La France de Marion

marion.jpg

Le billet de Patrick Parment

La claque prise par les Républicains et le départ de Laurent Wauquiez ne manquent pas de tournebouler le parti pour la bonne raison qu’ils viennent de s’apercevoir, comme le roi de la fable, qu’ils étaient tout nus ! Pas l’ombre d’une idée, pas l’ombre d’un programme crédible, tel est l’aboutissement d’une boutique que Jacques Chirac, dès 1976, s’est empressé de réduire à une simple machine électorale. D’ailleurs, la seule chose que savait faire cet imposteur, c’était bien de faire campagne. Pour ce qui est des idées, il en a tellement changé que cela ne cachait même plus le vide sidéral du bonhomme. Ses émules, Alain Juppé en tête, ne feront pas autrement. Je peux en témoigner ayant passé quelques années au RPR. Du RPR à l’UMP jusqu’aux Républicains, tout n’est que combines pour renouveler un stock d’élus. Seulement voilà, toute entreprise de cet ordre a une fin et nous y sommes pour cette droite dénuée de toute substance et dont les militants ne sont que des électeurs.

Contrairement à une légende, Chirac n’aimait pas les gens. Il aimait les électeurs. Toute démarche chiraquienne recèle un intérêt électoral. La meilleure preuve est que Chirac n’avait pas d’ami au vrai sens du terme mais des obligés ce qui est très différent. Des obligés qui lui devaient leur carrière et leur casse-croûte. N’a-t-il pas fait celle d’un Jean-Louis Debré, d’un Baroin, d’un Jacob, d’un Juppé et de tant d’autres. Autant d’individus que le parti s’est chargé de décerveler. Car le parti est une machine à broyer et à ce petit jeu, Juppé était un expert. Lire la suite « La France de Marion »

Derrière la croisade climatique de Macron, une nouvelle taxe punitive

image-1.png

La passivité des Français devant le cynisme et l’indécence du pouvoir est incompréhensible. Seule la complicité de médias qui ne remplissent pas leurs devoirs d’information et de critique sérieuse peut l’expliquer. Le premier exemple en est fourni par l’annonce d’une nouvelle taxe, sur les billets d’avion.

On se souvient que la colère des « gilets jaunes » avait été provoquée par l’augmentation des taxes payées sur le carburant par les automobilistes. C’était la goutte de trop qui avait fait déborder le vase dans un pays qui ne parvient pas à diminuer ses dépenses mais multiplie les prélèvements obligatoires.

L’inventivité, pour ce faire, est sans limite : 360 impôts et taxes ! Le Premier ministre Édouard Philippe avait, après le grand débat (l’éteignoir à gilets jaunes qui a parfaitement rempli son rôle), fait son acte de contrition : « Notre pays atteint aujourd’hui une forme de tolérance fiscale zéro. Nous devons baisser et baisser plus vite les impôts. » Depuis cette déclaration solennelle, on a appris que la suppression de la taxe d’habitation a été retardée d’un an, et maintenant, au début de l’été, voilà une nouvelle petite taxe qui sort en douce pour confirmer que le gouvernement se moque ouvertement des Français dont il a mesuré la crédulité. Lire la suite « Derrière la croisade climatique de Macron, une nouvelle taxe punitive »

CAN : quand la France prend des airs d’Algérie – Journal du vendredi 12 juillet 2019

https://chaine.tvlibertes.com/widget/can-quand-la-france-prend-des-airs-dalgerie-journal-du-vendredi-12-juillet-2019-1

1) CAN : quand la France prend des airs d’Algérie

VO: Quatre jours après avoir envahi les Champs-Elysées, les supporters algériens ont remis ça jeudi soir lors de la qualification de l’Algérie pour la demi-finale de la Coupe d’Afrique des Nations. Des scènes de liesse qui ont laissé place aux violences, aux pillages et à la mort d’une mère de famille à Montpellier.

2) Loi bioéthique : ce que prévoit la majorité

VO : Le projet de loi bioéthique qui sera présenté à l’Assemblée Nationale en septembre a fuité… un texte qui prévoit presque tous les gadgets sociétaux envisagés par le passé.

3) Sommet du G7 à Biarritz : vers un coup de force basque ?

