Carlos Ghosn : quand TVLibertés avait raison avant les autres – Journal du mardi 19 novembre 2019

regarder la video

Carlos Ghosn : quand TVLibertés avait raison avant les autres

Depuis un an, TVLibertés expliquait que l’ancien dirigeant de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, avait fait les frais d’un complot pour l’évincer de ses responsabilités. Une théorie confirmée désormais par la plupart des commentateurs et… la suite des événements.

Pont effondré : accident ou négligence des pouvoirs publics?

Après l’effondrement d’un pont routier, lundi, à Mirepoix-sur-Tarn près de Toulouse, l’état des infrastructures françaises inquiète. Près de 25 000 ponts seraient en mauvais structurel et les investissements pour y remédier sont aux abonnés absents.

La SNCF au bord du déraillement ?

Lundi, la Cour des Comptes a dévoilé un rapport salé sur la mauvaise gestion de la SNCF. Masse salariale exorbitante et productivité en baisse, les conclusions sont sans appel et pourraient bien crisper un peu plus un secteur déjà chauffé à blanc.

L’actualité en bref

https://www.tvlibertes.com/carlos-ghosn-quand-tvlibertes-avait-raison-avant-les-autres-journal-du-mardi-19-novembre-2019

Un marchand d’illusion mondialiste

6a00d8341c715453ef0240a4ec90d1200b-320wi.jpgSans s’en rendre toujours compte, sans le faire exprès, et à force de virevolter, il arrive que le président Macron s’approche de la vérité. Sa récente déclaration sur la règle des 3 % vaut, par exemple, et paradoxalement, le détour.

Dans l’entretien qu’il a accordé à The Economist il commençait en effet par la considération suivante :« Nous avons besoin de plus d’expansionnisme, de plus d’investissement » ; et le point central de son affirmation, celui que retiennent les commentateurs agréés : « Je pense que c’est pour ça que le débat autour du 3 % dans les budgets nationaux, et du 1 % du budget européen, est un débat d’un autre siècle ».

Immédiatement le « débat », périmé à l’entendre au pied de la lettre, est devenu « règle » surannée dans l’esprit de ses interlocuteurs.

Notre inspecteur des finances préféré, promu en 2017 à la tête de l’État laisse donc comprendre, en fait qu’il entend abroger, pour le jugement de sa gestion, le maximum de déficit des budgets nationaux fixé par les accords européens en pourcentage du produit intérieur brut. Lire la suite « Un marchand d’illusion mondialiste »

Les retraités fantômes étrangers coûteraient 1 milliard d’euros aux caisses françaises

Résultat de recherche d'images pour "gabegie"
Les faux retraités étrangers coûteraient 1 milliard d’euros aux caisses françaises.
C’est le chiffre avancé par le magazine économique Capital, dans son dernier numéro.
Sur 6,5 milliards de retraites versées à l’étranger en 2015, notamment à d’anciens travailleurs immigrés retournés au pays, il y aurait 15 % de fraude. 
Ce milliard d’euros représenterait 83 euros par mois en plus pour un millions de petites retraites.
En cause, des retraités qui s’obstinent à ne pas mourir…une immortalité suspecte : les familles enverraient aux caisses françaises des faux certificats de vie tamponnés par l’administration locale corrompue et continueraient à toucher une rente après la mort de l’ayant-droit.
L’Algérie serait la première concernée.
Au Sénégal et au Mali, ce serait plutôt par le biais des pensions de reversion que l’arnaque fonctionnerait.
Car à l’heure de Mee-Too, la France reconnait la polygamie des retraités africains.
Et dans ce mic-mac, de vraies-fausses pensions de reversion peuvent être versées, sur un temps très long à de très jeunes veuves.
Un système de protection sociale incompatible avec la mondialisation

La mondialisation du marché du travail est une cause de ce genre de fraude, puisqu’il est difficile d’enquêter dans des coins perdus à l’autre bout du monde.
Mais même légalement le système migratoire mine le principe de la retraite par répartition.
Cette dernière repose en effet sur une économie circulaire, les rentes des retraités étant réinjectées dans l’économie nationale et produisant ainsi des cotisations pour les caisses de retraite.
Avec la délocalisation des retraités vers d’autres pays moins taxés, les rentes sont versées à fonds perdus
Ces 6.5 milliards représentent tout de même 2.2 % des dépenses de retraite, et à l’heure où les réformes vont réduire les retraites futures des Français, ils constituent une perte nette non négligeable pour un système de solidarité qui fuit de toute part.

