France : des vieux condamnés à mort (video)

Dans la France de 2020 sous Macron, on décide de laisser mourir nos anciens parce que les mesures n’ont pas été prises pour les soigner et faire face au coronavirus. Il y a des hécatombes dans les EPHAD.

Dans ce reportage, on voit un homme de 79 ans atteint du coronavirus, qui parle et est parfaitement lucide : il ne le sait pas encore mais il va mourir. La décision a été prise d’arrêter ses soins en réanimation et de ne pas l’intuber, faute de place.

Lire la suite

Allemagne : un poignard romain vieux de 2000 ans, retrouvé dans un état de préservation exceptionnel, a été restauré

C’est l’arme d’un légionnaire romain ayant combattu les tribus germaniques sur le limes impérial, à la frontière de l’empire, il y a 2000 ans. Elle a été retrouvée dans un état de préservation exceptionnel. Restauré, ce poignard a été dévoilé pour la première fois au public.
[…]

Le poignard et la ceinture ont subi des radiographies et un examen tomographique assisté par ordinateur avant restauration. Ils ont révélé que la lame de la dague était composée de différents aciers et présentait des traces d’usure. « Ce qui montre qu’il ne s’agissait pas seulement d’un poignard d’apparat, même s’il en présente bien des aspects. Son propriétaire l’a utilisé« , a poursuit Yann Le Bohec.
[…]

Sciences et Avenir

http://www.fdesouche.com/1339629-allemagne-un-poignard-romain-vieux-de-2000-ans-retrouve-dans-un-etat-de-preservation-exceptionnel-a-ete-restaure

Pasteur et Koch : la rivalité entre le découvreur du vaccin contre la rage et celui du bacille de la tuberculose

Légendes de la science, le Français Louis Pasteur et l’Allemand Robert Koch se sont affrontés à l’heure de la découverte de la transmission des maladies par les microbes. Un tournant captivant dans l’histoire de la médecine. À la fin du XIXe siècle, le chimiste Louis Pasteur, déjà célèbre pour ses travaux sur la fermentation, a l’intuition que des micro-organismes pourraient être à l’origine des maladies infectieuses. Mais c’est à un total inconnu que l’on en doit la démonstration scientifique : médecin de campagne, Robert Koch est parvenu à identifier la bactérie responsable de la fièvre charbonneuse, qui décime les troupeaux. Vexé, Pasteur affine les résultats de son concurrent avec un coup d’éclat : en 1881, il inocule une forme atténuée de la maladie du charbon à une cinquantaine de moutons. La campagne de vaccination est couronnée de succès et le Français est par-delà les cercles scientifiques. Mais publiquement, Pasteur omet de mentionner les travaux de Koch. La rivalité entre eux s’intensifie alors, exacerbée par l’antagonisme entre leurs deux pays. Tuberculose, choléra, rage, peste, diphtérie… : à travers leur duel, la lutte contre les pandémies de l’époque connaît des avancées spectaculaires. Ego salutaire À l’aide de reconstitutions de qualité et des explications limpides de scientifiques français et allemands, ce film retrace les grandes étapes de la compétition entre le découvreur du vaccin contre la rage et celui du bacille de la tuberculose, combat qui se prolongera par le biais de leurs disciples et de leurs instituts respectifs. Mathieu Schwartz met ainsi en lumière une guerre d’ego qui a profité à l’humanité, et écrit une page de l’histoire des sciences.

http://www.fdesouche.com/1352529-pasteur-et-koch-la-rivalite-entre-le-decouvreur-du-vaccin-contre-la-rage-et-celui-du-bacille-de-la-tuberculose

Appels à la prière islamique durant le confinement: Marine Le Pen demande « de faire cesser ces nuisances sonores par une stricte et rapide application de la loi et s’il le faut par des poursuites judiciaires »

Marine Le Pen dénonce les appels à la prière islamique que certaines mosquées font retentir dans leurs haut-parleurs pendant cette période de confinement. C’est “une nouvelle escalade dans l’occupation illégale du domaine public par voie sonore” pour Marine Le Pen (RN), qui estime que ces « groupements » chercheraient à saisir toute « occasion de repousser les principes de laïcité de notre République et, ainsi, défier ouvertement l’État républicain ».

