Mort de Jean Raspail, écrivain et explorateur, auteur du «Camp des Saints», par Michaël Naulin.

Le bureau de Jean Raspail était un musée de sa vie où se mêlaient maquettes de navire, figurines de généraux vendéens, souvenirs de voyages… Rue des Archives/mention obligatoire©Louis Monier

Source : https://www.lefigaro.fr/

L’écrivain, journaliste et explorateur est mort samedi 13 juin à l’âge de 94 ans à l’hôpital Henry-Dunant à Paris, a appris Le Figaro. Adoré par certains, maudit par d’autres, l’auteur de Moi, Antoine de Tounens, roi de Patagonie et du Camp des Saints a marqué la littérature française de son univers.

Le consul général de Patagonie n’est plus. Écrivain, explorateur, aventurier, poète… Jean Raspail a marqué la littérature française du XXe siècle. Avant d’être aventurier des mots, l’homme a parcouru les terres isolées. Épaisse moustache, sourcils broussailleux, visage taillé au couteau, Jean Raspail était un être obstiné, fier de ses positions, assumant de ses profonds yeux bleus sa foi catholique et son attachement à la monarchie. Un écologiste royaliste, utopiste et aventurier. Jean Raspail était un romantique.

À considérer les cheminements intérieurs de la vie, c’est là que je suis né, à l’âge de vingt-trois ans et neuf mois, par un matin glacial de printemps de l’année 1949

                                    Jean Raspail, «L’île Bleue»

Lire la suite « Mort de Jean Raspail, écrivain et explorateur, auteur du «Camp des Saints», par Michaël Naulin. »

La France n’est pas l’Amérique, et le racisme n’est pas français !, par Christian Vanneste.

Les Etats-Unis ne sont pas la France. La justice ne repose ni sur la revanche ni sur le désordre. Les Etats-Unis connaissent une fois de plus des émeutes raciales. La violence urbaine n’y est pas nouvelle. La situation de la minorité noire, la seule à être venue dans le pays non pour y vivre mieux et plus librement, mais amenée de force sous le régime de l’esclavage, y est spécifique. Depuis Martin Luther King, des progrès ont été réalisés, dont le symbole a été l’élection de Barack Obama. En politique, comme au cinéma, les Noirs ont conquis des places, mais les pesanteurs sociologiques et historiques subsistent.

Lire la suite « La France n’est pas l’Amérique, et le racisme n’est pas français !, par Christian Vanneste. »

Caméra cachée : Un groupe d’extrême gauche avoue être financé par Soros

Une nouvelle vidéo de Project Veritas montre un groupe «antifasciste» américain, dont l’objectif principal est de renverser l’administration Trump, admettre avoir reçu des fonds du milliardaire mondialiste George Soros .

Tee Stern, chef de la section d’Atlanta de Refuse Fascism, a déclaré à un journaliste infiltré que son organisation avait reçu des fonds de Soros lorsqu’elle se concentrait sur l’organisation d’événements pour soutenir les avorteurs.

«Nous avons demandé une subvention à Soros à un moment donné, il y a longtemps, lorsque je faisais plus d’actions en faveur de l’avortement et contre les pro-vie», a déclaré Stern.

“Nous avons effectivement obtenu une subvention de leur part [Soros] – nous avons commencé une chose appelée une Journée nationale de reconnaissance pour les fournisseurs d’avortement.”

Dans la même interview enregistrée, Stern a parlé de l’objectif du groupe de renverser l’administration Trump par des manifestations de rue. Lire la suite « Caméra cachée : Un groupe d’extrême gauche avoue être financé par Soros »

Jean Raspail nous quitte

jean-raspail_690378.jpg

Jean Raspail vient de nous quitter, il avait 94 ans. Avant de devenir l’écrivain consacré et prolixe que l’on connaît, il fut aussi tour à tour aventurier, explorateur, poète. Jean Raspail assumait pleinement sa foi catholique et son attachement à la monarchie. Son œuvre a été couronné de nombreux prix.

En 2003, Jean Raspail recevait le Grand prix de littérature de l’Institut. A cette occasion, c’est Michel Déon qui a dressé le portrait de l’écrivain qui était aussi son ami.

Arrivé à l’âge d’homme, Jean Raspail cède à l’appel du voyage — les deux Amériques, le Japon, le Congo belge dans sa tourmente suicidaire, Hong Kong et Macao, en passant par les Antilles :  » En quarante ans de voyages à travers le monde, explique Jean RASPAIL, j’ai suivi de nombreuses pistes qui menaient aux derniers survivants encore doués de mémoire.  » Son périple ne doit donc rien à la curiosité de l’ethnologue : il est un hommage à tous les peuples deux fois morts — balayés par les fracas de l’histoire et ensevelis dans la mémoire des hommes. À son premier voyage vers des terres lointaines, Jean RASPAIL doit sa vocation d’écrivain :  » À considérer les cheminements intérieurs de la vie, c’est là que je suis né, à l’âge de vingt-trois ans et neuf mois, par un matin glacial de printemps de l’année 1943 « , aux abords d’un village algonquin. L’admirable Qui se souvient des hommes… et le non moins beau Pêcheurs de lunes témoignent de cette conversion : écrire pour vaincre les puissances de l’oubli. Lire la suite « Jean Raspail nous quitte »

La pire récession depuis la guerre a-t-elle été planifiée ? (texte de 2009)

Alors que le monde entier fait face à une crise économique et financière d’une telle ampleur que l’économie mondiale sera en récession cette année, les espoirs d’un début de reprise fin 2009 s’amenuisent. Ainsi, selon le directeur général adjoint du Fonds monétaire international (FMI) John Lipsky la récession économique qui frappe les pays les plus riches pourrait se poursuivre en 2010. Dans un entretien publié début mars par le quotidien britannique Daily Mail, le responsable indique que les calculs du FMI « suggèrent que le recul du PIB au quatrième trimestre de l’an dernier et au premier trimestre de cette année aura été le plus marqué que nous puissions trouver dans les archives de l’après-guerre », ajoutant qu’une « puissante réponse politique est tout à la fois nécessaire et justifiée ».

