Emmanuel Macron à Amiens : la campagne permanente – Journal du jeudi 21 novembre 2019

regarder la video

Emmanuel Macron à Amiens : la campagne permanente

Le président de la république est en visite sur ses terres à Amiens dans la Somme. Emmanuel Macron entame une série de visites en dehors de Paris pour casser son image de personnage politique déconnecté. Un déplacement qui a tout d’une campagne électorale.

Listes communautaires : les municipales pour tous

Alors que la notion de laïcité est au coeur du débat politique, Emmanuel Macron s’est prononcé contre l’interdiction des listes communautaires lors des prochaines élections municipales. Une décision largement critiquée par la droite mais qui pourrait faire les affaires du parti présidentiel.

Iran : une révolte et plus d’internet !

L’Iran a coupé l’internet. La nation Perse a décidé de suspendre le réseau le temps de mettre fin aux révoltes qui agitent le pays alors que le prix de l’essence a doublé et parfois même triplé.

L’actualité en bref

https://www.tvlibertes.com/emmanuel-macron-a-amiens-la-campagne-permanente-journal-du-jeudi-21-novembre-2019

Patrick Buisson : l’hypothèse d’une victoire de Marine Le Pen ne peut plus être exclue

Patrick Buisson :  l’hypothèse d’une victoire de Marine Le Pen ne peut plus être exclue

Dans un entretien au Point paru aujourd’hui, le spécialiste des sondages électoraux Patrick Buisson déclare :

Une élection présidentielle, c’est la construction d’un agenda politique appuyée par une vaste ingénierie de formatage de l’opinion qui s’apparente à du concassage mental. Il s’agit de transformer le scénario souhaité par une minorité en scénario souhaitable au regard du plus grand nombre. Le duel Macron-Le Pen était jusqu’ici le scénario souhaité parce qu’on l’estimait sans risques, dussent les médias souffrir d’une narration sans suspens et dépourvue de dramaturgie. Sauf qu’aujourd’hui, et à la surprise quasi générale, l’hypothèse d’une victoire de Marine Le Pen ne peut plus être exclue. La dernière enquête de l’Ifop lui accorde 45 % des intentions de vote, alors qu’aucune étude ne l’avait donnée à plus de 41 % dans l’entre-deux-tours de 2017. Rappelons que Macron l’a emporté avec un écart de plus de 10 millions de voix et de 32 points. Si l’on en croit l’Ifop, l’écart ne serait plus que de 10 points, soit, à niveau équivalent de suffrages exprimés, un peu plus de 3 millions de voix. Pour annuler cet avantage, il faudrait un déplacement d’un million et demi de suffrages. Autrement dit, une mini- secousse à l’échelle de la géomorphologie électorale.

Marine Le Pen est encore loin du compte…

Il faut inclure l’effet de seuil, qui est d’ordre psychologique. A 40 %, la candidature Le Pen n’intéresse personne, à 45 %, elle suscite des interrogations, à 47 %, elle mettrait en mouvement l’immense armée des ambitieux et des habiles, des carriéristes et des opportunistes. Et c’est là que tout devient possible.

Selon vous, Marine Le Pen a-t-elle les capacités d’être élue ?

Lire la suite « Patrick Buisson : l’hypothèse d’une victoire de Marine Le Pen ne peut plus être exclue »

Sur Sud Radio avec André Bercoff, Philippe Pascot : »Le mensonge est devenu la règle ! Cela s’est industrialisé avec Macron ! »

Philippe Pascot, écrivain, journaliste et auteur du livre « Mensonges d’état » aux éditions Max Milo est l’invité d’André Bercoff sur Sud Radio !

http://lafautearousseau.hautetfort.com/archive/2019/11/21/sur-sud-radio-avec-andre-bercoff-philippe-pascot-le-mensonge-6191974.html

I-Média n° 273 : Gilets Jaunes. Médias et extrême-gauche gâchent l’anniversaire

Regarder la video

04:48 L’image de la semaine

Face à une Gilet Jaune pacifique, le préfet Lallement s’est montré extrêmement dur, l’amalgamant avec les casseurs et n’hésitant pas à évoquer deux camps qui s’opposeraient de manière irréconciliable.

