«En Italie comme en France, le vrai coupable est le système libéral»

B9722693541Z.1_20200224091728_000+GHFFJ82J6.1-0.jpg

Entretien avec Pierre d’Her

Si l’État italien s’est trouvé dépassé par l’ampleur de la crise, des militants de Casapound ont apporté à leur échelle, une pierre précieuse pour venir en aide au peuple romain. 

L’Italie a été le premier pays d’Europe a être particulièrement touché par l’épidémie du Covid-19. Avec 28.884 décès et 211.000 cas confirmés dans toute la botte à ce jour, les Italiens entament un déconfinement progressif à partir du 4 mai. Malgré une crise sanitaire inquiétante et un État qui semble dépassé, les militants de la Casapound ne se sont pas laissé abattre par la fatalité.

Convaincu de la nécessité de servir leur peuple avant tout, les militants ont bravé le confinement pour distribuer plusieurs tonnes de produits élémentaires aux habitants de la capitale, ont accompagné les Italiens durant ces longues semaines au rythme des émissions de Radio Bandiera Nera et ont même organisé des vidéoconcerts de leurs groupes phares : Bronson ou encore Ultima Frontiera. 

Pierre d’Her vit à Rome depuis plusieurs années, il a participé aux élans de solidarité au cœur de la ville éternelle. Pour Infos-Toulouse, il décrypte ces heures sombres vécus par tout un peuple, et qui risquent de ne pas s’arrêter au déconfinement. Surveillance, répression et précarité risque de succéder à la crise sanitaire. 

Lire la suite « «En Italie comme en France, le vrai coupable est le système libéral» »

Coronavirus : Libérés de prison pour raison sanitaire, ils récidivent et y retournent. Liste non exhaustive. (MàJ)

8 mai – Vannes (Morbihan) : Détenu pour apologie du terrorisme et fiché S, il est libéré grâce au Covid et de nouveau interpellé

L’un des fuyards interpellé, mardi soir, à Vannes, à l’issue d’une course-poursuite, était fiché S et détenu pour apologie du terrorisme. Mi-avril, il avait été libéré à la faveur de la crise du Covid-19. Lire la suite « Coronavirus : Libérés de prison pour raison sanitaire, ils récidivent et y retournent. Liste non exhaustive. (MàJ) »

Christophe Chalençon, une figure des Gilets jaunes, appelle à « verrouiller Paris » et faire tomber le gouvernement lundi 11 mai

VA – Le confinement à peine terminé, les Gilets jaunes pourraient bien reprendre du service. Dimanche soir, Christophe Chalençon, figure des Gilets jaunes, a appelé à bloquer Paris lundi 11 mai, le jour du déconfinement, dans une vidéo live sur sa page Facebook. « Certains généraux, que nous avons appelés, sont à nos côtés. 

Lire la suite « Christophe Chalençon, une figure des Gilets jaunes, appelle à « verrouiller Paris » et faire tomber le gouvernement lundi 11 mai »

Covid-19. Sous l’eau qui dort, la lame de fond de la révolte ?

covid-19-eau-qui-dort-lame-de-fond-revolte-588x330.jpg

Par Pierre Lours, essayiste et romancier, auteur de La Révolte des silencieux 

Pierre Lours perçoit, sous l’apparente acceptation du confinement par les Français, des raisons de croire en leur volonté de restaurer la France.

On peut s’étonner de la docilité des Français face aux restrictions sans précédent de leurs libertés, les plaçant de facto en résidence surveillée sous la garde des forces de l’ordre, à coups d’amendes et de peines de prison en cas de récidive.

Nos concitoyens sont réputés allergiques aux contraintes mais « en même temps » ils semblent résignés au bon vouloir de gouvernants qui les enferment pour contenir le virus mais surtout leur légitime colère devant l’impuissance des autorités à anticiper une pandémie pourtant annoncée dans tous les plans prévisionnels civils ou militaires.

