Macron résistera-t-il à la « Hollandisation » de son quinquennat ?

macron-hollandisation-588x330.jpg

Par Didier Beauregard, journaliste et essayiste ♦ Et si Emmanuel Macron ne se représentait pas en 2022 ? L’hypothèse était encore farfelue il y a quelques mois. Mais, face à une contestation sociale forte et une détestation populaire incroyable, il semblerait que cette possibilité prenne de plus en plus de corps ces derniers temps. Et les soutiens d’Emmanuel Macron – médias, grands patrons, etc. – semblent étudier la possibilité de lâcher leur poulain… En voie de Hollandisation, Emmanuel Macron semble de plus en plus condamné.
Polémia

L’avenir politique de Macron s’assombrit sérieusement, au point que l’idée de sa défaite possible face à Marine Le Pen émerge clairement dans le débat public. Les attaques sur sa personne se font plus en plus mordantes dans les médias officiels, comme si l’image du personnage n’avait plus le soutien inconditionnel des médias du système, et donc ne bénéficiait plus de la protection sans restriction des pairs qui l’ont porté au pouvoir. Lire la suite « Macron résistera-t-il à la « Hollandisation » de son quinquennat ? »

La Restauration : renouer la chaîne des temps

La Restauration renouer la chaîne du temps.jpeg

Dans une récente synthèse, l’historien Emmanuel de Waresquiel met en lumière les traits saillants et novateurs de la Restauration Elle fut une expérience politique majeure, « tentative de mettre un terme à la Révolution en la dépassant sans pour autant la nier »

La place du Trocadéro n’est pas un simple belvédère. C’est un lieu de mémoire politique. En 2012, Nicolas Sarkozy y avait organisé une grande réunion publique entre les deux tours et, en 2017 François Fillon y tint le meeting de la dernière chance, englué dans les « affaires ». Hasard ? Dans son brillant essai La droite imaginaire, Jérôme Besnard remarque ajuste titre que cette place porte le nom d’une éclatante victoire française : le 31 août 1823, la France de la Restauration bat à Cadix les forces libérales espagnoles, remettant ainsi sur le trône madrilène le roi légitime Ferdinand VII. Par-delà les Pyrénées, d’une Restauration l’autre. Lire la suite « La Restauration : renouer la chaîne des temps »

Harmonie villageoise : France d’avant ? Ou de l’avenir ?

Le village où je demeure en ce moment en région parisienne, depuis qu’à regret j’ai quitté il y a plusieurs années la région lyonnaise, est un peu un village-dortoir, sans aucun commerce, pas même un bistrot, mais situé à proximité de Thoiry, mieux achalandé, et connu dans les Yvelines pour le parc animalier qu’avec un remarquable esprit d’entreprise le comte de La Panouse a installé dans le beau domaine familial. 

Dévouements

Privilège de l’âge ? Depuis quelques années, mon épouse et moi faisons partie des anciens de la commune. Cela nous vaut quelques attentions : un panier de friandises à Noël ; une invitation au dîner des anciens. C’était samedi dernier. Le maire, plusieurs adjoints et membres du conseil municipal, ou du comité d’action sociale se dévouent pour accueillir les invités, et pour les servir. Tout cela bénévolement, bien sûr. Et sans arrière-pensée électorale ou intéressée. Après plusieurs mandats au service de la commune, le maire a malheureusement, comme beaucoup d’autres, décidé de ne pas se représenter. C’est un homme compétent et charmant, qui exerce une profession originale : il est joueur de Tuba dans l’orchestre de la police nationale. D’ailleurs, toute sa famille excelle dans l’art de faire sonner les cuivres. Comme je l’ai écrit dans une notice que je rédige, à mes moments perdus, sur l’histoire du village, c’est donc à la fois un artiste est un homme d’ordre, qualités rarement réunies chez la même personne ! Lire la suite « Harmonie villageoise : France d’avant ? Ou de l’avenir ? »

Grèce: des ONG accusées d’avoir attisé les troubles dans un camp de réfugiés

Luttant pour arrêter les flux migratoires vers Lesbos, le gouvernement grec déclare maintenant la guerre aux ONG, les accusant d’avoir attisé les troubles entre les habitants et les réfugiés. Les fonctionnaires disent qu’ils sont assis sur un baril de poudre.