07:28 Gilets Jaunes. Médias et extrême-gauche gâchent l’anniversaire

Les Gilets Jaunes ont fêté un an d’une mobilisation exceptionnelle par sa nature et sa longévité. Mais les violences de l’extrême-gauche ont marqué les esprits à Paris, complaisamment relayées par des médias avides de diaboliser les Gilets Jaunes.

19:58 Revue de presse

L’AFP qui exporte son amateurisme à l’international et se couvre de ridicule, France Culture qui sombre dans le complotisme… La semaine médiatique aura été agitée jusqu’au bout !

33:59 Manif des identitaires : les médias du côté de l’islamisme ?

Minimisation, attaques absurdes, volonté de salir… Tout le registre de la diabolisation médiatique a été utilisé à l’encontre de la manifestation contre l’islamisme.

40:25 Coup de chapeau à Valeurs Actuelles dans sa bataille contre Quotidien

https://www.tvlibertes.com/i-media-n-273-gilets-jaunes-medias-et-extreme-gauche-gachent-lanniversaire

Attentat islamiste de Nice : comment continuer à vivre après le massacre ?

À l’occasion du Congrès international des victimes du terrorisme qui s’ouvre jeudi à Nice, dans le sud de la France, France 24 s’est rendu dans cette ville meurtrie. Le 14 juillet 2016, un attentat au camion bélier y faisait 86 morts, plus de 400 blessés et laissait des milliers de personnes traumatisées.

Comment surmonter le deuil après un événement aussi traumatique ? Comme vit-on quand on a survécu à un massacre ? Karina Chabour et Audrey Racine ont rencontré des parents qui ont perdu un enfant et des jeunes, témoins de l’attentat.

À l’occasion du Congrès international des victimes du terrorisme qui s’ouvre jeudi à Nice, dans le sud de la France, France 24 s’est rendu dans cette ville meurtrie. Le 14 juillet 2016, un attentat au camion bélier y faisait 86 morts, plus de 400 blessés et laissait des milliers de personnes traumatisées. Comment surmonter le deuil après un événement aussi traumatique ? Comme vit-on quand on a survécu à un massacre ? Karina Chabour et Audrey Racine ont rencontré des parents qui ont perdu un enfant et des jeunes, témoins de l’attentat. Leur combat pour continuer à vivre est une leçon de courage.

https://fr.novopress.info/

Retour sur la PMA et ses corollaires par Christian Vanneste

3309368304.3.jpgHier soir, Mme Agnès Thill était invitée par « Marchons Enfants » à Marcq-en-Baroeul. Soirée très instructive. Cette députée désormais non-inscrite a été exclue du parti LREM et du groupe à l’Assemblée en raison de son opposition à la PMA pour les femmes seules et les lesbiennes. C’est un premier sujet de réflexion : lorsque je me suis engagé en politique, au RPR, il était convenu que sur les questions qui engagent les valeurs morales ou spirituelles propres à chacun, il fallait admettre une grande liberté. A l’Assemblée, il était logiquement plus grave de voter différemment de son groupe sur le budget que d’avoir une opinion différente, sur le PACS, la peine capitale ou l’avortement. Dans le premier cas cela consistait à passer de la majorité à l’opposition, ou l’inverse, et donc de trahir. Dans le second, chacun estimait que la liberté de conscience devait prévaloir. Le fait qu’aujourd’hui, et j’en ai fait moi-même l’expérience, règne un totalitarisme de la pensée unique sur les sujets dits « sociétaux » est une régression liberticide dont on ne mesure pas les conséquences lorsqu’on prétend encore parler de démocratie

Lire la suite « Retour sur la PMA et ses corollaires par Christian Vanneste »

Politique & Eco n° 237 avec Pierre Jovanovic – Taux négatifs, assurance-vie, banques : voyage en absurdie