Obéissants, les Français !… Et, pourtant, furieux de voir que depuis dix ans l’État a ânonné la gestion d’un mauvais comptable qui, en « économisant » des masques, des lits de réanimation, des tests pour quelques centaines de millions, génère une perte de quelques centaines de milliards d’euros puisqu’il a été forcé d’adopter la solution moyenâgeuse à sa disposition, le confinement. Lire la suite « Covid-19. Sous l’eau qui dort, la lame de fond de la révolte ? »

Sibeth Ndiaye, un exemple pour plein de jeunes filles, dixit Marlène Schiappa… de ce qu’il faut éviter ?

sibeth-ndiaye.png

Marlène Schiappa l’a affirmé dans la matinale Radio Classique/Le Figaro, provoquant aussitôt, il faut bien le dire, un léger émoi sur les réseaux sociaux : «  est en train de devenir un rôle modèle pour plein de jeunes filles. » Cela bruisse et cela ricane sur la Toile. On ne sait plus si c’est le Figaro, le Gorafi ou le Rifoga. Pour s’y retrouver dans ce fatras, le ministère de la Vérité – dont on vient d’apprendre la disparition prématurée – n’était peut-être pas, finalement, une si mauvaise idée, on aurait pu y signaler, au moyen de gommettes vertes et rouges, les canulars aux allures de citations, et les citations aux allures de canulars. La plaisanterie expliquée cesse d’être plaisante, disait Voltaire, mais on voit bien qu’il ne connaissait pas nos temps d’extrême confusion. Lire la suite « Sibeth Ndiaye, un exemple pour plein de jeunes filles, dixit Marlène Schiappa… de ce qu’il faut éviter ? »

Michel Drac « Les multinationales ont pris le pouvoir. »

Michel Drac Les multinationales ont pris le pouvoir.jpeg

En dix ans, Michel Drac est devenu une figure incontournable de la réflexion non-conformiste en France. Auteur de plusieurs essais (dont le dernier est Voir Macron), il réalise avec rigueur, modestie et honnêteté sur YouTube de substantielles notes de lecture, et offre un éclairage bienvenu sur les événements du monde.

propos recueillis par Georges Feltin-Tracol

Michel Drac Les multinationales ont pris le pouvoir 1.jpegMichel Drac, vous êtes désormais une vedette sur Internet. À quand la montée des marches à Cannes ? Plus sérieusement, que pensez-vous de cette notoriété ?

Simple illusion d’optique. 29000 personnes sont abonnées à ma chaîne, 8 millions suivent Cyril Hanouna. Médiatiquement, je n’existe pas.

Pas d’accord ! Vous vous fiez uniquement au nombre d’abonnés sans prendre en compte ceux qui vous regardent sans s’abonner. N’est-ce pas là le côté agaçant d’Internet et, plus largement, de l’emprise technicienne ?

Le nombre de vues et la courbe dans les deux jours qui suivent la mise enMichel Drac Les multinationales ont pris le pouvoir 2.jpeg ligne confirment que l’audience est très fidélisée, mais restreinte à 30000 personnes environ.

Les internautes qui vous suivent ne se doutent pas du travail considérable que vous effectuez : lire les livres, les annoter, enregistrer, faire le montage, produire des tableaux… Où trouvez-vous le temps ? Seriez-vous un euro-député LREM ?

Je m’organise. On peut travailler à une vitesse étonnante aujourd’hui, grâce aux outils bureautiques.

Parvenez-vous à trouver une complémentarité entre l’édition, les conférences que vous prononcez et votre activisme sur Internet ? Lire la suite « Michel Drac « Les multinationales ont pris le pouvoir. » »

La Macronie et les masques : pièce à conviction, en date du 7 mai

La Macronie et les masques : pièce à conviction, en date du 7 mai

Il y aura, sans doute bientôt, un post-mortem sur les mensonges réitérés de l’état macronien concernant l’utilité des masques comme moyen de contrôle de la propagation de l’épidémie de COVID-19. Nous versons une petite pièce au dossier.

Savez-vous quel est le gouvernement qui édite, en date du 7 mai 2020, un « Protocole national de déconfinement pour les entreprises pour assurer la santé et la sécurité des salariés » ?

Le gouvernement de M.Macron.

Lire la suite « La Macronie et les masques : pièce à conviction, en date du 7 mai »

En pleine crise de coronavirus, Macron n’oublie pas de pousser l’arabisation de la France !

913647494.6.jpgUn communiqué du MNR :

Le 30 avril 2020, a été signé le décret publiant l’accord du 31 mars 2017 entre la Tunisie et la France, permettant l’organisation de cours de langue arabe du CE1 au CM2 ; l’article 5 indique que « Les résultats obtenus par les élèves dans le cadre de cet enseignement sont pris en compte dans l’appréciation générale de leur travail scolaire et portés à la connaissance des familles. » De plus, l’article 6 indique que « Une continuité des apprentissages sera progressivement et selon les conditions locales, assurée au collège. » Cet accord avait été signé par Najat Vallaud-Belkacem, à l’époque ministre de l’éducation nationale. Lire la suite « En pleine crise de coronavirus, Macron n’oublie pas de pousser l’arabisation de la France ! »