Paris: Les « gilets jaunes « Jérôme Rodrigues et Éric Drouet attaqués par des ANTIFAS

Capture.pngAprès presque trois mois de mobilisation, les « gilets jaunes » manifestent une nouvelle fois ce samedi 2 février, à l’occasion du 12e rendez-vous hebdomadaire du mouvement. 
Le mot d’ordre de cet acte XII est de rendre hommage aux blessés depuis le début de la contestation, nombre d’entre eux ayant été touchés par les controversés lanceurs de balles de défense (LBD).
Ailleurs en province, on recensait 2 000 « gilets jaunes » à Caen (Calvados) et autant à Strasbourg (Bas-Rhin), où la situation s’est légèrement tendue à la mi-journée après une matinée plutôt tranquille. Dans la plupart de ces cortèges ou rassemblements, une partie des manifestants a choisi de se grimer pour dénoncer les violences policières, en utilisant du faux sang ou un cache-œil.
Le « gilet jaune » Jérôme Rodrigues, proche d’Éric Drouet et éborgné après avoir été, dit-il, victime d’un tir de LBD, était présent dans le cortège parisien, derrière une banderole réclamant « l’interdiction des grenades (de désencerclement, ndlr) et des LBD », acclamé par la foule. Quelques minutes auparavant, il aurait été, avec Éric Drouet, pris à partie par des militants antifascistes, avant d’être exfiltrés. 

Damien Rieu

@DamienRieu

Les casseurs « antifas » s’attaquent aux leaders des … pourquoi la police n’intervient pas ?

411 people are talking about this

[…]
En savoir plus sur valeursactuelles.com

https://www.peupledefrance.com/2019/02/paris-gilets-jaunes-jerome-rodrigues-eric-drouet-attaques-par-des-antifas.html

Gilets jaunes : un acte 12 en hommage aux blessés et aux victimes

Gilets jaunes : un acte 12 en hommage aux blessés et aux victimes (EN CONTINU)© Zakaria ABDELKAFI Source: AFP
La mobilisation des Gilets jaunes à Paris, le 2 février.
«Hommage aux blessés», c’est le mot d’ordre qui se dégage pour l’acte 12 de la mobilisation des Gilets jaunes, le 2 février. Comme chaque semaine, plusieurs rassemblements ont été annoncés dans toutes les grandes villes de France.
  • D’après un premier décompte du Nombre jaune – un collectif qui s’est assigné comme mission d’opérer un décompte du nombre de participants grâce à des référents présents sur le terrain – 73 367 personnes ont manifesté dans 132 localités en France pour l’acte 12 de la mobilisation. Le chiffre va certainement évoluer dans la soirée, en fonction des remontées des autres communes.

  • Selon le ministère de l’Intérieur à 19h, 58 600 Gilets jaunes ont manifesté dans toute la France pour l’acte 12.

    Les autorités avaient recensé 69 000 personnes mobilisées sur l’ensemble du territoire lors de l’acte 11, des chiffres régulièrement contestés par les Gilets jaunes qui accusent le gouvernement de minorer la mobilisation.

  • La place de la République à Paris se vide peu à peu.

Lire la suite et fin 

Matteo Salvini continue sa lutte contre l’immigration

salvini-600x465.jpg

Le chef de file de la Ligue avait déjà porté il y a deux mois la précédente loi encadrant l’immigration, au point que celle-ci se retrouve nommée le décret Salvini.

Ce texte, plébiscité par la chambre des députés, durcissait les attributions de titres de séjour et facilitait l’expulsion des clandestins. Avant-hier, M. Salvini a annoncé travailler sur une nouvelle mesure visant cette fois à intervenir en amont en limitant l’accès des eaux italiennes aux ONG, principales pourvoyeuses de clandestins en Italie.

Les arrivées d’immigrés dans ce pays ont déjà connu une baisse historique l’an passé grâce, entre autres, à la politique anti-immigration mise en place par Matteo Salvini. Celui-ci continue donc sur cette voie, fort des sondages qui montrent que le peuple italien est plus que jamais derrière lui.

Europe 1 📻

@Europe1

Migrants : Salvini souhaite interdire les eaux italiennes aux ONG http://bit.ly/2HGM3X3 

Migrants : Salvini souhaite interdire les eaux italiennes aux ONG

Le ministre italien de l’Intérieur Matteo Salvini souhaite « limiter la possibilité d’entrer dans les eaux territoriales italiennes ».

europe1.fr

Voir les autres Tweets de Europe 1 📻

https://fr.novopress.info/213458/matteo-salvini-continue-sa-lutte-contre-limmigration/

