La fraude sociale évaluée entre 7 et 9 milliards d’euros par an

secu.jpgLa fraude sociale représente entre 2% et 3% des cotisations sociales totales par an, selon les informations du journal Les Echos. Le travail dissimulé en est la principale source.
Faux numéro de Sécu, détournement de prestations, travail dissimulé… la fraude à la sécurité sociale représente entre 7 et 9 milliards d’euros en 2018, selon une note de l’Acoss, l’organisme de recouvrement des cotisations sociales, que Les Echos se sont procurée. Cela correspond à un taux de fraude s’élevant entre 2% et 3% du total des cotisations sociales.
Dans le détail, la fraude au régime général, c’est-à-dire les cotisations versées à l’Urssaf (cotisations chômage et retraite complémentaire incluses), se chiffre entre 6,8 et 8,4 milliards d’euros, en augmentation par rapport à 2016 où elle était évaluée entre 6 et 7,5 milliards. Cette hausse résulte principalement d’une progression du travail dissimulé, qui représente plus des trois-quarts de ces montants et dont l’estimation a augmenté de 800 millions d’euros en deux ans.
[…]
En savoir plus sur bfmtv.com
Sur le même thème lire aussi:

Simon Roche (Suidlanders) : « Nous nous attendons à une guerre civile en Afrique du Sud » [Interview]

 Résultat de recherche d'images pour "breizh info afrique du sud"

Une guerre civile est-elle à venir en Afrique du Sud ? 
C’est en tout cas ce que pensent de nombreux blancs, de plus en plus victimes d’une politique raciale folle menée contre eux par le gouvernement de la nation « arc-en-ciel ». 
Première cible des autorités noires ? 
Les fermiers blancs.

Il y a deux ans déjà, nous avions interrogé Suidlanders, ONG de protection des blancs en Afrique du Sud, qui entend sensibiliser, notamment dans le monde blanc, sur le risque de génocide des blancs dans le pays de Nelson Mandela
Simon Roche, représentant de l’organisation, mène actuellement en cette année 2019 une nouvelle tournée, aux USA puis bientôt en Europe, pour faire connaitre son organisation et les menaces qui pèsent sur les blancs en Afrique du Sud, dans l’indifférence générale en Europe, dont les autorités semblent avoir sombré, sur cette question comme sur d’autres, dans un aveuglement, volontaire, idéologique, au choix… Lire la suite

Vers l’apocalypse : stress tests bancaires « bidon » et entreprises « zombies »

2596483147_58d6bae3b1_b-845x475.jpg

Marc Rousset

Les « stress tests » bancaires de l’Autorité bancaire européenne (ABE), basée maintenant à la Défense depuis qu’elle a quitté Londres, sont du « bidon » intégral et ont été officiellement critiqués par la Cour des comptes de l’Union européenne, selon un rapport publié mercredi dernier. Une véritable bombe ! Les médias en ont, évidemment, peu parlé et continuent de nous endormir avec les sempiternelles litanies d’histoires de taux et de « QE » de la Fed, de la BCE, de l’arrivée de la juriste Lagarde qui va miraculeusement sauver les meubles.

Ce n’est pas l’ABE qui calcule les ratios mais, ce qui est ahurissant, les banques elles-mêmes avec des calculs opaques non vérifiés ! Les banques les plus fragiles, les banques restructurées, les banques grecques et italiennes surexposées aux risques sont exclues des tests. Le nombre des établissements soumis aux tests a été divisé par deux en sept ans, soit aujourd’hui seulement 48 banques, contre 90 en 2011, et dans seulement 15 des 28 pays de l’Union europénne. C’est la raison pour laquelle les banques Bankia BFA, Dexia et Banco Popular ont été déclarées en faillite après le passage des inutiles « stress tests ». Lire la suite

Ecologie : la dictature du “en même temps” – Journal du lundi 22 juillet 2019

https://chaine.tvlibertes.com/widget/jt_2019_07_22_1_output_1_-mp4

Ecologie : la dictature du “en même temps”

C’est un nouveau totem politique : l’écologie. A la veille de l’invitation de la Suédoise de 16 ans Greta Thunberg à l’Assemblée Nationale, le gouvernement renforce son matraquage sur l’environnement alors même que le CETA, aux lourds impacts écologiques, va être ratifié d’un moment à l’autre. Une nouvelle démonstration de la dictature de la communication.

Finale de la CAN : une victoire algérienne en demi-teinte

Alors que de nombreux débordements étaient attendus à l’issue de la finale de la Coupe d’Afrique des Nations, les célébrations algériennes se sont déroulées dans un calme relatif. Un chercheur guinéen a tout de même été battu à mort.

Etats-Unis/Iran, des tensions à leur paroxysme ?