Telle est l’impression que donne la lecture du dernier Capitalconsacré au pillage organisé de la solidarité nationale.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

Immigration illégale en Europe, par Jean Rouxel

immigration.jpg

Une récente étude du think tank américain Pew Research Center évalue la population d’immigrés clandestins en Europe un peu au-dessous de 1% de la population globale en 2017: entre 3,9 et 4,8 millions d’immigrés clandestins sur 500 millions d’habitants dans les 32 pays d’Europe étudiés.

Ce chiffre est déjà, à lui seul, extravagant. J’ai beau être conscient de la gravité du problème, j’ai été ébahi de lire une telle estimation – surtout sous l’autorité d’un organisme qui ne passe pas vraiment pour être d’«extrême droite»!

Plus grave encore, le Pew Research Center explique que 70% des immigrés clandestins sont répartis parmi 4 principaux pays: l’Allemagne, le Royaume-Uni, la France et l’Italie. Lire la suite « Immigration illégale en Europe, par Jean Rouxel »

Le Samedi Politique avec Nicolas Dupont-Aignan – France : crise globale

Gilets Jaunes, étudiants, cheminots, personnels hospitaliers, pompiers… la France d’Emmanuel Macron est en ébullition. A la crise sociale, s’ajoute une violente crise identitaire dans laquelle la tyrannie des minorités s’impose peu à peu, comme lors de la manifestation contre l’islamophobie, organisée quelques jours avant les hommages aux victimes des attentats de Paris, quatre ans après les attaques.

Nicolas Dupont-Aignan, le président de Debout la France, revient sur cette actualité explosive et sur les différentes échéances électorales.

https://www.tvlibertes.com/le-samedi-politique-france-crise-globale

Lutte conte l’immigration clandestine en Espagne : le parti VOX promet de construire un « mur infranchissable »

15570156369-800x445.jpg

Le parti populiste national espagnol Vox, le troisième plus grand parti du pays depuis cette semaine, a promis d’ériger un « mur infranchissable » autour de ses exclaves d’Afrique du Nord pour empêcher l’immigration clandestine.

Avant les élections nationales du pays qui ont eu lieu dimanche dernier, le parti Vox a présenté une liste de 100 propositions comprenant des politiques qui travaillent à réduire de façon drastique le nombre de migrants clandestins vivant en Espagne.

Une augmentation des expulsions des migrants illégaux, des contrôles aux frontières plus strictes, et la construction d’un « mur infranchissable » autour des exclaves d’Afrique du Nord du pays, font parties des priorités du parti Vox, rapporte le journal en ligne El Confidencial.

Les barrières de sécurité qui séparent les exclaves d’Afrique du Nord de l’Espagne, notamment à Melilla et Ceuta, n’ont toujours pas fait leurs preuves au fil des ans. Des centaines de migrants ont gravit à l’aide d’échelles les clôtures existantes à plusieurs reprises au cours des dernières années.

En outre, dans les 100 propositions que Vox a décrites, le parti a promis qu’il fournirait du matériel supplémentaire et un soutien financier à la police, aux forces armées et au personnel de sécurité chargé de patrouiller la frontière espagnole.

L’actuel chef de Vox, Santiago Abascal, a également dit qu’il sanctionnerait les bateaux d’ONG opérant dans la mer Méditerranée, qui aident les trafiquants d’êtres humains dans le convoyage des migrants vers l’Europe depuis l’Afrique du Nord.

