53% des Français pensent que les médias ont mal couvert le mouvement des gilets jaunes

53-pc-gilets-jaunes-600x338.jpg

Le Journal du Dimanche du 9 mars 2019 a publié une enquête (commune avec France Télévisions et Radio France) sur le traitement des gilets jaunes par les médias, un bilan peu flatteur révélé par le sondage de Viavoice.

Trop favorable à l’exécutif

Plus du tiers des sondés (35%) pensent que les médias ont donné plutôt la parole à l’exécutif. Par ailleurs 15% comprennent les agressions dont ont été victimes les journalistes dans les manifestations. Remarquons au passage que les agressés sont souvent des journalistes reporters indépendants ou en CDD qui se trouvent au bas de l’échelle de la profession et n’ont strictement aucune influence sur les images qui sont passées à l’antenne.

Confiance et attentes

71% des sondés font confiance à l’information qu’ils ont trouvé eux-mêmes dans les médias, confirmant la défiance instinctive devant ce qui leur est proposé. Les deux tiers attendent en priorité que les médias vérifient les informations et la moitié attendent des informations utiles au quotidien et révélant des faits choquants ou illégaux. Près du quart estiment inutile de lire les médias officiels en ligne et s’informent sur les réseaux sociaux.

Critique des médias

Les deux tiers des sondés pensent que les journalistes sont trop près des pouvoirs politiques et économiques comme des actionnaires des médias. Plus intéressant encore quasi les trois quarts pensent que les médias ne donnent pas la parole à tous les points de vue de manière équitable. Il n’est pas absolument certain que les Assises du journalisme qui viennent de se terminer à Tours (et où ces résultats ont été présentés) tirent tous les enseignements de cette étude, mais on peut toujours espérer.

Texte repris du site de l’OJIM

https://fr.novopress.info/

Nouvelle société – nouvelle criminalité

politiciens-vc3a9reux-cest-pas-moi-cest-lui.jpg

Bernard Plouvier

« Il n’est rien de nouveau sous le soleil » murmurait, il y a 23 siècles, l’un des auteurs les plus profonds de la littérature mondiale, toutes époques confondues – car il était l’un des plus lucides sur la nature humaine : l’Ecclésiaste (pour les initiés : le Qohelet).

Les apparences techniques semblent donner tort à ce génie, mais c’est une grave erreur de perspective. La nature humaine reste invariable dans ses déviances, sa délinquance, sa criminalité. Seules changent les méthodes, tandis que la répression suit avec beaucoup de retard, et, dans les époques minables, refuse de sévir.

Toujours et partout, l’ordure humaine – du petit tricheur juvénile jusqu’au djihadiste assassin de masse – innove et les faiseurs de lois peinent à trouver la parade, tandis que les agents des forces de sécurité sont perdus dès qu’ils ne sont plus dirigés de près. Lire la suite « Nouvelle société – nouvelle criminalité »

Pâques sanglantes au Sri Lanka – Journal du mardi 23 avril 2019

https://chaine.tvlibertes.com/widget/paques-sanglantes-au-sri-lanka-journal-du-mardi-23-avril-2019

Pâques sanglantes au Sri Lanka

Le martyr des chrétiens d’Asie. Au Sri Lanka, une vague d’attentats visant notamment des églises a fait plus de 300 morts et un demi-millier de blessés. L’attaque a été revendiquée par l’Etat Islamique… le directeur de l’Aide A l’Eglise en Détresse, Marc Fromager, revient sur ce drame.

Rapport Mueller : les démocrates prêts à tout

Alors que le rapport du procureur spécial, Robert Mueller, avait conclu à l’absence de collusion avec la Russie lors de la présidentielle américain de 2016, les démocrates tentent un coup de poker en appelant à la destitution de Donald Trump. Un effet d’annonce qui n’inquiète pas le président américain.

Immobilier : hausse des prix mondiale dans les grandes agglomération.

Alors que plusieurs agglomérations françaises connaissent une explosion du prix de l’immobilier, le marché mondial atteint également des sommets… de quoi inquiéter sur une possible explosion de la bulle spéculative.