Une crise qui va durer jusqu’en 2011 ?

Dans ce contexte, le Fonds monétaire international s’apprête à réviser à la baisse ses prévisions globales pour 2009 Alors qu’il prévoyait en janvier une croissance limitée de 0,5 % de l’économie mondiale, il pourrait cette fois annoncer une baisse. « Le consensus qui se fait jour c’est qu’il semble que la baisse dans les économies avancées se poursuivra cette année et l’année prochaine » prévient John Lipsky selon qui « cela signifierait qu’il n’y aurait pas de retour à une tendance de croissance dans les économies avancées avant le second semestre de l’année prochaine, voire le début de l’année suivante (2011) ». Lire la suite « La pire récession depuis la guerre a-t-elle été planifiée ? (texte de 2009) »

LaFauteàRousseau : Mardi, notre 44ème Grand Texte…

111111111111111111111.jpg

C’est un nouvel auteur qui va entrer dans notre collection de Textes de référence : Gustave Cohen.

Historien médiéviste, Gustave Cohen est né à Saint-Josse-ten-Noode le 24 décembre 1879 et mort à Paris le 10 juin 1958

En octobre 1912, il est nommé professeur au tout nouveau département de français de l’Université d’Amsterdam, mais en 1914, il quitte ses étudiants pour faire la guerre. Lire la suite « LaFauteàRousseau : Mardi, notre 44ème Grand Texte… »

Marion Maréchal : « Les indigénistes sont les enfants monstrueux de la gauche de SOS Racisme »

marion-marechal.png

L’Institut de sciences sociales économiques et politiques (ISSEP) va ouvrir une antenne en Espagne. Sa directrice générale, Marion Maréchal, s’en explique au micro de Boulevard Voltaire. L’occasion, pour elle, de donner son analyse sur les manifestations racialistes qui traversent les États-Unis mais aussi la France.

Après deux ans d’existence, l’ISSEP ouvre une antenne à Madrid. Pourquoi s’ouvrir à l’européen et pourquoi en Espagne ?

Nous continuons notre développement. La motivation qui nous a conduits à construire l’ISSEP, à savoir former une nouvelle élite au service de la nation et de la cité, est un besoin qui ne s’arrête pas à la France. Ce besoin est profond dans toute l’Europe de l’Ouest, et notamment en Espagne. Une équipe espagnole nous a demandé à pouvoir importer ce modèle chez eux. Nous avons pu aller au bout de la démarche. Aujourd’hui, l’ISSEP Madrid a ouvert ses portes. La première formation commencera dès septembre prochain. Lire la suite « Marion Maréchal : « Les indigénistes sont les enfants monstrueux de la gauche de SOS Racisme » »

L’affaire Rowling et ce qu’elle révèle du sectarisme des activistes LGBT

L’affaire Rowling et ce qu’elle révèle du sectarisme des activistes LGBT

Depuis quelques semaines, JK Rowling, l’auteur de la célèbre saga “Harry Potter”, est l’objet d’un lynchage sur les réseaux sociaux pour “transphobie”. L’affaire est bien résumée par nos confrères d’iFamNews. Il est à peine besoin de préciser que Mme Rowling n’est pas vraiment de nos amies: elle est une militante pro-avortement et la saga qui lui a donné la célébrité fourmille de détournements plus ou moins malsains de la symbolique chrétienne.

Cela étant, réagissant à un tweet écrit dans le langage politiquement correct de “l’inclusion”, l’écrivain avait suggéré que l’on pouvait appeler femme, une personne disposant d’un corps féminin :

“Les personnes qui ont leurs règles.” Je suis sûr qu’il y avait un mot pour désigner ces personnes. Quelqu’un peut-il m’aider. Wumben? Wimpund? Woomud? [Les 3 mots finaux tournant autour de “Women”, femmes en anglais].”

Lire la suite « L’affaire Rowling et ce qu’elle révèle du sectarisme des activistes LGBT »

Un gendarme qui a participé à l’arrestation d’Adama Traoré raconte: « il y a toujours eu une opposition violente de cet individu. Il y a eu des violences, des rebellions, des outrages, des fuites »

Un des fonctionnaires qui a participé à l’interpellation d’Adama Traoré, le 19 juillet 2016, avait déjà effectué « 3 ou 4 » interpellations houleuses dans les années précédentes. L’avocat de la famille demande que « toutes les procédures » impliquant Adama Traoré et les gendarmes présents le 19 juillet soit versées au dossier. Lire la suite « Un gendarme qui a participé à l’arrestation d’Adama Traoré raconte: « il y a toujours eu une opposition violente de cet individu. Il y a eu des violences, des rebellions, des outrages, des fuites » »