VO: Du 24 au 26 août, la ville de Biarritz dans les Pyrénées-Atlantiques accueillera le sommet du G7. Un événement placé sous haute sécurité qui bouleverse la ville balnéaire et inquiète les commerçants.

https://www.tvlibertes.com/can-quand-la-france-prend-des-airs-dalgerie-journal-du-vendredi-12-juillet-2019

L’invraisemblable procès contre l’opération Defend Europe dans les Alpes

defendeurop_ojim.jpg

Ce jeudi 11 juillet se tiendra le procès contre la mission Defend Europe dans les Alpes de Génération Identitaire. Rappelez-vous, le 21 avril 2018, une centaine de jeunes identitaires s’étaient rendus au col de l’Échelle, à la frontière franco-italienne, pour faire barrage aux migrants clandestins. Cette zone était connue pour être un point d’entrée important des immigrés illégaux dans notre pays. Avec des barrières, des hélicoptères, un avion, nous avions réussi à montrer qu’il était réalisable de stopper l’immigration dans la zone en nous opposant à ce trafic le temps de notre action. Comme quoi avec de la volonté tout est possible !

Suite au succès médiatique de cette opération, le gouvernement s’est senti humilié et a été obligé d’envoyer des renforts de police aux frontières. Il a donc voulu nous le faire payer. Après les multiples menaces de dissolution, les censures sur les réseaux sociaux, l’Etat veut nous faire condamner. Plus d’un après, le gouvernement d’Emanuel Macron nous poursuit pour un motif ridicule qui est « l’immixtion dans une fonction publique ».

En d’autres termes, on reproche aux Identitaires d’avoir voulu faire le boulot que l’Etat devrait accomplir. Un comble…

https://fr.novopress.info/215070/linvraisemblable-proces-contre-loperation-defend-europe-dans-les-alpes/

En ordre de bataille (article du 13 juin 2019)

manif-pour-tous-P1130334-150x150.jpgSans surprise, et comme pour la première en 2017, la deuxième déclaration de politique générale d’Édouard Philippe a obtenu hier une large confiance des députés de l’Assemblée nationale ( 363 voix pour, 163 contre et 47 abstentions). Pourtant, comme l’a bien vu le député et porte-parole RN Sébastien Chenu, interrogé par Boulevard Voltaire, les points égrenés par le Premier ministre formalisant «l’acte II du quinquennat » s’apparentent très platement à un ensemble de mesure(tte)s dont on ne sait trop comment elles vont être financées, à un « habillage de com’»,  un « bla-bla » hypocrite sur l’immigration et, vraie certitude, à un nouveau coup porté aux retraités. Hier toujours nous apprenions aussi, nouvel épisode d’un acharnement proprement délirant, qu’ «après Gilbert Collard en mars 2018, c’est Marine Le Pen qui est désormais renvoyée en correctionnelle pour avoir diffusé en décembre 2015 des photos d’exactions du groupe djihadiste EI sur son compte Twitter. Une juge d’instruction de Nanterre a rendu une ordonnance renvoyant Marine Le Pen sur la base d’un article du Code pénal punissant la diffusion de messages violents susceptibles d’être vus par un mineur, a indiqué cette source, confirmant une information de BFM TV (…) Ce renvoi n’est pas susceptible d’appel.» Lire la suite « En ordre de bataille (article du 13 juin 2019) »

Les grandes impostures (2) : « Grâce à l’Europe, c’est la paix depuis 70 ans »

crus.png

Franck TimmermansMembre du Bureau politique du Parti de la France

Puisque, selon Mitterrand – Juppé et Macron, ce sont les Nationalismes qui créent les grandes impostures, il est logique que leur antidote miraculeux soit l’Europe unie de Bruxelles.
L’argument de la Paix asséné durant la campagne européenne n’est pas nouveau et ils le ressortent à chaque fois ; les gogos et les jeunes partisans du fédéralisme y croient dur comme fer. Examinons les faits réels et non la seule portée du slogan. Certes, depuis 1949 il n’y a heureusement pas eu de 3e Guerre mondiale, il n’y a pas eu non plus de conflit armé entre deux membres (ou plus) de la Communauté eurocrate, soit ! Mais est-ce dû à l’action de l’Europe unie ? La menace d’une 3e Guerre mondiale a été latente durant toute la Guerre froide pendant laquelle les deux blocs rivalisaient par services d’espionnages et guerres civiles sporadiques interposés. Mais il y eu deux moments très critiques : l’un en 1951 lors de la guerre de Corée, et l’autre fin 1962 lors de l’affaire des missiles soviétiques à Cuba.
En 1951, Truman et Mac Arthur envisage d’utiliser 9 bombes atomiques contre la Chine et même éventuellement l’URSS si la victoire militaire classique est impossible. Finalement, Mac Arthur fut désavoué et les USA renoncèrent à la guerre atomique. Dans le second cas, la tension sera encore plus forte : lors du bras de fer entre Kennedy et Khrouchtchev à propos des livraisons de missiles nucléaires à Castro. L’Otan manifesta évidemment sa solidarité avec les USA ( et même De Gaulle la rendit publique, sans jamais recevoir de retour d’ascenseur). Le pire fut évité et Kennedy apparut comme le grand vainqueur du duel mais ce fut aux dépens de l’Europe puisque les USA y retirèrent tous leurs missiles de protection, plus pour ménager un Khrouchtchev fragilisé que pour honorer un accord qui n’était qu’un « chiffon de papier ». Dans ces deux cas historiques, à aucun moment une autorité mandatée par l’Europe naissante de l’époque ne fut envisagée afin de peser dans la balance pour garantir la paix. Cela valut peut-être mieux… Dans le cadre strictement européen, les Eurocrates ânonnent que la Paix règne entre tous les états depuis 70 ans. C’est évidemment faux puisque l’Europe continentale a connu plusieurs conflits, certes non mondiaux mais meurtriers.

