À l’école de l’Action française

Privée de son journal, L’Action française 2000, qui vient tout juste de cesser de paraître, le mouvement royaliste a-t-il encore un avenir ? Francis Venciton, responsable du Cercle de Flore Paris (Institut d’Action Française), nous dit pourquoi et comment l’aventure va continuer.

150 ans de Maurras. C’est à la fois peu et déjà long. Cela signifie aussi près de 120 ans d’Action française. N’en déplaise aux fâcheux, la vieille maison est encore là malgré les ans, les dissensions et les adversités. Sa doctrine royaliste, décentralisatrice, anti-parlementaire et traditionnelle, est défendue à travers son journal et son mouvement. Cela a-t-il encore un sens ? À quoi bon défendre les provinces à l’époque de la mondialisation, ou la royauté à l’époque de la démocratie totale ? On pourrait s’étonner que la synthèse développée par Maurras il y a maintenant plus d’un siècle puisse séduire des jeunes et que le mouvement qui l’a portée soit encore d’actualité. Lire la suite « À l’école de l’Action française »

La gestion de la pandémie Covid-19 : le désastre des politiciens et de leurs « experts »

Hercule_combattant_lHydre_de_Lerne_Cramique_VIe_sicle_av.J.C.jpg

Bernard Plouvier

Tout a été dit sur l’ineptie des politiciens dans la gestion de la part française de cette pandémie. Soyons honnêtes : cela fait un demi-siècle que les politiciens français sont d’une nullité qui mériterait de passer en proverbe.

Macron-Philippe and Co. ne sont ni plus ni moins minables que les clowns qui font semblant de nous diriger dans cette Ve République dont l’agonie traîne tellement qu’elle en devient un plaidoyer pour l’euthanasie. La faute en revient en dernière analyse aux citoyens-électeurs. Lire la suite « La gestion de la pandémie Covid-19 : le désastre des politiciens et de leurs « experts » »

L’inexistence de l’Europe face à la crise du Covid-19

L’inexistence de l’Europe face à la crise du Covid-19

De Bernard Mitjavile :

S’il y a une chose que la crise du Covid-19 aura montré, c’est que l’Europe telle qu’elle est fantasmée par ses partisans européistes ou opposants du Rassemblement National, une puissante entité supranationale contrôlant les politiques nationales dans les domaines de l’économie, la santé ou du contrôle des frontières et autres, cette Europe n’existe simplement pas.

L’Europe de la santé rassemble différents organismes avec un certain nombre de fonctionnaires bien payés à Bruxelles ou ailleurs qui font croire qu’ils planifient et coordonnent les politiques de santé des différents pays mais qui ont en fait très peu de contrôle sur ces politiques.

Cela explique que l’on ait eu face à la pandémie du Covid-19 des politiques sanitaires très différenciées avec des résultats si différents entre l’Europe de l’Est, l’Europe du Nord, l’Allemagne et l’Europe du Sud dans laquelle on peut inclure la France.

Lire la suite « L’inexistence de l’Europe face à la crise du Covid-19 »

Vercingétorix naissance d’une nation

Vercingétorix naissance d'une nation.jpeg

Bien avant Clovis, Vercingétorix fut le premier à exalter la conscience nationale de son peuple, à appeler à l’union pour défendre sa patrie.

Vercingétorix naissance d'une nation 1.jpegCertes, la Gaule du Ier siècle avant J.-C. n’était pas une nation, car elle était morcelée en autant de territoires que de peuples. Mais ce fut le talent de Vercingétorix que d’arriver à rassembler tous ces peuples indépendants et divisés (qui guerroyaient souvent les uns contre les autres). Les Gaulois avaient, ceci dit, la conscience de former un grand peuple, uni par un même sang. Les druides le leur enseignaient.

Les origines de la Guerre des Gaules

César et ses légions étaient accourus en Gaule indépendante à l’appel des Éduens, peuple ami de Rome. En -8, de fortes migrations helvètes inquiétèrent les peuples gaulois. César massacra 200 000 hommes, femmes et enfants helvètes, et profita de cet incident pour rester en Gaule. Puis César dissuada les menaçants Germains de franchir le limes alsacien, en traitant avec leur chef Arioviste. À cette date, César avait rempli sa mission de protection de ses alliés gaulois contre les périls helvète et germain. Lire la suite « Vercingétorix naissance d’une nation »

Edouard Philippe : “Les Français pourront partir en vacances en France en juillet et août” (Vidéo)

Ce jeudi, le Premier ministre Edouard Philippe présentait son plan de soutien à la filière du tourisme, qui “fait face à la pire épreuve de son histoire moderne, alors que c’est un fleuron de l’économie française”. “Les Français pourront partir en vacances en France au mois de juillet et au mois d’août”, a-t-il assuré, sous réserve toutefois “de possibles restrictions très localisées” en fonction de l’évolution de l’épidémie de coronavirus.

