Un Noir américain explique à des Blancs gauchistes qu’il a 2.000 fois plus de chances de se faire tuer par un autre Noir que par un Blanc

Quand un Noir américain tente de donner une leçon de bon sens à des Blancs “antiracistes”…

Comme une après guerre

6a00d8341c715453ef0263e94f008c200b-320wiDans l’immédiate après-guerre des années 1940, Milton Friedman avait visité la Grande Bretagne et la France. On lui avait alors demandé ce qu’il pensait de l’avenir des deux économies et sa réponse mérite d’être revisitée de nos jours.

Les deux pays en effet subissaient alors une crise aiguë de socialisme étatiste. Ils étaient passés sous l’influence respectivement de la victoire des travaillistes en 1945, et des partis fondateurs de la quatrième république, SFIO, PCF, MRP. Les mesures, planifications, nationalisations et réglementations, qui s’additionnaient des deux côtés de la Manche, allaient entraver gravement la reconstruction qu’elles prétendaient assurer et que l’aide Marshall allait heureusement faciliter.

Le diagnostic de Friedman fut que les Anglais adoptaient certes une réglementation stupide et que celle-ci se révélerait ruineuse parce qu’ils s’apprêtaient à l’appliquer. De leur côté, au contraire, les Français s’en sortiraient en ne s’y conformant pas.

Lire la suite « Comme une après guerre »

Le racisme a chassé le Covid-19 comme ennemi n° 1 !

racisme-monument-manifestation.jpg.webp

On peut s’étonner qu’un vaste mouvement de protestation rassemblant des foules ait lieu aux États-Unis alors que l’épidémie y sévit encore fortement. Un Afro-Américain court davantage le risque d’être tué par un membre de sa « communauté » que par un policier, mais l’image insupportable, ici celle d’un policier étranglant avec le genou sur le cou un homme noir interpellé, a, comme d’habitude, servi de détonateur à une onde de choc psychologique et planétaire. Lire la suite « Le racisme a chassé le Covid-19 comme ennemi n° 1 ! »

Municipales : quelques fusions de listes et désistements à droite pour faire battre la gauche

Municipales : quelques fusions de listes et désistements à droite pour faire battre la gauche

À Aubignan, ville de 6000 habitants où Marion Maréchal avait obtenu 58% au 2nd tour des régionales de 2015, après avoir remporté le canton en 2015, la candidate RN Marie Thomas de Maleville est en position de force après son score de 29,5% et la fusion avec la liste DVD qui avait réalisé 23%. Elle sera opposée à une liste de gauche (40%).

Lire la suite « Municipales : quelques fusions de listes et désistements à droite pour faire battre la gauche »

Sur le blog de notre ami Marc Rousset : 10 arguments en faveur de l’immigration qui sont faux (I/II).

Source : http://marcrousset.over-blog.com/

L’immigration est-elle une richesse pour la France ? Si l’on en croit le discours dominant, les arguments en faveur de l’immigration sont nombreux. Sur son site internet, l’internaute Je réinforme propose une excellente réfutation de ces arguments rabâchés sans fin par les immigrationnistes. Un travail à partager au plus grand nombre.
Polémia

L’immigration est de loin le sujet le plus tabou en France. Depuis des décennies, les mêmes arguments pour l’immigration, complètement éculés et généralement faux, sont répétés par les immigrationnistes, adeptes de la religion de la diversité.

Comment ces arguments peuvent-ils survivre, alors qu’ils ne reposent sur aucune réalité et que leur fausseté est vérifiable ? Tout simplement parce qu’ils sont devenus des mantras, des actes de foi que la plupart des gens ne questionnent pas, et qu’ils sont trop ignorants pour savoir qu’ils reposent sur une déformation de la réalité et de l’histoire.

Lire la suite « Sur le blog de notre ami Marc Rousset : 10 arguments en faveur de l’immigration qui sont faux (I/II). »

JE N’EN REVIENS PAS ! IL Y A EN FRANCE UN NOMBRE INCALCULABLE DE CONS !

gggg.jpg

Patrick Jardin Riposte laïque cliquez ici

Ils ont osé organiser une manifestation, pourtant interdite par la préfecture de police, en faveur d’Adama Traoré, une de ces innombrables chances pour la France issue d’une famille dont le père a eu DIX-SEPT ENFANTS AVEC QUATRE MÈRES DIFFÉRENTES (cela a encore dû nous coûter une fortune en aides sociales de toutes sortes). Tiens, il me semblait qu’en France la polygamie était interdite !

