La crise… et après ?

etat.jpg

Le billet de Patrick Parment

Il n’est nul besoin d’être grand clerc pour avancer que le Covid-19 laissera des traces tout à la fois politiques, économiques et sociales. L’Etat a adopté des plans financiers massifs d’aide aux entreprises, grandes et petites, sans qu’il soit possible d’en mesurer les effets exacts à court et moyen terme. Si l’on prend comme exemple Renault, où l’Etat vient d’injecter 5 Mds€ et que l’entreprise laisse entendre qu’elle fermera quatre usines en France, on a tout lieu de s’inquiéter. Les grands groupes ne vont -ils pas en profiter pour dégraisser, contraints ou forcés ? Lire la suite « La crise… et après ? »

Le fascisme après Mussolini

Le fascisme après Mussolini.jpeg

Après la chute de Salo et l’assassinat de Mussolini et de sa maîtresse Clara Petacci, comment se sont reconstruites les forces fascistes italiennes ?

Au lendemain de la défaite des forces de l’Axe, la situation est bien différente en Italie qu’en Allemagne. Tout d’abord, il n’y a pas à l’encontre des dignitaires fascistes de procès comparable à celui de Nuremberg, mais par contre l’épuration sauvage menée par les partisans est particulièrement sanglante et fait plus de 40 000 victimes. Ensuite, très rapidement, apparaissent des organisations néo-fascistes, qui mènent parfois un combat armé, qui fusionnent dès le 26 décembre 1946 pour fonder le Mouvement social italien. Lire la suite « Le fascisme après Mussolini »

Ce que révèle l’autopsie du « premier mort italien de la Covid-19 »

Manipulation_panneauSignalisationEXC.jpg?iv=70

Il s’appelait Adriano Trevisan et habitait la commune de Vo, dans la province de Padoue en Vénétie.
Ce fut selon la version officielle le premier mort de l’épidémie de Covid-19 en Italie, le 21 février de cette année, à l’âge de 78 ans.
Une autopsie demandée par le parquet et effectuée ces jours derniers a montré qu’il souffrait déjà de graves troubles dégénératifs chroniques et que son décès ne serait donc pas relié directement au virus. Le site affaritaliani.it, qui s’était engagé dès le début pour lever l’interdiction des autopsies décidée par le gouvernement Conte, cite l’organe de réinformation La Bussola quotidiana, qui sous le titre « Les morts ne mentent pas » critique cette décision et estime par ailleurs que le traitement intensif par ventilation pratiqué dans les hôpitaux a augmenté le risque de décès par thrombose. Lire la suite « Ce que révèle l’autopsie du « premier mort italien de la Covid-19 » »

Michel Onfray : « L’islam est la religion la plus à craindre », par Aurore Van Opstal.

Source : https://www.causeur.fr/

Michel Onfray est considéré comme un des intellectuels contemporains les plus influents de France. Il prépare actuellement une nouvelle revue, objet des plus folles rumeurs. Athée farouche, il a souvent critiqué les religions monothéistes et appelé à la « raison » notamment dans son Traité d’athéologie : Physique de la métaphysique (Grasset, 2005) ou dans Penser l’islam (Grasset, 2016). Aujourd’hui pour Aurore Van Opstal, Michel Onfray se prête au jeu: Et si Dieu existait, après tout ?

Aurore Van Opstal. Vous êtes connu pour votre athéisme vigoureux. En tant qu’intellectuel, quelle serait votre réaction si, demain, vous étiez confronté à une preuve irréfutable de l’existence de Dieu ?

Michel Onfray. Il faudrait s’entendre sur ce que vous appelez « vigoureux »… Car j’ai publié La stricte observance après un séjour à la Trappe sur les traces de Rancé qui montre que mon problème n’est pas les agenouillés mais les agenouilleurs !

Si je devais être « confronté à une preuve irréfutable de l’existence de Dieu », je vois mal comment je pourrais aller contre son caractère irréfutable ! Je raconterais l’aventure et je vivrais en relation avec cette conversion ! Probablement une vie de moine. 

Lire la suite « Michel Onfray : « L’islam est la religion la plus à craindre », par Aurore Van Opstal. »

Relocalisation, ça commence et c’est une bonne nouvelle. L’exemple Axess Vision.

C’est un article de La Nouvelle République qui revient sur les relocalisations en cours… A la base la prise de conscience semble-t-il de notre dépendance aux importations venant de l’étranger avec cette histoire de masques…

C’était largement prévisible, mais « avant » parler de souveraineté était un gros mot, alors que nous parlions d’indépendance et de résilience. Mais mieux vaut tard que jamais.

« Depuis les premiers jours de la crise sanitaire, c’est un thème récurrent pour envisager l’après-crise sanitaire : la relocalisation. Autrement dit, le retour de l’activité et de l’emploi sur le territoire. Le président du conseil régional, François Bonneau, en a même fait une priorité politique. « Nos concitoyens s’interrogent sur la mondialisation aveugle. Une illustration a été de découvrir que pour s’approvisionner en masques, nous étions dépendants de la production et du marché international. »

Lire la suite « Relocalisation, ça commence et c’est une bonne nouvelle. L’exemple Axess Vision. »

Occupation de la mosquée de Poitiers : le parquet abandonne la moitié des charges !

Mosqu%C3%A9e-de-Poitiers-R%C3%A9f%C3%A9rendum.jpg

Le 20 mai, s’est tenu le procès en appel des militants de Génération identitaire qui avaient réalisé, en 2012, une action sur le toit du chantier de la mosquée de Poitiers. C’est ainsi que l’avocat général comme les parties civiles ont été contraints d’admettre que le délit de provocation à la haine raciale était prescrit et qu’il ne pouvait donc plus être sanctionné.
Voici la réaction du mouvement identitaire.

Le 20 octobre 2012, 70 jeunes identitaires avaient occupé le chantier de la mosquée de Poitiers. Cette action avait connu un retentissement considérable dans toute l’Europe. Lire la suite « Occupation de la mosquée de Poitiers : le parquet abandonne la moitié des charges ! »

LAETITIA AVIA, L’ARROSEUSE ARROSÉE

aviacrif.jpg

Pierre Vial Terre & peuple cliquez là

Née en Seine-Saint-Denis dans une famille originaire du Togo fraîchement arrivée en France, Laetitia Avia, qui avait les dents longues, a su sauter, parmi les premiers, dans le train macronien. Ce qui lui a permis de devenir députée et porte-parole de la République en marche, une formation qui sait utiliser la couleur puisque Sybeth la bien-nommée est porte-parole du gouvernement… Edouard Philippe, dans son discours de politique générale du 4 juillet 2017, n’a pas manqué de se féliciter de tels choix. Pour faire carrière dans l’Etat macronien il n’est décidément pas recommandé d’être Breton, Alsacien ou Auvergnat.

Lire la suite « LAETITIA AVIA, L’ARROSEUSE ARROSÉE »