Lorsque la nuit tombe, les lumières brillent dans le village agricole de Moria. Les plaisanteries de la police dérivent à travers la campagne d’hiver, et les hommes de la Moria – des adolescents aux aînés – se promènent jusqu’à un carrefour, gardant à tour de rôle leur village.

« C’est ce à quoi il est parvenu », explique Ioannis Mastroyiannis, président de la ville. « Nous récupérons nos vies, nos maisons et nos biens. Nous ne voulons plus que les réfugiés y mettent les pieds. Ils nous ont détruits. »

Les 1000 habitants de la Moria ont mis en place un point de contrôle sans précédent, lançant récemment des patrouilles nocturnes après que des milliers de demandeurs d’asile se soient précipités hors d’un camp voisin pour protester contre les expulsions forcées, les conditions de vie épouvantables et les retards dans les procédures d’asile.

Après des heures d’escarmouches avec des policiers qui ont également tiré des gaz lacrymogènes, certains des migrants se sont finalement retirés dans le camp à la périphérie de Moria, un endroit tellement congestionné et inhumain, qu’il a valu à l’île grecque de Lesbos la réputation d’accueillir les plus redoutés d’Europe installation pour migrants.

dw.com (article en anglais)

https://www.tvlibertes.com/actus/grece-des-ong-accusees-davoir-attise-les-troubles-dans-un-camp-de-refugies

Les Identitaires relogent un SDF français – « Les nôtres avant les autres »

9551-20200212.jpgDepuis de nombreuses années, Génération identitaire organise des maraudes hivernales auprès des sans-abri dans plusieurs villes de France. A l’occasion du lancement de sa campagne d’hiver 2019-2020, l’organisation de jeunesse rappelait que si la France compte près de 150 000 sans-abri, leur traitement diffère beaucoup selon qu’ils appartiennent aux « migrants » ou à la population « de souche ». L’Etat avait d’ailleurs su organiser dans des délais très courts l’hébergement de milliers de clandestins en 2015 et 2016, à l’époque où Bernard Cazeneuve était ministre de l’Intérieur. Une efficacité pour les « autres », qui n’a pas manqué de surprendre après des décennies d’impuissance politique à traiter dignement les plus pauvres des « nôtres ».

David contre Goliath, les Identitaires ont décidé, pour la huitième année consécutive, d’aller apporter soutien moral et aide matérielle à ces derniers, délaissés par l’humanitarisme officiel et la bien-pensance médiatique. Cet engagement de terrain des militants identitaires avait suscité l’ire des associations antiracistes subventionnées en 2013, poussant SOS Racisme à intenter une action en justice à l’encontre de Damien Rieu. Poursuivi pour « provocation à la haine raciale », le courageux porte-parole des Identitaires avait été relaxé en 2015. Dans son délibéré, le tribunal rappelait que « les propos incriminés n’excèdent pas les limites du débat public dans une société démocratique », c’est heureux.

Lire la suite « Les Identitaires relogent un SDF français – « Les nôtres avant les autres » »

Emmanuel Macron en opération reconquête – Journal du mardi 11 février 2020

Emmanuel Macron en opération reconquête

Alors que la majorité s’effrite semaine après semaine à l’Assemblée, Emmanuel Macron a reçu ce mardi les députés LREM pour tenter d’apaiser les tensions. Une opération câlinothérapie pour éviter l’éclatement total.

Les compteurs Linky épinglés par la CNIL

La Commission Nationale informatique et des libertés tance Linky. Alors que les lanceurs d’alerte s’étaient multipliés pour dénoncer l’intrusion dans la vie privée des compteurs dits “intelligents”, la CNIL a décidé ce mardi de mettre en demeure Engie et EDF pour leur gestion des données personnelles discutables.

