Carnet de route

davos.jpg

Par Jarente de Senac

Davos

Le Forum de Davos, où se rencontrent hommes politiques, chefs d’entreprises et financiers de haut vol, permet de prendre la température d’une sorte de gouvernance mondiale, tout en sachant que l’objectif majeur de tout ce petit monde demeure bien la bonne marche du commerce mondial et donc des bénéfices. Ici on n’est pas chez les rêveurs, mais dans l’antre du capitalisme pur et dur.

Et bien, cette année, Davos avait le moral dans les chaussettes. Signe plus que révélateur, l’absence des Américains. Et un constat qui les effraie tous, enfin presque : le monde se barricade et observe la rivalité entre les Etats-Unis et la Chine. Avec la crainte que ça dégénère. Lire la suite « Carnet de route »

La répression des gilets jaunes face au laxisme des banlieues – Journal du mardi 29 janvier 2019

https://chaine.tvlibertes.com/widget/la-repression-des-gilets-jaunes-face-au-laxisme-des-banlieues-journal-du-mardi-29-janvier-2019

La répression des gilets jaunes face au laxisme des banlieues

Alors que le nombre de blessés parmi les gilets jaunes ne cesse de croître, la répression policière est au coeur des interrogations. Un traitement bien différent de celui des émeutes des banlieues de 2005.

Gilets Jaunes : la liste prend déjà l’eau

5 jours après l’annonce d’une liste de Gilets Jaunes pour les élections européennes, on compte déjà deux défections dans les rangs. Entre la pression des Gilets Jaunes et la pression médiatique, la liste pourrait avoir du mal à aller jusqu’au mois de mai.

Pologne : vers un scandale sanitaire européen ?

La Pologne, cinquième exportateur européen de viande bovine mis en cause dans un scandale sanitaire. Une vidéo prise en caméra cachée montre des vaches agonisantes, malades, abattues puis découpées pour leur viande. Un nouvel épisode qui montre les limites du marché commun européen.

L’ actualité en bref

https://www.tvlibertes.com/la-repression-des-gilets-jaunes-face-au-laxisme-des-banlieues-journal-du-mardi-29-janvier-2019

Italie : Salvini menace l’équipage d’une ONG pro-migrants de poursuites judiciaires pour aide à l’immigration illégale

Le ministre italien de l’Intérieur Matteo Salvini a indiqué dimanche qu’il rassemblait des preuves visant à poursuivre en justice l’équipage du bateau Sea Watch 3.

« Nous disposons d’éléments concrets pour dire que le capitaine et l’équipage du Sea Watch 3 ont mis en danger la vie des personnes à bord en désobéissant aux instructions précises qui leur avaient été données il y a plusieurs jours de les débarquer dans le port le plus proche, pas en Italie !« , a écrit Matteo Salvini sur Twitter.

« Les preuves seront transmises aux autorités judiciaires« , a-t-il ajouté, accusant le capitaine et l’équipage d’un « crime et du désir clair d’utiliser ces immigrants dans une bataille politique« .

Matteo Salvini, chef de file de l’extrême droite, a refusé d’ouvrir les ports de son pays à ces migrants, principalement originaires d’Afrique sub-saharienne, sauvés en Méditerranée il y a plus d’une semaine. Il a souligné que le bateau en question, qui a finalement jeté l’ancre à proximité de la Sicile, aurait pu débarquer auparavant en Libye, en Tunisie ou à Malte.

« Le ministre de l’Intérieur rassemble des éléments pour évaluer s’il convient de porter plainte contre l’ensemble de l’équipage du Sea Watch pour aide à l’immigration illégale« , a précisé son ministère.

