos « pudeurs de gazelle » (comme dirait Mélenchon), ces nouvelles ethnies, qui se fichent de la France comme d’une guigne et ne sont là que pour leur(s) intérêt(s) matériel règlent leurs différents promptement : pas de Justice, pas de Lois, pas de procès ni d’avocats, la kalach, la batte de base ball, la mort subite (pas la bière, non, ce serait trop beau !). Lire la suite « Aujourd’hui Dijon, demain toute la France : les violences ethniques ? le fruit pourri d’une politique pourrie menée par un Système pourri… »

Mosquée de Poitiers : relaxe pour les Identitaires

Mosquée de Poitiers : relaxe pour les Identitaires

Dans l’affaire de la banderole de la mosquée de Poitiers, les avocats ont obtenu une relaxe générale pour les Identitaires, après une lourde condamnation en première instance pour de prétendues provocations à la haine et des prétendues dégradations des tapis de prières !

La nouvelle bataille de Poitiers a été remportée ! C’est une honte pour le parquet et les parties civiles !

Le réseau Facebook se conformera-t-il au droit en cessant de censurer tout ce qui concerne les Identitaires ?

https://www.lesalonbeige.fr/mosquee-de-poitiers-relaxe-pour-les-identitaires/

Pendant des décennies, les autorités de Berlin ont fourni légalement des enfants SDF à des pédomanes

« Pendant des décennies, les autorités de Berlin-Ouest ont placé régulièrement des enfants sans abri chez des pédophiles. Il ne s’agit pas d’un dysfonctionnement, mais d’une politique intentionnelle et consciente dans le cadre du soi-disant “projet Kentler”. On estimait que les pédophiles feraient des parents d’accueil “particulièrement aimants”.

À partir des années 1970, le professeur de psychologie Helmut Kentler a mené son “expérience scientifique” en utilisant comme cobayes des enfants sans abri de Berlin-Ouest, les fameux “enfant de la gare Berlin-Zoo”.

Les enfants ont été intentionnellement placés chez des hommes pédophiles, ces derniers étant censés faire des parents d’accueil particulièrement aimants, selon le professeur Kentler. Lire la suite « Pendant des décennies, les autorités de Berlin ont fourni légalement des enfants SDF à des pédomanes »