Le président autrichien accuse les USA de traiter l’UE comme des colonies

La grosse colère autrichienne est liée à la double affaire Nord Stream 2, qui est un gazoduc censé alimenter l’Europe en gaz russe, et les sanctions avec l’Iran qui empêchent les pays européens de commercer avec Téhéran.

Pour le président autrichien, les USA traitent l’UE « comme des colonies ». Cela semble pour lui une découverte alors que nous, nous le savions depuis bien longtemps.

L’Union européenne, au lieu de tenter de se créer et de rêver sa puissance en éradiquant ses propres peuples et ses propres nations, ferait mieux de se penser par rapport aux grands acteurs que sont la Russie, la Chine et les États-Unis.

C’est en construisant une unité de nos différences et de nos identités aussi précieuses les unes que les autres pour affronter un monde extérieur fort peu sympathique que nous construirons une grande Europe fédérale utile et aimée.

Lire la suite « Le président autrichien accuse les USA de traiter l’UE comme des colonies »

Lundi 18 février à Paris : Xe Bobards d’Or

bbd2019-site-1080x600.jpg

« 10 ans que les journalistes se font corriger ! »
…par le rire

La 10e édition des Bobards d’Or se tiendra le 18 février 2019 à 19h30 au théâtre du Gymnase Marie Bell à Paris. Le mot d’ordre : « 10 ans que les journalistes se font corriger ! »… par le rire.

Cette année célèbrera les 10 ans des Bobards d’Or, l’événement qui, chaque année, présente les plus gros mensonges des journalistes et des médias. Pour cette édition anniversaire de 2019, plus de 700 spectateurs sont attendus au Théâtre du Gymnase.

L’événement sera présenté par Philippe Christèle (entrepreneur et contributeur à Polémia) et Nicolas Faure (i-Média) et le jury sera composé entre autres de Samuel Lafont (Damoclès), Martial Bild (TV Libertés) et Ferenc Almássy (Viségrad Post). Et une Gilet Jaune !

Comme pour les années précédentes, l’année 2018 a été marquée par de nombreux mensonges médiatiques et sélectionner les 15 Bobards à mettre au vote ne fût pas une tâche simple.

D’autant que l’environnement social français est en ce moment même marqué par un mouvement social sans commune mesure ces dernières années : les Gilets Jaunes. Ce mouvement subit une énorme répression du gouvernement. Celle-ci n’est possible que grâce aux manipulation des alliés du gouvernement : les médias de masse. Cela aussi est une source d’inspiration importante pour Polémia !

Lire la suite « Lundi 18 février à Paris : Xe Bobards d’Or »

Gilets Jaunes et foulards rouges : victoire par KO – Journal du lundi 28 janvier 2019

https://chaine.tvlibertes.com/widget/gilets-jaunes-et-foulards-rouges-victoire-par-ko-journal-du-lundi-28-janvier-2019

Gilets Jaunes et foulards rouges : victoire par KO

Deux manifestations, deux ambiances… Samedi, les Gilets Jaunes ont maintenu la pression contre le gouvernement avec des mobilisations un peu partout en France. De leur côté, les foulards rouges qui plaident pour la fin de la mobilisation sociale, ont peiné à mobiliser et subi les quolibets de leurs opposants.

Quand les Gilets Jaunes se lancent en politique

Deux mois après le début du mouvement, des gilets jaunes ont décidé de se lancer dans la politique politicienne. Parti, liste aux élections européennes, ces nouvelles formes de mobilisation pourrait bien mettre en péril le mouvement social.

Européennes : Un trio pour les Républicains

Pas un mais trois. Laurent Wauquiez a finalement choisi trois noms pour mener la liste aux élections européennes avec en tête, François-Xavier Bellamy. Une façon de diluer les lignes politiques pour éviter le soulèvement en interne tout en donnant l’avantage à la droite du mouvement.

L’actualité en bref

https://www.tvlibertes.com/gilets-jaunes-et-foulards-rouges-victoire-par-ko-journal-du-lundi-28-janvier-2019

En train de filmer, il s’est fait tirer au niveau du visage au flashball

En train de filmer, il s’est fait tirer au niveau du visage au flashball

“Gilets jaunes” aux Européennes : “une combine de Tapie et Macron” pour Éric Zemmour

ingrid-levavasseur-une-des-figures-du-mouvement-des-gilets-jaunes-600x400.jpg

Vers une liste “gilets jaunes” aux élections européennes ? L’annonce a été faite mercredi 23 janvier. Le “ralliement d’initiative citoyenne” (RIC) a diffusé un embryon de liste comprenant dix noms, avec à leur tête Ingrid Levavasseur, une des figures du mouvement.

Réaction de Nicolas Domenach : “On les a traités de vendus, d’imposteurs, de traîtres. C’est d’une telle brutalité que je ne suis pas sûr qu’ils puissent aller au terme de leur projet“, dit-il.

Une vision critiquée par Éric Zemmour. “J’aime bien quand on se lamente sur la brutalité, la violence des ‘gilets jaunes’. Ça permet de ne pas montrer ce qu’il y a derrière”, lance-t-il. Et de poursuivre : “C’est une combine de Bernard Tapie et d’Emmanuel Macron, c’est une évidence“.

