« Des sacs-poubelle pour les médecins. Le naufrage du pays continue ! » L’édito de Charles SANNAT


par  | 17 Avr 2020 |
Mes chères impertinentes, chers impertinents,
A la guerre comme à la guerre. Quand il n’y a rien on fait ce que l’on peut avec ce que l’on a.Je ne critiquerais pas dans ces quelques lignes ni les efforts de certaines de nos entreprises de sacs-poubelle qui tentent d’habiller nos soignants, ni ne commenterais les agacements de notre personnel médical.
J’aime le pragmatisme. Peu importe la solution si elle fait le travail.
Mais parfois, il faut tout de même améliorer un peu les prototypes…
Hier soir, il y a avait le second volet de la 7ème compagnie.
Un chef d’oeuvre du 7ème art pour parler avec humour, bienveillance et presque une pointe de tendresse des naufrages collectifs dont est capable notre pays.
Nous avons eu juin 40 en 40. 
Le mamamouchi Macron est le Gamelin du juin 40 sanitaire que nous vivons actuellement et qui va se transformer en Bérézina économique.
Dans cette « guerre » contre le virus de notre grand timonier du palais, ce n’est pas de guêtres dont nous avons besoin mais de blouses et de masques et de bien d’autres choses qui manquent cruellement.
Notre chef de « guère » de matériel à votre disposition veille donc à l’adaptation de notre appareil productif pour qu’il participe à notre effort de « guère ».

Lire la suite « « Des sacs-poubelle pour les médecins. Le naufrage du pays continue ! » L’édito de Charles SANNAT »

Coronavirus : de l’euthanasie déguisée avec l’utilisation du Rivotril

Un entretien intéressant.

« Le Rivotril™ a été « invité » dans le protocole de « soins » liés au coronavirus…

Docteur, vous avez constaté qu’à la faveur du décret du 27 mars 2020, un changement de taille était apparu sur le Vidal ?

Dr Joëlle de Monredon : Oui, un changement pour élargissement de l’autorisation de mise sur le marché du Rivotril™.

Qu’est-ce que le Rivotril™ et dans quel cas était-il prescrit jusqu’à présent ? Et sous quelle forme ?

Le Rivotril™ est une benzodiazépine utilisée dans le traitement de l’épilepsie, soit à faible dose en traitement continu, soit à forte dose lors de crises épileptiques violente ou à faibles doses : gouttes buvables. Les fortes doses sont en perfusion. Lire la suite « Coronavirus : de l’euthanasie déguisée avec l’utilisation du Rivotril »

Mantes-la-Jolie (78) : la police victime d’une embuscade se retrouve face à un groupe d’environ 80 émeutiers

Peu avant 22 heures à Mantes-la-Jolie, c’est une trentaine de jeunes qui s’en prend aux policiers au niveau de la rue Henri-Matisse. Visés par des pierres, les agents de la brigade anticriminalité, doivent eux aussi utiliser une grenade pour se dégager.

La situation se tend un peu plus rue du Docteur-Broussay où une véritable embuscade est menée à l’encontre des policiers, attaqués et poursuivis en motocross. Un groupe d’environ 80 émeutiers se rassemble alors avant de mettre des poubelles en travers de la route. Le calme est finalement revenu un peu plus tard dans le quartier. […]

Le Parisien

http://www.fdesouche.com/1364483-mantes-la-jolie-78-la-police-victime-dune-embuscade-se-retrouve-face-a-un-groupe-denviron-80-emeutiers

Une adhésion de seulement 28 minutes et puis… ?

6a00d8341c86dd53ef025d9b467333200c-800wi

L’événement est trop rare pour ne pas être salué. Le discours du président de la République, qui a duré 28 minutes, a majoritairement convaincu, et pas seulement les journalistes de BFM.

Mais, dès le lendemain, une sorte de débandade, de flou, des incertitudes et presque des inquiétudes supplémentaires. Comme si la date donnée pour la fin du confinement et l’indétermination des modalités du déconfinement, passé le moment miraculeux de l’allocution, avaient suscité plus de questions que d’apaisement.

Je ne m’en réjouis pas mais il faut nous comprendre.

Le 14 avril Jérôme Salomon nous annonce le plus lourd bilan qui soit.

Christophe Castaner déclare que la date du 11 mai prévue pour notre « libération » n’est pas une certitude mais un objectif.

Lire la suite « Une adhésion de seulement 28 minutes et puis… ? »

18 AVRIL 1963 : ASSASSINAT DE JEAN DE BREM

93991551_10213432272241596_5222632441834897408_o.jpg

Le 18 avril 1963 tombait sous les balles de la police Jean de Brem, officier parachutiste, combattant de l’OAS, militant nationaliste et européen.

« Pour toutes ces pierres, pour tous ces aigles et pour toutes ces croix, pour la mémoire de l’héroïsme et du génie de nos pères, pour notre terre menacée d’esclavage et le souvenir d’un grand passé, la lutte ne sera jamais vaine »

Jean de Brem,

Testament d’un Européen

http://synthesenationale.hautetfort.com/

Bernard Antony : Le génocide français s’accélère : plus que jamais, résistance !

Bernard Antony :  Le génocide français s’accélère : plus que jamais, résistance !

Sous le rideau de fumée de l’agitation médiatico-coronavirale, le génocide français (culturel et moral, démographique, politique) s’accélère :

  • Alors que nul souci gouvernemental pour la protection des mères enceintes et de leurs bébés n’a été manifesté en cette période, les acharnées ministricules de la culture de mort et de l’avortement ont fait accomplir une nouvelle avancée au meurtre légal des enfants à naître : l’avortement chimique est désormais permis jusqu’à la neuvième semaine d’aménorrhée. Peu à peu, la banalisation de l’I.V.G. progresse vers celle de l’infanticide.
  • Le coronavirus cache de plus en plus le corano-virus islamiste qui s’est propagé par les effets de la tsunamigration et de l’islamigration. Le gouvernement et les médias alignés dissimulent la réalité d’émeutes dans nombre de ville comme Grigny, encadrées par des « grands frères » islamistes, tels qu’il y en a, nombreux, parmi les cinq mille détenus libérés par la ministre de la justice Nicole Belloubet.

Lire la suite « Bernard Antony : Le génocide français s’accélère : plus que jamais, résistance ! »

Guerre bactériologique du futur : à côté, le Covid-19, une douce répétition générale…

coronavirus-770x475.png

La thèse du professeur Luc Montagnier, prix Nobel de médecine en 2008 et, surtout, découvreur du virus du SIDA (le fameux virus d’immunodéficience humaine, ou VIH), a fait l’effet d’une petite bombe. Ce 17 avril, sur la chaîne CNews, il a confirmé ses propos confiés en exclusivité au site Pourquoidocteur : « Le laboratoire de Wuhan s’est spécialisé sur ce type de virus [coronavirus, NDLR] depuis le début des années 2000. Ils ont une expertise dans ce domaine. […] Ceci m’a poussé à regarder de près la description du génome [du Covid-19 qui], ô surprise, avait des séquences d’un autre virus qui est le VIH. »

Selon le célèbre virologue, un groupe de scientifiques indiens souhaitant publier les résultats de ce séquençage a dû se rétracter après avoir subi moult pressions d’origine gouvernementale. Lire la suite « Guerre bactériologique du futur : à côté, le Covid-19, une douce répétition générale… »