Lire la suite « Les grandes impostures (2) : « Grâce à l’Europe, c’est la paix depuis 70 ans » »

Cent ans d’imposture mondialisée

6a00d8341c715453ef0240a46b8bba200c-320wi.pngLa conclusion de la réunion du G20 à Osaka ressemble à la reconstitution d’une mauvaise comédie. Les dirigeants de 19 pays sur 20 ont signé un accord pour la galerie. Il est destiné en théorie à sauver la planète et le climat. Mais tout le monde sait qu’il n’y parviendra pas, puisque la principale puissance mondiale refuse de le contresigner. Le président républicain isolationniste désavoue de la sorte les campagnes de ses prédécesseurs et des politiciens démocrates, Obama comme Al Gore.

Les précédents historiques ne manquent pas.

On devrait éviter, mais les médias les adorent, l’abus des anniversaires. Leur déferlante devient d’autant plus pathétique dès lors qu’on se refuse à en tirer les leçons.

Le 75e anniversaire du débarquement de Normandie a sans doute permis de rendre un hommage légitime aux derniers valeureux survivants. Ils n’existeront plus pour l’occasion du centenaire. Cela n’a cependant guère engendré de progrès de la conscience historique chez les anciens Alliés occidentaux. Lire la suite « Cent ans d’imposture mondialisée »

Vive l’Italie

Vive l’Italie

Il n’y a pas seulement aux Etats-Unis qu’il y a de bonnes nouvelles sur le front de la vie et de la famille :

Le ministre italien des Affaires européennes Paolo Savona avait quitté le gouvernement en mars pour prendre la direction de la commission de surveillance de la Bourse italienne. On ne s’est pas pressé pour lui trouver un remplaçant… Manifestement on attendait les élections européennes. Matteo Salvini a choisi son ami Lorenzo Fontana, et le chef du gouvernement, Giuseppe Conte, s’est dit « content d’accepter la proposition ».

Lorenzo Fontana était jusqu’ici ministre de la Famille. Militant pour la vie, catholique pratiquant qui va à la messe de saint Pie V (il avait dit à propos du motu proprio Summorum Pontificum : « C’est un événement d’importance historique, qui marque un retour à la tradition »), il avait déclaré dès sa nomination : « Les familles arc-en-ciel n’existent pas dans la loi italienne. » « Les familles sont celles qui sont naturelles, où un enfant doit avoir un père et une mère », et « la famille naturelle est attaquée » par les militants LGBT qui « veulent nous dominer et effacer notre peuple ». Et aussi ceci qui est fort à propos ces jours-ci : « L’avortement est la première cause de féminicide au monde ».

Lorenzo Fontana est tout aussi direct quand il s’agit de l’Union européenne. Et c’est la première fois dans toute l’Europe qu’est nommé un tel ministre des Affaires européennes. Rappel de ce qu’il disait en 2017 lors d’un meeting de la Ligue :

Lire la suite « Vive l’Italie »

Grèce : des chercheurs auraient découvert le plus vieux de nos ancêtres en Europe

XVMe7a44064-a32c-11e9-a13f-3957458a90bd.jpg

C’est un petit bout de crâne qui a été découvert dans les années 1970 dans la grotte d’Apidima, dans le sud de la Grèce, et qui dans les semaines à venir pourrait bien nourrir de nombreuses discussions dans la communauté des préhistoriens. Selon des travaux publiés ce mercredi dans la revue Nature et menés par la paléoanthropologue grecque Katerina Harvati de l’université de Tubingue, en Allemagne, cet os aurait en fait appartenu à un «Homo sapiens» parcourant la Grèce il y a plus de 210.000 ans, soit plus de 150.000 ans plus tôt que nous ne le pensions. Une affirmation qui soulève déjà une certaine incompréhension dans la communauté scientifique.[…]

Le Figaro

http://www.fdesouche.com/1235789-grece-des-chercheurs-auraient-decouvert-le-plus-vieux-de-nos-ancetres-hors-dafrique