Ce brave Adama a été arrêté en présence de son frère Bagui qui était visé par une enquête d’extorsion de fonds. Autant Bagui est resté calme qu’Adama s’est enfui, ayant sûrement quelque chose à se reprocher. Rattrapé par les policiers, il refuse de donner ses papiers d’identité, bien que connu des gendarmes pour de nombreux délits. Il fait mine de donner ses papiers et s’enfuit une seconde fois. Il est rattrapé, puis menotté, et s’enfuit une troisième fois et est retrouvé chez une de ses connaissances, sans les menottes. Son état de santé se dégrade petit à petit, jusqu’à ce qu’il meure. S’ensuit une bataille d’experts médicaux, deux autopsies dont une révèlera qu’Adama était sous l’emprise de cannabis et avait une infection grave, tous ces faits se déroulant le 19 juillet 2016 ! Donc il y a quatre ans et je ne me souviens pas que ces chances pour la France aient organisé une manifestation contre les attentats de Charlie et du Bataclan l’année précédente.

Lire la suite « JE N’EN REVIENS PAS ! IL Y A EN FRANCE UN NOMBRE INCALCULABLE DE CONS ! »

La fête est finie

6a00d8341c715453ef0263ec1f6f58200c-320wiMesurons bien ce 3 juin, alors que la dernière étape du demi déconfinement reste à accomplir, les deux bonnes nouvelles que nous annonce triomphalement le quotidien « Libé« . Cet organe décadent des nostalgiques soixante-huitards mérite parfois d’être feuilleté. Cela permet en effet, boussole indiquant le pôle sud, de prendre une certaine température des mots d’ordre politiquement corrects.

Première bonne nouvelle aux yeux de « Libé » : « A Paris, manifestation massive en mémoire d’Adama Traoré et George Floyd ; Alors que les États-Unis se déchirent une semaine après la mort de George Floyd, au moins 20 000 personnes ont bravé l’interdiction de manifester et répondu à l’appel du collectif Vérité pour Adama Traoré. »Et de glorifier le rassemblement de ce 2 juin devant le Tribunal de Paris à l’initiative dudit Collectif indigéniste. Lire la suite « La fête est finie »

Pourquoi la gauche s’en prend avec tant de violence à Michel Onfray

zemmour.jpg

Par Eric Zemmour

Ils ont sorti les orgues de Staline. La gauche institutionnelle a sonné le tocsin. Les éditorialistes ont lancé les premières salves. Les politiques sont tapis derrière, attendant leur heure. Leur cible privilégiée du jour a pour nom Michel Onfray et la création par ses soins d’une revue intitulée Front populaire. Il a droit à tous les qualificatifs éculés : fasciste, collabo, vichyste, etc. Leur cible est d’autant plus détestée qu’elle vient de chez eux, de leur camp, de cette gauche matérialiste et hédoniste, proudhonienne et libertaire, qui les ravissait naguère par son anticatholicisme féroce.

Mais le gaillard n’est pas du genre à tendre l’autre joue et rend coup pour coup. Il a compris, lui, que les temps avaient changé et qu’à l’heure de l’islam conquérant, « mettre une claque à sa grand-mère » n’était plus opportun. La gauche en veut d’autant plus à Onfray qu’elle a bien compris l’enjeu idéologique et politique : il s’agit de rassembler les deux pans de droite et de gauche du souverainisme. Cette initiative a déjà été tentée il y a vingt ans par Charles Pasqua, Jean-Pierre Chevènement et Philippe de Villiers. Mais les républicains des deux rives ne sont jamais parvenus à construire ce pont qui scellerait leur alliance. Entre-temps, ils ont été pris de vitesse par Emmanuel Macron qui a réussi, lui, l’union des bourgeoisies des deux rives : les libéraux de droite et les libéraux de gauche. Comme si Macron avait rassemblé le camp du oui à Maastricht, tandis que le camp du non restait obstinément divisé. Lire la suite « Pourquoi la gauche s’en prend avec tant de violence à Michel Onfray »

Etats-Unis : la loi et l’ordre ont récupéré leurs droits

Etats-Unis : la loi et l’ordre ont récupéré leurs droits

Donald Trump n’a pas bonne presse de ce côté de l’Atlantique, y compris parmi certains catholiques qui ont une fâcheuse tendance à le diaboliser, dans un parti-pris plus sentimental que rationnel, en jugeant sa personnalité, son comportement, en lieu et place de ses décisions. Mais il faut reconnaître que ses actions et ses interventions, qui semble parfois brutales, sont frappées au coin du bon sens. Voilà un chef d’Etat qui n’a pas froid aux yeux : nous avons perdu, dans notre partie de l’Occident soumis aux lobbys, l’usage de la vertu de force. Dans Présent Christian Daisug relate les derniers soubresauts liées aux violences ethniques :

Lire la suite « Etats-Unis : la loi et l’ordre ont récupéré leurs droits »