VA – « Un certain nombre de mosquées « profitent » des consignes de confinement et de « l’accaparement des forces de sécurité pour faire retentir dans l’espace public par haut-parleurs l’appel du muezzin à la prière islamique », affirmait Marine Le Pen. Samedi 4 avril dans la soirée, la présidente du Rassemblement national Marine Le Pen a dénoncé dans une lettre ouverte, transmise au ministère de l’Intérieur, les agissements de certaines mosquées, dont celles à Lyon (Rhône) et Valentigney (Doubs). Elle demande clairement à Christophe Castaner « de faire cesser ces nuisances sonores par une stricte et rapide application de la loi et s’il le faut par des poursuites judiciaires », sans quoi le pays pourrait se laisser dériver « vers des situations qui seront de plus en plus difficilement maîtrisables ». »

Valeurs actuelles

https://www.tvlibertes.com/actus/appels-a-la-priere-islamique-durant-le-confinement-marine-le-pen-demande-de-faire-cesser-ces-nuisances-sonores-par-une-stricte-et-rapide-application-de-la-loi-et-sil-le-faut-par-des-poursuit

Manoeuvres stratégiques derrière la crise du Coronavirus

447259716.jpeg

Tandis que la crise du Coronavirus paralyse des sociétés entières, de puissantes forces sont à l’oeuvre pour tirer l’avantage maximal de la situation. Le 27 mars l’OTAN sous commandement USA s’est élargie de 29 à 30 membres, en englobant la Macédoine du Nord. Le jour suivant – alors que se poursuivait l’exercice USA “Défenseur de l’Europe 2020”, avec moins de soldats mais plus de bombardiers nucléaires – a commencé en Écosse l’exercice aéronaval OTAN Joint Warrior avec des forces US, britanniques, allemandes et autres, qui durera jusqu’au 10 avril y compris avec des opérations terrestres. 

En attendant, les pays européens de l’OTAN sont avertis par Washington que, malgré les pertes économiques provoquées par le Coronavirus, ils doivent continuer à augmenter leurs budgets militaires pour “conserver la capacité de se défendre”, évidemment de l’”agression russe”.

Lire la suite « Manoeuvres stratégiques derrière la crise du Coronavirus »

Le petit virus, grand pédagogue ? (III) – La mort de l’exception française ?, par Christian Vanneste.

La plus grande des illusions françaises tient dans un paradoxe : alors que l’identité française est submergée par la mondialisation des produits et des comportements, mondialisation tronquée d’ailleurs, car si les produits sont souvent chinois, les comportements sont toujours américains, avec une invasion du « globish » dans notre langue, comme si une idée était plus claire et plus forte « in English », les discours officiels, eux, continuent à souligner l’exemplarité française, l’exception française que le monde entier nous envie, éperdu d’admiration pour le pays des droits de l’homme. Ainsi, en était-il de notre système de santé ! Le Covid-19 nous a réveillés au beau milieu de ce vieux rêve.

Lire la suite « Le petit virus, grand pédagogue ? (III) – La mort de l’exception française ?, par Christian Vanneste. »

Les erreurs et les illusions idéologiques de Thomas Piketty dévoilées

erreurs-illusions-id%C3%A9ologiques-thomas-piketty-588x330.jpg

Par Laurène Jacquerez, étudiante en Grandes Écoles ♦ Pourquoi tant d’inégalités ? L’essai de Guillaume Travers (éditions de La Nouvelle Librairie) fait trembler le sanctuaire idéologique du maître Thomas Piketty ! Les piliers de sa sacro-sainte analyse des inégalités de revenus et de patrimoine se fissurent un à un sous la plume incisive de l’auteur. Cet essai remarquable livre bataille aux anachronismes, aux contresens langagiers et historiques commis par l’écrivain du Capital au XXIe siècle, pour révéler ce qui se cache réellement derrière le phénomène des inégalités. Alors, bas les masques, c’est l’heure de vérité, signée Guillaume Travers.

À travers ses publications, Thomas Piketty s’est fait depuis longtemps le chantre français de cette épopée des temps modernes : la guerre contre les inégalités. À bord de son cheval de Troie bardé de recherches statistiques sur le sujet, il entend influencer le capitalisme mondial. Thomas Piketty explique sans réserve que ces inégalités sont fondées par un ordre social bénéficiaire qui vise précisément à les légitimer pour se maintenir coûte que coûte. Et le champ des iniquités est vaste. Il en va des frontières qui cantonnent les peuples dans leur développement au détriment des pays les plus pauvres, des traditions et de l’éducation qui n’ont d’autre but que de maintenir les savoirs chez les bénéficiaires (nantis), en d’autres termes de reproduire des inégalités avec constance de génération en génération. En occultant la sociologie et l’anthropologie, le professeur Piketty présuppose que seule l’économie est apte à décrypter les relations complexes entre les hommes depuis… quelques décennies. Tant mieux, nous n’aurons pas à remonter à Mérovée. Lire la suite « Les erreurs et les illusions idéologiques de Thomas Piketty dévoilées »

Grands Gourous et solutions miraculeuses !

abcmedecine.jpg

Bernard Plouvier

Dans la traversée de sa Vallée de larmes, l’humanité espère depuis l’aube des temps préhistoriques – et espèrera toujours, car la nature humaine est perpétuellement demanderesse de solutions exceptionnelles – qu’un génie ou qu’un grand initié en communication avec l’au-delà le guérisse des maux… même lorsque l’imprévoyance, l’irréflexion, l’avidité sont les principaux responsables du fléau.

