La France ne doit plus être le sanctuaire des terroristes, par Francis Bergeron

terroristes-unetest-600x472.jpg

La remise à la justice italienne du tueur marxiste Battisti par les autorités brésiliennes a offert la perspective d’une réouverture du dossier de la quinzaine de terroristes italiens localisés avec certitude en France, sur la trentaine encore en fuite. Ce dossier resurgit au moment précis où sont examinées les conditions du retour en France de dizaines, voire de centaines d’autres terroristes, ceux de l’Etat islamique.

L’idée d’un retour de ces tueurs-là (qui haïssent la France) est massivement rejetée par nos compatriotes. Les tueurs italiens, eux, ne haïssaient pas spécialement notre pays. Leurs actions terroristes avaient visé des représentants ou des défenseurs du capitalisme, selon leurs critères, c’est-à-dire des policiers, des cadres d’entreprises ou des gardiens d’usines, des politiciens démocrates-chrétiens, ou encore des représentants du « fascisme », à savoir des militants de la droite nationale italienne. Lire la suite « La France ne doit plus être le sanctuaire des terroristes, par Francis Bergeron »

Gilets Jaunes : l’obsession irrationnelle de l’extrême-droite – Journal du jeudi 14 février 2019

https://chaine.tvlibertes.com/widget/gilets-jaunes-lobsession-irrationnelle-de-lextreme-droite-journal-du-jeudi-14-fevrier-2019

Gilets Jaunes : l’obsession irrationnelle de l’extrême-droite

Alors que l’exécutif s’empêtre dans la crise des Gilets Jaunes, une commission d’enquête a été ouverte sur la lutte contre les groupuscules d’extrême-droite. Une obsession qui permet d’éviter les réponses politiques au mouvement social et de faire l’impasse sur l’essentiel des violences commises par l’extrême-gauche.

Gilets jaunes : l’impossible transformation électorale ?

Ingrid Levavasseur, tête de liste Gilets Jaunes abandonne le Ralliement d’Initiative Citoyenne… si elle n’abandonne pas l’idée d’une candidature aux européenne, sa défection illustre les limites d’une hypothétique transformation électorale du mouvement.

Conseil Constitutionnel : un renouvellement très politique

Stupeur à Bordeaux, Alain Juppé a décidé de quitter son fauteuil de maire pour rejoindre le Conseil Constitutionnel sur proposition du président de l’Assemblée, Richard Ferrand. Une manoeuvre très politique en vue des élections européennes.

L’actualité en bref

https://www.tvlibertes.com/gilets-jaunes-lobsession-irrationnelle-de-lextreme-droite-journal-du-jeudi-14-fevrier-2019

Revue de presse : La France est-elle en train d’hypothéquer son stock d’or ?

OrLingot-800x360.jpg

Edouard Fréval Politique Magazine cliquez ici

À l’heure où la plupart des grandes banques centrales accumulent de l’or pour se prémunir contre une nouvelle crise financière, la Banque de France a monté un dispositif visant à échanger et à prêter les réserves détenues à Paris. Une entreprise inédite qui interroge et inquiète.

C’est ce qu’on appelle une annonce en catimini. En octobre dernier, dans une petite revue anglaise spécialisée (The Alchemist), le tout nouveau sous-gouverneur de la Banque de France – Sylvie Goulard – annonçait l’utilisation prochaine du stock d’or gardé dans les coffres de l’institution, jusqu’ici soigneusement tenu à l’écart du marché. Dans ce document, elle expliquait avoir passé un partenariat « avec une grande banque commerciale active dans le marché de l’or ». Quelques semaines plus tard, l’agence Reuters précisait que la banque en question était l’organisme américain JP Morgan, l’un des principaux spéculateurs sur le marché des matières premières et des monnaies.

Peu diserte sur le sujet, Sylvie Goulard faisait néanmoins mention de prêts d’or à des établissements financiers et d’échanges or-devises avec d’autres institutions. Elle se félicitait également sur tout un paragraphe de la rénovation des coffres parisiens de la Banque, qui permet désormais d’utiliser des chariots élévateurs puissants et qui facilite les manipulations et le transport des lingots…

Pas de communiqués officiels

Le but ? Officiellement, il consiste à refaire de Paris « une place de marché clef pour l’or ». Et puis ? De gagner un (tout) petit peu d’argent en utilisant le métal précieux détenu dans les coffres. Pour des informations plus précises, et des communiqués officiels, le quidam attendra. Christian Eugène, ancien responsable du service de l’endettement international à la Banque de France déclare :

« Je suis un peu étonné car l’essentiel du stock d’or appartient tout de même à l’Etat. Utiliser ce patrimoine ne me parait pas une bonne idée, surtout dans un contexte financier rempli de risques. »

Lire la suite « Revue de presse : La France est-elle en train d’hypothéquer son stock d’or ? »