Olivier Pichon reçoit Pierre Jovanovic pour sa revue de presse

1) La mort de l’assurance vie

– Quand quatre banques sont contraintes de recapitaliser leur filiales assurance-vie
– Toujours la folie des taux négatifs
– Madame Lagarde : contentez vous de votre salaire, quant à votre épargne, n’y comptez pas !
– Ambrose Evans-Pritchard (Telegraph) sur le rôle criminel des banquiers centraux
– Le FMI découvre les effets désastreux des taux d’intérêts négatifs

2) La fin du modèle bancaire

– Quand les banquiers mettent en cause… le climat !
– La banque centrale hollandaise parle d’or à tous les sens du terme
– Une crise totalement inédite
– Deutsche Bank, socialisation des pertes ou solidarité européenne ?
– Les fonds de garantie en cas de faillite des banques : c’est peanuts
– Détérioration des services bancaires, rubrique in vivo, vos rapports avec les banquiers
– Les analyses pertinentes de Jean-Pierre Chevalier, Torquemada des bilans bancaires
– Les effets de levier dangereux
– BNP, SG, Natixis… aperçu des soucis bancaires
– L’information selon BFM

La trahison du peuple français par les députés de la République en Marche. Mondialisation de la colère populaire.

https://www.tvlibertes.com/politique-eco-n-237-avec-pierre-jovanovic-taux-negatifs-assurance-vie-banques-voyage-en-absurdie

Macron fait le jeu de l’islamisme, par Franck Deletraz

9495-20191122.jpgFallait-il vraiment s’attendre à une autre réponse de la part d’un Président qui, tout en s’efforçant de convaincre les Français de sa prétendue « fermeté » face à l’islamisme, ne fait que poursuivre la politique désastreuse initiée par ses prédécesseurs ? Affirmant vouloir lutter contre le communautarisme par d’autres moyens, Macron s’est ainsi sans surprise prononcé mardi contre l’interdiction des listes communautaires aux élections, déclenchant la juste colère des élus de droite qui soutiennent la proposition de loi du sénateur Bruno Retailleau.

« Un renoncement de plus »

S’exprimant à l’occasion du 102e Congrès des maires de France, le chef de l’Etat a en effet déclaré qu’« il ne s’agit pas de proclamer l’interdiction pour régler le problème ». Prétextant une pseudo « difficulté de les identifier », Macron a préféré inviter les élus à « faire tomber les masques de ceux qui combattent la devise inscrite sur les frontons des mairies qu’ils convoitent ». Comment ? « Peut-être » par « des lois nouvelles ou des décisions plus fortes ». Ainsi, a-t-il annoncé que le gouvernement porterait « des actions nouvelles concrètes dans les prochaines semaines », et que le combat contre le communautarisme continuera. Mais, sans « tout confondre ». Car, a-t-il bien pris soin de préciser, cela « n’est en aucun cas un cadre de combat ou d’exclusion » contre une partie de la société française »…

Lire la suite « Macron fait le jeu de l’islamisme, par Franck Deletraz »

Rupture, fracture… cassure : l’imposture du pompier pyromane

macron.png

Quelle fierté d’avoir un président de la République si bon orateur. Ah, il faut entendre les journalistes et les analystes s’ébahir devant « le caractère hors normes » du personnage, sa capacité de travail, de discourir en public, debout et sans notes ; « jusqu’à cinq heures sans boire ni transpirer ! », s’exclame une politologue chevronnée et chevrotante, en pâmoison.

Vous rendez-vous compte de la performance de ce marathonien de la palabre ? Un véritable athlète du verbe toujours propre sur lui, à la ligne impeccable. L’archétype rassurant du technocrate sans consistance ni relief. Praticien des mots dont il use et abuse du pouvoir de séduction, comme le Larousse, il « sème à tous vents », et advienne que pourra ! Lire la suite « Rupture, fracture… cassure : l’imposture du pompier pyromane »