Au sujet des cafés et restaurants, le Premier ministre précise que « Notre objectif c’est que les cafés et la restauration puissent rouvrir dès le 2 juin dans les départements restés en vert ».

regarder la video

7sur7 / BFMTV

https://www.tvlibertes.com/actus/edouard-philippe-les-francais-pourront-partir-en-vacances-en-france-en-juillet-et-aout-video

Lafautearousseau salue l’ouverture du site « Front Populaire » de Michel Onfray.

https://frontpopulaire.fr/p/home

FRONT POPULAIRE: UNE NOUVELLE REVUE POUR LES JOURS « D’APRÈS »

Sauvagerie de la mondialisation, dévoiement de l’Europe, arrogance des gouvernants, appauvrissement des classes populaires, collusion des médias et du pouvoir, casse de l’hôpital public, sécession des territoires perdus de la République : L’épidémie de coronavirus agit comme un révélateur photographique qui met au jour l’état désastreux de notre pays.

Mais nos malheurs ne s’arrêtent pas là. Après la crise sanitaire viendra le temps de la facture économique. Et les ménages modestes seront à n’en point douter bien plus pénalisés que la France d’en haut. Il suffit de voir le durcissement du Code du travail décrété dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire… alors que le droit du capital, lui, n’a été retouché en aucune manière. En cette période troublée, la finance continue de régner.

Alors que faire ? Avec ses amis, Michel Onfray a décidé de créer une revue pour penser les jours « d’après ». Son nom : FRONT POPULAIRE. Les auteurs: d’anciens élus, des gilets-jaunes, des enseignants, des juristes, des journalistes, des démographes…

Lire la suite « Lafautearousseau salue l’ouverture du site « Front Populaire » de Michel Onfray. »

Au secours, ils réclament de la démocratie !

polony.jpg

Par Natacha Polony*

Vous ne le saviez pas, mais un danger nous guette. Bien plus sournois que le virus. Bien plus terrible que la crise économique et sociale qui se dessine. Nous avons assisté, effarés, à la paralysie d’un système fondé sur le court terme, le flux tendu et la dépendance à des approvisionnements en provenance de l’autre bout du monde, nous avons vu un Etat impuissant parce que imprévoyant, réduit à mentir parce qu’il avait renoncé depuis des décennies à ses prérogatives et à sa capacité d’action, nous avons constaté les conséquences de ce dogme aberrant de l’abandon des filières industrielles et agricoles que devaient remplacer le tourisme et le loisir. Les mêmes aberrations qui provoquent la destruction des sols et de la biodiversité et les émissions de gaz à e et de serre par des millions d’avions et de porte-conteneurs géants créent des fragilités que le virus a révélées… Mais tout cela n’est rien devant le risque majeur, celui de voir des citoyens tentés par la « fermeture », le « populisme » ou le « nationalisme ». Lire la suite « Au secours, ils réclament de la démocratie ! »

Une islamiste et des partisans de G. Soros au conseil de surveillance de Facebook

OJIM – Lancé fin janvier 2020, le Conseil de surveillance de Facebook vient de dévoiler les vingt premiers membres qui le composeront. Conseil créé pour prendre les “décisions les plus complexes et les plus importantes sur le contenu présent sur les plateformes”, en résumé, la fameuse “modération de contenu” qui a valu, par exemple, à Génération identitaire de se faire bannir du réseau. Mais derrière les déclarations lénifiantes sur la liberté d’expression et la transparence, le réseau social dévoile un casting plutôt inquiétant.

TAWAKKOL KARMAN, L’ISLAMISTE DU YÉMEN

Comme évoqué par Valeurs Actuelles, on retrouve dans ce Conseil, la Yéménite Tawakkol Karman. Prix Nobel de la paix en 2011, Le Monde a rapporté en 2013, son appartenance “à la mouvance islamiste au Yémen”. La même année, elle a d’ailleurs soutenu le président égyptien Mohamed Morsi, membre des Frères musulmans, peu après sa destitution.

On a aussi pu la voir arborer la “Main du Tamkine”, un signe de ralliement aux Frères musulmans.

LES PRO-SOROS Lire la suite « Une islamiste et des partisans de G. Soros au conseil de surveillance de Facebook »

La CGT ennemie du travail français

6a00d8341c715453ef0264e2da2433200d-320wiL’annonce était présentée ce 12 mai, par et pour la CGT, comme une bonne nouvelle. Mais il convient d’y voir plutôt un signe très négatif pour le site industriel normand et son avenir. Les vrais syndicats, affiliés aux centrales professionnelles et non marxistes, déploraient tous en effet, de la CFDT à la CFE-CGC en passant par FO, que l’usine Renault de Sandouville ne puisse rouvrir avant le 22 mai. Cet établissement vient de subir deux mois de fermeture. Celle-ci avait été imposée par le seul confinement général du 16 mars. Il restera cependant toujours bloqué depuis le 11, date du début de déconfinement. Renault Sandouville se situe donc au rebours des efforts de tout un pays pour relancer son activité productive et nourricière, endommagée par la débâcle technocratique face au virus.

L’Humanité trompe ses lecteurs en prétendant de manière répétitive que « la justice suspend l’activité à Renault Sandouville pour risques liés au Covid-19 ». Juridiquement, en vérité, le tribunal qui a décidé le 7 mai, sans possibilité d’un appel suspensif, que le site restera fermé ne s’est prononcé qu’en considérant un minuscule vice de forme.

Lire la suite « La CGT ennemie du travail français »