L’actualité en bref

https://www.tvlibertes.com/paques-sanglantes-au-sri-lanka-journal-du-mardi-23-avril-2019

Les banlieues dansent sur un volcan… en éruption !

Pendant que le régime fustige les GJ, les « quartiers » subissent leur lot d’émeutes et la répression des bandes ethniques semble inversement proportionnelle à la gravité des faits.

Où sont vraiment les « foules haineuses » ? Sur les ronds-points, comme l’affirmait Macron lors de ses vœux de nouvel an ? Ou dans les quartiers perdus de la République ?

Castaner tonne contre les JG « Mon message est clair. Toute dégradation, toute agression sera poursuivie et sera sanctionnée » Changement de ton face aux émeutes qui ont plongé dans la violence le quartier Mistral, à Grenoble, depuis le 2 mars : « Je sais le drame qui a frappé samedi deux jeunes grenoblois La justice est saisie et dira toute la vérité » Intransigeance d’un côté, culture de l’excuse de l’autre. Le ton est donné même s’il affirme que les forces de l’ordre (FDO) « agissent à Grenoble pour contenir et mettre un terme à la violence de casseurs qui les prennent à partie Rien ne peut justifier cela ». Lire la suite « Les banlieues dansent sur un volcan… en éruption ! »

La Petite Histoire : Notre-Dame : histoire d’une miraculée

Dans l’histoire de Notre-Dame de Paris, l’incendie du 15 avril 2019 est sans précédent. Certes, la majestueuse cathédrale a connu de formidables heures de gloire, de la couronne du Christ déposée par saint Louis au Te Deum de la Libération, en passant par le sacre de Napoléon Ier. Mais sa longue histoire est aussi faite de turpitudes : saccages, profanation, abandon… jusqu’au terrible incendie du 15 avril. Malgré tout, Notre-Dame est toujours debout, déjà prête à illuminer à nouveau Paris. Fluctuat nec mergitur !

https://www.tvlibertes.com/la-petite-histoire-notre-dame-histoire-dune-miraculee

Le grand effacement

Le grand effacement

Lu sur Academia Christiana :

Toi qui lis ces lignes, es tu capable de citer spontanément les noms de tes huit arrières grands-parents ?

Voilà une question bien intrusive ! Elle nous est posée par le Professeur Bernard Lugan, africaniste enraciné et « anarchiste tendance mousquetaire » bien connu de nos milieux. Soyons francs, la plupart d’entre nous en sommes incapables. C’est bien le signe, continue-t-il, que nous sommes des sociétés morcelées et déracinées, car dans des sociétés non encore oublieuses d’elles-mêmes telles que les peuples africains qu’il étudie, le moindre quidam gardien de chèvre en est capable sans hésiter un instant.

Cet oubli généalogique participe du grand effacement de ce que nous sommes.

Ce grand effacement est précisément la doctrine officielle de la République depuis la présidence Giscard (au moins !) . Nous sommes sommés d’accepter notre propre disparition, sous prétexte de « Big Other », d’Union européenne, ou d’une ribambelle de théories pseudo-historiques culpabilisantes dénotant surtout une haine de soit pleine d’ignorance. En somme : c’est un génocide. Il faut se génocider non seulement démographiquement, mais culturellement et même civilisationnellement. Et dans le calme, sans faire d’histoire.

Lire la suite « Le grand effacement »

Les évêques européens contre les « populismes »

Les élections européennes approchent et les européistes s’affolent. Cette échéance électorale risque d’être désastreuse pour eux et de profiter aux partis souverainistes et « populistes ».

Pour contrer une possible défaite des partis du sacro-saint « progrès », toutes les bonnes consciences ecclésiastiques viennent à leur rescousse. Après le Chemin de Croix pro-migrants du pape François, c’est au tour du président de la COMECE(Commission des Épiscopats de l’Union Européenne), Mgr Jean-Claude Hollerich, de s’engager ouvertement pour sauver une Union Européenne ouverte et pluraliste.