(…) RTBF.be

http://www.fdesouche.com/1148037-italie-salvini-menace-lequipage-dune-ong-pro-migrants-de-poursuites-judiciaires-pour-aide-a-limmigration-illegale

“Gilets jaunes” : aucune “victime des forces de l’ordre” pour Macron

Capture.pngLors d’une conférence de presse au Caire, où il est en déplacement, le chef de l’Etat a eu une pensée pour les personnes décédées en marge du mouvement mais se refuse à les voir comme “victime des forces de l’ordre”.
Emmanuel Macron s’exprime rarement sur le mouvement des « gilets jaunes » mais l’a fait en Egypte.
Alors qu’il est en visite au Caire avec sa femme Brigitte, le chef de l’Etat a eu quelques mots pour les personnes décédées depuis le début de la mobilisation des « gilets jaunes », rapporte 20 Minutes

« Je déplore que 11 de nos concitoyens français aient perdu la vie durant cette crise […]. Je note qu’ils ont bien souvent perdu la vie en raison de la bêtise humaine mais qu’aucun d’entre eux n’a été la victime des forces de l’ordre », a déclaré Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron est allé plus loin et a tenu à défendre policiers et gendarmes, ajoutant que « ce que la France vit depuis plusieurs semaines est inédit et je veux rendre hommage au professionnalisme des forces de l’ordre dans ce contexte ». « En France, il est permis de s’exprimer librement […] En France, on peut dire tout. Parfois, on dit beaucoup contre le pays lui-même, je le regrette », a poursuivi le président, insistant néanmoins sur le fait que « dans notre pays, une liberté est constitutionnellement garantie, la liberté de manifester. Et nous entendons bien la protéger ».
[…]
En savoir plus sur valeursactuelles.com

Propagande progressiste: parano et gros sabots

cinema.jpgEmmanuel Macron est actuellement au Caire (Egypte)  en voyage officiel. L’Afp rapporte qu’il a tenu à répondre aux propos du ministre  de l’Intérieur italien, Matteo Salvini, qui affirmait le 22 janvier: «J’espère que les Français pourront se libérer d’un très mauvais président, et l’occasion est celle du 26 mai (les élections européennes) quand finalement le peuple français pourra reprendre en main son avenir et son destin. » «Ce n’est pas  (moi) qui interférera dans la démocratie française, ce seront les Français. J’espère qu’ils choisiront quelqu’un de plus représentatif, sérieux, concret, je pense à Marine Le Pen » a-t-il ajouté.  Piqué au vif,  M. Macron a donc tenu à lui répondre : «Le peuple italien est notre ami et mérite des dirigeants à la hauteur de son histoire, a-t-il lancé. Pourtant, quelques instants avant, le président jurait ne pas vouloir entretenir la polémique : «Je ne vais pas répondre. La seule chose qu’ils attendent, c’est ça (…) » mais   «tout ça n’a aucun intérêt.» Si tout ça n’a aucun intérêt pourquoi donc se donner la peine de répondre ? Le 7 janvier dernier, Matteo Salvini , qui n’a à l’évidence pas oublié les propos désobligeants de M. Macron au lendemain de l’arrivée au pouvoir de la coalition Liga-M5s, avait aussi  apporté, comme le patron  du M5S Luigi Di Maio, son soutien aux Gilets Jaunes:  «Je soutiens les citoyens honnêtes qui protestent contre un président gouvernant contre son peuple .» Lire la suite « Propagande progressiste: parano et gros sabots »

Les migrants africains ne fuient pas l’insécurité mais la faillite économique, par Bernard Lugan

migrants_6a00d8341c86dd53ef022ad353c13d200c-800wi-600x339.jpg

En 2017 (les chiffres exhaustifs pour 2018 ne sont pas connus), le jihadisme, dans sa définition la plus large a causé 10.376 morts en Afrique (Source : Centre d’études stratégiques sur l’Afrique). Pour dramatiques qu’ils sont, ces chiffres ne permettent cependant pas de dire que des centaines de millions d’Africains doivent être mis à l’abri. Nous ne sommes en effet pas en présence d’une mise en danger réelle des populations justifiant l’application d’un « droit d’asile » devenu filière officielle d’immigration.

Ce n’est en effet pas le jihadisme que fuient les « migrants » africains qui forcent les portes d’une Europe paralysée par la tunique de Nessus de l’ethno-masochisme, mais la misère. Migrants économiques, ils n’ont donc aucun droit à séjourner dans les pays européens.

N’en déplaise aux passeurs idéologiques et au pape.

Pour lire la suite, c’est par ici !

Bernard Lugan

Texte repris du site Blog de Bernard Lugan

https://fr.novopress.info/213410/les-migrants-africains-ne-fuient-pas-linsecurite-mais-la-faillite-economique-par-bernard-lugan/

La double affaire Chantal Jouanno

6a00d8341c715453ef022ad3b8d364200d-320wi.jpgComme trop souvent dans ce qui tient lieu de démocratie, terme qu’on identifie en occident, depuis quelque 2 500 ans à la libre confrontation des points de vue, dans notre pays, l’arbre cache la forêt.