Politique allemande : la fin du compromis ?

L’éphémère alliance entre nationalistes et chrétiens démocrates a ébranlé le paysage politique outre-Rhin. Empêtrés dans une culture du compromis, nos voisins germains connaissent une crise qui pourrait déboucher sur une véritable recomposition politique.

L’actualité en bref

https://www.tvlibertes.com/emmanuel-macron-en-operation-reconquete-journal-du-mardi-11-fevrier-2020

Les Urgences sont en grève… mais la priorité c’est de tuer les patients

Les Urgences sont en grève… mais la priorité c’est de tuer les patients

Depuis presque un an, infirmières, aide-soignantes, médecins crient leur désarroi. Depuis mars 2019, les services d’urgences exsangues réclament plus de moyens. A défaut de leur fournir plus de moyens pour leur permettre soigner les patients, le gouvernement propose d’éliminer les patients.

Lundi, le jour même de la publication d’une recommandation de la Haute Autorité de la sédation finale santé (HAS) demandant une plus grande accessibilité au midazolam, un puissant sédatif utilisé pour mettre en œuvre les sédations profondes et continues jusqu’au décès, le ministère de la santé a annoncé que la substance serait disponible d’ici quatre mois dans les pharmacies de ville.

L’euthanasie pour tous, tranquillement, chez soi, c’est maintenant. Si vous voulez sédater votre vieil oncle ou votre grand-mère, ce sera simple comme une pilule. Pour régler le problème des retraites, c’est une solution…

Pour permettre sa dispensation, l’Agence du médicament (ANSM) « procédera à une modification de son autorisation de mise sur le marché »a précisé le ministère. La Haute Autorité de santé avait publié, lundi matin, une recommandation en ce sens, car si la loi Claeys-Leonetti autorise en théorie la « sédation profonde et continue » à domicile, les traitements utilisés pour la mettre en œuvre sont aujourd’hui très difficiles d’accès hors de l’hôpital. La HAS, qui s’était autosaisie de ce sujet dès 2018, a recommandé aux pouvoirs publics de permettre la délivrance en ville de ce médicament dont l’autorisation de mise sur le marché (AMM) ne prévoit qu’une utilisation pour des anesthésies.

L’affaire Vincent Lambert est passée par là.

https://www.lesalonbeige.fr/les-urgences-sont-en-greve-mais-la-priorite-cest-de-tuer-les-patients/

[VIDÉO] Débat Eric Zemmour/Marlène Schiappa : « Ah bon ? Mohammed c’est un prénom islamique ? »

Eric Zemmour : « Il y a des départements comme la Seine-Saint-Denis où se sont les prénoms islamiques qui sont en tête.
Marlène Schappa : – C’est quoi un prénom islamique ?
– Mohammed c’est un prénom islamique, c’est un prénom qui sort du Coran.
– Ah bon ? »

Face à l’info sur CNews : à regarder en replay ici

https://www.tvlibertes.com/actus/debat-eric-zemmour-marlene-schiappa-ah-bon-mohammed-cest-un-prenom-islamique

LFI, ou La France de l’imposture

800px-la_france_insoumise_au_1er_mai_2019_a_lyon-800x475.jpg

Le parti de Jean-Luc Mélenchon, La France insoumise, n’aura jamais été aussi proche de la rupture, si ce n’est de l’implosion. Toutes ses initiatives apparaissent de plus en plus comme des tentatives désespérées de mettre la main sur des électeurs qui ne cessent de lui échapper. La preuve en est encore avec sa volonté affichée de faire obstruction à l’Assemblée nationale contre la réforme macronienne des retraites, et ce, en multipliant les amendements. Un théâtre d’ombres qui ne porte pas son nom, dans la mesure où le Président Macron ne demande que cela pour imposer son régime à points en brandissant la menace du 49.3 de la Constitution, ce qui lui permettrait de sauter l’obstacle parlementaire. In Fine, à quoi joue le dernier grand parti d’extrême gauche de l’Hexagone ? Lire la suite « LFI, ou La France de l’imposture »