L’Italie CONDAMNE la France et l’Allemagne – “Nous les avons attrapés avec la main dans le pot de confiture !”

La FRANCE et l’Allemagne utilisent une rhétorique pro-européenne vide de sens tout en poursuivant leurs intérêts nationaux, a averti le Premier ministre italien Giuseppe Conte dans un entretien percutant.

Paris et Berlin ont été la cible d’une attaque cinglante lancée par M. Conte, qui a accusé les deux principaux membres de l’UE d’être de mèche. S’adressant au quotidien italien Corriere della Sera, M. Conte a accusé la France et l’Allemagne d’utiliser “une rhétorique pro-UE qui cache la poursuite d’intérêts nationaux”. Il a ajouté : “Ils ne pensent qu’à leurs intérêts nationaux.” 

Cela fait suite à la signature d’un traité bilatéral entre Emmanuel Macron et Angela Merkel en début de semaine à Aix-la-Chapelle, où la France s’est engagée à soutenir la candidature de l’Allemagne à un siège permanent au Conseil de sécurité des Nations unies.

Depuis sa fondation en 1945, le Conseil de sécurité de l’ONU n’a eu que cinq membres, la Chine, la France, la Russie, le Royaume-Uni et les États-Unis – les vainqueurs de la Seconde Guerre mondiale.

Dans les années 1990, les membres ont commencé à étudier la possibilité d’ajouter un nouveau siège pour l’Union européenne.

M. Conte a dit : “Au lieu de cela, il y a quelques jours, le traité d’Aix-la-Chapelle est sorti.” Lire la suite « L’Italie CONDAMNE la France et l’Allemagne – “Nous les avons attrapés avec la main dans le pot de confiture !” »

Un évènement historique? Nous y travaillons!

europe-tableau-Delecluze.jpgLes compte-rendus sont  dithyrambiques, mais  le Grand Débat coanimé vendredi soir par la secrétaire d’État Marlène Schiappa et Cyril Hanouna en direct sur C8, qui a certes  attiré les curieux, a fait l’impasse sur les sujets les plus déterminants pour l’avenir des Français. Il a donc joué a plein  son rôle de diversion, ce qui est plus généralement  la raison d’être de cet enfumage  initié  par les macronistes.  Sur le terrain la réalité est toute autre: aux cris  de «Halte à la  violence»,  « Oui à la démocratie, non à la révolution  », « Le fascisme ne passera pas »,  environ 5000 à 6000  personnes  sympathisants  de LREM (« foulards rouges ») selon les chiffres qui nous ont été communiqués par des policiers  (10 000 selon la préfecture de police de Paris…)  ont défilé hier à Paris. Un  vrai bide. Un  évènement pourtant  préparé depuis de longues  semaines, initialement  intitulé «Marche républicaine de soutien à Emmanuel Macron» puis rebaptisé «Marche républicaine des libertés», qui se voulait la vitrine des Français qui ne soutiennent pas les Gilets Jaunes. Une manifestation très parisienne dans sa composition qui  avait été initiée et soutenue par plusieurs  cadres et élus de LREM comme Stanislas Guerini, délégué général de LREM ou encore l’ex socialiste strauss-kahnien, ancien  ministre de Jacques Chirac,  le  sénateur LREM François Patriat,  le même qui déclarait en 2016 que « Voter FN, c’est voter Daech »! Les macronistes les  plus optimistes   promettaient des dizaines  de milliers de personnes dans la rue – M. Patriat en espérait même 100 000  !  Mais  devant l’échec annoncé, dixit Le Canard Enchaîné,  l’Elysée  et la direction de LREM avaient pris leur distance avec cette initiative et il avait été demandé aux  ministres à ne pas s’y montrer… Lire la suite « Un évènement historique? Nous y travaillons! »

Histoire & Mémoire • C’étaient les Camelots du Roi, à Marseille sur la Canebière dans les années 1930 [2]

898040751.jpg

L’Action Française sur La Canebière, Marseille, 193.

L’un des participants à la conférence-débat avec André Bercoff du 21 janvier dernier à Marseille, lui-même Camelot du Roi*, nous a remis la photographie en en-tête. Il s’agit d’un défilé d’Action Française d’avant-guerre (seconde moitié des années 1930). C’est un document d’archive. Il est bon que nous gardions nos traditions, que nous nous souvenions de quelle histoire nous sommes les héritiers et les continuateurs ; et que les jeunes qui nous rejoignent le sachent eux aussi ! 

Les Camelots du Roi défilent en tête sur la célébrissime Canebière non 898040751.jpgencore envahie et défigurée par l’Afrique. Les premiers sont venus avec leur bicyclette. Si l’on y regarde de plus près, on remarque que tous portent à la boutonnière de leur veston l’insigne des Camelots du Roi. Celui-là même que, pour certains d’entre nous, nous portons aussi aujourd’hui encore et que nous remettons au fil du temps à des jeunes qui ont fait la preuve de leur engagement à l’Action Française, de leur disponibilité, et de cette libre discipline que nous acceptons tous comme condition d’efficacité. Lire la suite « Histoire & Mémoire • C’étaient les Camelots du Roi, à Marseille sur la Canebière dans les années 1930 [2] »