Le fait même, peut-être, que nous confondions représentation nationale, consentement des contribuables à l’impôt, gouvernement du peuple et souveraineté de l’opinion, permet aux manipulateurs du sentiment public d’imposer leurs vues. Et trop souvent, leurs intérêts.

Quel arbre, dans ce qui pourrait être appelé l’affaire Chantal Jouanno, cache ainsi quelle forêt ?

Une première information a conduit à son retraite en tant qu’organisatrice du grand débat national imaginé par l’Élysée pour répondre à la crise des gilets jaunes. La rémunération de la présidente de la CNDP, Commission nationale du débat public, a été révélée inopinément. Elle a immédiatement été jugée fort élevée, et ressentie pratiquement pour disqualifiante, à hauteur de 14 666 euros bruts, avant impôts et charges sociales. Cette somme, qui peut paraître quelque peu excessive aux yeux du plus grand nombre, a pourtant été fixée par l’État. Lire la suite « La double affaire Chantal Jouanno »

Les Foulards rouges de la macronie

9290-p3-foulards-rouges.jpg

9291-20190130.jpgDimanche 27 janvier à Paris. Temps gris, temps de pluie, temps triste, comme cette France triste, maussade, celle du passé qui reste sur le quai, qui est sortie pour « défendre la république et la démocratie » en arborant des foulards rouges. Cette France-là, c’est celle des petits rentiers, ou de ceux qui croient l’être, de ceux qui ont mis leurs espoirs dans un jeune ex-banquier (si on ne peut plus faire confiance à son banquier !), « rapiéceur » du bas de laine de leurs rêves d’une vieillesse tranquille à n’importe quel prix, après moi la fin du monde !

Les premières photos du rassemblement montraient un Caucasien, une Asiatique et un Africain jubilant sous leur t-shirt blanc, image d’un monde sans frontières ; Macron et Benetton utiliseraient-ils les services de la même agence publicitaire ? L’illusion ne dura pas longtemps, déjà Ouest-France, plutôt favorable à la macronie, titrait, dépité : « Quelques milliers de personnes ». Quelques milliers de personnes qui chantaient « Mort aux cons ! » (rien que cela) tout en demandant plus d’Europe et plus de répression. Parmi les manifestants on comptait, stratégiquement dispersés, des Africains qui semblaient avoir été tirés du sommeil de leurs foyers ; combien des figurants du 27 janvier furent-ils payés ? Lire la suite « Les Foulards rouges de la macronie »

La liste “Gilets Jaunes” de macronistes a déjà du plomb dans l’aile

La liste “Gilets Jaunes” de macronistes a déjà du plomb dans l’aile

Le directeur de campagne, Hayk Shahinyan, a annoncé ce lundi qu’il se retirait du projet, cinq jours seulement après son lancement :

La précipitation avec laquelle je me suis laissé emporté dans une configuration différente de ce que je prônait depuis des semaines, suivie de la blessure grave de Jérôme que je connais et pour qui j’ai beaucoup de respect et l’accumulation des blessés graves, l’approche de la grève générale illimité dont l’appel fut lancé, la certitude que quelque chose de structuré doit pourtant naître de tout cela, sous une forme ou sous une autre, l’approche d’une échéance électorale qui peut constituer une opportunité si elle est préparé de manière intelligente, la sortie prochaine de la période hivernale qui pourrait voir la mobilisation s’intensifier d’avantage, la fin du grand débat et les déceptions évidentes qui vont suivre et pourrait renforcer la mobilisation, et bien d’autres paramètres encore créent le doute.

Celles et ceux qui affirment avec certitudes détenir LA solution, je m’en méfie toujours, je préfère ceux qui réfléchissent objectivement et calmement sans crier des affirmations en permanence.

J’ai pris la décision de me retirer de toutes mes activités, revenir à Lyon, et prendre une semaine pour analyser, réfléchir, préparer des propositions, et prendre du recul.

https://www.lesalonbeige.fr/la-liste-gilets-jaunes-de-macronistes-a-deja-du-plomb-dans-laile/