Le Plus d’Eléments n°10 : le laboratoire du populisme, des Gilets Jaunes à l’Italie

Rassemblée autour d’Olivier François, l’équipe du magazine Eléments évoquera le populisme italien, sa rencontre avec le cinéaste Pascal Thomas, les films de Hayao Miyasaki et l’œuvre d’Arthur de Gobineau.

https://www.tvlibertes.com/le-plus-delements-n10-le-laboratoire-du-populisme-des-gilets-jaunes-a-litalie

Macron et les trois vaches sacrées

Il ya trois vaches sacrées dans le budget français : le budget européen, l’immigration et les libéralités fiscales accordées aux plus riches et aux grandes entreprises. Macron ne peut trouver d’issue à la crise des Gilets jaunes sans mettre à mal l’un ou l’autre de ces ruminants.

Réforme du chômage, des retraites, des services publics, Macron nous a prévenus lors de ses vœux il veut « aller plus loin, plus fort, plus radicalement ». Mais a-t-il le choix ? Dans la mesure où entre son peuple et la mondialisation, entre la défense de la France et celle des intérêts de l’oligarchie, il a choisi les seconds, le reste coule de source.

Le joug, doux à son cou, des critères de Bruxelles et de Francfort lui impose de ne pouvoir aller plus loin que les 10 milliards déjà concédés à travers les mesurettes pour Gilets jaunes en colère. Argent qu’il faudra bien récupérer quelque part. Ce ne sera pas dans la poche des multinationales gavées d’exemptions de charges par la réforme du QCE ni dans celle des plus fortunés, pour lesquels Macron maintient la suppression de l’ISF. Normal, il roule résolument pour les uns et les autres. Ce sera donc soit en laissant filer la dette, soit par l’impôt ou la baisse des prestations sociales… supportée par les classes moyennes en voie de paupérisation et les Français modestes. Lire la suite « Macron et les trois vaches sacrées »

L’affaire des contrats de Benalla se précise

benalla_11038236-600x400.jpg

FRANCE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation de Radio Courtoisie) : 
Il s’agit là encore d’une enquête réalisée par Médiapart, que les poursuites engagées par le parquet de Paris sur ordre de Matignon et la tentative de perquisition de ses locaux n’a pas découragé.

Les premiers contrats ont été passés par la société Mars

La société dirigée par Vincent Crase a agi dans ce cadre en tant que sous-traitant de la société Velours. Les négociations, qui se sont déroulées au Damas Café et au siège de La République en marche, ont eu lieu de mars à juin 2018. Elles ont abouti à la signature d’un contrat de protection de la famille de l’oligarque russe Iskander Makhmudov lors de ses déplacements en France. Un premier versement de 294.000 € à la société Mars a ensuite eu lieu, bien que la famille de Makhmudov n’ait pas posé le pied en France à cette période. Lire la suite « L’affaire des contrats de Benalla se précise »

Zoom – Fiorina parle pour la première fois… sur TV Libertés

Son visage blessé a ému de très nombreux Français. Le 8 décembre, Fiorina, jeune patriote de 20 ans qui participait pacifiquement à la manifestation des Gilets Jaunes a reçu un projectile provenant des forces de l’ordre et a perdu un œil. Accompagnée de son compagnon Maxime, Fiorina s’exprime pour la première fois. L’étudiante a choisi TV Libertés pour livrer son témoignage.

https://www.tvlibertes.com/zoom-fiorina-parle-pour-la-premiere-fois-sur-tv-libertes

La chaine Youtube des Brigandes arbitrairement fermée

ob_25a95c_maxresdefault.jpg

Un communiqué des Brigandes :

Prétextant un nouveau signalement pour « incitation à la haine » sur l’une de nos vidéos, YouTube a décidé de fermer intégralement notre chaîne ! Tous nos clips, qui totalisaient presque 10 millions de vues, ont ainsi disparu.

Nous nous attendions à ce que cela arrive tôt ou tard : nous ne sommes pas chez nous sur YouTube et la dictature de la bien-pensance censure immanquablement ceux qui lui résistent. L’incitation à la haine a bon dos et pendant ce temps les rappeurs « niquent la France » tranquillement. Voici, pour rappel, quelques paroles de rap largement diffusées que nous avions relevées l’année dernière et à côté desquelles nos chansons sont des comptines pour enfants cliquez là

Cette interdiction n’est qu’une confirmation du caractère subversif des « Brigandes » et de la restriction toujours plus grande de la liberté d’expression.

Nous allons lancer une requête auprès de YouTube, afin de pousser cette possibilité jusqu’au bout, et nous chargerons l’intégralité de nos clips sur une plate-forme alternative. (Ils seront de nouveau disponibles sur notre site cliquez ici)

NDLR : Les CD des Brigandes sont en vente sur notre site cliquez ici 

http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2019/02/12/la-chaine-youtube-des-brigandes-arbitrairement-fermee-6128211.html