Brigitte Macron a redécoré la salle des fêtes de l’Elysée pour 500.000 euros

1573432625-emmanuel-macron-6KxDTKAmLeKECPrhNG.jpgLe 16 janvier dernier, la France a découvert, après plus de deux mois de travaux, et 500 000 euros de gaspillé, le nouveau visage de la salle des fêtes de l’Élysée.
Le rouge Empire a été remplacé par du gris. La moquette rouge à lourds motifs de fleurs et de lauriers entrelacés, remplacée par un tapis souris rehaussé de palmettes, discret mais d’un goût très sûr qui séduira sans aucun doute la classe moyenne qui n’arrive pas à joindre les deux bouts.
Envolées, les tentures carmin de soie et satin sans doute pas en harmonie avec les Gilets jaunes. Aux baies vitrées, un kilomètre de velours grisou habille désormais sobrement les fenêtres donnant sur les jardins. Bref, c’est un grand dépoussiérage, un total relooking. Une première depuis les débuts de la Ve République.
  • En 1984, François Mitterrand a fait percer dix portes-fenêtres et une verrière sur le jardin.
  • En 2007, Nicolas Sarkozy a fait poser la moquette (de la maison Pierre Frey, celle-là même qui vient d’être remplacée).
  • François Hollande décida de remettre les ascenseurs aux normes – c’est moins sexy mais plus raisonnable. Et l’étanchéité du toit de la salle des fêtes et des deux ailes entourant la cour d’honneur.
  • Macron lui, n’a pas hésité à la dépense. Le prix de ses folies ? 500.000 euros. Une paille. Surtout en plein mouvement social des Gilets jaunes.
  • Dans Femme actuelle (1), Brigitte Macron est comparée à Marie-Antoinette à Versailles.
A l’Élysée on prend les gens pour des cons, et on explique que les travaux sont en partie financés par la vente des produits dérivés de la boutique de l’Élysée –soit près de 350.000 euros. A supposer que cela soit vrai, ces 350 000 euros auraient pu être mis au service des citoyens…
© Christian Larnet pour Dreuz.info.

Conférence de François Bousquet aux Amis franciliens de Synthèse nationale

2_2-SN+Bpousquet-31_1_19.JPG

Jeudi soir, l’Association des Amis franciliens de Synthèse nationale, animée par Hugues Bouchu, recevait, pour sa conférence mensuelle, François Bousquet, rédacteur en chef de la revue Eléments et directeur de la Nouvelle Librairie (6, rue de Médicis à Paris 6e). 

Un exposé passionnant sur la complémentarité entre le combat métapolitique et le combat politique ainsi que sur la Nouvelle librairie et son ambition de reconquête intélectuelle du Quartier latin ; un public passionné comme à l’habitude ; de nombreuses questions pertinentes… bref, une sympathique soirée entre amis !

Dans quelques jours, vous pourrez suivre cette conférence qui a été filmée sur ce site. Encore un peu de patience.

Rappelons que le banquet annuel des Amis de Synthèse nationale est prévu pour le samedi 6 avril prochain. On en reparle, retenez cette date.

http://synthesenationale.hautetfort.com/

La pensée unique est en danger : Macron appelle les médias à se ressaisir !

Emmanuel_Macron-500x475.jpg

Emmanuel Macron semble ne pas pardonner aux médias d’avoir soulevé l’affaire Benalla, ni d’avoir donné tant de publicité au mouvement des gilets jaunes. Dans un entretien informel au Point, il les appelle à « se ressaisir ».

Notre Président reproche aux médias, notamment aux chaînes d’information en continu, qui donnent le ton à la presse, de ne pas faire un travail suffisant de « hiérarchisation « et d’« analyse». Ils subissent eux-mêmes l’influence des réseaux sociaux, mesurant l’importance d’un événement au nombre de vues. Et comme « la fachosphère, la gauchosphère, la russosphère représentent 90 % des mouvements sur internet », vous imaginez les ravages ! Le locataire de l’Élysée réfléchit donc aux moyens de sécuriser la qualité de l’information face à l’afflux des fake news. Lire la suite « La pensée unique est en danger : Macron appelle les médias à se ressaisir ! »

“En matière d’ordre public, plus rien ne se passera comme avant”

“En matière d’ordre public, plus rien ne se passera comme avant”

Mercredi 30 janvier, Christophe Castaner s’exprimait lors de la cérémonie de vœux organisée à Paris par le syndicat Synergie officiers. Il a déclaré :

En matière d’ordre public, plus rien ne se passera comme avant“.  “La violence sera systématisée, la non-déclaration sera automatique, la dispersion des actions [par les forces de l’ordre] sera courante“.

“Il m’est insupportable de voir certains aujourd’hui mettre sur un pied d’égalité les violences légitimes – celles des forces de l’ordre qui, pour protéger la République, sont les seules à avoir le droit d’utiliser la force – et les violences de ceux qui veulent détruire, casser, lyncher”.

https://www.lesalonbeige.fr/en-matiere-dordre-public-plus-rien-ne-se-passera-comme-avant/

D’où parlent les médias français ? Leurs propriétaires en question

Si l’origine des fonds de RT est constamment citée, il n’en va pas de même pour les autres chaînes et magazines. Pourtant, comprendre qui tient les cordons de la bourse dans le paysage médiatique permet une lecture plus avisée.

«Collabo !» ; «Fasciste !» : voici les termes peu avenants proférés par certains manifestants à nos reporters qui couvraient le rassemblement des foulards rouges à Paris le 26 janvier. La raison de leur acrimonie ? Le financement de RT France par des fonds gouvernementaux russes, sur lesquels notre média a toujours été transparent, argument sans cesse dégainé par nos détracteurs comme un sceau d’infamie.

Si le financement de RT est précisé dans chaque article de la presse française à son sujet, il n’en est pas de même pour les autres chaînes ou magazines en France, au risque pour le lecteur de ne pas percevoir leurs éventuels biais éditoriaux. Le Monde diplomatique a récemment établi un panorama partiel des propriétaires des principales chaînes et titres de presse, qui permet de définir avec davantage de clarté qui les détient, et donc qui peut les influencer. Milliardaires, banques, Etats, multinationales, et même fabricant d’armes : la liste des propriétaires a de quoi donner le tournis. Lire la suite « D’où parlent les médias français ? Leurs propriétaires en question »