Médias en Europe de l’est : George Soros veut racheter des stations de radio en Pologne

medias-pologne-600x338.jpg

Dans le grand jeu de dominos des médias, nous vous avions présenté le rachat discret mais constant par des intérêts américains étroitement liés à la CIA d’une bonne partie des médias dans les Balkans. En même temps, le Tchèque Daniel Kretinsky rachetait une partie des parts de Mathieu Pigasse dans le groupe Le Monde, l’hebdomadaire Marianne et certains actifs du groupe Lagardère dont des radios en Pologne. Ce sont ces dernières qui pourraient changer de mains. Lire la suite « Médias en Europe de l’est : George Soros veut racheter des stations de radio en Pologne »

Nouvelle opération de communication : un référendum le jour des élections européennes

Nouvelle opération de communication : un référendum le jour des élections européennes

Pour détourner l’attention sur les élections européennes, qui pourraient voir une forte proportion de députés souverainistes et eurosceptiques entrer au Parlement européen, Emmanuel Macron envisage d’organiser un référendum le même jour.

Officiellement, quatre hypothèses sont toujours sur la table. La première, peu probable, consiste à dissoudre l’Assemblée nationale. La deuxième est celle de convoquer un Grenelle avec les partenaires sociaux. «Ça fait peur à tout le monde, c’est une pratique que les Français détestent, et les corps intermédiaires sont autant rejetés que les politiques», écarte un responsable de la majorité. Le troisième scénario porte sur un remaniement qui n’aurait, selon un proche du chef de l’État, «aucun effet» dans l’opinion. La quatrième et la plus sérieuse option est donc celle du référendum. «Je ne l’exclus pas. Ça fait partie des sujets sur la table», a assuré le président de la République, jeudi, lors d’une rencontre avec des journalistes.

Le référendum le 26 mai présente plusieurs avantages pour le chef de l’Etat :

Lire la suite « Nouvelle opération de communication : un référendum le jour des élections européennes »

Zoom avec Antony et Cassen : convergence de lutte contre l’islamisme

Sur le papier, tout les oppose ! L’ancien communiste, fondateur de Riposte Laïque et l’anticommuniste, fondateur de Chrétienté Solidarité. Est-ce que leur lutte contre l’islamisme radical les rapproche ? Est-ce que la dénonciation du « grand remplacement » peut faire oublier le passé des grands engagements ? Réponse sur TV Libertés !

https://www.tvlibertes.com/antony-et-cassen-convergence-de-lutte-contre-lislamisme

Qui veut le retour des Djihadistes ?

6a00d8341c715453ef022ad3dc6bae200b-320wi.jpgCe 30 janvier, la droite montait au créneau. Elle se dressait, plus courageusement que d’habitude, contre toute forme de complaisance vis-à-vis du reliquat des djihadistes titulaires abusifs d’un passeport de l’État central parisien.

Le soir, dans son éditorial du Figaro[1], Vincent Tremolet de Villers, posait le problème de façon très claire : « Ils étaient français, écrivait-il en effet, mais ils sont devenus djihadistes. Ils voulaient, c’étaient leurs termes, ‘mettre la France à genoux’. Ils ont rejoint l’Irak ou la Syrie pour faire flotter sur le monde le drapeau noir du califat. Frères en crime de ceux qui, depuis 2015, ont fait, sur notre sol, plus de 250 victimes. ‘Soldats’ de l’État islamique, ils ont perdu leur bataille, pas leur guerre. Le djihadisme est patient mais tenace, il sait s’adapter à des situations mouvantes. On voudrait pourtant que ces bourreaux ou leurs complices bénéficient d’un trésor qu’ils ont combattu de toutes leurs forces : l’État de droit. » Et il ajoutait : « Ils ont joué de notre pusillanimité, ils brandiront demain les principes qu’ils voulaient réduire en cendres. Ces droits nous exposent autant qu’ils les protègent. » Tout est dit. Lire la suite « Qui veut le retour des Djihadistes ? »

Politique & Éco n°201 : la réalité des économies à l’Est de l’Europe

TV Libertés, en collaboration ave Nicolas de Lamberterie, vous propose un documentaire exclusif sur les enjeux, les mythes et les réalités des questions économiques des pays post-communistes. Raoul Weiss, normalien, mène avec brio, un nécessaire décryptage et interroge des personnalités de Roumanie, de Pologne, de Hongrie, de Croatie et de France. Mieux comprendre les enjeux à moins de cinq mois des européennes, c’est sur TV Libertés !

SERVIR ET SERVITEURS.

maxbestof070696-3978857.jpg

Serge Ayoub

Il y a quelques jours Sébastien s’est fait incarcérer pour graffiti. En France, aujourd’hui, certains peuvent aller en prison pour un tag.