En nos jours de pandémie, on s’accroche à des promesses fallacieuses, comme celle de « l’immunité à vie » après le contact avec un agent infectieux ou une vaccination. Alors même que l’on sait depuis la seconde moitié du XXe siècle que sont labiles l’immunité humorale – liée aux anticorps –, qui dure au mieux une vingtaine d’années. L’immunité cellulaire – liée au couple macrophages & T-lymphocytes – dépend d’un tas de facteurs exogènes (alcool, tabac, médicaments immuno-déprimants pour prendre des exemples très simples) ou endogènes (diabète, cancer, insuffisances rénale ou hépatique). Lire la suite « Grands Gourous et solutions miraculeuses ! »

Après avoir dit tout et son contraire sur le coronavirus, Sibeth Ndiaye veut organiser une lutte contre les « fake news et les contenus haineux »

La porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, a déclaré sur son compte Twitter vendredi 3 avril qu’elle comptait lancer une lutte contre les fake news. « Nous avons réuni avec Cédric O et Adrien Taquet les plateformes numériques pour faire le point sur la lutte contre les fausses informations et les contenus haineux, en forte hausse durant cette crise sanitaire. La bonne information et la protection de tous sont notre priorité  », écrivait-elle dans une publication twitter. Une déclaration que les internautes n’ont pas manqué de railler.

« Les fausses infos comme « porter un masque ne sert à rien » ou « le risque que le virus se propage en France est très faible » ? » Sur les réseaux sociaux, de nombreuses personnes se se sont déchainées dans les commentaires de son post Twitter, soulignant l’hypocrisie du gouvernement qui a récemment changé de position sur son efficacité sur les personnes non-malades. En effet, le 17 mars dernier lors d’une conférence de presse à l’Élysée, Sibeth Ndiaye affirmait encore cela : « Les Français ne pourront pas acheter de masque dans les pharmacies, car ce n’est pas nécessaire si l’on n’est pas malade. » ou encore « Non, il n’y a pas de risque de pénurie de masques… »

Lire la suite

Entretien avec Xavier Raufer Quoi de neuf dans le crime, Docteur Raufer ?

Quoi de neuf dans le crime, docteur raufer ?.jpegMaître incontesté de la criminologie française, auteur d’une profusion d’ouvrages et d’articles sur le sujet Xavier Raufer poursuit depuis trente ans, d’un coin à l’autre du globe, les reconfigurations et métamorphoses incessantes du phénomène criminel. Entre détection précoce et analyse en profondeur, il propose une grille de lecture décapante du crime et de ses avatars dans une société mondialisée. Et appelle de ses vœux un nouveau « nomos de la Terre » – un nouvel ordre du monde – face au présent chaos mondial. Il s’explique pour nous.

Le Choc du mois : Quoi de nouveau dans les formes actuelles de criminalité ?

Xavier Raufer – Pour l’essentiel, les menaces stratégiques de la Guerre froide ont disparu. On va vers un phénomène d’hybridation généralisée des activités terroristes et criminelles. Les nouvelles entités dangereuses ne sont ni structurées, ni hiérarchisées. Ce ne sont plus des régiments, mais des réseaux. L’instabilité et la dispersion deviennent la règle. C’est le propre d’un monde chaotique. Le danger frappe sans préavis, l’ennemi est nomade, déterritorialisé, parfois incompréhensible – songez à la secte Aum. Il y a toujours moins de terrorisme chimiquement pur, au sens de l’IRA, l’Armée républicaine irlandaise, ou de l’organisation Abou Nidal, mais des formes mixtes, associant, en proportions variables, criminalité et terrorisme. Un des exemples nous est donné par ce que fut en son temps le FLNC, créé un peu à retardement sur le modèle des mouvements de libération du tiers-monde. Ce qui fut le « patriotisme » des nationalistes corses n’est désormais plus que le paravent d’activités criminelles, du camouflage. Chez les insectes, on parlerait de mimétisme, lequel consiste à paraître ce que l’on n’est pas, pour tromper l’ennemi, le prédateur, le juge ou le journaliste. Hors de France, ce modèle mimétique touche aussi, par exemple, la guérilla dégénérée des FARC, en Colombie. Lire la suite « Entretien avec Xavier Raufer Quoi de neuf dans le crime, Docteur Raufer ? »