Des navires arraisonnés dans le détroit d’Ormuz, des espions de la CIA interpellés et un drone iranien abattu… en une semaine la crise dans le Golfe Persique semble avoir atteint son paroxysme avec toujours en toile de fonds le risque d’un conflit ouvert.

L’actualité en bref

https://www.tvlibertes.com/ecologie-la-dictature-du-en-meme-temps-journal-du-lundi-22-juillet-2019

« Les emplois sont partis en Chine. Le climat est bousillé. Tout ce qu’ils nous vendent est empoisonné. L’Europe est envahie. Tout va bien … » (fin)

Sur la délinquance, la police, la justice

(affaire Daval) Les crimes de Blancs sont une aubaine pour le Système : il les exploite jusqu’à plus soif pour détourner l’attention de ceux de ses protégés, autrement plus nombreux…

Comparer la brutalité de la police et de la justice à l’égard des gilets jaunes et leur absolu laxisme depuis 40 ans vis à vis des « quartiers »…

A propos de délinquance rappelons les chiffres. Par rapport aux 3,5 millions de délits et crimes officiellement recensés chaque année, on ne compte que 80.000 entrées en incarcération par an. Autrement dit, la plupart des délinquants sont… en liberté

Autre chiffre : la plupart des 80.000 délinquants qui entament chaque année un séjour en prison ne vont y rester que quelques mois : 5 ans d’incarcération effective, en moyenne, pour un crime ; 7 mois pour un délit.

Les juges libèrent les racailles et rêveraient d’emprisonner les populistes…

 L’histoire de ce Romand est un vrai feuilleton

(des cartouches de cigarettes de contrebande saisies) C’est un type de cartouches qui ne tue que lentement Lire la suite

« Les emplois sont partis en Chine. Le climat est bousillé. Tout ce qu’ils nous vendent est empoisonné. L’Europe est envahie. Tout va bien … »( 1ère partie )

Paysan Savoyard sur Facebook

(mars à juin 2019)

INFO L’alias Hubert Defrasses tient toujours…

Juin 2019. 7 jours de bannissement sur Facebook pour le commentaire suivant (à propos de cet enfant Turc écrasé par un chauffard maghrébin à Lorient) : « Dans la France envahie, auteurs et victimes de la délinquance seront de plus en plus fréquemment des immigrés… » Avertissement de Facebook : « You can’t post or comment for 7 days. Vous avez publié du contenu qui va à l’encontre des Standards de la communauté. Ce commentaire va à l’encontre de nos standards en matière de discours haineux. Nous sommes convaincus que les discours incitant à la haine créent un environnement propice à l’intimidation et à l’exclusion »

Sur l’invasion

Deux catégories de musulmans : les musulmans pressés (islamistes, djihadistes…) ; et les musulmans « modérés », qui savent que le temps et la démographie jouent pour eux. Au rythme actuel de l’invasion, il leur suffit d’attendre pour que l’Europe tombe comme un fruit mûr…

 Dans le foot français, il n’y a plus que des remplaçants…

 Pour la nounou, vous êtes plutôt voile ou boubou ? Lire la suite

Scènes de liesse et racisme ordinaire en France : on en parle ?

mamadoubarry.png

Samedi, toute la Macronie était de sortie, malgré les grosses chaleurs, pour se payer Nadine Morano qui a osé s’attaquer à Sibeth Ndiaye. C’est facile, simple comme un tweet et, quelque part, ça permet de se défouler à bon compte. On a frôlé la marche blanche en soutien à la pauvrette. « Racisme ordinaire », a-t-on lu ici et là. C’est le pire, celui-là.

Quelle honte, tout de même, que ces propos d’une ancienne ministre alors qu’on avait encore dans la tête les échos de cette belle « liesse populaire » qui a envahi les grandes avenues de Paris, Marseille et autres lieux, en ce soir de victoire algérienne. Une liesse qui venait gentiment, de façon « bon enfant », nous rappeler que la France, c’est le pays du vivre ensemble. Se dire Français de souche frise, aujourd’hui, la correctionnelle et ne se doit faire qu’en rasant les murs, s’il vous plaît. En revanche, revendiquer son ascendance algérienne ne semblerait se concevoir qu’en envahissant nuitamment et bruyamment la rue. C’est tellement beau, la liesse. « Liesse » : « joie débordante », nous dit le dictionnaire. D’où, sans doute, les débordements. Lire la suite

Il y a un responsable suprême de la mort de Vincent Lambert, il s’appelle Emmanuel Macron

Il y a un responsable suprême de  la mort de Vincent Lambert, il s’appelle Emmanuel Macron

De Roland Hureaux :

Michel Houellebecq a été courageux de donner au Monde un commentaire critique de la  mort de Vincent  Lambert le 11 juillet dernier à l’hôpital de Reims.

