Santiago Abascal – leader populiste de VOX : « Salvini a été évincé du gouvernement par un complot de l’UE »

20190722-636994244295659394_10254727_20190722210217.jpg

Le chef du parti national populiste espagnol VOX a reproché à l’Union européenne d’avoir fait pression sur les politiciens italiens pour chasser Matteo Salvini du gouvernement.

Santiago Abascal, le leader du parti populiste espagnol VOX, est intervenu lors d’un événement annuel organisé par le Fratelli d’Italia (Frères d’Italie), un parti national-conservateur, à Rome. D’autres dirigeants populistes de droite de premier plan, comme le Premier ministre hongrois Viktor Orbán, étaient également présents.

Au cours de son discours, Abascal a déclaré qu’il croit que les technocrates à Bruxelles ont comploté pour retirer Salvini du gouvernement italien afin de maintenir le flux de main-d’œuvre bon marché qui arrive en Europe, a rapporté Il Giornale. Lire la suite « Santiago Abascal – leader populiste de VOX : « Salvini a été évincé du gouvernement par un complot de l’UE » »

Selon les AFC la mobilisation grandit chaque jour de toute la France

Selon les AFC la mobilisation grandit chaque jour de toute la France

Des Associations Familiales Catholiques :

De toute la France, nous constatons que la mobilisation grandit chaque jour : ce sont des milliers de personnes qui vont déferler sur Paris le 6 octobre ! Mobilisons-nous, mobilisons autour de nous, mobilisons les moins motivés, pour promouvoir l’écologie intégrale et la famille, première cellule de la société. Rendez-vous le 6 octobre !

Le trajet de la Marche n’est pas encore défini. Pour le moment seule l’heure est fixée : 13h00.

Beaucoup de moyens de transports sont déjà réservés par les AFC, d’autres arrivent. Inscrivez-vous ici dès maintenant pour avoir votre place !

Les AFC locales se mobilisent également en rencontrant leurs parlementaires avant les votes à l’Assemblée et au Sénat. L’AFC du Morbihan a rencontré une partie de ses députés et sénateurs, et continue ses visites à l’aide de son équipe du Chantier Socio-Politique. Faites comme eux !

Bonnes raisons de marcher le 6 octobre :

  • Parce qu’encore plus qu’en 2013, les enjeux du projet de loi sur la bioéthique sont encore plus graves. Ses conséquences bouleverseraient notre rapport à la transmission de la vie et à l’accueil de l’enfant.

Lire la suite « Selon les AFC la mobilisation grandit chaque jour de toute la France »

Electricité : vers une nouvelle hausse des prix de 3,5 à 4 % au 1er janvier 2020 !

Entre la gestion catastrophique d’EDF (notamment à cause des syndicats), l’Union Européenne et sa politique capitaliste d’ouverture obligatoire à la concurrence et les mensonges du gouvernement Macron, les augmentations hallucinantes et successives des prix de l’électricité sont le résultat d’un combo de bêtises idéologiques et de magouilles politiques. 

Trouvé sur Le Parisien : « Entre + 3,5 et + 4 % ! Voici, selon des calculs validés par plusieurs sources, la hausse que les tarifs de l’électricité risquent de subir au 1er janvier 2020. Soit une soixantaine d’euros supplémentaires sur la facture d’un ménage se chauffant à l’électricité. Et une trentaine d’euros pour ceux qui utilisent un autre moyen de chauffage. Cette augmentation est le résultat d’une bataille entre l’Etat, la Commission européenne, EDF et les autres fournisseurs d’électricité. Explications. Lire la suite « Electricité : vers une nouvelle hausse des prix de 3,5 à 4 % au 1er janvier 2020 ! »

Bistro Libertés avec François Boulo, porte parole des Gilets Jaunes

Bistro Libertés avec François Boulo : les Gilets Jaunes, révolte ou révolution ?

Ce soir, retrouvez « Bistro Libertés » ! Martial Bild et les sociétaires reçoivent le porte-parole des Gilets Jaunes, François Boulo. Au programmes des débats :

Les Gilets jaunes : péripétie, révolte ou révolution ?

La France a connu l’acte 45 de la mobilisation des Gilets Jaunes, En réponse, Emmanuel Macron affirme vouloir écouter beaucoup mieux les gens qu’il ne l’a fait depuis le début. Cette maigre prise de conscience est-elle suffisante pour clore une simple péripétie ? Ou est-elle dérisoire au regard de ce qui est une véritable révolte ? Les Gilets Jaunes : péripétie, révolte ou…révolution ?

La fin du monde : vous y croyez ?