L’actuel archevêque du Luxembourg, jésuite comme El papa argentin, ne supporte pas les « populismes » ni les souverainistes. Et il le dit dans un long texte publié dans le dernier numéro de la revue de la Compagnie de Jésus, La Civiltà Cattolica, dont les épreuves sont supervisées par la Secrétairerie du Vatican avant impression et dont le directeur, le père Antonio Spadaro, est un des proches conseillers du pontife actuel. Lire la suite « Les évêques européens contre les « populismes » »

Yvan Benedetti face à la répression​

57555404_1648443185300364_7472360956002041856_n.jpg

Un communiqué de Jeune nation :

Condamné en 1ère Instance en juillet de l’année dernière à 4000 € d’amende ou 80 jours de prison, Yvan Benedetti sera de nouveau jugé en appel mardi 7 mai à 16h, à Lyon.

Il est poursuivi au motif de « reconstitution et maintien » de ligue dissoute ce qui constitue selon la citation qu’il a reçue, d’inversion accusatoire, « un crime contre la Nation et une atteinte à la sureté de l’Etat ». Durant l’enquête, devant les policiers, puis devant le juge d’instruction et enfin devant le tribunal, Yvan Benedetti a toujours réaffirmé la permanence de l’Œuvre française et à travers l’Œuvre, celle du nationalisme, et à travers le nationalisme, celle de la France! N’a-t-il pas déclaré haut et fort qu’ « à moins de le dissoudre dans l’acide, il ferait toujours face » et que « l’Œuvre française est comme la braise qui continuerait à luire alors que l’on ne parlerait plus ni de Valls ni Hollande » responsables de la dissolution. Aujourd’hui François Hollande n’est plus qu’un ancien président et Manuel Valls a déserté le champ de bataille, pour continuer ses activités à l’étranger. Lire la suite « Yvan Benedetti face à la répression​ »

“La fraternité forcée c’est la guerre perpétuelle”

BABEL.jpgInvité de Cnews le 22 avril Nicolas Bay, député européen RN et co-président du groupe ENL, rappelait dans le cadre des persécutions judiciaires dont les nationaux sont la cible que la juge Claire Thépaut, qui venait d’auditionner Marine Le Pen,  « était responsable en Ile-de-France du Syndicat de la Magistrature (extrême -gauche) à qui on doit le Mur des Cons et qui appelle à voter contre le RN. » Mais est-il permis d’émettre des doutes sur la parfaite impartialité de la justice? Et d’ailleurs s’interroger, questionner, inviter à la prudence n’est-ce pas déjà désobéir ? L’inénarrable Thomas Legrand, débusqueur en chef de complotistes et autres déviants, mettait en garde dans son éditorial ce matin sur France inter contre les remarques insidieuses de  certains politiques. Ceux qui,  « à l’évidence semblent regretter que l’incendie de Notre-Dame ne soit pas d’origine criminelle », même si pour l’instant l’enquête n’est pas bouclée. Mais un acte délibéré est jugé improbable par  les spécialistes ajoute-t-il. Ainsi, il est permis de  s’interroger, mais  « s’interroger pour supputer que l’on nous cache quelque chose » c’est mal car il est « manipulatoire de laisser entendre que l’hypothèse terroriste est laissée de côté. » Lire la suite « “La fraternité forcée c’est la guerre perpétuelle” »

Pâques sous le feu islamiste, donc : LE GRAND SILENCE.

J’alertais dès hier sur l’origine islamiste des attentats au Sri-Lanka.

 Cela m’a valu une pénible tripotée de remarques de tous ordres de prudentistes et pontifiants de toute nature, pas loin de m’expliquer que l’attentat pouvait peut-être provenir de quelque bouddhiste qui aurait mal fait ses exercices de respiration zazen et en aurait conçu de l’agitation au niveau du plexus.
 J’ai préféré retirer cette publication afin qu’on ne me gâche pas mon dimanche de Pâques, cela m’ayant déjà pas mal contrariée.

La plupart des communiqués français, lorsqu’ils émanent du camp autoproclamé « progressiste », naturellement mielleux d’indignation, évitent soigneusement de mentionner la nature radicalement anti chrétienne de ces attentats extrêmement meurtriers. 
Tous ceux qui étaient si prompts à parler d’islamophobie voire à enfiler un foulard de soumission après l’attentat en Nouvelle-Zélande sont restés muets sur l’évidence. 

Lire la suite « Pâques sous le feu islamiste, donc : LE GRAND SILENCE. »