Qu’il soit coupable ou non, je ne veux même pas en discuter. J’ai une formation en droit, je balaie les accusations sans preuve, sans témoin, sans flagrant délit et sans aveux. Je ne veux pas vous raconter pourquoi un homme est tombé, je veux vous dire comment il est debout.

Sébastien a toujours su ce que servir veut dire. Cette notion lui a été enseigné à la dure dans un des corps les plus prestigieux de l’armée française, la Légion étrangère. On ne rejoint plus, depuis longtemps, le 2REP par accident mais par conviction. Cette qualité morale, la plus haute, d’accepter le sacrifice de sa vie pour l’honneur et l’intérêt de la nation lui est chevillée au corps surement par l’éducation, la tradition familiale, elle ne se biffe pas d’un jet d’encre. Surtout que Sébastien est récidiviste d’amour de sa patrie. Depuis son congé de l’armée il est de tous les tractages, de toutes les manifestations patriotiques. Après le service, il veut servir encore. C’est son droit, il pense qu’il se doit. Lire la suite « SERVIR ET SERVITEURS. »

Libertés, libertés chéries ou la macronie?

liberte-expression-300x200.jpgLe but premier de la généralisation des radars sur nos routes est bien connu: le racket des automobilistes. Christophe Castaner, interrogé par Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV mardi dernier a réaffirmé que les radars sauvaient des vies et s’est félicité de la baisse de la mortalité sur les routes; des résultats qualifiés avant lui d’«historiques» par le Premier ministre Édouard Philippe, pour légitimer implicitement le passage au 80 km/h. Mais M. Castaner n’est pas à une contradiction près, que les internautes n’ont pas manqué de souligner, lorsqu’il a indiqué que concernant  les radars qui ont été neutralisés ( environ 60% du parc) depuis le début du mouvement des GJ, les infractions relevées avaient augmenté de 268 %. Or, les statistiques rendues publiques par la sécurité routière indiquent une baisse tangible du nombre des tués entre le mois de novembre 2017 et le mois de novembre 2018 (-1,8%) et une baisse encore plus sensible des accidents corporels (- 4,7%). Une confirmation de ce phénomène a été enregistrée en décembre: avec un nombre de radars hors service encore plus important que le mois précédent, la mortalité et les accidents corporels ont de nouveau régresséNous citions de notre côté sur notre blogue ce constat émis par le Conseil national sur la Sécurité routière (CNSR) qui estimait comme M. Castaner aujourd’hui que la généralisation des radars automatiques et des contrôles avait entraîné ces dernières années une baisse sensible du nombre de tués dans des accidents mortels ou la vitesse excessive était en cause. Or, les causes principales des accidents mortels, outre la minorité (incompressible) d’automobilistes irresponsables et criminels décidés à ne pas respecter les règles, et qui ne seront jamais freinés par la peur du gendarme, sont le non-respect des distances de sécurité, l’utilisation du téléphone portable au volant, la conduite sous l’emprise de l’alcool, de psychotropes, de stupéfiants et les portions de routes accidentogènes qui ne vont pas en diminuant du fait des défaillances inquiétantes, dans certains secteurs, du bon entretien du réseau… Lire la suite « Libertés, libertés chéries ou la macronie? »

Sur le financement de l’extrême gauche

6a00d8341c715453ef022ad3961427200c-320wi.jpgOn apprenait ce 25 janvier que l’Espagne entend inciter les 27 États-Membres de l’Union européenne à l’adoption d’une position commune dans la question du Venezuela. Il s’agirait dès lors d’une pratique plus ambitieuse que celle à laquelle Bruxelles nous a habitués. On doit en effet souligner ici, qu’en général, les États cherchent à y faire prévaloir leurs prérogatives d’une manière beaucoup plus jalouse que ne le croit ou, fait mine de le croire la critique souverainiste. En particulier, pas question de toucher au domaine réservé des bureaucraties diplomatiques. Et, pour s’en assurer le Conseil des États s’est empressé en 2014 de bombarder Haute Représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité une Federica Mogherini, alors tenue pour insignifiante.

Ministre des affaires étrangères espagnol, Josep Borrell, lui-même ancien président du parlement de Strasbourg a cependant tenu à préciser que son pays ne demeurerait pas inactif si un accord unanime européen, indispensable en l’occurrence, n’intervenait pas. Lire la suite « Sur le financement de l’extrême gauche »

Vidéo de l’agression de Jérôme Rodrigues par les antifas durant l’acte XII

Samedi 2 février 2019, durant l’Acte XII des gilets jaunes à Paris, les milices antifas et black blocs ont chargé pour agresser Jérôme Rodrigues et Eric Drouet.

Cette vidéo montre l’agression puis l’évacuation de Jérôme Rodrigues, protégé par un cordon de gilets jaunes.