Les livres de prédictions apocalyptiques annonçant la fin du monde sont des succès de librairie. Les légions de collapsologues paniqués ne cessent de croître et ont pour porte-paroles les Verts et pour égérie la jeune Greta Thunberg. Et vous, la fin du monde prochaine : vous y croyez ?

https://www.tvlibertes.com/bistro-libertes-avec-francois-boulo-porte-parole-des-gilets-jaunes

Minable 1er s’en est allé. Aura-t-il sa place en Enfer ?

310x190_20mn-33120.jpg

Bernard Plouvier

Il est de tradition de ne dire que du bien des chers disparus. Pour Chirac, cela va être mission impossible. L’on ne tire pas sur une ambulance, ni ne bombarde un navire-hôpital, et, en principe, on salue le contenu d’un corbillard. Derechef, c’est, dans le cas présent, moralement impossible.

Cet homme fut non seulement un politicien retors et menteur, un viveur sans retenue, très probablement un corrompu, mais il fut surtout un criminel d’État, de conserve avec l’autre vieillard que l’on ne pleurera pas, Valéry Giscard.

Nul citoyen français de souche européenne ne doit pardonner à ces deux politiciens d’avoir exercé leur capacité de nuisance à la puissance maximale, lorsque, le 29 avril 1976, ils ont osé publier le Décret 76-383 (paru au Journal Officiel de la République le 2 mai) autorisant le regroupement familial des travailleurs immigrés.

Cet acte avait pour but de stimuler la consommation intérieure qui paraissait trop faible aux producteurs et aux distributeurs. De fait, sur ce point, les bénéfices de ces messieurs-dames furent accrus dans des proportions vertigineuses et une foule de professionnels du demi-monde de la politique et des media au service du Big Business salua cette « grande avancée sociale », comme ils le firent, dans un autre registre, avec l’avortement de complaisance, autre don à la France du tandem Giscard-Chirac, soutenant Simone Veil. 

Aucun de ces dictateurs n’avait consulté l’unique souverain de la République française : la Nation, avant d’obérer l’avenir du peuple de France. On exterminait de futurs bébés « souchiens » et l’on importait des millions d’Africains, de Roms et de Moyen-Orientaux.

Nul patriote ne doit se sentir obligé de retenir son mépris pour Chirac, le Président Black-Beur. L’athée se sent d’un coup désolé de ne pouvoir croire à la damnation éternelle et aux supplices infernaux. Pour un rien, on se mettrait à espérer que Satan existe. Après tout, notre vie terrestre ressemblant plus souvent à un Enfer qu’à autre chose, pourquoi pas !  

http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2019/09/27/minable-ier-s-en-est-alle-aura-t-il-sa-place-en-enfer-6178734.html

Facebook, Google, Microsoft et Twitter recréent Big Brother : vers la fin de toute liberté d’expression sur les réseaux sociaux

Vous connaissiez peu le Global Internet Forum to Counter Terrorism, un consortium créé en 2017. Que du beau monde, Facebook, Twitter, Microsoft et Google (via YouTube). Et que de bonnes intentions, « lutter contre le terrorisme ». Réjouissez-vous, vous allez en entendre parler (et en subir les conséquences), le consortium s’élargit avec de nouvelles ambitions et de nouveaux moyens.

Lutte contre « l’extrémisme »

Après l’attentat de Christchurch contre des mosquées en Nouvelle Zélande en mars 2019, la première ministre Jacinda Ardern, le président Emmanuel Macron avaient lancé en mai, l’appel de Christchurch pour lutter contre les « contenus extrémistes et violents » sur internet. La Grande-Bretagne, l’Irlande, puis Twitter, Facebook, Microsoft et Google avaient rejoint l’appel. La phraséologie était volontairement vague et pouvait englober les soutiens de l’État islamique que les « extrémistes de droite ».

Mécanisme préventif

Lors de la conférence de presse annonçant la nouvelle structure, la numéro 2 de Facebook a annoncé fièrement que le réseau social avait supprimé après l’attentat 1,5 millions (vous lisez bien un million et demi) de vidéos dont 1,2 millions n’avaient pu être vues par personne sinon les 30.000 (trente mille) censeurs de Facebook.

La charmante Jacinta a surenchéri « Nous essayons de créer un mécanisme du genre défense civile. De la même manière que nous réagissons aux urgences naturelles comme les incendies et les inondations, nous devons être prêts à réagir à une crise comme celle que nous avons vécue ». Pour prévenir les inondations, on construit des barrages, pour prévenir les incendies on débroussaille, pour prévenir l’extrémisme, on censure, tout se tient.

Lire la suite « Facebook, Google, Microsoft et Twitter recréent Big Brother : vers la fin de toute liberté d’expression sur les réseaux sociaux »

Immigration : la pompe aspirante de l’aide médicale d’État

E Macron.jpg

Emmanuel Macron semble découvrir les réalités les unes après les autres, la France rurale et abandonnée des gilets jaunes, les jeunes enfants dans leurs « 1.000 premiers jours », les lignes de fret obsolètes qui vont fermer et mettre sur la route des milliers de camions et, enfin, ces jours derniers, l’immigration.