Traduction: alter INFO

Source: Voice of Europe

https://www.alterinfo.ch/2019/11/17/lutte-conte-limmigration-clandestine-en-espagne-le-parti-vox-promet-de-construire-un-mur-infranchissable/

Sur Sud Radio avec André Bercoff, David Le Bars : « La minorité qui déteste la police et véhicule la haine est très active! »

André Bercoff reçoit David Le Bars, patron du Syndicat des commissaires de la police nationale (SCPN), auteur de « La Haine dans les yeux » (aux éditions Albin Michel).

http://lafautearousseau.hautetfort.com/archive/2019/11/19/sur-sud-radio-et-andre-bercoff-david-le-bars-la-minorite-qui-6191374.html

Et la palme du dhimmi est attribuée à…

doubt-1073655_960_720-720x475.png

Suite au magnifique festival contre l’islamophobie, les nominés pour recevoir la palme du dhimmi ont enfin été révélés.

Malheureusement absents, François Ruffin ne pourra concourir car il jouait au foot et mangeait des gaufres, tout comme Yannick Jadot qui avait un rendez-vous chez l’ophtalmo pour régler ses problèmes oculaires qui l’empêchent de lire correctement les pétitions qu’il signe. N’ont pas été retenus, non plus, Philippe Martinez et Nathalie Arthaud ainsi que leur bande syndicaliste au complet. Leur prestation surjouée n’a pas convaincu le jury. On sent la fin de carrière, des comédiens fatigués, peu aidés par des scénaristes plus très inspirés.

Est, en revanche, retenue, dans la catégorie fiction historique, Esther Benbassa pour sa magnifique adaptation de la déportation des Juifs version musulmane. Il fallait être sacrément culotté pour transposer la Shoah à des citoyens bénéficiant, comme tous les autres, de l’assurance chômage, des congés payés, de la couverture maladie universelle, des allocations familiales et du système de retraite. Elle l’a fait !

L’incontournable Edwy Plenel est, évidemment, nominé comme chaque année pour sa nouvelle comédie sentimentale, un rôle un peu mielleux, mais ses admirateurs apprécieront. Ses pleurs lors de « la Marseillaise » chantée à l’unisson resteront ; on ne sait pas si ce grand sensible a également versé sa petite larme lorsque la foule a scandé à multiples reprises « Allah akbar ».

La lutte s’annonce acharnée pour la palme du meilleur espoir féminin. Danièle Obono et Clémentine Autain sont toujours fidèles au poste, mais pourraient bien se faire rafler la mise par Elsa Faucillon, particulièrement zélée ces derniers temps.

Enfin, on ne voit pas comment la palme suprême pourrait échapper à Jean-Luc Mélenchon. On reconnaît la marque des plus grands, capable de jouer des rôles de laïcard par le passé et de dhimmi aujourd’hui… Une carrière gigantesque.

La cérémonie aura lieu à l’Institut du monde arabe et sera présidée par Jack Lang. La récompense, un magnifique croissant en or massif, est généreusement offerte par le CCIF et les Frères musulmans.

Axel Vontargier

https://www.bvoltaire.fr/et-la-palme-du-dhimmi-est-attribuee-a/

Gilets jaunes, pandores et racailles*

big.jpg

Par Franck Deletraz

Casseurs d’extrême gauche laissés libres d’agir, gazage massif des manifestants pacifiques pris au piège de la « nasse », manifestation officiellement déclarée mais annulée à la dernière minute… Le moins que l’on puisse dire est que, dans sa volonté de discréditer ce grand mouvement populaire qui bénéficie encore aujourd’hui de la sympathie de plus de 52 % des Français, le gouvernement aura tout mis en œuvre le week-end dernier pour que les rassemblements de Gilets jaunes, notamment à Paris, tournent à l’émeute.

Le scandale de la place d’Italie

Parmi les grandes manifestations prévues samedi dans la capitale, la plus significative de cette volonté du gouvernement aura sans aucun doute été celle de la place d’Italie. En ce lieu où avaient convergé dans le calme plusieurs milliers de GJ, dont beaucoup de provinciaux qui se faisaient un plaisir de revenir défiler à Paris, les fameux black blocs et autres milices d’extrême gauche ont en effet pu très tôt s’en donner à cœur joie, brisant la vitrine d’une banque, incendiant des poubelles et récupérant divers matériaux de chantier « bizarrement » présents sur les lieux, sans susciter de réaction de la part des forces de l’ordre autre que l’envoi de gaz lacrymogène qui a surtout frappé les GJ qui attendaient le départ de la manif. Lire la suite « Gilets jaunes, pandores et racailles* »