S’il n’avait que des tirages moyens, sa carrière littéraire se serait  terminée là. Heureusement, ce n’est pas le cas.

Mais a-t-il compris ce qui s’est passé ?

Il dénonce l’Etat mais l’Etat a un chef, au moins sous la Ve République.

Qui peut croire qu’il ne s’en est pas mêlé, quoi qu’il ait prétendu  ?

« J’aurais dû me méfier d’Agnès Buzyn » dit l’écrivain.  Et de se dire « sidéré »  qu’elle se soit pourvue en cassation contre l’arrêt de la  Cour d’appel de Paris favorable  à  Vincent Lambert.  Mais qui peut croire que, dans une affaire aussi médiatisée, le ministre de la  santé a  agi sans l’aval, et plus probablement l’ordre exprès du président de la République ?

Quant aux  juges, s’ils ont, au plus haut degré de la hiérarchie judiciaire,  le Conseil d’Etat et la Cour de cassation, déclaré légal  l’arrêt sordide de l’alimentation de Vincent Lambert, il ne  l’ont pas ordonnée. La décision a été prise par le pouvoir exécutif de qui dépend, on le rappelle, l’hôpital public.

Il y a un responsable suprême de  la mort de Vincent Lambert , il s’appelle Emmanuel Macron. Les Français doivent  le savoir. En particulier  les 43 % de catholiques pratiquants qui votent pour lui.  Encore que la défense de la vie humaine ne devrait pas être l’apanage des croyants.

Je ne crois pas, en fait, que Michel Houellebecq ne  sache pas  tout cela , ni qu’il soit naïf . Il n’a pas à craindre de représailles. Mais qui  dit que  le journal qui fut de référence et qui n’est plus qu’officiel, Le Monde, aurait publié un article mettant directement – et  légitimement –  en cause le chef de l’Etat ?

https://www.lesalonbeige.fr/il-y-a-un-responsable-supreme-de-la-mort-de-vincent-lambert-il-sappelle-emmanuel-macron/

Défense européenne 2019

Passage de témoin chez la Brigade franco-allemande

L’organisation du défilé militaire du 14 juillet à Paris a déployé tous les signes de la volonté française d’une défense européenne. Si les détachements espagnol, allemand, portugais, finlandais et peut-être d’autres ont été remarqués en tête de la prestation fort bien réussie d’ailleurs, si la proportion de responsables européens en tribune d’honneur fut forte, avec même la présence d’acteurs importants comme la ministre de la défense espagnole Margarita Robles ou le vice-Premier ministre britannique David Lidington, rien n’indique – du moins nul n’a pris le micro pour l’annoncer – que l’intégration militaire européenne soit en marche. Et même si la brigade franco-allemande trentenaire (BFA) a fait bonne figure, elle nous a signalé en creux qu’elle est toujours dans son format originel de 1989 et qu’elle sert d’alibi pour maintenir cette chimère française dans l’actualité stratégique, jusqu’à ce qu’elle soit engagée un jour comme grande unité ouvrant les hostilités en entrant en premier sur tout théâtre d’opérations extérieures. C’est le brevet Warproof des Anglais. En attendant cette confirmation, l’exercice est académique dans un service de garnisons avec quelques escapades qui font tourner les états-majors tactiques. Faute d’emploi probant, la BFA a été versée dans l’Eurocorps dont elle forme le fer de lance. Qui tient le manche ? Lire la suite

Greta Thunberg et la psychologie des foules

Greta Thunberg et la psychologie des foules

De Gregory Rosse dans Valeurs Actuelles :

[…] Tout, dans le phénomène “Greta Thunberg”, fait appel à l’émotion en faisant passer des messages négatifs. S’agit-il de susciter ou de contraindre ? De porter un message d’espoir ou de faire peur ? Ainsi la fantomatique Greta a-t-elle récité, lors de son intervention au Forum économique Mondial de Davos en janvier 2019, un message apocalyptique, formulé en ces termes : « Je ne veux pas de votre espoir, je veux que vous paniquiez, que vous ressentiez la peur que je ressens tous les jours et que vous agissiez. »

Nos gouvernements ne profitent pas de cet « effet Greta » pour annoncer l’augmentation des budgets Recherche et développement ni de nouvelles mesures de protection de l’environnement aux effets bénéfiques pour le bien-être du contribuable. Déjà, de nouvelles idées de taxes écologiques, comme la surtaxe sur la consommation d’eau courante ou une écotaxe sur les déplacements en avion sur pointent le bout de leur nez. L’écologie punitive a trouvé son alibi ultime. Bientôt, une taxe sur l’air ?

Lire la suite