Comme l’a dit Éric Zemmour, ce Président semble être un stagiaire de l’ENA qui découvre la France.
Au-delà du double jeu, sa politique du « en même temps » ne trompe personne. Il voudrait nous faire croire qu’il va limiter l’immigration sans toucher aux « pompes aspirantes » qui font de la France un pays si attractif, sans renvoyer tous les déboutés du droit d’asile (aujourd’hui, 90 % d’entre eux restent en France après le rejet de leur demande) sans restaurer un contrôle aux frontières.
Une mesure s’impose et nous la réclamons depuis des années : l’aide médicale d’État (AME) doit être supprimée. Grâce à elle, aujourd’hui, les clandestins et les sans-papiers sont soignés gratuitement et bien au-delà des soins d’urgence. Ils bénéficient aussi de « soins de confort », des prothèses mammaires, des appareils dentaires… Tout le monde sait bien que, dans le sud de la France, des étrangers font « le voyage du bled » jusque dans l’un de nos « centres médicaux » pour voir un ophtalmologiste et se faire payer des lunettes. Comme le confirmait un rapport parlementaire en 2015, la France est le pays d’Europe le plus généreux pour la prise en charge médicale.
Depuis quinze ans, le chiffre d’un milliard est avancé pour le coût de l’AME. On nous trompe, puisqu’il est établi que les bénéficiaires ne cessent d’augmenter, tout comme le nombre d’immigrés en France. 350.000 par an, nous dit-on. C’est au moins 450.000, et les déboutés du droit d’asile ne sont jamais renvoyés.
Emmanuel Macron finira-t-il par découvrir cette réalité-là ? Mais comme le disait Charles Péguy : « Il faut toujours dire ce que l’on voit, et surtout, il faut toujours, ce qui est plus difficile, voir ce que l’on voit. »
Et aujourd’hui, limiter l’immigration sans supprimer cette pompe aspirante qu’est l’AME est un leurre. Quand on voit ce que l’on voit, l’urgence est extrême, il n’est plus temps de découvrir la réalité mais de l’inverser.
Jérôme Rivière
Député RN au Parlement européen
Source : bvoltaire.fr

Suicide français : un avortement pour 3 naissances

Suicide français : un avortement pour 3 naissances

L’hécatombe se poursuite et, par effet collatéral, le grand remplacement prend de l’importance. Le ministère de la Santé a publié hier les chiffres des naissances et des avortements de 2018 :

  • 224 300 avortements ont été réalisés en France, dont 209 500 auprès de femmes résidant en métropole, en hausse de 3% par rapport à l’année dernière (217.786 avortements en 2017).
  • Le taux de recours s’élève à 15,0 avortements pour 1 000 femmes âgées de 15 à 49 ans en métropole et à 27,8 dans les départements et régions d’outre-mer (DROM), son niveau le plus élevé depuis 1990.
  • Les femmes de 20 à 29 ans restent les plus concernées, avec un taux de 27 avortements pour 1 000 femmes sur l’ensemble du territoire.
  • L’indice conjoncturel d’avortement atteint 0,56 avortement par femme en 2018.
  • 5,3 % de l’ensemble des avortements (soit près de 12 000) sont pratiquées entre la 12e et la 14e semaine d’aménorrhée
  • 2018 a compté 758 000 naissances, soit environ un avortement pour trois naissances (2e tableau ci-dessous).

Voici l’évolution des avortements et des naissances :

https://www.lesalonbeige.fr/suicide-francais-un-avortement-pour-3-naissances/

Ce ramassis de médiocres… qui nous gouvernent

democratie-.jpg

Par Jarente de Senac

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la France va connaître sous la houlette d’un Gouvernement provisoire de la République française (3 juin 1944 – 27 octobre 1944) la publication d’une série d’ordonnances permettant d’épurer la société française. 30 000 à 40 000 Français, selon l’historien Robert Aron, seront passés par les armes dans l’indifférence d’un certain De Gaulle et de son bras armé, le Parti communiste et ses tueurs (déjà !) La IVe République aura deux médiocres pour président, Vincent Auriol de 1947 à 1954 et René Coty de 1954 à 1959. Mais ces deux pantins ne gouverneront pas, ils veillent sur les institutions. Les vrais acteurs ce sont les présidents du Conseil qui vont se succéder au gré des majorités mouvantes de la chambre des députés.  Là où règne les trois grands partis : les faux-culs démocrates chrétiens du MRP, les socialistes de la SFIO, francs-macs pour la plupart d’entre eux, et les thuriféraires de Joseph Staline à savoir les membres du parti communiste. Lire la suite « Ce ramassis de médiocres… qui nous gouvernent »